De l’effondrement

De l’effondrement

« L’image du « flic », adulé un jour, conspué le lendemain (mais pas par les mêmes), joue au yo-yo dans l’actualité. Il y a eu le « gendarme » héroïque et, aujourd’hui, il y a le policier mis en examen à Nantes. À Othis, un couple de policiers a été agressé, hors de leur service et devant leur enfant. Cet acte est infiniment plus grave pour le pays que la mort accidentelle d’Aboubakar Fofana. Elle témoigne d’un renversement des hiérarchies légitimes, d’une inversion des valeurs et d’un dérèglement des comportements. » (Vanneste, BV)

 

La preuve :

https://twitter.com/FrDesouche/status/1015555238600822785

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.