Marigot, théâtre d’ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d’ombres, & politicailleries

Selon un auteur de BV : « [Gérard Collomb] prend conscience – mieux vaut tard que jamais – de la personnalité véritable de notre Président, chez qui l’arrogance rivalise avec le narcissisme et le mépris. »

J’ai entr’aperçu des extraits du « discours » du sieur à l’ONU, après celui de Trump. Trump a fait du Trump, mais maîtrisé, et légèrement ironique (style : je vous emm…, et vous serez bien obligé de faire avec) ; il a asséné quelques positions bien senties à contre-courant complet du discours mainstream (à ce jour). La mondialisation est un piège à c.. et il la combat, le temps du « pillage » et de l’exploitation sans réciprocité des ressources et compétences est fini, les nations sont de retour, America first, etc. Lui peut se permettre de jouer l’éléphant dans le magasin de porcelaine : il représente la première puissance mondiale.

Notre coco, lui, se croit dans un meeting tout à sa dévotion, s’énerve, tape du poing sur la table, manque de se « casser la voix » tel un chanteur de variétoche, bref : joue le petit coq, nous ridiculise, et brasse de l’air. Lors de la conférence de presse qui a suivi (très modeste, avec le strict minimum syndical de présents), un journaliste (étranger, il va de soi) ne s’est pas fait faute de le moquer en évoquant le pupitre qu’il avait « martyrisé » devant les représentants des nations de la Terre entière…

Tout cela est affligeant. On regrette (sur la forme, il va sans dire) Villepin, c’est dire !!!

Que ce soit sur l’Europe, le Monde, ou le reste, le petit Macron est en retard d’une guerre que cela en devient de plus en plus préoccupant, il est has been au possible. Enclenche la surmultipliée, coco, le vieux monde t’engloutit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.