Afficher le sujet - Lobby LGBT

Lobby LGBT

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Lobby LGBT

7 Février 2019, 13:50 Message

Collector, malgré la concurrence.

Le jour où l'école de mon fils de 4 ans a organisé une mini-pride (Huffington Post)

« Je donnai ensuite à manger à ma fille tandis que mon fils avait sa demi-heure télévision. La chaîne publique norvégienne NRK (l'équivalent de France Télévision) propose des programmes adaptés pour les enfants avec un contenu tantôt ludique, tantôt pédagogique. Un dessin animé pour mieux apprendre l'alphabet s'achevait et une série avec des jeunes enfants de 4 à 7 ans commençait.

On y voyait Fredrik, un papa stressé, la quarantaine, assis autour d'une table pendant une fête familiale. Ses deux enfants blonds l'encourageaient: "Allez papa, allez papa!" Je regardais d'un œil. Pourquoi deux enfants criaient "Allez papa"?

Entouré de sa famille, tout transpirant, le père se lança: "Bon, c'est le moment". Il posa alors un genou sur le sol, sortit de sa poche une bague qu'il tendit à Bjørn, un homme aux cheveux long qui participait à la fête. "Bjørn" dit le père, "Veux-tu m'épouser?". Les deux hommes s'embrassèrent devant les enfants de Fredrik qui explosèrent de joie. Devant moi. Devant mon fils et devant la moitié des enfants norvégiens: "Il a dit oui!!" La série vient de Suède et a pour nom: "la famille arc-en-ciel"!

Exposé ainsi dès son plus jeune âge aux différentes formes de parentalité, mon fils bâtit ses propres repères. Il aura la diversité de la parentalité comme référent. Je réalisai que ça n'allait pas le perturber. Je crois même l'inverse, ces repères représentent une force pour lui. Les personnes que cela dérange me parlent souvent de leur peur qu'on l'incite à l'homosexualité. Mais nous savons bien que les enfants auront plus tard la sexualité qu'ils voudront, et qu'en tant que parent nous souhaitons juste qu'ils la vivent dans une société bienveillante.

Si l'on considère le drapeau arc-en-ciel comme un drapeau politique, on peut critiquer le choix de le mettre dans des mains des enfants. Si l'on considère qu'il représente des valeurs importantes à inculquer, c'est un formidable message de joie.

Je reste finalement admiratif de la société norvégienne qui, comme pour le partage équitable des congés parentaux, ose, sans tabou, combattre les stéréotypes de genre et travailler à l'inclusion des différentes formes de famille. L'Eglise de Norvège a autorisé le mariage entre personne de même sexe il y a deux ans, l'Etat l'a instauré il y a déjà dix ans.

Quant à mon fils, six mois après sa première Pride, il y a déjà des réactions qui montrent une évolution. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Lobby LGBT

13 Février 2019, 13:58 Message

Image

Image


Et avec cela , en prime :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Lobby LGBT

14 Février 2019, 09:36 Message

Image


"Avec les contrats de coparentalité, demain, on aura Parent 3 et 4. Vous allez me dire : 'C'est du fantasme.' Mais en 2013 vous disiez déjà ça, et c'est déjà le cas aujourd'hui !" (Ludovine de la Rochère, RTL)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Lobby LGBT

15 Février 2019, 09:12 Message

Image



Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Lobby LGBT

26 Mars 2019, 22:35 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Lobby LGBT

19 Mai 2019, 11:17 Message

Image


On ne parlera pas de notre "Bilal", ou d'un certain groupe danois : la propagande LGBTQI++ et autres ne bat pas son plein : on est en pleine surenchère associée à une saturation de l'espace public à force de diffusion multi-canal.


Fatalement :

Image


Vous n'y croyez pas ?
Voyez ceci :


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Lobby LGBT

22 Juin 2019, 09:28 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Lobby LGBT

22 Juin 2019, 09:46 Message

P.S. : fakenews gag ou pas ? Il devient de plus en plus difficile de faire la différence, nous l'avons dit et redit. Cette fois, c'est tout de même un peu plus pire, comme il est toujours possible (c'est publié, certes dans "l'espace libre expression", mais c'est publié par Médiapart) :

Interdire l'hétérosexualité

« Attendu que l'hétérosexualité n'est pas une orientation sexuelle, mais un système de domination engendrant et se nourrissant du sexisme, de l'homophobie, de la transphobie, de la biphobie et d'autres oppressions comme le racisme, le validisme ou le classisme ;

Attendu que l'hétérosexualité, ce fut l'abandon des gays, bis et trans face au sida, l'indifférence face à leur mort, le refus de faire des campagnes de prévention ciblée, la censure de ces campagnes et la légitimation des censeurs, l'attentisme pour donner des droits ;

Attendu que l'hétérosexualité nous parle d'une loi Taubira alors qu'elle devrait s'appeler loi Act Up-Paris ;

Attendu que l'hétérosexualité est un négationnisme, réécrivant l'histoire des luttes pour faire des bienfaiteur-rices hétérosxuel-les de vaillant-es combattant-es pour les droits des minorités alors qu'ils et elles ne s'en sont foutues que jusqu'à ce qu'on leur mette le nez dans les horreurs qu'ils et elles produisaient ou laissaient faire ;

Attendu que l'hétérosexualité, c'est, en France, une femme qui meurt tous les trois jours sous les coups de son compagnon, le refus de parler de "féminicides" : c'est aussi un surtaux conséquent de suicide chez jeunes LGBT, une culture du viol et de son impunité ;

Attendu que l'hétérosexualité, c'est attendre une semaine pour réagir au meurtre d'une femme trans quand on est ministre en charge de ces questions ;

Attendu que l'hétérosexualité, ce sont deux présidents successifs qui refusent l'égalité des droits pour les lesbiennes, et la fin des calvaires pour les trans ou les intersexe ;

Attendu que l'hétérosexualité consiste à poser en débat éthique nos vies, droits, identités, familles, quand il y a tant de bonnes raisons de poser comme inéthiques les vies, droits, identités et familles forgées dans l'hétérosexualité ;

Attendu que l'hétérosexualité, c'est le contrôle du corps des femmes, de leur apparence, de leurs poids, de leur coiffure, de leurs organes génitaux, de leur habits – trop habillées pour exciter, pas assez habillées pour être respectables, obligées de porter un voile dans des pays dont on récompense parfois les dictateurs d'une légion d'honneur, contraintes par pression à le retirer dans le pays qui fournit cette légion ;

Attendu que l'hétérosexualité a besoin du capitalisme, et que le capitalisme a besoin de l'hétérosexualité, ne serait-ce que pour le travail gratuit des femmes sans lequel il ne pourrait survivre, que cette alliance a produit des oppositions ineptes entre « questions sociales » et « questions sociétales », oppositions qui ne visent qu'à hiérarchiser les luttes pour l'égalité, donc à gérer au mieux les dominations, en faisant, au gré des besoins, des droits des minorités un luxe superflu ou une menace aux « vrais » combats ;

Attendu que l'hétérosexualité fige nos identités, genres binaires, beacoup de G, un peu de L, de B, encore moins de T ou de I, toujours au profit des mêmes, transformant nos vies et nos performances en arguments de vente stéréotypés, neutralisant ce qu'elles produisent de subversif contre les systèmes de domination ;

Attendu que le racisme n'a pas besoin de l'hétérosexualité, produit de l'occident blanc, mais qu'il et elles savent se coordonner pour gérer les inégalités ;

Attendu que la lutte contre l'homophobie ou la transphobie ne peut pas dépendre de l'approbation des représentantEs de l'hétérosexualité, qu'un clip musical nous parlant d'amour, visant à nous fondre dans la « tolérance » et le moule du romantisme hétérosexuel nous fait du mal, que nous font du mal les photos de représentants associatifs gays souriant aux côtés de dirigeants politiques pour assurer leur comm alors qu'ils refusent la PMA, remettent en question le mariage, ne font rien contre les violences homophobes, enferment des enfants, précarisent les pauvres, expulsent des homos, des malades du sida, des êtres humains, contribuent par leur haine des droits humains aux noyades de milliers de personnes, et qu'on ne peut effacer cela au nom d'une lutte pour notre sécurité qu'ils ne font pas avancer.

Attendu, donc, que l'hétérosexualité a largement contaminé les luttes LGBTI+ (enfin surtout G), qu'on essaie de nous vendre la respectabilité comme plus efficace pour nos vies et nos droits que la subversion, l'activsime, l'intransigeance – au mépris de tout enseignement de l'histoire ;

Attendu que c'est l'hétérosexualité qui guide les Alexis Corbière et autres Fabien Roussel dans leur relégation de nos droits et de nos vies à la seconde place, dans l'insouciance avec laquelle ils nous exposent aux insultes et aux coups au nom d'un engagement démocratique dont ils se foutent éperdument dès lors qu'on manifeste notre désaccord auprès d'eux ;

Attendu que l'hétérosexualité produit des Luc Besson, des Frédéric Haziza, des Tarik Ramadan, des Dominique Strauss-Kahn, des Tron, et que l'impunité règne – sauf quand on n'est pas blanc ;

Attendu que l'hétérosexualité produit des BHL, des Enthoven, des Yann Moix, des Quentin Girard, des Michel Onfray, des Luc Ferry, des Gilles Clavreul, des Le Pen, des Laurent Bouvet, des Eric Zemmour, des Pascal Praud, des Cyril Hanouna, des Jean-Michel Blanquer,



il est urgent d'interdire l'hétérosexualité. »


***


Je pense qu'il urgent d'interdire toute sexualité, tout enfantement, toute vie ; ce sera radical, et plus simple. On y vient — assez vite, même. In-humain, c'est encore humain — on n'en sort pas...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Lobby LGBT

23 Juin 2019, 22:03 Message

Un couple d’homosexuels ouvre une cagnotte Leetchi pour une gestation pour autrui ! (Bd Voltaire)

« L’Essor savoyard fait paraître un article sur Jonathan et Steven, un couple homosexuel qui s’est lancé dans une démarche de collecte de fonds de 80.000 euros pour financer une gestation pour autrui (GPA) à réaliser au Canada. Leetchi est l’organisateur de cette cagnotte.

Leetchi, vous savez, c’est une société de financement participatif, du « crowdfunding », bref, de collecte de fonds par Internet. Elle est filiale du Crédit mutuel. Leetchi gérait la cagnotte lancée pour aider la famille du champion de boxe Christophe Dettinger, lequel avait, lors d’une manifestation de gilets jaunes, confondu deux gendarmes avec des sacs de frappe. Des syndicats de police s’en étaient émus, Marlène Schiappa n’avait pas hésité et avait imputé publiquement aux donateurs de la cagnotte Dettinger une « complicité » qui fait encore se gausser même les juristes les plus incompétents. La société a clôturé prématurément cette cagnotte et Leetchi refuse, depuis, de verser les fonds, et il y aura bien évidemment des suites judiciaires. Sans entrer dans les détails de cette affaire, l’ouverture d’une cagnotte ressemble à un contrat de publicité, de collecte de fonds dans un but déterminé et de séquestre dont la licéité éventuellement contestée de l’objet aurait gagné à être vérifiée par Leetchi avant de démarrer la collecte, et non suite à des injonctions ministérielles. Fin de l’aparté. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 384
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Lobby LGBT

25 Juin 2019, 21:41 Message

IMG_20190624_175501.jpg
IMG_20190624_175501.jpg (98.73 Kio) Vu 871 fois

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Lobby LGBT

26 Juin 2019, 08:29 Message

Ça ne s'arrange pas...
"Autosexual" ? "Demisexual" ? Heu...

Avatar de l’utilisateur
Messages: 384
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Lobby LGBT

28 Juin 2019, 06:57 Message

Oui, ou bien "skoliosexual" qui laisse également tout à fait dubitatif...

Du pur délire.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Lobby LGBT

28 Juin 2019, 08:36 Message

L'ultime métaphysique occidentale, qui s'est cristallisée sous les diverses formes de "l'idéalisme" allemand, avait conclu à l'être comme volonté, à celle-ci comme l'Inconditionné même, puisque se voulant elle-même et ainsi constituant le fond lui-même sans fondement de l'Un-Tout, bouclant sur lui-même : l'en-soi pur, la figure même et la réalité de l'Absolu. Passé cet achèvement sous de multiples formes, et dont l'agonie ne peut qu'être interminable, la modernité a liquidé même le dernier homme ; elle cligne toujours de l’œil, en ayant orienté la "volonté" vers une source intarissable : le faux, la passion du faux. Elle est très exactement le versant opposé à celui de l'autre pensée, sa caricature et son ennemi le plus intime.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Lobby LGBT

4 Juillet 2019, 08:34 Message

Image


Je propose un slogan : Radio-France, c'est fou !


***


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Lobby LGBT

16 Juillet 2019, 08:39 Message

Abomination.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Lobby LGBT

19 Août 2019, 13:13 Message

Folie LGBT+ à Radio France (OJIM)

« La lecture intermittente du bulletin d’information de Radio France est parfois savoureuse. Et permet de voir à quel point la dictature des petites minorités actives met la majorité sous sa coupe. Le bulletin interne du 6 mars 2019 donne un exemple frappant concernant le lobby LGBT.
Radio France et l’Autre Cercle sont dans un bateau

L’Autre Cercle, kesaco ? Le bulletin de Radio France du 6 mars répond : "Fondée en 1997, l’Autre Cercle est une association nationale de lutte contre les discriminations LGBT+ dont les valeurs sont le respect, l’humanisme, l’indépendance, l’engagement et le pragmatisme". Traduction : officine de lobbying pour promouvoir dans le monde de l’entreprise ceux qui se reconnaissent dans un modèle homosexualiste, transgenre mais aussi "intersexe et toutes les variations d’orientation sexuelle ou d’identité de genre" nous précise une note en bas de page. L’association est richement financée par IBM, Sodexo, Casino, EDF, Orange, Axa et d’autres. Et Radio France est partenaire.

Comment valoriser la présence de LGBT++ (nous rajoutons un deuxième + à titre de précaution pour inclure les autres identités marginales, les zoophiles injustement critiqués ne doivent pas être discriminés) dans l’entreprise ? En créant un concours pour la « première édition française du Top 60 des Rôles Modèles LGBT+ et Alliés au travail ». Avec l’aimable concours de Radio France et celui de la Tribune. Pour ce dernier média voir notre article du 26 mai 2019.

Les vainqueurs des rôles modèles

Soyez attentifs, il y a différentes sortes de gagnants. Les vrais, les « Rôles modèles » sont ceux qui « se reconnaissent LGBT+ », médailles d’or. Les Alliés ne s’affirment pas nécessairement LGBT+ mais, en tant que dirigeants engagés, contribuent à leur promotion, médailles d’argent. Les Leaders, salariés non dirigeants, ont le même rôle sans avoir autant de pouvoirs, une modeste médaille de bronze. Vous avez suivi ? Radio France nous apprend qu’une cérémonie de remise présidée par Lea Salamé a eu lieu le 16 mai. Pour ceux qui veulent savoir qui sont les heureux vainqueurs, le lien est ici.

Pour les pressés, vous trouverez dans les 20 médailles d’or une majorité d’hommes (17 sur 20), un notaire, deux avocats, un syndicaliste et des dirigeants d’entreprise dans des positions variées. Pour nos lecteurs LGBT++ qui veulent postuler dans une entreprise qui assurera à coup sûr leur promotion, nous signalons entre autres et gracieusement Auchan (secteur sud-est), Foncia (communication), BNP Paribas (communication et marketing), Airbus (achats), Cap Gemini (partenariats) et même la préfecture de police, sans doute celle de Paris. Cette rubrique est dénuée de toute publicité. »

PrécédenteSuivante

Retourner vers Modernité modernante