Afficher le sujet - Réconciliation

Réconciliation

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Réconciliation

22 Février 2018, 01:18 Message

Savoir s'effacer sans vouloir disparaître.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17493

Re: Réconciliation

26 Février 2018, 09:52 Message

Le schéma marxiste est définitivement obsolète. Il n'y pas d'hyper-classe (ni du reste une seule classe, dominante et unifiante — par la vie petite-bourgeoise décadente, la mort quotidienne sous stupéfiants de tous ordres, dont l'héroïne numérique) : il n'y a plus de classes ; et l'idéologie totalisante qui étend son empire mondial n'est pas l'expression des intérêts des plus profiteurs du système (malgré les apparences), ni la romance frelatée de leur existence, ni l'architecture intellectuelle qui fait se tenir — aujourd'hui qui leur vend à eux-mêmes, comme à leurs inférieurs — le bonheur factice d'un monde rêvé. Il y a un hyper-pouvoir qui s'impose à tous, un système bouclant sur lui-même qui entraîne toujours plus complètement le "monde" ou ce qu'il en reste dans sa roue infernale, une toute puissance du devenir consommant jusqu'au dernier carat toute trace d'être pour la détruire. La technique est son truchement, la marchandise sa pacotille.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Réconciliation

26 Février 2018, 10:31 Message

Je plussoie.
Cet hyper-pouvoir en est arrivé au point d’être la folie, folle d’elle-même. La dernière illusion est de croire au tyran (ou à sa version minable : le complot). Bien sûr, il y a les profiteurs, les hommes de mains, les représentants du pouvoir mais ils ne maitrisent rien du tout et les plus cyniques le savent.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17493

Re: Réconciliation

1 Mars 2018, 09:42 Message

Suicide.

L'Occident ou la nostalgie de l'éternité ; hélas, elle a tourné par vengeance et par impuissance en présentisme hystérique.

L'adversaire acharné, tous azimuts, de la présence : l'omnipotence technique, qui ne tient que par sa perpétuelle fuite en avant.

Régression.

Eric Veron a écrit:la folie, folle d’elle-même
ou bien la volonté qui se veut, ou bien... partout, des cercles vicieux, et leurs anneaux qui s'enlacent toujours plus étroitement, pris dans le tourbillon du trou noir originel.

Bien plus qu'une fin de race : une fin d'espèce.
Heureusement, elle peut être, sauf accident de parcours, interminable...

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17493

Re: Réconciliation

1 Mars 2018, 18:05 Message

C'est en un sens tout nouveau qu'il nous faut désormais déchiffrer le monde.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Réconciliation

1 Mars 2018, 18:21 Message

C'est une attention de chaque instant dont ma présente journée fut pleine et je dois dire que je me sens bien dans cette activité, à ma place, même si ce qui s'offre à mon regard peut sembler accablant à première vue. Il me semble que c'est la meilleure tournure que je puisse personnellement donner à mon métier d'homme.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17493

Re: Réconciliation

3 Mars 2018, 09:16 Message

dé-chiffrer en un sens nouveau, car le chiffre est recouvert par le nombre, et le sens par le calcul — retrouver le chiffre, désencombré du nombre, le zéro étymologique antérieur à la suite des signes de numération, le symbole éliminé par l'efficience calculante.
Bref : la puissance de la pensée analogique ©.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17493

Re: Réconciliation

6 Mars 2018, 19:05 Message

« Nous n'en aurons jamais fini avec l'antiquité tant que nous ne serons pas redevenus des barbares : seuls les barbares et les intellectuels du Nouveau Monde vivent sans histoire » (Fragments historiques J. Burckhardt)

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Réconciliation

6 Mars 2018, 20:05 Message

Excellent, encore une fois.

Et, entre les deux, souffrent ceux qui ont perdu l'antiquité.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17493

Re: Réconciliation

10 Mars 2018, 09:22 Message

Fin de civilisation, et fin de race — par impuissance religieuse

***

Entre ceux qui ont oublié combien la dimension religieuse est, parmi les composantes discernables de l'identité, la plus déterminante, et ceux qui s'en souviennent encore mais ne conçoivent autre chose que d'y revenir comme à un totem — Rien.


***

Dès lors qu’ils perdirent, à leur sommet, notamment sénatorial, leur virile vertu de frugalité, les Romains ne pouvaient que se défaire, et leur Empire courir à la ruine.

La luxure orientale, intellectuelle autant que matérielle ou sensuelle, est une misère. L’austérité protestante n’est pas une vertu, mais une pathologie. La condamnation catholique de l’argent a trop partie liée à celle du monde.

Il faudrait décorréler aussi totalement que possible toute hiérarchie du fric et de la camelote. Pas seulement pour le politique, mais pour tout le social.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17493

Re: Réconciliation

27 Mars 2018, 17:59 Message

L’immortalité, fossoyeuse de l’éternité.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17493

Re: Réconciliation

29 Mars 2018, 11:57 Message

« ...où l'art seul dispute à la mort le privilège et le titre de libérateur. »
Auguste Gérard, premier traducteur français du livre Le Cicerone de J. Burckhardt

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17493

Re: Réconciliation

4 Avril 2018, 08:30 Message

L'insatiabilité humaine : organique avant que d'être existentielle ; fors un renversement total des facteurs, i.e. fors une discipline constante et une aspiration à ce qui élève devenue comme une seconde nature, toutes deux autant qu'il faut collective par l'entremise des rares qui l'incarnent peu ou prou et de l'obligation commune qui s'en suit, non seulement point de salut, mais l'assurance du naufrage, et du retour au stade amibien vaguement décoré par un semblant de réalité humaine — humanoïde pour la modernité industrialo-techniciste. Malgré quelques fulgurances porteuses de civilisation, échec prévisible d'une race qui ne mérite pas l'ouverture dont elle a été gratifiée, et pourtant qui la fonde.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17493

Re: Réconciliation

5 Avril 2018, 17:03 Message

Fin des (très inspirantes) lectures Burckhardtiennes.
Un dernier petit fragment, pour la route :

« Du fait du suffrage universel, l'égalité et le partage du pouvoir sont devenus synonymes (jusqu'au jour où un nouveau despotisme viendra peut-être montrer qu'il peut y avoir aussi une égalité dans l'oppression) » (novembre 1871)

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17493

Re: Réconciliation

6 Avril 2018, 18:39 Message

« Être à l'écoute de soi-même, non ; mais en soi-même à l'écoute du monde. » Robert Marteau, Fleuve sans fin

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17493

Re: Réconciliation

12 Avril 2018, 10:32 Message

« Les rationalistes cherchent la raison. L'auraient-ils perdue ? »

« Tant d'écrivains sont si pleins d'eux-mêmes qu'ils ne laissent pas de place à la parole. »

Robert Marteau, Fleuve sans fin

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17493

Re: Réconciliation

13 Avril 2018, 12:02 Message

Un extrait du "Mémorial de Saint-Hélène" de Las Cases, dans la nouvelle édition critique qui reprend le texte du manuscrit original, débarrassé, donc, des réécritures et boursouflures successives de cet ouvrage "à succès".

Ici "amitié" (en italique) est une coquille, il faut lire "inimitié" (corrigé dans les versions suivantes) ; quant à Sultan Kébir ("Père du feu"), c'est le surnom donné par les Arabes à Napoléon.

Pour être "littéraire" dans sa présentation, l'anecdote trahit par la vérité de certains de ses aspects l'authenticité du fait.

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17493

Re: Réconciliation

16 Avril 2018, 07:21 Message

Paradoxe seulement apparent : ce monde devrait être celui de la désillusion comme aucun ; il est celui du triomphe de l’illusionnisme comme jamais.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Modernité modernante