Afficher le sujet - Réconciliation

Réconciliation

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Réconciliation

17 Juillet 2018, 10:54 Message

« On ne ment pas en français, non pas même quand on est fanatique. Ou, si l'on fait semblant, pour les besoins de la cause, l'ironie du style ou l'excès de l'éloquence avertit le lecteur de prendre garde. La clarté de cette langue est un culte rendu à la sincérité: elle fait l'ordre dans ceux même qui se croient nés pour le désordre: elle oblige à bien penser. De là que tant de Français ont paru trop hardis, ou cyniques, aux étrangers: ils se sentent plus libres que les autres hommes ; mais non de ne pas être vrais. Et celui qui n'est pas vrai, en France, quelque semblant de grandeur qu'on lui trouve ou qu'il se donne, n'est pas un grand Français. Ici, même chez les moralistes, l'esprit n'est pas asservi à la morale. On cherche souvent quel est le ressort toujours neuf qui rend à la France épuisée par les guerres, le mauvais gouvernement ou les catastrophes les plus terribles, la force de la jeunesse et le nerf de l'action: c'est la liberté de l'esprit. Les peuples ne tombent et ne périssent que par servitude, faiblesse et vieillissement d'esprit. »

André Suarès, Contre le totalitarisme

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Réconciliation

31 Juillet 2018, 07:30 Message

Question pour une époque de déréliction faite alpha et omega : est-ce le Spectacle qui est devenu caricatural, caricature au carré, ou bien le "réel" ?

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: Réconciliation

12 Août 2018, 11:01 Message

Il est mauvais de vouloir être bon. On est jamais bon que malgré soi.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 616
Localisation: Occitanie

Re: Réconciliation

12 Août 2018, 12:43 Message

Une variation du chemin de l'enfer pavé de bonnes intentions.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: Réconciliation

12 Août 2018, 12:51 Message

Oui, cher Louis, une variation, mais la seconde partie de ce que je propose va, me semble-t-il, au delà de la maxime que vous rapportez. Bon dimanche à vous-même ainsi qu'à ceux qui nous lisent.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 616
Localisation: Occitanie

Re: Réconciliation

12 Août 2018, 13:06 Message

Oui, la notion d'agir souvent bien malgré soi. :lol:
Bonne dimanchade à vous aussi.

Messages: 272

Re: Réconciliation

15 Août 2018, 09:33 Message

Joyeuse Assomption à tous.

Messages: 283

Re: Réconciliation

15 Août 2018, 18:34 Message

Au Japon, le 15 août est la fête ô-bon : du 13 au 15 août, les morts, leurs mânes, visitent les séjours des vifs et s'en retournent dans l'au-delà le soir du 15. L'Assomption chez nous est la fête de la montée aux cieux de la Vierge Marie, son évasion vers le monde des Bienheureux. La symétrie entre ces deux traditions, évidemment étrangères l'une à l'autre, est frappante et je ne me l'explique pas.

C'est le jour de ô-bon que l'empereur du Japon choisit pour annoncer sa capitulation en 1945. La bombe sur Nagasaki avait été larguée le 9 août. Il agit dans l'esprit de cette fête, se retira du siècle comme le font les esprits des morts ce jour-là, dans la solennité et la pompe mortuaire qui caractérisent ce jour. Il n'en fallait point d'autre. L'Assomption est une fête grave.

Le pape Pie XII en 1950 : «La Vierge immaculée, préservée par Dieu de toute atteinte de la faute originelle, ayant accompli le cours de sa vie terrestre, fut élevée corps et âme à la gloire du ciel, et exaltée par le Seigneur comme la Reine de l'univers pour être ainsi plus entièrement conforme à son Fils, Seigneur des seigneurs, victorieux du péché et de la mort"

Je précise que ceci n'est pas une tentative d'explication de l'analogie liturgique et des traits spirituels communs entre ô-bon et l'Assomption, mais

1. la date du 15 août 1543 fut choisie comme celle de la fondation de l'ordre des Jésuites
2. les jésuites n'ignoraient rien des moeurs, coutumes et fêtes de Cipanguo (les récits de voyageurs publiés par Marco Polo dataient de 1298 et on pense aujourd'hui que Colomb cherchait le Japon en cinglant vers le continent américain).
3. le missionnaire jésuite François-Xavier débarqua au Japon pour la première fois en 1543, accompagné d'un disciple japonais nouvellement converti.

Que la fête du 15 août en Europe chrétienne ait été choisie, secrètement, par les Jésuites européens en vue de la superposer à ô-bon n'est qu'une conjecture, mais le mondialisme de cet ordre bien connu et sa vision méta-historique et millénariste peuvent donner vie à cette conjecture.

Les cultes païens et leurs sites ont toujours été recouverts, en palimpseste, par l'avancée et de déploiement géographiques de la spiritualité et de la civilisation chrétiennes : ce schéma théologico-politique, qui avait si bien fonctionné en Europe dans les premiers âges de la chrétienté, nul doute que les ambitieux jésuites pouvaient avoir projeté de le déployer sur l'ensemble de la planète dans ce moment d'essor de la civilisation nouvelle qui avait désormais l'Europe pour berceau.

Messages: 272

Re: Réconciliation

15 Août 2018, 20:47 Message

Très d'accord, je vous adresse ma pensée. Si éloignés, si étrangers, en cette époque de "voyages-faciles" et de communications multiples, beaucoup d'aspects s'avèrent bel et bien convergents entre ces deux bouts du monde que sont la France et le Japon.
Dans le livre "Maître Morihei Uyeshiba - présence et message" d'André Nocquet, deux extraits de l'Evangile de Thomas et cette petite citation d'Okakura-Kakuzo peuvent nous rejoindre : "La vérité ne peut s'atteindre que par la compréhension des contraires."
Tout comme vous, je n'explique pas non plus - sans pour autant en avoir l'envie - cette symétrie, comme vous dîtes. Le temps apporte une jonction aujourd'hui très importante, de mon point de vue, vis-à-vis de ces deux peuples. Mais prévoir l'avenir et le dessiner sont deux paires de manches qui me semblent bien impossible en cette ère. Profitons de ce qui nous est offert. Merci encore cher Francis.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: Réconciliation

16 Août 2018, 09:45 Message

Ce matin, au bistrot, j'ai croisé mon vieux copain Jeannot. Il était de mauvais caractère. Il a dit : « Le plaisir de la critique nous ôte celui d'être vivement touchés de très belles choses » Je l'ai un peu pris pour ma gueule et je suis parti méditer sur le chemin de bruyère qui longe la côte.

Messages: 283

Re: Réconciliation

16 Août 2018, 20:57 Message

Prévoir l'avenir et le dessiner reste impossible sans totale et radicale extraction du présent (celui du siècle) : impossible de dessiner soi et le monde d'un même trait, de la même main. Pour dessiner le monde, et son avenir, toujours déjà présent, il faut s'en extraire. Une des leçons de la Grotte Chauvet : l'art est né de la disparition de la figure de l'homme des préoccupations premières de l'oeuvre artistique (bêtes féroces, anti-humaines, dangereuses et indifférentes aux choses humaines à Chauvet ouvrirent la porte à cet essor). Le voyant ne peut espérer s'affirmer tel, sa tâche ne devenir envisageable, que par son extraction du monde, l'abolition de son Dasein : les choses à venir, alors, peuvent se permettre d'advenir par sa bouche, sa plume ou seulement ses gestes et son regard. La futurologie est une farce d'ambition grotesque, bien sûr, à cause de sa mécompréhension de l'effacement indispensable de qui voudrait penser ou dire le futur. La pensée du futur, à cet égard, ne saurait être autre qu'une forme d'expression artistique, d'accession au vrai pur de tout souci où l'homme serait au centre, représenté dans ce jeu par la voix narrative futurante, posé en sujet souverain de l'histoire à faire advenir et à percer. La moindre difficulté, dès qu'elle se pose en travers du chemin pour avoir été causée par trop de présence et d'intérêt humains, a pour effet immédiat de frapper de nullité tout projet d'entrevoir l'objet futur que l'on vise. L'erreur, dans cette discipline de l'histoire projetée, devrait être aussi libre que le vrai.

Messages: 283

Re: Réconciliation

16 Août 2018, 21:07 Message

Vision augurale :

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: Réconciliation

16 Août 2018, 21:58 Message

Passionnant, as usual, même si je ne suis pas sûr de tout comprendre et que je ne vous suivrai pas lorsque vous poursuivez sur une extrapolation qui pourrait paraître hasardeuse.
Prévoir l'avenir et le dessiner reste impossible sans totale et radicale extraction du présent (celui du siècle) : impossible de dessiner soi et le monde d'un même trait, de la même main.

La prémisse me paraît pertinente et fondamentale. Mais cette extraction est-elle seulement envisageable pour qui n'est pas Dieu ? Les génies de l'art, peut-être...

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: Réconciliation

30 Août 2018, 11:53 Message

Les tenants des carottes sont cuites sont désespérés. Leur reste l’espérance.
« S’il n’y a pas d’issue, il y a, éternellement, ouverture. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Réconciliation

5 Septembre 2018, 18:11 Message

« L'homme ne peut pas plus voir le monde qu'un poisson ne voit la rivière »

« La morale est un talent de société »

« L'intelligence est une faculté d'inadaptation »

Rémy de Gourmont, Des pas sur le sable

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Réconciliation

14 Septembre 2018, 12:50 Message

« J’ai grand peur que cette nature ne soit elle‑même qu’une première coutume, comme la coutume est une seconde nature. » Pascal, Fragment Contrariétés n° 9 / 14

C'est en effet à craindre.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: Réconciliation

24 Septembre 2018, 12:54 Message

Pour ceux à qui cette musique parle.
Une nouvelle interprétation.
Un très beau son de violon, pur, fin, intense, un tempo lent et juste : et ces œuvres ajoutent à la lumière d'une magnifique journée de septembre finissant la couleur invisible qui convient.

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: Réconciliation

24 Septembre 2018, 13:07 Message

Eh bien, cher ami, voilà déjà longtemps que je prête attention à la musique d'Arvo Pärt. Parfois en faisant effort, parfois en étant emporté, selon ce que j'entends et selon les dispositions qui sont les miennes au moment de l'écoute [oh ! le beau poncif :) ]

PrécédenteSuivante

Retourner vers Modernité modernante