Afficher le sujet - Réconciliation

Réconciliation

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17513

Re: Réconciliation

26 Septembre 2018, 18:59 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 672
Localisation: Paris

Re: Réconciliation

27 Septembre 2018, 11:28 Message

Merci Didier et Eric, je ne connaissais pas. J'ai écouté et pour moi c'est magnifique. A suivre, oui.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17513

Re: Réconciliation

27 Septembre 2018, 16:54 Message

« La démocratie est le seul système politique acceptable, mais précisément car elle n'a d'application qu'en politique. Hors de son domaine propre, elle est synonyme de mort car la vérité n'est pas démocratique, ni l'intelligence, ni la beauté, ni l'amour (…). Une éducation vraiment démocratique est une éducation qui forme des hommes capables de défendre et de maintenir la démocratie en politique ; mais dans son ordre à elle, qui est celui de la culture, elle est implacablement aristocratique et élitiste. » Simon Leys, cité par Finkielkraut (article du Figaro sur son livre En terrain miné (fait d'échanges épistolaires avec Elisabeth de Fontenay, une sienne amie, mais aux opinions très opposées))

C'est pourtant simple, et devrait être à la portée du premier collégien venu.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Réconciliation

27 Septembre 2018, 19:09 Message

Eh oui… Chaque heure du jour que Dieu fait nous en apporte de multiples confirmations et pourtant, les pantins, ivres d’idéologie, continuent de prendre la démocratie pour le mètre étalon de toute chose, qu’elle soit publique ou privée…

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17513

Re: Réconciliation

4 Octobre 2018, 12:02 Message

Les illuminés de l'universalisme comme absolu ainsi que les tenants à rebours de "racines" largement fantasmées : tous des theory victims— exactement comme il y a des fashion victims ; et, peu ou prou, on ne voit plus que cela tout autour de nous. Il n'y a pas plus de "milieu juste", en l'espèce ; seulement une origine toujours en avant de nous, soit pourvoyeuse d'avenir, ou autrement dit : un destin, dont il faut sans cesse reconquérir la hauteur et la profondeur. C'est malbar... ("De l'effondrement")

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17513

Re: Réconciliation

5 Octobre 2018, 13:41 Message

Longtemps que je n'avais lu une idée aussi intelligente sur l'époque et le "progrès" (si l'on y regarde attentivement).

Image


Image


Christopher Lasch, Le seul et vrai Paradis

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17513

Re: Réconciliation

9 Octobre 2018, 21:26 Message

Image

Image


[NDLR : le texte de Mumford date de 1940]

Christopher Lasch, op. cit.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17513

Re: Réconciliation

18 Octobre 2018, 19:00 Message

Soirées somptueuses à la campagne, la lumière finissante exulte ; théophanie du déclin ; glorieuse intimité ; musique consolatrice, secret de la conciliation.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Réconciliation

18 Octobre 2018, 21:33 Message

Merci, cher Didier, d'oser nous proposer de partager cet apaisement tout personnel, voire intime.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17513

Re: Réconciliation

19 Octobre 2018, 13:17 Message

Notre ébouriffant Giovanni (Antonioni, des Giardino Armonico) poursuit son chemin en passant de Haydn à Beethoven ; il vient de finir l'enregistrement des 9 symphonies, et comme il ne fait jamais les choses à moitié, on jette une oreille curieuse et vaguement inquiète au dernier disque publié ces jours-ci, consacré à la IXème — a priori celle de toutes les symphonies la moins susceptible de lui convenir. Erreur : c'est étonnant, cette musique renoue avec son temps, ses filiations, son environnement musical sans rien enlever à la fougue beethovénienne (Giovanni en est de toutes les façons bien incapable) ni affadir l'idiosyncrasie de ce compositeur hors norme, au contraire. Le premier mouvement retrouve une fraicheur, une nervosité, et une virulence qu'on avait un peu oubliées sous le pathos "métaphysique" surjoué d'une certaine tradition, le second profite également de choix interprétatifs qui s'appuient d'abord sur des techniques instrumentales en phase avec le contexte de la création de l’œuvre. On craint pour le troisième, qui est le vrai cœur de la symphonie, et l'on reste séduit. Je ne parlerai pas du quatrième, que je n'écoute presque jamais — soyons raide : c'est un ratage haut en couleur, mais un ratage tout de même ; il ne vaut que comme exercice préparatoire à la Missa Solemnis. De plus, je doute qu'Antonioni (ni personne, aujourd'hui) puisse disposer du quatuor vocal adéquat...

Je vais de ce pas explorer ses enregistrements des autres symphonies, et recommande d'ores et déjà bien volontiers aux amateurs d'y aller voir !

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17513

Re: Réconciliation

25 Octobre 2018, 11:41 Message

« Un peuple libre n'acquitte que des contributions, un peuple esclave paie des impôts. »
Acte de l'Assemblée Nationale - 1789.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17513

Re: Réconciliation

26 Octobre 2018, 09:32 Message

"Ce n'est pas aussi simple que cela".
En effet...


Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Réconciliation

26 Octobre 2018, 10:14 Message

Elle me semble parler vrai, cette femme que je ne connais pas.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17513

Re: Réconciliation

30 Octobre 2018, 10:47 Message

"Tout est mal qui finit mal" commentait Adorno au sujet de la sixième de Mahler. « La seule Sixième, malgré la Pastorale » disait Berg. "Boursoufllure", autrement dit le "trop de notes" en version terminale, disait la critique de l'époque. On la comprend ; à part Berg, sans doute aveuglé par l'admiration et l'affection, tout cela est un peu vrai, et cette symphonie, sombre, véhémente, sans guère de concession, si elle comporte des moments magnifiques et emporte finalement par sa puissance, ne convainc pas totalement, en effet à certains égards par sa démesure sinon son enflure, sa pesante insistance sinon sa sincérité.

Teodor Currentzis, chef gréco-russe assez radical, aux fortunes diverses (opéras de Mozart discutables, à dire le moins, mais magnifique Pathétique, par exemple), qui bidouille un peu les potards (potentiomètres) — il n'est pas le seul, et de longue date, cela dit — et qui se retire au fin fond de l'Oural pour enregistrer avec son orchestre, nous livre ces jours-ci une sixième d'anthologie. Virulente, agressive parfois (mais c'est juste, en l'occurrence), testostéronée en diable, implacable — une sorte de Kondrachine moderne — et qui file droit au but, à sa fin, sans détours. L’œuvre en sort nettement resserrée, urgente, fatale. La critique d'époque se serait-elle trompée, vu sous cet angle ? L'objection ne tombe pas complètement, mais elle est très affaiblie... Un seul regret : notre vigoureux Teodor passe un peu à côté de l'andante moderato, sans doute le plus beau et le plus émouvant des mouvements lents de Mahler, celui qui dit le mieux adieu au classicisme, en lui rendant un hommage dont le lyrisme intense et la profonde nostalgie de ce que l'on dépasse, au moment même où on le fait, ne peuvent que bouleverser les cœurs authentiquement sensibles.

Pour cela, ma version de référence reste Boulez.
Mais cet enregistrement se hisse, en se distinguant sans ambages, au sommet d'une pourtant abondante discographie.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17513

Re: Réconciliation

11 Novembre 2018, 10:56 Message

"Plus jamais ça".
Réponse : si vis pacem para bellum.
L'histoire ne bégaie pas, mais les hommes.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Réconciliation

11 Novembre 2018, 11:28 Message

Ah, les hommes !... Les hommes dont nous sommes, mon cher Didier... Les hommes bégaient, tâtonnent, font ce qu'ils peuvent... (c'est dimanche, je m'efforce d'être charitable...) Les hommes, les voici :

Image

Bon dimanche à chacun.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17513

Re: Réconciliation

26 Novembre 2018, 18:58 Message

Image


Fermez le ban.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17513

Re: Réconciliation

27 Novembre 2018, 18:10 Message

..quoique cela, Bernanos ne pouvait pas même l'imaginer :

Image (Libération)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Modernité modernante