Afficher le sujet - Réconciliation

Réconciliation

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3003

Re: Réconciliation

14 Janvier 2018, 09:47 Message

Tiens ! Vous aussi ? Décidément...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16923

Re: Réconciliation

23 Janvier 2018, 12:45 Message

« Ainsi celui qui se tient ferme à la vérité, quoiqu'il choque d'abord et passe pour ridicule, ne doit pas désespérer de voir quelque jour la vérité qu'il défend triompher de la préoccupation des hommes. Car il y a cette différence entre les bons et les méchants livres, entre ceux qui éclairent l'esprit, et ceux qui flattent les sens et l'imagination, que ceux-ci paraissent d'abord charmants et agréables, et que le temps les flétrit ; et que les autres au contraire ont je ne sais quoi d'étrange et de rebutant qui effarouche et fait peine, mais on les goûte avec le temps, et à proportion qu'on les lit et qu'on les médite, car le temps règle ordinairement le prix des choses. » Malebranche, Recherche de la vérité

Pour les apôtres du "ce qui se conçoit bien etc." et les anti "obscurité", qui fuient par là toute véritable lumière.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3003

Re: Réconciliation

23 Janvier 2018, 13:02 Message

Et quelle qualité de langue !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16923

Re: Réconciliation

23 Janvier 2018, 21:55 Message

... ce qui n'a pas peu contribué au choix de mettre ici cette citation.
Je suis maintenant en position de réorganiser toute une partie de ma bibliothèque (suite à un changement de destination de mes (modestes) biens campagnards) ; dès lors il faut s'attendre à des éclats prélevés ici et là, au gré d'un furetage très aléatoire !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16923

Re: Réconciliation

23 Janvier 2018, 21:58 Message

Tenez, de qui ceci : « Or, l'intellect n'a jamais rien produit d'intelligent, ni la raison pure rien de raisonnable » (usage d'un "moteur de recherche" interdit !) ?

Messages: 1464

Re: Réconciliation

23 Janvier 2018, 22:04 Message

Churchill ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16923

Re: Réconciliation

23 Janvier 2018, 22:12 Message

Oh, c'est plus ancien, d'un lecteur qui avait lu Kant sans doute vers le temps de la mort de ce dernier.

Messages: 1464

Re: Réconciliation

23 Janvier 2018, 22:21 Message

Alors Napoléon ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16923

Re: Réconciliation

23 Janvier 2018, 22:24 Message

Un indice : c'est un poète, la lumineuse jeune pousse d'une génération assez extraordinaire, celle du tournant d'un siècle (la génération originale, l'allemande, pas son ultérieure et bien superficielle copie française, nonobstant quelques joyaux).

Avatar de l’utilisateur
Messages: 107

Re: Réconciliation

23 Janvier 2018, 23:50 Message

Bon, avec tout ces indices, te connaissant personnellement et surtout...me remémorant des bribes de conversations lors d'une certaine balade en compagnie de Yannick et Jump... je propose Hölderlin ;)
"Où le secret commence, commence aussi le pouvoir réel" H. Arendt, Le système totalitaire

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16923

Re: Réconciliation

24 Janvier 2018, 08:36 Message

Gagné ! C'est bien le jeune Hölderlin, période d'Hypérion. Extrait d'un passage très caractéristique... et très remarquable.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16923

Re: Réconciliation

24 Janvier 2018, 12:23 Message

Pour Jonathan, et parce que tiré des soirées de Saint-Petersbourg, cette ville extravagante et magnifique ;):

“L'Histoire est une conspiration permanente contre la vérité.”

Et : "Les fausses opinions ressemblent à la fausse monnaie qui est frappée d'abord par de grands coupables, et dépensée ensuite par d'honnêtes gens qui perpétuent le crime sans savoir ce qu'ils font."

Ou bien encore : “La terre entière, continuellement imbibée de sang, n'est qu'un autel immense où tout ce qui vit doit être immolé sans fin, sans mesure, sans relâche, jusqu'à la consommation des choses, jusqu'à l'extinction du mal, jusqu'à la mort de la mort.”

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 107

Re: Réconciliation

24 Janvier 2018, 13:14 Message

Oh merci pour ce triple cadeau ! Je me sens aussi gâté qu'un Lucilius ;)
"Où le secret commence, commence aussi le pouvoir réel" H. Arendt, Le système totalitaire

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16923

Re: Réconciliation

26 Janvier 2018, 10:25 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16923

Re: Réconciliation

26 Janvier 2018, 14:08 Message

Difficile de résister à un sentiment d'accablement, à l'occasion d'une réorganisation complète de sa bibliothèque : les livres défilent qui ont participé à divers titres à un cheminement, à l'animation de réflexions soucieuses, d'interrogations multiples, les pages ouvertes au hasard ravivent le souvenir et font sonner de nouveau des phrases et des formules percutantes : tout "ce qui survient" a largement été vu, prévu, dit, répété de diverses façons, analysé, critiqué, moqué même — avec quelle force, quelle férocité, parfois —, et cela de très longue date, génération après génération — d'aussi loin que cela nous vient. Mais le Titanic n'en poursuit pas moins, inexorablement, sa fuite en avant... Le confirme jusqu'à la caricature le désarroi politique actuel, avec l'activisme des uns et des autres, honorable pour certains, pitoyable ou dérisoire pour beaucoup, vain toujours, et pire : s'entêtant à réitérer les mêmes impasses, à ressasser les mêmes antiennes, à tourner en rond au sein des mêmes apories et de la même impuissance pour cause d'incapacité à trouver le point d'appui qui permette de faire tourner les gonds d'un destin dévoyé et subi. Tandis que les résignés, les défaitistes, ceux qui abandonnent le combat ne sont pas moins coupables et dans l'erreur...

Comme dirait l'autre, en mode paraphrase : ce qui donne le plus à penser, c'est que nous ne pensons plus, cela encore aggravé par le fait que nous n'en sommes même plus conscients, que nous n'avons même plus tout à fait les moyens de le savoir, et pour tout dire : de le sentir.

Alors ?
Peut-être vaut-il mieux tenter de parler que d'écrire ; en cherchant, à tâtons le cas échéant, le ton et le mode d'un discours qui ne renie rien de cet héritage, mais en renouvelle l'inspiration et l'avenir — c'est l'à venir qui nous attend, pas l'inverse.

Ne pas s'inscrire dans aucun des jeux de rôles convenus, dans un "créneau" quelconque, ne pas participer au grand Barnum du faux organisé, et pourtant passer par les canaux (de diffusion) du Désastre, se maintenir prêt à saisir toute occasion propice comme à faire face au chaos qui s'annonce, préparer un changement foncier de direction, les deux pieds dans la glaise et la tête fidèle : pure et simple folie, sans aucun doute ; et, néanmoins...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16923

Re: Réconciliation

28 Janvier 2018, 09:27 Message

En quelques semaines, un enterrement, puis une incinération. Des (très) proches. Dans les deux cas, une "cérémonie" mi-laïque, mi-religieuse, emmenée par des femmes missionnées par le diocèse ; un étrange mélange de profane et de... non pas sacré, mais de simili-christianisme, avec un peu de symbole et une lecture de l’Évangile. Le pire : ces deux femmes se tirent d'affaire plutôt mieux que certains curés, subis d'autres fois. Quand vient le temps d'une unique prière, quelques rares dans l'assistance se mettent à la dire, vaguement, avec des trous : plus personne ne connaît tout à fait le "Notre Père". Avec cela, les employés qui assurent la logistique. Nouvelle illustration de notre invraisemblable misère. Pascal était très en-dessous de la vérité, qui ne pouvait imaginer en son temps où le nôtre nous a conduit.

Aucune réconciliation possible sur ce terrain.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16923

Re: Réconciliation

29 Janvier 2018, 12:50 Message

Suite et fin de la réorganisation de ma (modeste) bibliothèque. Entre les contraintes du lieu, de la bibliothèque elle-même, et la logique des regroupements (par époque, auteur, domaine…) ou encore mes préférences et ouvrages de cœur, il y a de nombreuses incompatibilités, et il faut trouver des solutions — qui font parfois appel à des réseaux de relations ou de renvois qui sortent largement des cadres classiques mais qui s’articulent secrètement entre eux. Il n’y a pas de mauvaises contraintes.

Curieuse impression, qui traverse fugitivement l’esprit, ce faisant : celle de laisser là son testament, sous la forme d’un curieux grimoire assez difficilement déchiffrable (pour les lecteurs amicaux : ne pas croire que la période actuelle, personnelle et générale, me pousse à « broyer du noir » !). Il faudrait y adjoindre la discothèque, mais, à quelques vinyles et CD près, celle-là est « dématérialisée » !

Au passage nombre de redécouvertes, dont « notre » J’y crois pas, et ceci :

Image


Si l’ami Orimont nous lit encore très à l’occasion (mais je pense qu’il s’est complétement éloigné de la vie numérique), je le salue bien volontiers et lui renouvelle toute mon amitié.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16923

Re: Réconciliation

1 Février 2018, 16:36 Message

Comble de l'ironie : l'erreur complète de perspective du luthérien Nietzsche, admirable témoin fourvoyé : s'il est vrai que Dieu reste mort, ce n'est pourtant pas au "seul Dieu moral" qu'il faut penser — mais au seul Dieu métaphysique. Que le nihilisme ne puisse faire plus que tangenter indéfiniment son but n'est pas la seule cause du maintien de l'Indemne : sa propre erreur d'interprétation le piège.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Modernité modernante