Afficher le sujet - No comment

No comment

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2586

Re: No comment

3 Novembre 2017, 14:43 Message

Affichette fictive, réalisée par l'association Osez le féminisme en 2014.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14974

Re: No comment

4 Novembre 2017, 18:59 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 299
Localisation: Loire-Atlantique

Re: No comment

4 Novembre 2017, 23:13 Message

Étrangement dans ce cas, #balancetonporc ne semble pas fonctionner.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14974

Re: No comment

6 Novembre 2017, 19:09 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14974

Re: No comment

6 Novembre 2017, 19:14 Message

Et, pendant ce temps...

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14974

Re: No comment

7 Novembre 2017, 18:15 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14974

Re: No comment

11 Novembre 2017, 10:54 Message

Image
52% des jeunes Français âgés de 20 ans en 1914 ont disparu pendant le conflit

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14974

Re: No comment

13 Novembre 2017, 11:44 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14974

Re: No comment

13 Novembre 2017, 22:50 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2586

Re: No comment

14 Novembre 2017, 02:34 Message

Comment, quant même. Veuillez m'en excuser.
Vous touchez le cœur de cible, cher Didier. J’ai vu, un peu par hasard, la séquence filmée. Filmé, c’est encore plus impressionnant. Les sourires béats de ces petits mignons tenant, sagement, la ficelle de leurs ballons, pour exorciser les attaques monstrueuses et infâmes. Puis leurs visages qui se tournent vers le ciel bleu pur lorsque, au signal, ils lâchent, bien gentiment, tous ensemble, leurs ballons et les suivent des yeux, ravis, qui s’élèvent vers un monde, léger, qui n’existe pas. Pas un seul de ces clowns pour s’offusquer d’un tel cinéma, pas un seul pour rougir de honte. Cette image est le manteau jeté dessus la face de l’Occident. Qu’elle reste gravée dans nos mémoires. Après cela, il ne reste, peut-être, plus rien à dire.

Précédente

Retourner vers Modernité modernante