Afficher le sujet - No comment

No comment

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: No comment

16 Juillet 2018, 18:49 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: No comment

17 Juillet 2018, 08:48 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: No comment

17 Juillet 2018, 18:57 Message

Lettre ouverte à M.Didier Fougeray


Entreprise générale de bâtiment à Saint-Malo



Monsieur,


Votre entreprise, depuis quelques semaines déjà, construit un immeuble -la Résidence Jardies- non loin de l’endroit où je réside. La présente lettre n’a pas pour objet de me plaindre de la contribution qu’apporte votre entreprise au bétonnage, à l’enlaidissement et à la défiguration de notre ville — vous m’objecteriez, à juste titre, que les choix d’urbanisme ne sont pas de votre ressort mais de celui des autorités municipales en place. Mon propos vise un fait bien plus restreint mais de haute signification symbolique.


Une imposante grue domine de toute son envergure le chantier en cours. Au sommet de celle-ci flotte un drapeau portugais, lequel, jusque ces jours derniers, supplantait, dominait et pour mieux dire, asservissait un drapeau français. Qui en a pris l’initiative et pour quelles raisons ? Je l’ignore. Ne pouvant croire que l’ensemble du chantier soit aux mains des seuls travailleurs portugais, j’ai d’abord pensé à l’un des multiples spasmes de la Coupe du Monde de Football. J’ai également imaginé une décision solitaire de l’homme de cabine, isolé dans des hauteurs où se raréfie l’oxygène et s’impose le mal du pays. En toute hypothèse, la situation apparait désobligeante, voire vexatoire, à l’égard du pays d’accueil. Il est de notoriété publique que le général de Gaulle, lors d’un déplacement à Saint-Malo dans les années cinquante, avait exigé que le drapeau tricolore supplantât le malouin au Grand Donjon de la Tour Générale. De plus, Saint-Malo, cité maritime et portuaire, verrait d’un très mauvais œil qu’un bateau sous pavillon étranger, se dispense de hisser le bien nommé pavillon de courtoisie. J’ai entendu, sur place, plusieurs récriminations et quelques signes d’agacement semblables au mien. Est-ce en réponse à ces manifestations de mauvaise humeur qu’une solution semble avoir été adoptée ? Il s’agirait, pour le coup, d’une provocation : le drapeau français a purement et simplement disparu ; désormais, seul, trône et règne et triomphe dans l’azur, le drapeau portugais.


C’est en conséquence de ces attendus que je vous serais reconnaissant, Monsieur, de bien vouloir m’apporter quelques éclaircissements et de remettre les choses dans l’ordre.


Dans l’attente, je vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.

Éric Véron.


Ci-joints deux clichés illustrant la situation :

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: No comment

18 Juillet 2018, 17:48 Message

Épilogue.
Ce matin le drapeau rebelle flottait toujours dans la stratosphère de mon quartier. En début d’après-midi, il avait été amené. Je me suis fendu d’un petit mot de remerciement au chef de l’entreprise en question. C’est fou de penser quel peut être rayonnement national (et peut-être plus) de QDLF ! Merci à Didier !
[il est vrai que j’avais également adressé ma lettre au mail du susdit chef d’entreprise]

Messages: 272

Re: No comment

24 Juillet 2018, 08:49 Message

(change.org) Mon fils était un soldat de France, il est aujourd’hui un oublié de la Nation.

Extrait : « (A l'entrainement) [...] Il se trouvait sur la tourelle du premier véhicule quand, pour des raisons inexpliquées à ce jour, le conducteur en a perdu le contrôle. Notre fils a été éjecté violemment, et malheureusement, le véhicule de 13 tonnes s’est retourné contre lui...

Il a été nommé adjudant-chef et reçu la médaille militaire à titre posthume.

Il n’a pas été reconnu « Mort au service de la Nation » et par conséquence son fils de 7 ans, Owen, ne bénéficie pas du statut des « pupilles de la Nation ». (* voir les annexes en fin de page)

La demande avait pourtant été initiée par le chef de corps de son régiment.

Le ministère de La Défense a refusé cette mention.

Un recours gracieux a été adressé au Président de la République. Il est revenu négatif et nous renvoie vers le Ministère de la Défense.

Les cause du refus: "La condition du décès ne serait pas considérée comme une circonstance exceptionnelle "au vue du décret de 2016 complétant l'attribution de la mention "Mort au service de la Nation". "Peut également bénéficier des dispositions du premier alinéa un militaire ou un agent public décédé du fait de l’accomplissement de ses fonctions dans des circonstances exceptionnelles".

Les mots "circonstances exceptionnelles" sont employés sans précision, sans exemple, et emportent notre incompréhension. Il s’agit uniquement de mots subjectifs… La non précision de ces "circonstances exceptionnelles" est-elle volontaire pour maîtriser les décisions et les contraintes budgétaires?

En 2016, seulement 4 mentions ont été attribuées à 3 policiers et à un personnel civil. Pas un seul militaire n’a été mentionné.

Nous ne comprenons pas la décision d'un Ministère qui ne reconnaît pas le décès dramatique d’un serviteur de la Nation lors d'une mission de préparation opérationnelle comme une "circonstance exceptionnelle".
Nous ne comprenons pas la décision d’un Ministère qui décide l’avenir d’un orphelin à la lecture d’un texte subjectif.
Nous ne comprenons pas la décision d'un ministère qui va à l'encontre de la demande de son régiment!
Nous ne comprenons pas la décision d'un ministère qui ne prend pas en compte le parcours élogieux de notre fils et présenté par un Général de Brigade! 15 ans de service, engagé en 2012 en qualité de simple soldat, major de promotion à l'Ecole de sous-officiers de Saint Maixent, 13 opex, cité à l'ordre de son régiment ... (visualisez l'homélie)

La dernière phrase de l'homélie lue par le Général nous laisse pantois: "Votre exemple continuera longtemps de guider les jeunes générations de parachutistes et d'inspirer ceux qui ont eu le privilège de servir à vos côté". Comment peut-il être un exemple et une inspiration s'il n'est pas reconnu par la Nation? »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: No comment

24 Juillet 2018, 09:23 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: No comment

9 Août 2018, 17:18 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: No comment

11 Août 2018, 21:15 Message

Je croyais à une blague. Mais non.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: No comment

14 Août 2018, 13:19 Message

Image


Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !

Messages: 272

Re: No comment

15 Août 2018, 21:15 Message

(bvd Voltaire) Pays-Bas : une élue se suicide et laisse une vidéo où elle affirme avoir été violée par « un groupe de musulmans »

A suivre, comme l'explique l'article.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: No comment

21 Août 2018, 11:32 Message

Image


Alice Coffin, militante LGBT, enseigne à l’Institut Catholique (voir son CV ici)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: No comment

30 Août 2018, 09:03 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: No comment

30 Août 2018, 09:16 Message

Festival Interceltique de Lorient 2018, l’Écosse.

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: No comment

30 Août 2018, 12:23 Message

La connerie n’a jamais eu honte d’elle-même, sans quoi elle ne serait plus la connerie mais elle se tenait dans son coin, acceptant, tacitement, une certaine relégation. Aujourd’hui, elle s’affiche, elle est au pouvoir. Cela n’est pas advenu d’un coup, soudainement, non, il a fallu un assez long travail sociologique et idéologique pour en arriver là, mais aujourd'hui, sous le règne du temps réel et de la transparence, de l’immédiateté et du zapping, le faux présent est totalitaire, le réel n’a plus aucune épaisseur, à dire vrai, aucune consistance. Tiens ?! C’est là ?! On ne l’a pas vu venir. Le faux présent, c’est la cécité sur le réel, yeux grands ouverts sur le virtuel. Quand le réel n’a plus lieu, c’est qu’il n’y a plus personne pour le voir, le goûter et l’accepter.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: No comment

5 Septembre 2018, 11:15 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: No comment

6 Septembre 2018, 08:54 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: No comment

6 Septembre 2018, 11:51 Message

Oui, pour ma part, lorsque je prends un pack d'Évian dans les rayons que je fréquente, je choisi Sharapova.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: No comment

14 Septembre 2018, 10:46 Message

Image


Ce n'est plus de la démagogie éhontée, ni de la sottise du dernier ridicule, ni de la connerie pure, mais de la débilité profonde.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Modernité modernante