Afficher le sujet - Totalitarisme 2.0

Totalitarisme 2.0

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15335

Totalitarisme 2.0

5 Janvier 2016, 13:51 Message

« "Si je découvre que mon conjoint vote pour l’extrême droite, je le fous dehors. Pas s’il me trompe." Lucile, 30 ans, mariée à Thomas, avec lequel elle a deux enfants, en est convaincue : l'adultère n’est pas un motif valable pour remettre son couple en question. Il y a des choses autrement plus importantes, comme l’éducation des enfants ou la "convergence des idées" ». Le Figaro Madame

Avatar de l’utilisateur
Messages: 610
Localisation: Paris

Re: Totalitarisme 2.0

5 Janvier 2016, 14:44 Message

Et pour certain l’extrême droite commence à Valls. Ce n'est d'ailleurs pas forcément faux mais mauvais pour la paix des ménages.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15335

Re: Totalitarisme 2.0

18 Février 2016, 10:29 Message

Philippe Darantière : « Le techno-nihilisme a réduit l’homme à la seule fonction du désir, au service duquel tout l’appareil économique et social se trouve mobilisé » (Nouvelles de France)

Article, et livre, signalés à titre de symptôme. Où l'on constate la pénétration progressive de certaines idées de fond, la diffusion en cours d'idées de nature à favoriser une conversion du regard sur "ce qui survient". Presque une banalisation d'un certain type d'analyse (et déjà certaines formes d'idéologisation, de systématisation, pointent : transhumanisme, etc.) . C'est insuffisant — notamment, me semble-t-il, au regard de ce qui s'évoque ici (et ailleurs sans doute) ; "encore un effort, camarade !" —, c'est très vite fourvoyé en mode "retour à", mais c'est notable. Les pattes de colombe...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15335

Re: Totalitarisme 2.0

20 Février 2016, 09:22 Message

Bug...

La NSA aurait-elle tué des centaines d'innocents par erreur ? (L(Obs)

« Ars Technica explique que l'algorithme de Skynet fonctionne exactement comme celui d'une entreprise du Big Data. Le programme collecte et stocke des millions de métadonnées sur les serveurs de la NSA et les mouline afin d'obtenir les informations qui l'intéresse. Sauf qu'au lieu d'identifier des consommateurs potentiels, l'algorithme désigne des futures cibles des drones américains. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15335

Re: Totalitarisme 2.0

23 Février 2016, 10:11 Message

Marc Zuckerberg à la conf' Samsung.

Image


Image



Avatar de l’utilisateur
Messages: 854

Re: Totalitarisme 2.0

7 Mars 2016, 08:23 Message

Chantal Delsol est interviewée dans Valeurs actuelles à propos de son nouveau livre.

“Récuser les limites de l’homme nous inscrit dans le sillon des totalitarismes”
Par Anne-Laure Debaecker

La philosophe dénonce une idéologie émancipatrice qui s'inscrit dans la lignée des totalitarismes communistes et fascistes.

L'Incorrect. Dans son dernier livre, la philosophe Chantal Delsol dénonce le “tout est possible” des idéologues de l’émancipation et des populistes.

En écho à son titre, vous déclarez dans votre nouvel ouvrage que « le refus du monde va s’écrire en haine de soi » pour nombre de nos contemporains. Comment expliquer ce phénomène ?

Il s’agit de l’homme moderne qui veut re-naturer l’humanité. Le communisme voulait supprimer la nécessité d’un gouvernement et donc la politique, les questions métaphysiques et donc la religion… et façonner ainsi un humain tel que nous ne l’avons jamais connu. Je pense que nous avons aujourd’hui un programme démiurgique analogue avec la volonté d’égalisation, l’ardeur à supprimer les différences, la récusation des questions existentielles, le défi lancé à la mort avec le posthumanisme, enfin le refus de la finitude et de l’imperfection avec cette idée que tout dans le passé était mauvais. Nous entrons dans une ère où rien ne serait plus jamais comme avant — ce que pensait le communisme avec cette idée qu’avant, ce n’était que la pré-histoire, et que la société communiste, enfin, entrait dans l’histoire.

Ce refus de tout ce qui nous façonne est une haine du monde, de la condition humaine, parce qu’elle est médiocre et tragique. Et finalement, c’est une haine de soi : l’homme moderne ne s’accepte pas tel qu’il est, il ne s’aime que renaturé…

Vous évoquez une “idéologie émancipatrice” qui sévit dans notre monde postmoderne. De quoi s’agit-il ?

C’est la suite de l’amélioration historique judéo-chrétienne, mais pervertie parce que radicalisée. Notre culture est la seule à promouvoir dans l’histoire une amélioration menée par l’homme lui-même : le temps est fléché, l’homme s’émancipe… Le Moyen Âge invente la démocratie et commence à émanciper les femmes. L’esclavage existe partout dans le monde, chez nous aussi, mais nous en inventons l’abolition. Avec les Lumières au XVIIIe siècle, la religion transcendante est rejetée et le processus historique d’émancipation, privé de ses limites, devient l’idéologie du Progrès et va se transformer en démiurgie. Il s’agit non plus seulement d’améliorer notre monde avec détermination et circonspection, mais de re-naturer l’homme. C’est 1793. C’est le totalitarisme communiste. C’est encore aujourd’hui, mais avec des moyens différents, puisque nous avons remplacé la terreur par la dérision. On ne cherche plus à détruire le questionnement religieux en emprisonnant les croyants, mais en ridiculisant les dieux. C’est moins coûteux et plus efficace.

La quête de limites et l’enracinement sont passés dans le camp du mal…


Oui, car l’émancipation est devenue une idéologie, un système absolu et unique qui ne souffre aucune discussion ni modération. Celui qui argue de quelques limites est taxé de passéiste et de réactionnaire, et considéré comme un agent du mal, puisqu’il va à l’encontre de la re-naturation et retarde une sorte de parousie historique. De là d’ailleurs vient le populisme : il désigne les courants porteurs d’enracinement, c’est-à-dire d’identités, de patriotisme, de vertus familiales, de reconnaissance de liens non contractuels mais naturels. Le fait même de récuser les limites nous inscrit dans le sillon des projets totalitaires : dans le “tout est possible” dont parlait Hannah Arendt.

http://www.valeursactuelles.com/recuser-les-limites-de-lhomme-nous-inscrit-dans-le-sillon-des-projets-totalitaires-59575

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15335

Re: Totalitarisme 2.0

7 Mars 2016, 09:44 Message

Le constat progresse de tous côtés, il s'approfondit, mais la question qui gît tout au fond n'émerge pas encore assez. Patience et travail.

Contrepoint : l'écologisme régressif et la mise en exergue des limites de notre exploitation des "ressources naturelles", avec la prolétaristion qu'il enchante pour le grand nombre (l'idiotisme utile, c'est dans les gênes de la gauche, faut-il croire...) : la parousie sera ultra-sélective, manifestement... et sur fond de ravages et de barbarie. Nous insistons trop sur la perte et l'oppression que nous subissons, pas assez sur les "contradictions internes" d'un phénomène infiniment plus fragile qu'on le croit. Avantage que cela aurait : aider à dégager les voies et moyens d'un "troisième terme"...

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2624

Re: Totalitarisme 2.0

7 Mars 2016, 10:39 Message

J'ai lu l'intégralité de l'entretien accordé par Mme Delsol à Valeurs Actuelles. J'y ai trouvé une formulation et une mise en perspective qui ont retenu mon attention et mon intérêt. Merci à Philippe Versini de nous l'avoir signalé.

Messages: 3089

Re: Totalitarisme 2.0

7 Mars 2016, 12:37 Message

Exactement. On voit bien d’abord que le relativisme n’existe pas : si c’était le cas, tout serait possible à dire et à penser, or les choses ne se passent pas ainsi. Si j’ai envie, par exemple, d’inviter Viktor Orbán à une conférence, ce n’est simplement pas possible — ou alors je serai mal vue à vie et mes projets ne trouveront plus preneur. Le relativisme est un leurre pour défaire les vérités adverses et glisser à la place d’autres vérités. Ce n’est pas conscient — je ne parle pas d’un complot —, mais les penseurs de la déconstruction laissent croire au relativisme pendant que les idéologues de l’émancipation absolue imposent leurs certitudes.


Ce passage de l'entretien est d'une très grande profondeur !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15335

Re: Totalitarisme 2.0

26 Avril 2016, 09:13 Message


Avatar de l’utilisateur
Messages: 598
Localisation: Provence

Re: Totalitarisme 2.0

5 Février 2017, 17:32 Message

Image

Messages: 1427

Re: Totalitarisme 2.0

19 Mai 2017, 11:15 Message

En Suède, le Swedish Institute établit une liste d’internautes mal-pensants et bloque leurs comptes Twitter
18 mai 2017 14 h 15 min·


En Suède, le service qui gère un des comptes Twitter de l’Etat a établi une liste d’abonnés et les a bloqués à l’initiative d’une administratrice de @sweden, sous des prétextes purement idéologiques, créant une controverse qui a amené l’agence à débloquer dès le lendemain les comptes de 14.000 internautes. Entre-temps la liste a été révélée au grand public ! Géré par le Swedish Institute, organisme d’Etat qui promeut l’image du royaume à l’étranger en particulier dans les domaines de l’éducation et de la culture, ce site Twitter permet à chaque administrateur d’exprimer ses vues personnelles auprès du reste du monde. Et de jouer au surveillant de prison.


Vian Tahir a bloqué 14.000 compteS sous prétexte de menaces contre les migrants, les personnes LGBTQ ou « d’extrémisme de droite »

(la suite...) I
................. V

http://reinformation.tv/comptes-twitter-bloques-suede-swedish-institute-migrants-lgbtq-lenoir-70126-2/

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15335

Re: Totalitarisme 2.0

18 Août 2017, 09:31 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15335

Re: Totalitarisme 2.0

28 Août 2017, 16:10 Message

Les Anglais doivent-il retirer la colonne de l'amiral Nelson, sur Trafalgar Square, pour ses positions pro-esclavage ? (France info)

« "Alors que beaucoup dénonçaient l'esclavage, Nelson le défendait vigoureusement", écrit-elle, "usant de son siège à la chambre des Lords et de sa position influente pour perpétuer la tyrannie, les viols en série et l'exploitation organisée par les propriétaires de plantations aux Antilles". Ainsi, "aujourd'hui, nous l'appellerions sans hésiter un suprémaciste blanc". »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15335

Re: Totalitarisme 2.0

31 Août 2017, 17:27 Message

Écriture « inclusive » : une offensive gauchiste qui menace notre langue (Bd Voltaire)

« L’écriture « inclusive » est la déclinaison, sur le plan linguistique, d’une offensive idéologique d’ensemble visant à déconstruire méthodiquement tous les repères les plus fondamentaux de notre société. Dans le sillage de la théorie du genre (qui nie les différences naturelles entre hommes et femmes) ou du lobby LGBT (qui dénature le mariage et l’enfantement), cette écriture absurde constitue la première étape d’une déconstruction générale de notre langue. Loin de se cantonner aux groupuscules gauchistes, cette entreprise de démolition est déjà très avancée. L’écriture « inclusive » compte de nombreux soutiens à l’Université, dans les médias, au sommet de l’État (via, par exemple, le HCE, Haut Conseil à l’Égalité) et naturellement dans les partis politiques. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15335

Re: Totalitarisme 2.0

3 Septembre 2017, 08:00 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15335

Re: Totalitarisme 2.0

16 Octobre 2017, 08:27 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15335

Re: Totalitarisme 2.0

4 Janvier 2018, 16:05 Message

Titre un peu racoleur et raccourci saisissant, comme d'hab (c'est simplement du journalisme), mais...

Google Street View sait pour qui votent les Américains ! (Breizh info)

Le quadrillage multi-dimensionnel du "réel" et la trame de surveillance prévisionnelle autant que suceuse de sang de la Machination calculante se resserrent à grande vitesse, tendant à tout traquer jusqu'au nanomètre "existentiel", jusqu'au dernier atome de "vie", pour accomplir un dessein fatal.

C'est hyper génial.

Suivante

Retourner vers Modernité modernante