Afficher le sujet - Delirium tremens

Delirium tremens

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17120

Re: Delirium tremens

2 Juillet 2018, 06:42 Message

En quelque sorte, c'est la réponse du berger à la bergère...

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17120

Re: Delirium tremens

2 Juillet 2018, 17:11 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17120

Re: Delirium tremens

5 Juillet 2018, 08:13 Message

Chez nos voisins anglais, le premier festival « réservé aux femmes »… et aux transgenres (Bd Voltaire)

« Au programme, "pas de concerts endiablés, de soirées alcoolisées et de mains aux fesses déplacées mais des ateliers manuels, de la danse, du théâtre, du V-Steaming (technique de purification du vagin qui consiste à lui faire respirer des vapeurs d’eau aux herbes), du yoga, des massages et des débats". Voilà, voilà. Et puisqu’on est dans l’intimité partagée, il y a aussi une tente rouge "réservée aux femmes qui ont leurs règles". On ne sait pas si c’est pour faire une petite toilette ou parce qu’elles se sentent pestiférées, le programme ne le dit pas. En revanche, si c’est juste pour le signaler à la collectivité, on peut aussi leur suggérer de porter une étoile rouge. Ou un nez rouge. Ce serait, dans la rue, du meilleur effet.

Objectivement, il semblerait que les festivals soient, en effet, des lieux où les agresseurs s’en donnent à cœur joie. Ce n’est pas nouveau. On a relaté des scènes que la décence m’interdit de rapporter ici lors des concerts des Beatles, pour ne citer que ceux-là. Ah, l’hystérie collective…

Pour ce premier "Women Fest 2018", on attend 400 femmes. C’est assez peu, pour l’instant. Je suppose qu’il faut s’inscrire et montrer sa blanche main, sinon son anatomie. L’initiatrice Tiana Jacout expose ainsi son but : offrir aux femmes la possibilité de partager idées et expériences pour "s’ouvrir l’esprit et les aider à appréhender les batailles quotidiennes avec la force d’une sororité derrière elles". Sororité : solidarité entre femmes, considérée comme spécifique, dit le dictionnaire.

Précision de Tiana Jacout : "Toutes les femmes sont les bienvenues, y compris les femmes transgenres, peu importe si elles n’ont pas fait de transition."» Là, moi je dis, attention ! Car sans transition, une transgenre peut en cacher un autre, et surtout cacher un homme, un vrai, un qu’a du poil aux pattes, voire un travesti. Gare, donc, aux dissimulateurs qui se glisseraient frauduleusement en sororité. »

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17120

Re: Delirium tremens

12 Juillet 2018, 18:35 Message

Constitution française: l'Assemblée supprime le mot "race", interdit la "distinction de sexe" (Romandie)

Vote à l'unanimité.
Une preuve supplémentaire (il n'en n'était guère besoin...) de ce que unanimisme = connerie noire.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17120

Re: Delirium tremens

9 Août 2018, 17:11 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17120

Re: Delirium tremens

18 Septembre 2018, 13:26 Message

Image

Messages: 114

Re: Delirium tremens

18 Septembre 2018, 14:36 Message

Je préfère encore Brigitte et les pandas...

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17120

Re: Delirium tremens

18 Septembre 2018, 19:24 Message

Sinon, il y a ça (Sciences-Po ! ) :

Image

Messages: 274

Re: Delirium tremens

18 Septembre 2018, 19:41 Message

Les clercs et la fin du monde // Les anges et les serviettes hygiéniques :

"Discuter sur le sexe des anges"

Signification

Débattre sur des questions futiles occultant un problème plus important.

Origine

L'expression fait référence à un événement historique bien précis, à savoir le siège de Constantinople le 29 mai 1453. Alors que les forces turques s'apprêtaient à entrer dans la ville, les religieux byzantins étaient occupés à discuter de la question théologique du sexe des anges, facilitant la prise de Constantinople. Cet épisode a également donné naissance à l'expression querelle byzantine."

http://www.linternaute.fr/expression/langue-francaise/16169/discuter-sur-le-sexe-des-anges/

à Paris en septembre 2018, nous sommes à Constantinople en septembre 1448.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17120

Re: Delirium tremens

27 Septembre 2018, 17:21 Message

Alors celle-là... elle est bien coton aussi... je vous la recommande !


Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17120

Re: Delirium tremens

5 Octobre 2018, 08:31 Message

Un beau cas.
Tout y est, ou presque.
Un quasi copié-collé.

Parisiens, apprenez à partager votre ville avec les rats, c’est Paris Animaux Zoopolis qui vous le dit ! (Bd Voltaire)

« Cinq millions de rats à Paris contre lesquels la mairie a décidé de lutter, en mettant sur la table un plan d’élimination à 1,5 million d’euros, mais pour l’association Paris Animaux Zoopolis, il faut "arrêter le massacre" et "partager la ville avec les rats". (...) En attendant, sur les quais du métro, Parisiens et touristes seront ravis d’apprendre, par une campagne publicitaire lancée par Zoopolis même, que "les rats ne sont pas nos ennemis", qu’il faut donc stopper leur "empoisonnement massif". Et qu’ils sont "victimes de préjugés". »

A moins que cela ne soit un message codé, qu'il n'y ait du subliminal plus ou moins involontaire là-dedans ?

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17120

Re: Delirium tremens

14 Octobre 2018, 08:14 Message

Une famille albanaise expulsée de France en jet privé (BFMTV)

« Un couple d'albanais et leurs deux enfants sont rentrés chez eux en jet privé. Ils ont été reconduit dans leur pays d'origine alors qu'ils vivaient dans les Vosges en situation irrégulière. L'opération aurait coûté 100.000 euros. »

Précédente

Retourner vers Modernité modernante