Afficher le sujet - Delirium tremens

Delirium tremens

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Messages: 121

Re: Delirium tremens

18 Septembre 2018, 14:36 Message

Je préfère encore Brigitte et les pandas...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: Delirium tremens

18 Septembre 2018, 19:24 Message

Sinon, il y a ça (Sciences-Po ! ) :

Image

Messages: 295

Re: Delirium tremens

18 Septembre 2018, 19:41 Message

Les clercs et la fin du monde // Les anges et les serviettes hygiéniques :

"Discuter sur le sexe des anges"

Signification

Débattre sur des questions futiles occultant un problème plus important.

Origine

L'expression fait référence à un événement historique bien précis, à savoir le siège de Constantinople le 29 mai 1453. Alors que les forces turques s'apprêtaient à entrer dans la ville, les religieux byzantins étaient occupés à discuter de la question théologique du sexe des anges, facilitant la prise de Constantinople. Cet épisode a également donné naissance à l'expression querelle byzantine."

http://www.linternaute.fr/expression/langue-francaise/16169/discuter-sur-le-sexe-des-anges/

à Paris en septembre 2018, nous sommes à Constantinople en septembre 1448.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: Delirium tremens

27 Septembre 2018, 17:21 Message

Alors celle-là... elle est bien coton aussi... je vous la recommande !


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: Delirium tremens

5 Octobre 2018, 08:31 Message

Un beau cas.
Tout y est, ou presque.
Un quasi copié-collé.

Parisiens, apprenez à partager votre ville avec les rats, c’est Paris Animaux Zoopolis qui vous le dit ! (Bd Voltaire)

« Cinq millions de rats à Paris contre lesquels la mairie a décidé de lutter, en mettant sur la table un plan d’élimination à 1,5 million d’euros, mais pour l’association Paris Animaux Zoopolis, il faut "arrêter le massacre" et "partager la ville avec les rats". (...) En attendant, sur les quais du métro, Parisiens et touristes seront ravis d’apprendre, par une campagne publicitaire lancée par Zoopolis même, que "les rats ne sont pas nos ennemis", qu’il faut donc stopper leur "empoisonnement massif". Et qu’ils sont "victimes de préjugés". »

A moins que cela ne soit un message codé, qu'il n'y ait du subliminal plus ou moins involontaire là-dedans ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: Delirium tremens

14 Octobre 2018, 08:14 Message

Une famille albanaise expulsée de France en jet privé (BFMTV)

« Un couple d'albanais et leurs deux enfants sont rentrés chez eux en jet privé. Ils ont été reconduit dans leur pays d'origine alors qu'ils vivaient dans les Vosges en situation irrégulière. L'opération aurait coûté 100.000 euros. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: Delirium tremens

22 Octobre 2018, 18:53 Message

Ah, cette fois c'est du vrai de vrai... et c'est presque aussi gros qu'un site parodique.

Peta demande de ne plus boire de lait, symbole de suprémacisme blanc (Le Soir)

« De plus, selon Peta, le lait est une boisson de tous les pouvoirs : parce que l’industrie laitière fait usage d’une "violence extrême" pour le traitement des vaches. "Comme les autres mammifères, les vaches ne produisent du lait que pendant et après la grossesse", explique-t-elle. "Ainsi, tous les neuf mois, les vaches des fermes laitières sont mises enceintes de force et continuent de donner du lait », cela semble simple. « Les veaux sont alors retirés le plus rapidement possible, de manière à ce que les vaches puissent rapidement retomber enceintes." »

Enceintes. Les vaches.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: Delirium tremens

29 Octobre 2018, 19:54 Message

Le diesel bientôt banni de Paris et de ses alentours (Le Figaro)

« Alors que les pastilles Crit'air seront obligatoires dès 2019 à l'intérieur de l'A86, les véhicules diesel d'avant 2001 (Crit'air 5) en seront chassés dès le prochain mois de juillet. En 2021, le Grand Paris se débarrassera des voitures associées à une vignette Crit'air 4, suivis des Crit'air 3 l'année suivante. Enfin, toutes les automobiles équipées d'une motorisation diesel seront bannies de la capitale en 2024, ce qui veut dire que même les modèles de dernière génération équipés de systèmes de dépollution très sophistiqués devront rester au garage. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: Delirium tremens

7 Novembre 2018, 10:10 Message

Faut-il dire « bonhomme » ou « personne » de neige ? (Le Point)

« À l'heure de l'écriture inclusive et de #MeToo, le débat doit-il aussi être étendu aux constructions enfantines ? Un animateur de la BBC lance le débat. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17524

Re: Delirium tremens

29 Novembre 2018, 10:09 Message

En Dordogne, des véganes contre la rue de la Saucisse (Le Parisien)

« "Au début, j’ai vraiment cru au gag, mais après vérification, je me suis rendu compte qu’il s’agissait d’une démarche officielle", explique Jean-Claude Castagner, maire d’Issigeac en Dordogne. L’élu a reçu un mail de l’association végane Peta dont plusieurs membres, en vacances dans le village médiéval, ont remarqué qu’une des ruelles portait le nom de rue de la Saucisse. "Ils sont fermement opposés à cette dénomination et ils nous conseillent même de la rebaptiser Rue Soy-cisse, en référence au soja en anglais. C’est n’importe quoi et il est hors de question que je le fasse !" s’insurge l’édile.

Même sentiment pour Elma Laporte, la seule habitante à l’année de cette ruelle d’une quinzaine de mètres de long : "Ces gens-là sont complètement hors sujet. La saucisse n’a rien à voir avec du porc. C’est le surnom que les villageois donnaient à une des leurs au début du XXe siècle, car elle était voûtée. Elle s’appelait Suzanne Tessier et les anciens racontent qu’elle adorait ce surnom alors, pourquoi cette démarche aujourd’hui ?" s’interroge cette femme d’origine écossaise qui a acheté la vieille maison en pierre où vivait "La Saucisse", il y a dix-huit ans. »

Précédente

Retourner vers Modernité modernante