Afficher le sujet - Delirium tremens

Delirium tremens

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Delirium tremens

29 Novembre 2018, 10:09 Message

En Dordogne, des véganes contre la rue de la Saucisse (Le Parisien)

« "Au début, j’ai vraiment cru au gag, mais après vérification, je me suis rendu compte qu’il s’agissait d’une démarche officielle", explique Jean-Claude Castagner, maire d’Issigeac en Dordogne. L’élu a reçu un mail de l’association végane Peta dont plusieurs membres, en vacances dans le village médiéval, ont remarqué qu’une des ruelles portait le nom de rue de la Saucisse. "Ils sont fermement opposés à cette dénomination et ils nous conseillent même de la rebaptiser Rue Soy-cisse, en référence au soja en anglais. C’est n’importe quoi et il est hors de question que je le fasse !" s’insurge l’édile.

Même sentiment pour Elma Laporte, la seule habitante à l’année de cette ruelle d’une quinzaine de mètres de long : "Ces gens-là sont complètement hors sujet. La saucisse n’a rien à voir avec du porc. C’est le surnom que les villageois donnaient à une des leurs au début du XXe siècle, car elle était voûtée. Elle s’appelait Suzanne Tessier et les anciens racontent qu’elle adorait ce surnom alors, pourquoi cette démarche aujourd’hui ?" s’interroge cette femme d’origine écossaise qui a acheté la vieille maison en pierre où vivait "La Saucisse", il y a dix-huit ans. »

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Delirium tremens

7 Mai 2019, 07:47 Message

C'est trop long, c'est pénible, mais c'est tout de même assez représentatif du délire de tout les azimutés de l'idéologie, cette logique foldingue d'une "idée" ramenée au iveau d'un fragment de propagande, de vegan en climato-alarmiste ou autres déments décervelés.



On peut au moins suivre les 10 premières minutes.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Delirium tremens

9 Mai 2019, 09:24 Message

On se disait aussi...

Image


La suite, pas piquée des vers, est ici. Distrayant.

La psychanalyse n'a jamais soigné personne, nous le savions bien... D'autant qu'il s'agit là d'une pathologie sociétale.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 384
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Delirium tremens

11 Mai 2019, 08:01 Message

IMG_20190511_080037.jpg
IMG_20190511_080037.jpg (149.72 Kio) Vu 680 fois

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Delirium tremens

16 Mai 2019, 08:41 Message

Je l'avais loupé celle-là...

De nouvelles précieuses s’en prennent au dictionnaire (Bd Voltaire)

« Après avoir pensé "bobards montés par des antiféministes imaginatifs", il a fallu se rendre à l’évidence : des femmes, des universitaires solidement titrées, ont entrepris de rebaptiser les différentes parties du sexe féminin. (...) Des exemples, direz-vous ! Allons-y : clitoris vient du grec et désigne, selon certains spécialistes, une clé ou un fermoir, ce qui est très blessant, bien sûr, pour les femmes, d’où l’idée de le remplacer par l’éminence ! Je n’ose imaginer les plaisanteries sur ce terme. Continuons avec le vagin : là, c’est l’horreur, puisque le terme latin désignait la gaine, le fourreau où était rangée l’épée. Où l’on voit le vagin réduit à la seule fonction d’accueillir l’organe masculin, l’épée par excellence. Alors, on propose trou de devant, expression dont l’élégance et la poésie vous ravissent sans doute. Terminons avec l’utérus, qu’on nous propose de remplacer par le nid. Là, on ne comprend plus : étymologiquement, uterus, en latin (hystera, en grec) veut dire ventre maternel et le nid en est bien une sorte d’équivalent, puisque y sont couvés les œufs, bien au chaud sous la poule. Alors, pourquoi refuser utérus ? À cause de l’hystérie, maladie inventée contre les femmes puisque, dans l’Antiquité, cette pathologie était attribuée à un dysfonctionnement de l’utérus. Peu importe qu’aujourd’hui, on en admette l’origine psychique et non organique et que les hommes en souffrent comme les femmes. Il faut délivrer celles-ci de la malédiction de l’utérus pour la bienfaisance du nid. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 384
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Delirium tremens

18 Mai 2019, 00:11 Message

Attention, attention : féliciter votre enfant relève de la violence éducative !

FB_IMG_1558130873893.jpg
FB_IMG_1558130873893.jpg (32.12 Kio) Vu 590 fois

Messages: 347

Re: Delirium tremens

20 Juillet 2019, 08:20 Message

terrafémina via msn Elle crée une chaise anti-manspreading et remporte un prix

Extraits :

""Laila Laurel aurait-elle (enfin) trouvé un remède au fléau du manspreading, ce vieux réflexe passif-agressif qui pousse les hommes à s'asseoir jambes écartées, empiétant sur l'espace du siège adjacent et contraignant les femmes à se ratatiner sur le leur ?
une chaise profilée en triangle qui oblige les hommes à fermer les jambes. Toujours dans le cadre de son projet de fin d'année, sobrement intitulé A Solution for Manspreading ("Une solution au manspreading"), la jeune femme de 23 ans a également imaginé une deuxième chaise sur laquelle une petite pièce de bois placée au centre invite les femmes à détendre leurs jambes, les autorisant ainsi à occuper plus d'espace.

Deux sièges dessinés en bois de sycomore et cerisier, à la fois épurés et malicieusement militants. Et qui ont été récompensés par le prix Belmond à Londres, qui couronne les innovations les plus ambitieuses et impertinentes en matière de design.

Si la créatrice admet que son travail n'est pas à prendre trop au sérieux, son message est limpide et éminemment politique : "Donner une réalité physique à un problème que rencontrent les femmes de façon drôle mais littérale."
En effet, si la question de l'"étalement masculin" pouvait faire sourire (jaune) il y a encore une dizaine d'années, de plus en plus de métropoles commencent à prendre conscience de l'insidieux phénomène, qui renvoie aux enjeux de domination dans l'espace public. Suivant l'exemple de New York, ville pionnière dans la lutte contre ce fléau citadin, le service de transports publics de Madrid a installé dès 2017 des panneaux dans toutes ses rames de métro et dans les bus, incitant les utilisateurs à garder leurs jambes raisonnablement fermées. Une campagne de sensibilisation avait également été lancée en 2017 par la Brigade Anti-Sexiste dans le métro parisien. ""

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19091

Re: Delirium tremens

30 Juillet 2019, 21:44 Message

Ce qui suit n'est pas un canular.


Précédente

Retourner vers Modernité modernante