Afficher le sujet - De l'effondrement

De l'effondrement

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: De l'effondrement

11 Septembre 2018, 10:05 Message

Et ce n'est rien à côté des générations qui arrivent !
:)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18563

Re: De l'effondrement

3 Octobre 2018, 09:40 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18563

Re: De l'effondrement

3 Novembre 2018, 09:40 Message

Image

Messages: 329

Re: De l'effondrement

6 Novembre 2018, 14:44 Message

Et c'est dans ce décor social, politique, moral et économique que les Omeyades sont venus planter leurs tentes et mettre tout le monde à genoux.

De manière générale, la division et la collaboration sont un même phénomène. Ce n'est qu'avec l'avènement du césaro-papisme dans les territoires francs et la conversion de Clovis à Tolbiac en 496 qu'on commence à assister à un renversement de vapeur, cent cinquante ans après que Salvien écrivit son livre, près d'un demi millénaire avant que ne se mettent en route les Croisés vers l'Orient et neuf cents ans avant que la Péninsule ibérique ne soit libérés de la peste mahométane.

Pour nous, donc, aucun retournement de situation envisageable avant 2268. L'histoire est longue. C'est son gros défaut par rapport aux fictions de cinéma.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18563

Re: De l'effondrement

20 Décembre 2018, 09:50 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18563

Re: De l'effondrement

5 Mars 2019, 12:48 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18563

Re: De l'effondrement

5 Avril 2019, 08:03 Message

Alors là...
Collectorissime !

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18563

Re: De l'effondrement

14 Mai 2019, 08:30 Message

Image


C'est incontestable.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18563

Re: De l'effondrement

16 Mai 2019, 09:31 Message

Édition de 1987 vs celle de 2016.
Et encore, "Martine", c'est pour le très haut du panier...


Image

Précédente

Retourner vers Modernité modernante