Afficher le sujet - De l'effondrement

De l'effondrement

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: De l'effondrement

31 Juillet 2018, 07:33 Message

La critique est un peu courte... mais il est vrai que le sujet faisait dériver le thème du fil "Propaganda & Fakenews". Ces interventions, de grand intérêt, sont mieux à leur place ici, me semble-t-il. L'analyse de l'africanisation anti-politique du pays aurait du reste pu justifier un fil propre, au sein du thème "Réensauvagement, etc.", ou bien aurait pu se loger dans "Politique et Nouvelles".

Messages: 283

Re: De l'effondrement

31 Juillet 2018, 08:18 Message

Cher Thierry, dommage que vous jugiez que vous en avez trop dit. Et je vous dis mon désaccord sur ce point.

Messages: 272

Re: De l'effondrement

1 Août 2018, 10:20 Message

Cher Didier, Cher Francis, j'entends bien que vous restiez un peu sur votre fin. Je persiste donc : je n'en ai que trop dit.
Mes points de désaccords quant à vos écrits, Francis, se trouvent sur deux extraits. Je tiens à préciser que j'ai trouvé l'ensemble de votre argumentation très bon et très juste. Reste, de mon humble point de vue, que :

Ne pas vouloir périr et s’effacer de l’histoire est une volonté louable et saine mais qui ne suffit pas : il faut s’atteler à la tâche douloureuse d’une analyse objective qui relativise notre fin et trace les contours historiques de notre finitude.


Dans une première explication perdue grâce aux joies du numérique, j'essayais de m'expliquer. Je tente donc une deuxième explication...
Pour obtenir l'objectivité, je pense qu'il convient de sortir de l'objet en suivant au moins, les axes tridimensionnels et temporels. Or, notre temps existe bel et bien et il nous revient d'en profiter éternellement (l'éternité plutôt que la fin...). Prenant appui sur le fil Réconciliation, il était facile de montrer de quels miracles le cœur des hommes était capable pour l'honneur, pour la vie.

, ce n’est pas l’humanité qui disparaît, mais nous seuls, ce qui fera la fin d’un épisode glorieux mais borné dans le temps (quatre siècles depuis le début de l’ère moderne) de l’histoire mondiale de l'Occident.


Mon expérience et les confrontations que je remarque m'amènent plutôt à penser c'est l'humanité qui disparait bel et bien, à mon grand dam. Et je pense que ce n'est pas l'africanisation de l'Europe qui est en cause mais l'islamisation du Vieux Continent et de tout le reste du monde - excepté quelques petites parties comme l'Est de l'Asie, par exemple. En cette islamisation, je vois la mort en face (par de multiple biais) et ce que vous appelez "phénomène", je l'appellerais plutôt extermination totale de l'humanité.

Il ne tient qu'à nous de renverser la vapeur pour que vive l'amour de la vie.

Alors, je préfère essayer une autre conclusion, avec mon respect pour tout un chacun, vous en conviendrez, je le souhaite : ne pas vouloir périr et s’effacer de l’histoire est une volonté louable et saine mais qui ne suffit pas : il faut se battre, se combattre, encore et encore et sauver tout ce qu'on peut, pour que demeure la France.

Et avec ceci, peut-être plus pour moi-même que le reste du monde : ce qui fausse tout dans la vie, c'est de se persuader que ce que l'on pense est la vérité.

Et bien à vous tous, tout en vous remerciant pour ce deuxième essai numérique...

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: De l'effondrement

1 Août 2018, 11:30 Message

Merci de cette belle et très respectueuse contribution, cher Thierry. Francis vous répondra sans doute lui-même. Pour ma part, je ne vois pas de franc désaccord entre vos positions. Je suis convaincu que Francis, comme nous autres, est bien décidé à se battre jusqu’au bout — du moins dans sa sphère d’influence — pour témoigner de ce qui fut. Point n’est besoin… D’autre part entre africanisation et islamisation, c’est un peu du kif-kif. Quant à penser que l’humanité elle-même disparaitra, nous nous accorderions encore sur ce point. Les dinosaures furent rois de la planète pendant combien ? Deux cents, trois cents millions d’années ? Cependant, nous quittons là le registre proprement politique pour des perspectives infiniment lointaines, voire métaphysiques. Or, la fin de l’Occident, tel que nous le connaissons et l’aimons, sous le ferment funeste de l’islamisation, doublé de celui de l’africanisation, est peut-être pour demain. Il est grand temps de s’en préoccuper.

Messages: 272

Re: De l'effondrement

2 Août 2018, 23:57 Message

Cher Eric, merci à vous de ce lien entre nous. J'aurais encore à dire, certainement à écrire aussi, mais vraiment, le temps me manque un peu et l'ordinateur n'est pas un outil qui me va bien - pas franchement. Pourvu qu'une réelle rencontre puisse se dessiner un jour de bonne Grâce.

Au plaisir et à bientôt.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: De l'effondrement

3 Août 2018, 08:13 Message

Aussi brèves soient-elles, vos interventions seront toujours les bienvenues... en attendant le plaisir d'une éventuelle rencontre mieux incarnée. Portez-vous bien.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: De l'effondrement

3 Août 2018, 08:23 Message


Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: De l'effondrement

3 Août 2018, 12:25 Message

En même temps, le pouvoir ponctionne et culpabilise à donf, ces beaufs d'automobilistes. Pouahh ! Caca, ringard, l'automobile ! Utilisez les transports en commun, c'est bon pour la planète et le vivre-ensemble. Me déplacer par grandes chaleurs et grandes vacances grâce à la SNCF... euh... oui... je vais réfléchir...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: De l'effondrement

3 Août 2018, 12:54 Message

En même temps, je viens de recevoir mon troisième tiers, qui dépasse (grandement), si j'ose dire, mes désespérances, au motif d'une cessation d'activité l'année dernière entrainant un solde un peu important. Il nous faut toujours payer plus de taxes et impôts de toutes parts, et en même temps subir les premières atteintes (car nous sommes loin du compte final) de l'effondrement de toutes les structures de notre société. Santé, hôpital, école, "justice", administration, électricité, eau, communication — sécurité, défense du pays et de son identité, n'en parlons même pas ! : tout se délite à grande vitesse quand il ne tombe pas franchement en ruine, le tout servi par des zombies de plus en plus irresponsables, décivilisés, incultes, zappeurs, et fatigués d'avance. Comme tout le monde. Nous sommes vraiment pitoyables.

Messages: 272

Re: De l'effondrement

9 Août 2018, 21:32 Message

Deux points de vue, un cas d'époque...

(Le Parisien) Yvelines : l’honneur retrouvé de l’ancien militaire devenu SDF

Extraits : "[...]Alors que la dépouille de Daniel Crépet, un sans-abri décédé dans la rue le 14 juillet dernier, devait être déposée dans la fosse commune de la ville, elle repose désormais dans l’un des cimetières de la localité, dans une vraie tombe. Alors que l’homme était considéré dans un premier temps comme sans-domicile-fixe, une enquête de la mairie a révélé qu’il s’agissait en fait d’un ancien militaire de 47 ans, qui a participé à plusieurs campagnes en Afrique et au Moyen-Orient. Il a notamment fait partie des 12 000 hommes de l’opération Daguet engagée dans la coalition internationale lors de la première guerre du Golfe, en 1990-1991.[...]Sans attendre, une chaîne de solidarité s’organise à l’initiative de l’Anopex, des associations d’anciens combattants et de Raymond Letellier, dans le but d’éviter la fosse commune au brigadier décoré. Un appel aux dons est même lancé pour financer des funérailles. « Nous estimons le coût global à 5 000 euros, est-il évoqué sur l’un des sites. Bien évidemment, si la somme récoltée était plus importante, nous pourrions lui offrir une sépulture plus belle ».

« Tout est payé », s’est félicité Jean-Pierre Pakula à l’issue de la cérémonie, à laquelle ont assisté la députée (LREM) Florence Granjus et le sénateur (LREM) Martin Lévrier."

(Riposte Laïque) Le SDF décédé dans les rues de Poissy était un héros de la guerre du Golfe

Extrait : "[...]Mardi 31 juillet 2018, les honneurs rendus au SDF « héros militaire », oublié de tous, mort un 14 juillet dans l’indifférence générale, sur le trottoir, à nos portes…

Des recherches ont permis d’identifier un SDF décédé dans le centre-ville de Poissy le 14 juillet 2018. Il s’agit d’un ancien soldat français, Daniel Crepet, brigadier des troupes blindées, décoré pour sa bravoure lors de l’opération Daguet opposant l’Occident à l’Irak de Saddam Hussein. Cet ancien militaire, qui devait être jeté dans une fosse commune, a eu droit à un hommage de la ville de Poissy mardi 31 juillet 2018 à la collégiale. J’ai « mal à ma France », comme l’avait écrit le Général Marcel Bigeard, avant sa disparition le 18 juin 2010. Car un pays qui verse 900 euros et quelque à des migrants « dits réfugiés politiques », après leur avoir octroyé un appartement gratuit, et qui laisse « crever dans la rue » les héros de son armée, n’est pas digne de notre respect. La France ne respecte même plus le sang versé par ses fils. Et combien de Daniel Crepet dans nos rues ?

Car le SDF décédé, par manque de nourriture et de soins, dans les rues de Poissy (78) le soir du 14 juillet était un ancien militaire, un authentique héros des combats menés par la France pour préserver notre pays du terrorisme, décoré de la Croix de Guerre pour ses actes sur le front. Comment un ancien militaire peut-il devenir sdf ? Pourquoi Daniel Crepet a-t-il été abandonné sur le bitume comme un chien ?

Comment une Nation comme la nôtre peut-elle abandonner, sur le trottoir, d’anciens militaires qui ont versé leur sang pour la France ? Et tout donner à des hordes de migrants ? Logements, allocations de réfugiés politiques, RSA, allocations familiales, etc.… Je ne comprends plus la France de 2018.[...]"

Messages: 272

Re: De l'effondrement

11 Août 2018, 06:11 Message

(Bvd Voltaire) Des croix détruites au sommet de nos montagnes

Extrait : "[...]Il y a randonneurs et randonneurs. Ceux pour qui les croix érigées au sommet d’une montagne représentent, dans un premier temps, un repère à atteindre et, dans un second, le témoignage de leurs racines chrétiennes. Et il y a ceux pour qui elles s’apparentent à une vision d’horreur.

En 2017, l’un d’eux, journaliste-photographe, catalan, fulminait. Comment, une nouvelle et gigantesque croix catholique en haut du Carlit, « transportée sur place par hélicoptère et érigée par des militaires de l’armée française » avec l’insigne des parachutistes ? Intolérable ! En outre, si cette croix, au moins, se montrait discrète, mais, non ! Du haut de son mètre quatre-vingts, elle le toise, elle le nargue, lui, le citoyen scrupuleux de la laïcité ! [...]Un an et demi plus tard, des fous furieux du « principe de laïcité » l’ont fait : sciées avec rage, bazardées avec dégoût dans le ravin, les croix en haut du Carlit et du Cambre d’Aze n’existent plus.

Affreux, n’est-ce pas, après 900 mètres de grimpette, en plein cagnard ou dans le froid, de se trouver nez à nez avec la croix qui nous a guidés jusque-là ! On croyait se reposer un moment à ses côtés, admirer le paysage tout en casse-croûtant son sandwich au saucisson du terroir ? Que nenni ! Selon un guide suisse que les convictions religieuses laïcistes avait poussé à en profaner plusieurs en 2009, sachez-le, assis en bas d’une croix de montagne, c’est son « symbole de mort » que l’on ressent, sa « violence » inouïe, et même le « pouvoir de l’Église » qui nous accable : rien de moins ! Heureusement pour lui que le ridicule ne tue pas. [...] "

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: De l'effondrement

11 Septembre 2018, 09:50 Message

« La chute du niveau d'orthographe ne se limite pas qu'aux écoliers. Elle s'étend également au monde de l'entreprise, tant du côté des recruteurs que des candidats. Voilà ce que révèle l'étude menée fin août par l'agence d'Intérim Qapa auprès de 4,5 millions de candidats.

(...)

La France compte près de 9 millions de personnes rencontrant des difficultés graves avec la lecture, l'écriture et le numérique. Autrement dit proches de l'illettrisme. Un fléau qui toucherait 1,5 million de salariés, et particulièrement les hommes. Les nouvelles technologies, qui éliminent les taches les plus basiques et font évoluer la plupart des emplois existants vers plus de qualification, aggravent le phénomène. » (Le Figaro)

Et ce n'est rien à côté des générations qui arrivent !

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: De l'effondrement

11 Septembre 2018, 10:05 Message

Et ce n'est rien à côté des générations qui arrivent !
:)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: De l'effondrement

3 Octobre 2018, 09:40 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: De l'effondrement

3 Novembre 2018, 09:40 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17320

Re: De l'effondrement

4 Novembre 2018, 15:16 Message

Image

Image

Image
Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3115

Re: De l'effondrement

4 Novembre 2018, 17:42 Message

Évidemment, c'est troublant, cela laisse songeur...

Messages: 283

Re: De l'effondrement

6 Novembre 2018, 14:44 Message

Et c'est dans ce décor social, politique, moral et économique que les Omeyades sont venus planter leurs tentes et mettre tout le monde à genoux.

De manière générale, la division et la collaboration sont un même phénomène. Ce n'est qu'avec l'avènement du césaro-papisme dans les territoires francs et la conversion de Clovis à Tolbiac en 496 qu'on commence à assister à un renversement de vapeur, cent cinquante ans après que Salvien écrivit son livre, près d'un demi millénaire avant que ne se mettent en route les Croisés vers l'Orient et neuf cents ans avant que la Péninsule ibérique ne soit libérés de la peste mahométane.

Pour nous, donc, aucun retournement de situation envisageable avant 2268. L'histoire est longue. C'est son gros défaut par rapport aux fictions de cinéma.

Précédente

Retourner vers Modernité modernante