Afficher le sujet - Égalitisme (suite et pas fin, hélas...)

Égalitisme (suite et pas fin, hélas...)

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18140

Égalitisme (suite et pas fin, hélas...)

22 Janvier 2013, 12:54 Message

Danemark : l'égalité des sexes, même chez le coiffeur ! (Atlantico)

« Pour preuve, un salon de coiffure affichant une coupe à 528 couronnes, soit près de 70 euros, pour la gent féminine, contre 428 couronnes, soit environ 55 euros, pour ces messieurs a été condamné à une amende de 2 500 couronnes, soit 335 euros, par le Conseil pour l'égalité après qu'une cliente ait porté plainte. »

« Mais Connie Mikkelsen explique que "calculer le temps mènera à des discussions sur la longueur des cheveux – quelle est la longueur moyenne, qu'est-ce que signifie long. Cela se terminera par des séries de conflits avec les clients". »

http://www.atlantico.fr/atlantico-light/danemark-egalite-sexes-meme-chez-coiffeur-614522.html

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18140

Re: Égalitisme (suite et pas fin, hélas...)

6 Janvier 2016, 18:53 Message

Face à la polémique, Angoulême intègre des dessinatrices (Le Figaro)

« Dans un communiqué ils ont néanmoins tenu à justifier la liste controversée dévoilée le 5 janvier: "il y a deux ans, lorsque le Festival a changé le mode de désignation de son Grand Prix en faisant élire celui-ci par l'ensemble des auteur.e.s de bande dessinée professionnel.le.s (soit un collège de l'ordre de 3.000 votants), il a introduit dans la liste des sélectionnés des auteures: Marjane Satrapi et Posy Simmonds. Il se trouve que celles-ci ont recueilli très peu de votes et sont arrivées dans les dernières. C'est ainsi qu'elles ont été sorties de la liste (conformément au règlement)."

Et le festival de multiplier les justifications: "Même si le Festival déplore que sa relation aux auteures puisse être considérée, en la circonstance, par le prisme réducteur du Grand Prix, il comprend très bien qu'aujourd'hui des femmes et des hommes soient sensibles à cet enjeu de la présence des créatrices dans la bande dessinée. Il comprend également que la dimension symbolique qui s'attache à lui, en tant qu'événement phare, puisse être l'occasion, pour elles et eux, de faire entendre cette préoccupation et la défense de cette cause. Et si finalement, ce débat d'aujourd'hui permettait de la faire avancer concrètement et constituait un marqueur pour les années à venir, le Festival aurait apporté sa contribution." »

Et voilà, on rappelle la règle démocratique (et méritocratique), mais on baisse son pantalon devant les terroristes de l'égalitisme et de la "parité".

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3132

Re: Égalitisme (suite et pas fin, hélas...)

7 Janvier 2016, 00:15 Message

Et voilà, on rappelle la règle démocratique (et méritocratique), mais on baisse son pantalon devant les terroristes de l'égalitisme et de la "parité".

Et voilà.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18140

Re: Égalitisme (suite et pas fin, hélas...)

26 Janvier 2016, 18:16 Message

Du racisme anti-blancs
Brighelli se lâche sur Causeur

« Et justement, en parlant d’Oscars, Rampling a répondu à une polémique lancée par Spike Lee et quelques autres trublions en panne de buzz qui suggèrent de boycotter la cérémonie cette année parce que tous les nominés ont le culot d’être blancs. Et de demander un quota de Noirs, d’Hispaniques, de femmes, d’Indiens, de minorités visibles et invisibles. Will Smith vient de se joindre à la protestation, et en France, Omar Sy et Roschdy Zem trouvent ce boycott légitime. Et l’Académie du cinéma, qui gère les Oscars, vient de prendre des mesures pour que cesse le scandale — quotas, me voilà !

Rampling a dénoncé sur Europe 1 ce retour en force du politiquement correct. Elle a même parlé de "racisme anti-Blancs".

Scandale et putréfaction ! "Le premier qui dit la vérité / Il doit être exécuté", chantait Guy Béart… Depuis, on la cloue au poteau de tortures… »

(...)

« Une amie — apostolique et quasi romaine — a baptisé sa fille Myriam : la gosse a passé son enfance à se faire insulter dans son collège de banlieue parisienne par de jeunes imbéciles musulmans (et non, ce n’est pas forcément un pléonasme !) qui lui contestaient le droit de porter un prénom qui d’après eux leur appartenait : qu’ils aillent se faire empapaouter chez les Tralfamadoriens ! Cette assignation à résidence ethnique nous tuera, si ce n’est déjà fait.

Alors, je salue bien bas Charlotte Rampling, et toutes celles, tous ceux qui ruent dans les brancards du politiquement correct. Et je continuerai à ruer moi-même, jusqu’à ce qu’ils aient ma peau. »

Messages: 291

Re: Égalitisme (suite et pas fin, hélas...)

2 Août 2016, 07:51 Message

La solution ? Un 007 femme

James Bond, permis de violer ? (L'obs par MSN)

Le nouvel obs en écrit des lignes et des lignes. C'est qu'il va falloir argumenter longtemps, pour les esprits vieillots que nous sommes.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 616
Localisation: Occitanie

Re: Égalitisme (suite et pas fin, hélas...)

7 Novembre 2016, 22:41 Message

Le privilège d'être un homme (statistiques US) :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18140

Re: Égalitisme (suite et pas fin, hélas...)

23 Décembre 2016, 12:09 Message

Libération du jour :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18140

Re: Égalitisme (suite et pas fin, hélas...)

14 Décembre 2017, 10:23 Message

Pas mal.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18140

Re: Égalitisme (suite et pas fin, hélas...)

6 Avril 2018, 08:34 Message

Ah, un pas de plus pointe le bout de son nez...

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18140

Re: Égalitisme (suite et pas fin, hélas...)

20 Avril 2018, 09:24 Message

Liberté, égalité… « adelphité »: une instance officielle veut effacer la « fraternité » (Causeur)

« Difficile dans ces conditions de bien comprendre la volonté du Haut conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes (HCE). Dans un avis, publié le 18 avril, il fait neuf recommandations de modification de la Constitution et veut notamment "conduire une réflexion sur l’usage du terme ‘fraternité’ " dans la devise de la République. Le HCE propose des alternatives comme "adelphité" ou "solidarité". »

Le reste est à l'avenant.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18140

Re: Égalitisme (suite et pas fin, hélas...)

11 Mars 2019, 10:06 Message

Ils sont décidément complètement dingues.

Image

Image


Retourner vers Modernité modernante