Afficher le sujet - Pénétration (...) du "gender"

Pénétration (...) du "gender"

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Pénétration (...) du "gender"

21 Décembre 2015, 22:05 Message

Merci, Super U !


Avatar de l’utilisateur
Messages: 2546

Re: Pénétration (...) du "gender"

21 Décembre 2015, 22:21 Message

Offrir aux enfants l'image d'un monde plus juste.
C'est aussi ça le commerce qui profite à tous.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Pénétration (...) du "gender"

24 Janvier 2016, 18:32 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Pénétration (...) du "gender"

11 Février 2016, 16:23 Message

Encore une histoire merveilleuse :

Un enfant « transsexuel » de 4 ans a l’autorisation de changer de prénom en Espagne (Reinformation.tv)

« Voilà donc un enfant qui se voit finalement imposer une identité civile contraire à sa réalité alors qu’il est encore en maternelle : le jugement prend acte d’ "une identité féminine extériorisée" par le petit garçon, "non seulement sur le plan physique mais également par son comportement, et ce malgré son jeune âge". Il convient donc de le "traiter comme une femme".

Le tribunal a pris en compte le témoignage d’une compagne de classe – en maternelle, elle aussi… – qui a attesté le fait que Luken est appelée "Lucia" aussi bien à l’école qu’au village. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2546

Re: Pénétration (...) du "gender"

11 Février 2016, 18:13 Message

Magnifique !
Tout est magnifique dans cet article. [...]mais à trois ans il a commencé à parler castillan à la maison pour pouvoir parler de lui au féminin, car en basque, que nous parlons, nous, les adjectifs sont neutres.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Pénétration (...) du "gender"

29 Juin 2016, 10:26 Message


Messages: 3089

Re: Pénétration (...) du "gender"

29 Juin 2016, 10:49 Message

Il faut reconnaitre que ce député de l'AFD tient un discours d'une causticité irrésistible.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Pénétration (...) du "gender"

3 Octobre 2016, 12:59 Message


Avatar de l’utilisateur
Messages: 592
Localisation: Paris

Re: Pénétration (...) du "gender"

3 Octobre 2016, 13:48 Message

Très intéressant. De nombreuses idées à explorer.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 591
Localisation: Provence

Re: Pénétration (...) du "gender"

10 Octobre 2016, 21:23 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Pénétration (...) du "gender"

10 Octobre 2016, 21:48 Message

Je vote pour "En questionnement".
Je n'ai jamais cessé de questionner, en fait... :)

Avatar de l’utilisateur
Messages: 591
Localisation: Provence

Re: Pénétration (...) du "gender"

26 Octobre 2016, 12:34 Message

Humour :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Pénétration (...) du "gender"

7 Décembre 2016, 09:57 Message

Ils sont gravissimes, tout de même...

Stockholm à la pointe de la pathologie égalitariste (Bd Voltaire)

« Illustration de cette pulsion maniaco-dépressive : à Stockholm, la municipalité composée du trio clownesque « sociaux-démocrates, écolos, féministes » a estimé, cette année, que le déneigement était sexiste. Tous neurones congelés, cette équipe de bras cassés a justifié sa lubie par le fait que les trottoirs, censés être fréquentés majoritairement par des femmes à poussettes, étaient déneigés en second, au profit des routes où circulent d’abominables automobilistes masculins. Il devenait donc urgent d’inverser la manœuvre et de commencer l’opération de déblaiement par les sacro-saints trottoirs et pistes cyclables.

À l’examen de son idée lumineuse rédigée sur papier biodégradable, le bobo suédois était content de sa trouvaille. Les femmes, traitées comme espèce en voie d’extinction, allaient pouvoir gambader et pousser poussettes en chantant « Étoile des neiges ». L’esthétique « calendrier des postes » faisait son chemin dans l’esprit de l’illuminé suédois.

Le résultat tangible fut à la hauteur de l’idéologie municipale.
La ville fut plongée dans le chaos : voitures bloquées sur le périphérique, écoles fermées faute de bus en circulation, habitants appelés à rester chez eux… Un bordel indescriptible à faire pâlir de jalousie Anne Hidalgo. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Pénétration (...) du "gender"

15 Décembre 2016, 09:15 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Pénétration (...) du "gender"

17 Décembre 2016, 08:50 Message

Le... genre même de choses (tous les jours on en apprend de nouvelles) qu'on veut ignorer, que l'on considère comme les hochets qu'il faut bien laisser aux demeurés — et l'on a tort.

Angleterre : les transgenres réforment la grammaire (Bd Voltaire)

« L’université d’Oxford, la plus ancienne université d’Angleterre, remonte à la date de la prise de Jérusalem par les croisés en 1099. À titre de comparaison, la Sorbonne ne sera créée que 150 ans plus tard. Neuf siècles ont passé : le très sérieux Times, de Londres, nous dévoile aujourd’hui le contenu d’un dépliant remis à tous les étudiants de cette brillante et séculaire université dont la devise est « Dominus illuminatio mea » (« Le Seigneur est ma lumière »). Ce document, nous dit le journal, part d’une idée toute simple : utiliser des pronoms traditionnels – il ou elle – revient à sous-entendre qu’il n’existe que deux genres ; c’est, en soi, une discrimination qu’il faut combattre à toute force.

Le dépliant incite fortement les étudiants à rejeter les pronoms sexués – beurk – et à utiliser un pronom neutre afin d’éviter tout soupçon de discrimination à l’égard des transgenres.
Ce sera "ze" à la place de "he" ou "she". »

Tous les jours, en effet, par exemple on peut ajouter ceci : les écolos belges veulent éradiquer le manspreading (Bd Voltaire)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Modernité modernante