Afficher le sujet - Pourquoi l'école est foutue

Pourquoi l'école est foutue

Sur l'école, et ses alternatives
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

7 Juin 2019, 07:56 Message

« L’étude qui vient d’être publiée émane du ministère de l’Éducation. Et l’échantillon testé est tellement énorme qu’on ne peut que s’incliner devant les résultats : l’étude a été réalisée à partir des tests conduits sur 713.000 participants à la Journée défense et citoyenneté (JDC) en 2018 ! Sur ces jeunes, âgés de 16 à 25 ans, 11,5 % "sont en difficulté de lecture", indique une note de la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp), qui dépend du ministère de l’Éducation.

Ceux qui rencontrent les difficultés les plus sévères et qui représentent 5,2 % de l’ensemble "peuvent être considérés en situation d’illettrisme" caractérisé notamment par "un déficit important de vocabulaire". Les jeunes du niveau au-dessus (6,3 % de l’ensemble) ont, quant à eux, "un niveau lexical oral correct, mais ne parviennent pas à comprendre les textes écrits". On trouve ensuite, selon les données de l’enquête, 10,9 % de jeunes "aux acquis limités", qui "parviennent à compenser leurs difficultés pour accéder à un certain niveau de compréhension ». Pour ces profils, la lecture "reste une activité laborieuse, mais qu’ils savent mettre en œuvre pour en retirer les fruits". » (Lettre patriote)

***


Cette étude officielle est totalement en dessous de la réalité ; elle ne s'intéresse, et encore dans des conditions évidemment biaisées, qu'à ce qui n'est "pas acquis", quand il faudrait montrer tout ce qui est détruit irrémédiablement par le système dit "d'enseignement", et qui est en réalité un système de régression civilisationnelle méthodique, acharné, haineux de toute forme d'intelligence, de toute forme tout court.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

12 Juin 2019, 12:02 Message

Mobilisation des élèves à l'Ecole Julien Lacroix à Paris : «Pollution démission !» (Libération)

« "Les pauvres faut les aider !", "Sans les plantes on meurt !", "Pollution démission !". Ils sont 250 à scander leurs slogans ce vendredi matin, à Paris dans le parc de Belleville. Pancartes, mégaphone, tambours improvisés, les manifestants font du bruit. Pas de CRS à l’horizon, ni de gilet jaune. Les redoutables activistes portent des parkas de toutes les couleurs, taille 10 ans maximum. Ce sont les élèves de l’école Julien Lacroix, dans le XXe arrondissement.

Cette manifestation est l’aboutissement d’un projet qui a été porté par une classe, les CM1-CM2D de Pénélope Gaillard-Siboni, avec une designer graphique, Nora Duprat, dans le cadre du programme Artiste intervenant en milieu scolaire des Beaux-Arts de Paris. Pendant toute l’année scolaire, Nora Duprat était en résidence dans leur école, pour monter un projet ayant pour objectif de "questionner la place de la parole et des revendications des enfants dans l’espace public", explique-t-elle. Chaque semaine elle a organisé des ateliers avec la classe pour qu’ils interrogent leur sentiment de révolte, en vue de créer des messages clairs à transmettre lors de la manifestation de vendredi, à laquelle toute l’école a été conviée.

(...)

Dans la salle attenante à la classe, des dizaines de pancartes sont entreposées, et les messages sont plutôt radicaux. "Morts des animaux, mort des hommes", "Le racisme peut tuer une vie", "Arrête de nous différencier", "La terre dégradée = plus de conflits".

Avant le départ de la manifestation, les CM1-CM2D sont en pleine ébullition. "Qui tire le char, qui distribue les tracts, qui est musicien ?" Nora Duprat vérifie que chacun a bien son rôle en tête. Quand la cloche sonne la fin de la récréation à 10 h 30, c’est l’heure de rejoindre les autres classes pour lancer le cortège. Dans l’escalier, la tension est palpable. Le char, un peu trop haut avec sa grande voile de tissu flottant comme celle d’un bateau, peine à passer. Après quelques essais les CM1-CM2D parviennent finalement à le faire sortir. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

12 Juin 2019, 17:04 Message

Pour aller un peu plus loin du côté des "ateliers pédagogiques" affriolants de cette école républicaine à donf', voici le lien qu'un lecteur obligeant m'a indiqué...


« Dernièrement, nous avons travaillé à partir des premières réponses que les enfants ont formulé en répondant à "qu'est-ce qui vous révolte ?". Nous avons exploré le sens du verbe « se révolter » par les mots, en essayant de le définir mais aussi par l’image en tentant de composer des images symbolisant ce sentiment intime. Un groupe a produit les images, l’autre a tenté de les interpréter.
Nous avons fait des classifications parmi les sujets de révolte pour faire émerger des grands thèmes suite à l’intervention de l’école de la philanthropie. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

17 Juin 2019, 10:29 Message

Collège de Chambourcy : quatre élèves exclus définitivement ; le rectorat les réintégre ! (Bd Voltaire)

Un titre et une histoire qui colle parfaitement au thème de ce fil, qui pointe la matrice même du Désastre.

« "Cette commission [NDLR : d'appel] a mis en lumière des vices dans le respect des procédures, dans la matérialité des événements, mais aussi dans la dimension éducative de la sanction mise en place."

Le rectorat juge ces "sanctions du conseil de discipline disproportionnées".

Évidemment, les enseignants sont vent debout et se sont mis en grève vendredi.

Selon le site actu.fr, "les jeunes étaient accusés d’avoir commis des violences préméditées aux abords du collège, d’avoir filmé et relayé la vidéo de l’agression sur WhatsApp, mais aussi d’avoir facilité volontairement l’agression de l’élève" et "un élève était accusé d’avoir commis des attouchements sur un membre du corps éducatif".

Pour information, un conseil de discipline à l’Éducation nationale qui vote une exclusion définitive, ce n’est ni courant ni anodin. Inutile de vous dire que tout est fait en général pour éviter d’en arriver là : les sanctions alternatives sont variées, et systématiquement recherchées. Pour information encore, les enseignants ne sont pas majoritaires (en général 4 sur un total de 14 membres) dans ces conseils de discipline : l’administration (3), les parents (3), les autres personnels (CPE et agents, 2) et les élèves (2) y ont un poids considérable. Que le rectorat, depuis ses bureaux versaillais, désavoue un conseil de discipline qui est l’émanation même du Conseil d’administration de l’établissement et d’une communauté éducative qui sait de quoi elle parle et ce qu’elle vit, c’est grave. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

18 Juin 2019, 09:33 Message

« Selon nos confrères de BFMTV, la philosophie fera peau neuve pour le bac 2021, comme prévu par la grande réforme du baccalauréat général et technologique portée par le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer.

Le programme de philosophie sera en effet féminisé et deviendra plus multiculturel qu’il ne l’est actuellement. Les textes et les théories de Simone de Beauvoir, Simone Weil, ou de penseurs non-occidentaux comme le Chinois Zhuangzi ou le bouddhiste Nagarjuna pourront ainsi être étudiés au même titre que ceux de Freud, Descartes, Platon ou Marx pour traiter des notions au programme.

Cet élargissement visant à rendre le programme plus actuel ne plait pourtant pas à tout le monde. Selon, le président de l’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement Nicolas Franck, qui s’est exprimé le 16 juin dans les colonnes du Figaro, cette nouvelle liste implique d’avoir “atteint une technicité qu’un élève n’a pas en terminale”:

“Ces auteurs ne seront jamais étudiés par quiconque, mais il a sans doute fallu répondre à une pression symbolique ou politique”, estime le professeur. » (Le Figaro, par Lettre Patriote)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

19 Juin 2019, 07:54 Message

Écologisme : propagande dans les programmes de l’Éducation nationale (Bd Voltaire)

« Le but est-il donc de donner aux élèves les bases scientifiques nécessaires pour poursuivre des études supérieures ou d’aller grossir les rangs des lycéens qui font grève pour le climat, suivant l’exemple de la fameuse autiste Greta Thunberg, ou encore d’augmenter le score de Yannik Jadot aux prochaines élections ? »

On se le demande...

La qualification médicale, affirmée sans détour, de la ridicule coqueluche médiatique qui fait actuellement son petit tour du monde (jusqu'à la tribune de l'ONU !) vient en renfort de l'impression gênante donnée par cette jeune personne, notamment l'inexpression bizarre de son visage, à tout le moins marqueur d'une profonde névrose.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 120

Re: Pourquoi l'école est foutue

19 Juin 2019, 09:34 Message

Baccalauréat : une pétition lancée pour dénoncer le sujet de français des S et ES, jugé "trop difficile" (Franceinfo.tv)

« Ils dénoncent "une humiliation" et un sujet "trop difficile". Des internautes ont lancé une pétition adressée au ministère de l'Education nationale sur la plateforme Change.org lundi 17 juin, afin d'alerter sur la difficulté, selon eux, du sujet de français des première S et ES au baccalauréat."
[...]
Lundi, après l'épreuve, des jeunes ont raconté sur les réseaux sociaux leur panique après avoir découvert – après l'examen – qui était Andrée Chedid, et surtout, qu'elle était une femme. »
"Où le secret commence, commence aussi le pouvoir réel" H. Arendt, Le système totalitaire

Messages: 347

Re: Pourquoi l'école est foutue

19 Juin 2019, 09:50 Message

Bac de français 2019 : les lycéens atterrés d’apprendre qu'Andrée Chedid est une femme (Europe 1)

Pour conclure, cher Jonathan : "[...] "Cette faute est révélatrice du fait que les élèves ne sont pas habitués à voir des autrices au programme du bac. Cette confusion est un symptôme de cette trop grande discrétion des femmes dans les pratiques des enseignants", estime Françoise Cahen. Certains élèves ont déjà fait courir la rumeur que l'erreur coûterait deux points en moins sur la copie. Mais la professeur tient à rassurer, une grande clémence a été demandée aux correcteurs." ...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

19 Juin 2019, 11:00 Message

Ah bon ? "La faute" ne serait pas plutôt révélatrice de l'incurie totale qui règne dans les prénoms depuis maintenant des décennies, avec d'autre part l'inconnaissance systématique de notre langue par nos chers étudiants ? Andrée, tout de même, cela au moins aurait pu les renseigner... Et puis, quoi ? Même la culture pop est désormais hors de leur portée ? Louis et Matthieu du même nom, ce dernier alias "M" avec sa grotesque comédie, c'est du niveau de l'agrégation ?

On se marre un peu, quand même, de temps à autres...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

20 Juin 2019, 09:37 Message

Image


Parce que, jusque-là, il "enseignait" quelque chose ???

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

21 Juin 2019, 07:33 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

21 Juin 2019, 11:32 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

24 Juin 2019, 13:11 Message

Image

Messages: 338

Re: Pourquoi l'école est foutue

25 Juin 2019, 13:15 Message

J'ai mon bureau actuel à quelques mètres d'une école primaire. Toute la journée au presque, assurément la majorité de la journée, les enfants sont en cour de récréation. La criaillerie de jungle est continue. Ils crient davantage qu'ils ne respirent. Absolument tout le jour. En fin de journée les mères arabes, obèses et dûment bâchées, viennent les reprendre par la main. Parfois les pères, barbus et ventrus.

C'est "l'école de la République".

Je suis sûr d'une chose, absolument sûr : si d'aventure je m'approchais respectueusement des "responsables" de cette école, en leur faisant remarquer que les enfants passent plus de temps en récréation qu'en classe, sur le ton le plus amène et délicat dont je suis encore capable, ils me répondraient que "c'est bon pour le vivre-ensemble".

Ce concept de "vivre-ensemble" n'est pas humain : il s'applique aux animaux des ménageries, aux bêtes disparates réunies dans des zoos. L'objectif de l'école de la République, le voici : faire de l'école "un zoo heureux". Telle est désormais l'ambition qu'elle s'est fixée. Tel est le sens du concept post-moderniste de "vivre ensemble". Concept sub-humain.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

26 Juin 2019, 08:41 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

4 Juillet 2019, 12:55 Message

René Chiche interviewé par Le Figaro : Baccalauréat: quand l’illettrisme s’invite dans les copies

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

7 Juillet 2019, 08:13 Message

« Comment en est-on arrivé là ? Il faut quand même rappeler que les enseignants qui brandissent leur stylo rouge [NDLR : les "grévistes" de la correction du Bac] ne mettent pas en question les causes qui sont à l’origine du désastre actuel. Ils continuent à être intoxiqués par l’égalitarisme démagogique qui fait qu’un élève de maternelle a automatiquement, en se laissant conduire par le courant, 80 % de chances d’échouer sur les rives marécageuses de terminale. Le vœu des familles suffit comme viatique pour cette croisière sans histoires. Ces professeurs, dont près de 40 % ont voté pour Macron dès le premier tour des présidentielles, n’ont jamais contesté le délire dangereux d’une pédagogie vide de contenu qui s’est évertuée de démolir une École qui était encore, avant le collège unique, l’une des meilleures du monde. Pire : le corps enseignant lui-même, désormais, issu d’un système qui a pratiqué avec méthode le nivellement vers le bas, est l’un des piliers idéologiques du système libéral-libertaire. Il est de tous les combats pour défendre ce qui tue notre nation.

Au fond, ces élèves dont on souligne l’ineptie, le vide existentiel, l’inculture, l’absence complète de maîtrise de la langue et de la pensée, le manque de curiosité et d’énergie, de goût pour les travaux intellectuels et pour les livres, par qui ont-ils été formés ? Ou déformés ? » (BV)

Énième constat ou résumé, du reste très en-deça de la terrible réalité.
Et puis ?
Ce désastre absolu, ce scandale invraisemblable, cet effondrement probablement irréversible sauf à compter au moins en siècles, qui s'en soucie, qui se révolte ? Quasi personne, à part ceux qui essaient de frayer un autre chemin, dans la solitude. Et pour cause : tout le monde est complice des destructeurs.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Pourquoi l'école est foutue

11 Juillet 2019, 09:10 Message

Louis, 12 ans, harcelé et violé au collège (Le Parisien)

Le collège "Françoise Dolto"...

« Qui imaginerait des collégiens de 6e harceler un élève au point de lui infliger agressions sexuelles et viol ? C'est ce qui est arrivé à Louis*, scolarisé au collège Françoise-Dolto, à Marly-la-Ville (Val-d'Oise). Au paroxysme de cet enfer, il a cherché à mettre fin à ses jours. Il est encore sous traitement et suivi psychologique en raison de tendances suicidaires. Ses parents ne le lâchent pas d'un pas.

Ce grand garçon (1,78 m) de 12 ans aux yeux bleus évoque ces sévices d'une voix calme et timide. « Ils font le jeu de l'olive. On prend quelqu'un et on cherche à lui mettre un doigt dans l'anus », explique-t-il. À plusieurs reprises, ses agresseurs lui ont mis un doigt, un stylo ou un témoin de relais d'athlétisme entre les fesses. L'épisode le plus violent date de juin. « Il était accoudé à une barre en cours de sport, relate Julia*, sa mère. Un des gamins est arrivé derrière lui et a plongé ses mains jointes dans son derrière. » La doublure de son short est trouée. « Ça a été très douloureux, car très profond. Je saigne encore beaucoup », témoigne-t-il.

Le lendemain, Louis cherche à mettre fin à ses jours. Sa mère a un pressentiment, elle quitte son travail et découvre en arrivant qu'il a commencé à faire des nœuds avec le tuyau d'arrosage. Les médecins lui expliqueront plus tard qu'il ne s'agit pas d'un appel au secours mais d'un projet que son fils a sans doute déjà depuis plusieurs mois.

Une plainte est déposée pour harcèlement, cyber-harcèlement, agression sexuelle en réunion dans l'enceinte d'un établissement scolaire. Les faits de viol ont été révélés ensuite. Les quatre élèves concernés sont passés en conseil de discipline. Seuls deux y auraient assisté. Trois ont été exclus. Ils continuent, depuis, de se montrer ostensiblement devant le domicile de Louis. »

Etc.

Le choix de ce fil est lié à une prudence toute théorique.

PrécédenteSuivante

Retourner vers École, éducation