Afficher le sujet - Destruction du patrimoine

Destruction du patrimoine

Sur l'envahissement par le culturel de pacotille, contre la possibilité de toute culture authentique
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14117

Destruction du patrimoine

17 Février 2015, 13:56 Message

Non à la destruction de la basilique Sainte Jeanne d’Arc (Paris) (Patrimoine Environnement)

« Il apparaît donc que la Ville de Paris n’a pas (et depuis plusieurs années) assuré correctement l’entretien de l’édifice. Cette décision de la suppression pure et simple de cette cloche et, en conséquence, de la sonnerie, est tout à fait contraire à la loi de 1905 et la Ville de Paris risque de s’exposer à un litige de taille.

Une ou plusieurs solutions alternatives peuvent être trouvées sans pour autant engager des finances publiques disproportionnées. L’association souhaite donc que la Ville de Paris reconsidère sa décision et examine toute proposition alternative permettant de maintenir, d’une façon ou d’une autre, l’usage opérationnel de cette cloche cultuelle. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14117

Re: Destruction du patrimoine

7 Septembre 2015, 11:16 Message

Communiqué truffé de fautes : sait-on parler français à l'Elysée ? (Le Figaro - Christian Combaz)

« En conclusion on peut s'interroger sur la qualité (ou l'intention) de ceux qui ont à relire ce genre de prose avant de l'envoyer. Ou ils sont carrément nuls, ce qui est une éventualité, ou ils font exprès de laisser passer des bourdes pareilles sans la moindre remise en forme pour accabler leur patron. En ce sens on pourrait parler de véritable coup d'état linguistique, ce qui serait une première. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 579
Localisation: Paris

Re: Destruction du patrimoine

7 Septembre 2015, 11:27 Message

Combaz ne connaît pas ces gens. « Ceux qui ont à relire » pensent que « ça fait bien » ainsi. Je connais des personnes de l’entourage de Hollande qui font volontairement des fautes, ne pas en faire semblerait élitiste.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14117

Re: Destruction du patrimoine

7 Septembre 2015, 12:49 Message

Allégorique :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14117

Re: Destruction du patrimoine

28 Octobre 2015, 09:13 Message

Banlieues : quand le gouvernement instaure un diplôme national supérieur de hip-hop (Le Figaro)

Gag, et derechef lèche-diversitude éhonté.

(Où l'on voit que Bercoff reste un indécrottable moderniste progressiste)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14117

Re: Destruction du patrimoine

21 Novembre 2015, 10:50 Message

Anzy-le-Duc : voici par quelles horreurs les vitraux de l’église Notre-Dame-de-l’Assomption doivent être remplacés ! (Nouvelles de France)

Les vitraux actuels ne sont pas tous d'une immense valeur, certes, mais...

Image

Messages: 271

Re: Destruction du patrimoine

22 Novembre 2015, 16:04 Message

Sur ce thème, je vous invite à jeter un coup d'oeil sur une émission de M6 que je viens de découvrir au hasard d'un zapping de fuite devant les reportages de propagande : "Un trésor dans votre maison". On y découvre, besogneusement mise en scène, une famille invitée à mettre aux enchères dans une salle de vente un bric à brac d'objets de toute nature, récupérés lors d'une véritable rafle opérée sur leur maison familiale. Tout y passe, ustensiles divers, jouets, gravures, photos parfois, décorations et médailles,bijoux (là, tout le monde salive ! : la bague de tantine, l'alliance de la grand mère, en or !!)... tous ces restes hétéroclites, en général de peu de valeur, témoins du passage dans ces lieux des générations précédentes.
C'est encore plus triste qu'un vide-grenier : la télévision a un incontestable pouvoir de révélation des ressorts qui meuvent les pitoyables personnages qu'elle met en scène. Ici, à nu, le froid calcul des gains qui frise la cupidité, l'absence totale d'émotion, de sentiment, pour ces babioles qui n'ont de sens que rapportées à une histoire, la leur, avec bien sûr la complaisance du gibier d'émission-télé, qui bêle ses "super", "génial", si l'enchère (le plus souvent téléphonique...!) dépasse la prudente prévision du Monsieur Loyal qui les met en piste.
Attristant spectacle que celui d'une famille s’employant, pour un gain misérable, à nier tout ce qui contribuait à la constituer comme telle, ses liens avec les générations précédentes dont témoignaient et qu'incarnaient les menus vestiges qu'elle disperse à l'encan

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14117

Re: Destruction du patrimoine

4 Février 2016, 11:37 Message

Réforme de l'orthographe : 10 mots qui vont changer à la rentrée (LCI)

« Le mot "nénuphar" pourra, désormais, s'écrire "nénufar". La réforme orthographique du 6 décembre 1990 va, enfin, être appliquée, à la rentrée prochaine, par les éditeurs de manuels scolaires et les enseignants.

Première nouveauté : les accents circonflexes vont progressivement disparaître. Le verbe "s'entraîner" pourra, ainsi, s'orthographier avec un simple "i", et donc sans accents circonflexes. Cette partie de la réforme devrait faciliter l'apprentissage de l'orthographe pour les enfants. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 287
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Destruction du patrimoine

4 Février 2016, 12:20 Message

Ah tout de même ! Vingt-cinq ans de retard, il était temps.

Sur twitter, Ulysse est en forme :

"Veuillez ôter votre circonflexe Monsieur. J'ai dit veuillez OTER votre circonflexe. Vous entrez dans une zone laïque et égalitaire."

Avatar de l’utilisateur
Messages: 579
Localisation: Paris

Re: Destruction du patrimoine

4 Février 2016, 19:40 Message

Didier Bourjon a écrit:Réforme de l'orthographe : 10 mots qui vont changer à la rentrée (LCI)

« Le mot "nénuphar" pourra, désormais, s'écrire "nénufar". La réforme orthographique du 6 décembre 1990 va, enfin, être appliquée, à la rentrée prochaine, par les éditeurs de manuels scolaires et les enseignants.

Première nouveauté : les accents circonflexes vont progressivement disparaître. Le verbe "s'entraîner" pourra, ainsi, s'orthographier avec un simple "i", et donc sans accents circonflexes. Cette partie de la réforme devrait faciliter l'apprentissage de l'orthographe pour les enfants. »


Il y a beaucoup de mauvais mais un peu de bon dans la réforme. L’exemple de nénuphar est parlant. Il n’y a aucune raison de l’écrire « ph » puisque son origine n’est pas grecque et que nénufar est l’orthographe initiale.
En revanche la réforme introduit des problèmes de sens, l’exemple donné à juste titre étant jeune et jeûne.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14117

Re: Destruction du patrimoine

4 Février 2016, 19:49 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 287
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Destruction du patrimoine

4 Février 2016, 20:01 Message

Cher Jean-François, le "jeûne" conservera son accent circonflexe, puisqu'il fait partie des "cinq cas d’ambiguïté". (Cf le point numéro quatre du lien ci-dessous.)

http://www.orthographe-recommandee.info/enseignement/regles.pdf

Quant au fond, je rejoins la position exprimée ci-dessus, il va de soi.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 579
Localisation: Paris

Re: Destruction du patrimoine

4 Février 2016, 20:13 Message

Phénarète a écrit:Cher Jean-François, le "jeûne" conservera son accent circonflexe, puisqu'il fait partie des "cinq cas d’ambiguïté". (Cf le point numéro quatre du lien ci-dessous.)

http://www.orthographe-recommandee.info/enseignement/regles.pdf

Quant au fond, je rejoins la position exprimée ci-dessus, il va de soi.


Cher Phénarète j’ai entendu parler toute la journée de jeune et jeûne et personne, y compris moi, n’a vérifié. Effectivement jeûne est maintenu.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14117

Re: Destruction du patrimoine

4 Février 2016, 22:14 Message

Une question de ce genre ne peut s'appréhender qu'en fonction du contexte ; et le contexte, c'est d'abord et avant tout cela :

Image


Il n'y a aucune nécessité particulière à ces modifications, et encore moins d'urgence à les appliquer ; du reste il s'agit d'une complication : les deux orthographes, et pour cause, devront subsister. On sait ce qui sortira à la fin des fins de leur compétition, et je suggère d'avancer sur cette voie, en faisant officiellement cohabiter toutes les orthographes possibles et imaginables : il est bien assez prouvé désormais que le langage SMS permet de parfaitement communiquer. Il finira vainqueur par défaut.

Que nos vieillards académiciens s'amusent avec ce genre de considérations, auprès desquelles les divagations sur le sexe des anges d'une époque (qu'on devrait réétudier de près) pourront sembler mieux fondées, c'est une chose ; qu'on laisse passer, par temps de liquidation de toute trace du passé, ce grand point d'accord entre la modernité et l'islam — à la seule exception de l'aspect touristique de la chose, économisme oblige —, un énième coup d'effaceur, serait-il en partie justifiable, surtout s'agissant de la langue, notre ultime patrie, c'en est d'une autre, et je suggère d'y regarder à deux fois.

On dit qu'il ne faut toucher à une Constitution qu'avec des mains tremblantes ; plus que jamais aujourd'hui, on le devrait pour tout ce qui touche à notre héritage. Il y a du sens, du temps, et non seulement du charme, dans l'accent circonflexe — et jusque dans les bizarreries de notre langue.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 579
Localisation: Paris

Re: Destruction du patrimoine

4 Février 2016, 22:31 Message

« il est bien assez prouvé désormais que le langage SMS permet de parfaitement communiquer.” Je ne suis pas d’accord. Un grand nombre de conflits entre adolescents vient d’une mauvaise compréhension de la parole de l’autre. Pour dire j’arriverai 10 minutes en retard ou je ne t’aime plus c’est parfait, grossier mais on comprend très bien. Pour le reste…

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14117

Re: Destruction du patrimoine

4 Février 2016, 23:06 Message

Cher Jean-François, cette réflexion était ironique, bien entendu.

Je vais plus loin que vous : on sait, dans le travail, les difficultés croissantes que pose, très concrètement, la "langue" comme elle est causée par des individus "qui se comprennent", et c'est là bien assez à leurs yeux, l'interlocuteur n'ayant qu'à piger. Mais c'est aussi dans la vie que se posent de plus en plus de problèmes avec la langue, écrite (mail, courrier, manuel, circulaire, etc.) ou parlée, bâclée plutôt, et dès lors souvent obscure ou ambivalente : combien de fois ai-je été contraint ces derniers temps de demander des précisions sur comment il fallait entendre ce qu'on me baragouinait (s'agissant d'organisation, de conditions, de rendez-vous, etc.) ! Y compris avec des gens d'un niveau sociocul non négligeable...

Évidemment que tout cela ne relève ni de la simplification ni de l'efficacité, mais d'un plongeon dans l'obscurité, d'un laisser-aller profondément régressif, et d'une réduction désastreuse de toute élaboration humaine.

C'est pourquoi, s'il serait facile de dire au sujet de cette réformette : pourquoi pas, du reste, c'est peanuts, il y a tellement plus désastreux, etc., je crois cependant qu'il faut réagir à ces coups de canif, en les mettant en relation avec tout le reste du processus (histoire, déculturation, décivilisation, etc.).

On pourra dire que c'est un poil conservateur comme position, et réactif, mais, bon, quand on voit la maison s'effondrer de tous côtés à la fois...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14117

Re: Destruction du patrimoine

4 Février 2016, 23:12 Message

P.S. je rappelle cette idée, si heureusement développée dans le livre longuement cité ici (De quel amour blessée, Alain Borer), sur la langue française et son rapport particulier à l'écrit : écrire comme on cause, et alors qu'on cause de + en + mal ;-), est l'exact contraire du propre de notre langue.


***


Avatar de l’utilisateur
Messages: 579
Localisation: Paris

Re: Destruction du patrimoine

4 Février 2016, 23:51 Message

Cher Didier, Je dois être fatigué ce soir je n’avais pas compris l’ironie. Mais nous dirons que le langage SMS est largement suffisant généralement pour ce qui s’y dit.
Mais je suis très intéressé par cette montée de l’incompréhension (hors SMS) dans les échanges écrits. Il y a, au moins en France (moins en Allemagne à mon avis) une fascination pour le flou qui peut déboucher sur l’erreur. À l’oral la SNCF est très forte : Ce train est direct Longueau signifie en principe qu’il n’y a pas de changement, en fait souvent c’est employé dans le sens sans arrêt (ce qui est ennuyeux quand on veut descendre avant). La terminologie exacte : Ce train à destination de Boulogne est sans arrêt jusqu’à Longueau n’est jamais employé, ce serait la seule claire.
Autre catastrophe (souvent les assurances y prennent part) commencer dès le premier courrier par « Je reviens vers vous » ce qui me conduit pendant une journée à retourner mes papiers à la recherche d’une première lettre qui n’existe pas. Et les citations à comparaître devant un tribunal qui citent des articles qui n’existent pas vous obligeant à deviner ce qu’on peut vous demander et c’est assez difficile quand tout tourne autour d’une madame Berthier que l’on ne connaît pas, au bout de quelques heures d’énervement je comprends qu’il s’agit de Madame Bertin ma défunte mère.
À vrai dire on écrit pour acter en se moquant complétement de savoir si le destinataire comprendra quelque chose.

Suivante

Retourner vers Culturel & culture