Afficher le sujet - Propaganda

Propaganda

Sur la vie en société, par temps de liquidation du pays, de propagande incessante et de déculturation
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Propaganda

21 Août 2017, 22:19 Message

Que la nuit vous soit douce, cher Luc.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Propaganda

22 Août 2017, 22:08 Message

François Fillon rejoint le monde de la finance dès le 1er septembre Le Figaro.fr le 22/08/2017 à 20:39

Un beau titre, non ? Décidément, je reste convaincu que le grand tournant s'est joué lorsque toutes les forces progressistes se sont entendues pour évincer, coûte que coûte M. Fillon. Ce qui ne signifie en rien que ce dernier nous eût tiré d'affaire ni ne l'exempte de ses turpitudes.

Messages: 61

Re: Propaganda

23 Août 2017, 10:18 Message

Pour un homme qui voulait que l’élection redevienne la rencontre d’un homme et d’un peuple, se reconvertir dans l'affairisme ce n'est pas très brillant...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Propaganda

23 Août 2017, 13:00 Message

Ben Valérie... Qu'est-ce donc qui lui prend ?


Messages: 168

Re: Propaganda

26 Août 2017, 05:21 Message

LA GACILLY : FESTIVAL PHOTO I LOVE AFRICA (Ouest Magazine)

Image


Les abris bus se remplissent de l'image et la ville se remplit d'abris bus.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Propaganda

9 Septembre 2017, 08:32 Message

Le JT2 est devenu vraiment inregardable, je dois l'admettre. Un "nouveau" décor où le vide l'emporte sur les mouvements gadgets d'un mobilier de show-room aux couleurs laides et criardes, une Lapix qui n'a rien à faire là et qui montre une pénible imprésence, à peine compensée par sa prétention revancharde, qui ne sait pas habiter son énorme espace (pour cela, elle a des excuses), une musiquette plus débile que la précédente, et un contenu qui semble réussir le tour de force de baisser encore d'un cran. On ne peut même plus faire semblant de s'y intéresser...


***

Sur la mort de Pierre Bergé.
Certes, et ici on y tient absolument : τὸν τεθνηκóτα μὴ κακολογεῖν (De mortuis nihil nisi bonum). On notera toutefois que, comme tout le reste et comme d'habitude, ceci ne s'entend pas de façon univoque pour le camp du Bien sans réplique. Que l'on ait sur toutes les antennes, en raison de ce décès, glosé à l'envi sur "l'ami des arts" (!), le protecteur de la "culture", etc. : passe ; mais pas la moindre allusion à la partie qu'on dit pour d'autres (et pour très peu) "controversée", en la soulignant en fait lourdement pour le moindre écart vis-à-vis du dogme et à l'ombre d'une nazification toujours prête à engloutir les dissidents en tout genre ; cela, alors que de bombe explicitement souhaitée sur le passage des cortèges de la "Manif pour tous" en "location de ventre" qui n'est rien d'autre que la location de ses bras par un ouvrier, de haine recuite contre toute "hétéroité" en sordides opérations de l'ombre, de tirage de ficelles plongeant dans les pires cloaques en manipulations mortifères, il y avait pourtant de quoi émettre quelques réserves et écorner la statue... Tout de même, on laissera volontiers le Système faire l'hagiographie de ses héros : il a bien ceux qu'il mérite.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Propaganda

9 Septembre 2017, 12:31 Message

[...] inregardable[...]
Et donc, plus regardé, en ce qui me concerne.

Sur la mort de Pierre Bergé.
Le Monde, tel qu'en lui-même.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Propaganda

11 Septembre 2017, 08:16 Message

« Le remplacement d'une orthodoxie par une autre n'est pas nécessairement un progrès. Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone, et cela reste vrai que l'on soit d'accord ou non avec le disque qui passe à un certain moment. » (Georges Orwell)


***


Sinon :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Propaganda

13 Septembre 2017, 08:39 Message


Messages: 1414

Re: Propaganda

13 Septembre 2017, 09:02 Message

Excellent ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Propaganda

13 Septembre 2017, 12:43 Message

Malgré la disparition du [regretté] M. Bergé, Le Monde poursuit son action éducative et son œuvre salvatrice. 02:02 de bonheur.

Née dans un camp de réfugiés au Kenya, Halima Aden a réussi à s’imposer sur les podiums avec son hidjab. Elle a déjà défilé pour les plus grandes marques et travaille dans la même agence de mannequins que Kate Moss ou Gisèle Bündchen. A 19 ans, cette Somalo-Américaine se rêve en modèle pour les jeunes femmes musulmanes.
Je ne parviens pas à mettre cette vidéo en lien.http://www.lemonde.fr/afrique/video/201 ... _3212.html

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Propaganda

18 Septembre 2017, 09:14 Message

Il faut être fort pour décrypter la presse mainstream ! (Bd Voltaire)

Un micro-exemple ; il ne faudrait pas se lasser de les recenser et "déconstruire", tous. Et d'en faire des volée de revers, comme je crois qu'on dit en tennis.

« Ce fait divers dramatique titré de manière neutre mérite que l’on s’attarde sur plusieurs points :

– Nous apprenons en fait qu’il s’agit d’un viol, donc d’un crime gravissime et que l’auteur, qui a bien été arrêté, est "en situation irrégulière". C’est donc un clandestin ou un migrant, ce qui revient au même, mais n’est pas mentionné dans l’en-tête.
– Le récit ne nous précise pas de quel pays est originaire l’homme, par contre, le texte met en avant son alcoolisme comme pour, en quelque sorte, d’avance dédouaner l’acte.

Tout est fait, dans cet écrit, pour minimaliser la portée de l’acte et la situation illégale de l’individu arrêté.

On le voit, la grande presse, aux ordres de la bien-pensance, gomme et adapte ce qui n’est pas politiquement correct. Ainsi, pourquoi Sud-Ouest n’a pas titré la réalité : "Bordeaux : une femme violée dans la rue par un clandestin" ? »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Propaganda

21 Septembre 2017, 16:23 Message

Yves de Kerdrel licencié du Figaro pour anti-macronisme ? (Fdesouche)

« D’après des sources internes, la direction du Figaro mènerait également la vie dure à Ivan Rioufol, qui tient le Bloc-notes du Figaro et qui critique un peu trop librement le chef de l’Etat (voir sa dernière chronique). Son récent livre sur "La Guerre civile qui approche" aurait également défrisé les bourgeois du quotidien dit "libéral conservateur". Reste à savoir jusqu’à quand sa liberté d’expression sera tolérée et s’il connaîtra le même sort que Kerdrel. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Propaganda

1 Octobre 2017, 18:05 Message

Auprès des plus jeunes.

Image

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Propaganda

5 Octobre 2017, 09:18 Message

Nos démocraties seraient-elles atteintes de démence sénile ? (Vanneste, Nouvelles de France)

« Habituellement la folie du monde se contente d’un titre chaque matin, ou deux les bons jours, pour choquer ce qui nous reste de bon sens cartésien. Aujourd’hui, c’est l’overdose, et le cerveau est au bord de l’explosion… »

« Le politiquement correct a imposé certains thèmes qui entretiennent et amplifient les contre-sens. Ainsi, ce qui domine les commentaires qui visent le prétendu scrutin référendaire catalan réside dans les violences policières. Cette expression fait florès. Elle inverse la logique qui veut que dans une démocratie, dans un Etat de droit, ce qu’est l’Espagne, les forces de l’ordre détiennent le monopole de la violence légitime, qu’elles ont le droit d’utiliser la force pour faire respecter la loi, y compris avec vigueur contre ceux qui s’y opposent. Le référendum catalan est anticonstitutionnel. Ceux qui l’ont organisé ou y ont participé se sont mis dans l’illégalité. Le reste est bavardage. Certes, il aurait été plus habile peut-être pour Mariano Rajoy de laisser se dérouler un vote qui n’aurait pas nécessairement été positif, et de déclarer ensuite que, de toute manière, il n’avait aucune valeur, mais il a préféré la rigueur du droit et le risque de l’explosion au jeu qui consiste à accepter le mépris des textes. Des deux côtés, la démocratie est perdante. Penser que les dirigeants locaux de la province espagnole la plus riche, unie au pays depuis plus de cinq siècles, puissent vouloir s’en détacher et sortir de la solidarité nationale, au moment où l’Europe cherche difficilement à établir une solidarité continentale, donne le vertige tant elle fait éclater l’absurdité qui envahit l’occident. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Propaganda

6 Octobre 2017, 08:12 Message

Massacre de Las Vegas : une ténébreuse affaire (Bd Voltaire)

En effet.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Propaganda

8 Octobre 2017, 08:07 Message

Une loi pour le médiatiquement correct… et proposée par la droite, en plus ! (Bd Voltaire)

« Pourtant, une telle loi tend à provoquer le contraire. On s’étonne qu’elle ne concerne que le terrorisme, et non tout acte barbare. Voilà qui instaure une inégalité très étonnante : le risque de payer 15.000 euros au Trésor public ne s’applique pas dans le cas où l’on révèle le nom de violeurs, pédophiles et agresseurs en tout genre. Un sifflement à l’oreille nous alerte sur ce qui se passera lors d’un prochain attentat, comme si l’on pressentait nos braves juges capables d’appliquer une loi inapplicable. En définitive, une telle proposition de loi résonne bien plus comme un étrange traitement de faveur.

Plus étonnantes encore les raisons qui sont avancées par le texte : "Faut-il ou non que les médias divulguent le nom et les photographies du terroriste impliqué ? N’existe-t-il pas un risque d’octroyer à l’assassin une gloire […] ? Importe-t-il vraiment au public de connaître l’identité complète et le visage d’un individu que ses actes ont déjà mis hors de la communauté des hommes ? Et n’y a-t-il pas une inacceptable distorsion entre la surexposition médiatique dont il bénéficie et l’anonymat où demeurent le plus souvent ses victimes ?"

Des questions que, seuls, eux se posent. Les familles de victimes n’ont pas nécessairement une envie irréfrénée de sortir de l’anonymat ; l’exclusion unilatérale des terroristes de la communauté des hommes semble relever d’un jugement plus lyrique que législatif ; et s’il y a gloriole pour le terroriste, ce sera pour des êtres qui sont déjà nos ennemis, et qui mériteraient qu’on les combatte un peu plus. Enfin, en dépit d’une prose romanesque, il semble élémentaire que la population puisse connaître ses agresseurs.

Cela l’est davantage si on tente par tous les moyens de l’en empêcher.

Puisque le réel n’est pas docile au roman politico-médiatique, ils n’ont d’autre solution que d’en façonner notre perception. Un péché par omission, en somme, à la fois grossier et méprisant pour les gens qu’on prend alors pour des imbéciles, car il s’agit là simplement de censure. Paver un tel enfer d’aussi nobles intentions ne peut qu’être au service de quelque chose de plus grandiose. Comme s’il fallait absolument nous maintenir coûte que coûte dans une illusion craquelante, dont l’enjeu idéologique dépasse largement notre sécurité. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Propaganda

15 Octobre 2017, 11:13 Message

... et terreur idéologique.

Après l’esclavage, le colonialisme : aux USA aussi, l’histoire est interdite ! (Delarue, Bd Voltaire)

« En témoigne cette histoire, rapportée sur le site Slate.fr, d’une revue réputée en pleine implosion pour avoir publié un article intitulé "Le bien-fondé du colonialisme". Et comme l’écrit Jean-Marie Pottier, cette polémique "en dit beaucoup sur la recherche universitaire, et la façon dont elle est relayée auprès du grand public".

Le crime de Bruce Gilley, professeur de science politique à l’université de Portland, est proprement odieux. Cet historien estime en effet qu’il est "grand temps de réévaluer la signification péjorative" du mot "colonialisme". Et d’enfoncer le clou : "La notion selon laquelle le colonialisme est toujours et partout une mauvaise chose nécessite d’être repensée au regard du grave coût humain d’un siècle de régimes et politiques anticoloniaux." Scandale, horreur et putréfaction !

Et voilà la revue Third World Quarterly, une publication « fondée en 1979 dans le but de soutenir l’affirmation des pays en voie de développement », emportée dans la tourmente. Une polémique à la hauteur de celle déclenchée chez nous en 2005 par le livre d’Olivier Pétré-Grenouilleau pour avoir révélé quelques vérités sur les traites négrières. Victime d’une campagne honteuse sur Internet de la part du COLLECTIFDOM, le malheureux se retrouva dénoncé comme "complice des négriers" et même accusé de "négationnisme". »

PrécédenteSuivante

Retourner vers Réensauvagement, propagande & déculturation