Afficher le sujet - Propaganda

Propaganda

Sur la vie en société, par temps de liquidation du pays, de propagande incessante et de déculturation
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14795

Propaganda

20 Décembre 2014, 14:25 Message

Après le flop de Noah, et d'autres faits du même genre, celui-ci : "Qu’Allah bénisse la France", sorti le 10 de ce mois a fait seulement 75 000 entrées à ce jour et n'est plus guère programmé dans les salles. Il sera en revanche généreusement servi par les télévisions, n'en doutons pas !

Le divorce de plus en plus violent est entre "élite" et peuple, la crise complète de la représentation (pas seulement politique), le gouffre béant entre le délire des progresso-mondialo-remplacistes et le devenir de la majorité de la population, c'est ce dont témoignent paradoxalement les médias, notamment télévisuels, jusqu'alors grands pourvoyeurs de collectif spectaculaire et désormais inopérants malgré leur matraquage et leur surenchère sans fin dans l'abêtissement et la vulgarité.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14795

Re: Propaganda

21 Janvier 2015, 17:00 Message

Laurent Theis : "Charles Martel a massacré de nombreux chrétiens" (Le Point)

Encore un tissu d'âneries, pondu par un historien crétin de service "déconstructeur" de réputation : c'est qu'il ne faut rien laisser passer ! La propagande ne peut supporter le moindre interstice par lequel un peu de lumière pourrait passer... Comique, et alarmant pour eux. Si, si, j'insiste.

« Le Point.fr : Charles Martel peut-il être considéré comme le protecteur de l'Occident contre "l'envahisseur musulman" ?

Laurent Theis : Cette histoire relève du fait divers. Charles Martel a arrêté un raid de Sarrasins qui s'apprêtaient à rentrer chez eux après avoir fait du butin. Ils ne sont jamais allés plus loin que le nord de Poitiers.

Pourtant, certains historiens considèrent que les Sarrasins voulaient envahir l'Occident...

C'est vrai qu'il existe une controverse. Certains historiens pensent que l'émir Abd al-Rahmân (le général à la tête des troupes berbéro-musulmanes qui trouva la mort lors de la bataille de Poitiers) voulait s'établir en Aquitaine. D'autres comme moi pensent qu'il s'agissait de simples expéditions, ravageuses mais ponctuelles, engageant de faibles effectifs. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14795

Re: Propaganda

24 Janvier 2015, 18:19 Message

Sur le dernier livre d'Obertone.



Je n'aime pas beaucoup ce genre de "présentation" ; je ne suis pas certain que Obertone soit fiable à 90% ou même 70% ; toutefois il faut noter l'omerta qui s'est organisée dans les médias autour de ce livre, qui se vend bien (comme d'autres...), toutes les invitations faites dans un premier temps à Obertone dans les médias ayant été annulées.

Si quelqu'un peut se dévouer pour le lire et en faire un compte-rendu, ce serait bien, ma pile de livres en retard est trop importante !

Avatar de l’utilisateur
Messages: 589
Localisation: Provence

Re: Propaganda

25 Janvier 2015, 10:33 Message

À l'occasion de la sortie de ce livre, voici un entretien avec son auteur pour TV Libertés :


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14795

Re: Propaganda

28 Janvier 2015, 16:33 Message

Sur un sondage du Monde qui fait (un peu) réagir.

Sécurité, politique, islam : comment réagissent les Français après les attentats ? (Le Monde)

Image


Surtout, ce qu'il importe de faire particulièrement ressortir, pour le Quotidien Officiel :

« Les attentats commis par les frères Kouachi et Amedy Coulibaly n’ont pas rejailli sur l’acceptation croissante de l’islam par la société française. Certes, une petite majorité (51 %) des personnes interrogées considère que la religion musulmane "n’est pas compatible avec les valeurs de la société française". Mais c’est 12 points de moins qu’en janvier 2014 et 23 points de moins qu’en janvier 2013. Ceux qui jugent l’islam "compatible" avec ces valeurs sont, eux, 47 %, contre 37 % il y a un an et 26 % il y a deux ans. L’écart reste cependant important avec la religion catholique, jugée "compatible" par 93 %, et la religion juive (81 %). La tolérance des femmes vis-à-vis de l’islam (50,3 %) est supérieure à celle des hommes (43,5 %). L’acceptation de l’islam est très dépendante de l’orientation politique. Si 66 % des sympathisants de gauche jugent cette religion "compatible avec les valeurs de la société française", ils ne sont que 39 % parmi ceux de l’UMP et 12 % parmi les proches du Front national. »

Image


On pourrait une nouvelle fois gloser sur les biais d'un tel sondage, la tournure des questions, etc. Cela dit, il dénote, sans doute, une réussite partielle (et apparente, et provisoire) du retournement propagandesque de la situation. On peut aussi remarquer, jusque dans ce sondage, qu'une forte majorité attend que "les musulmans" sortent clairement de l’ambiguïté, attente fort hypothétique alors que la poursuite de la guerre, elle, ne fait guère de doute, qu'une majorité certes courte mais une majorité tout de même considère que l'islam "n'est pas compatible avec nos valeurs", ce qui n'est pas rien et remet quelque peu en cause les autres "résultats", que la population musulmane doit participer bon an mal an à proportion de sa présence sur notre sol à cette enquête, ce qui y introduit un biais considérable, de l'ordre de 15 à 20%, et que tout cela participe de l'offensive qui se prolonge tant qu'il est encore possible (on arrive au bout, là...).

Il reste vrai que, parmi nos compatriotes qui ne sont pas lucides, outre la propagande, il y a aussi l'effet de ce qui leur reste de leur éducation française, idéologie et déculturation mises à part (ce qui n'est pas rien), et de ce qu'ils voient, sur quoi ils s'illusionnent encore (ou veulent s'illusionner, ce qui n'est pas la même chose) : toutes ces personnes modérément musulmanes que l'on montre a satiété sur les médias, mais aussi celles qu'ils connaissent (pensent connaître) dans leur quotidien, avec la mise en avant du métissage obligé obtenu à marche forcée, que les uns poussent et que les autres entérinent par soumission banale et passive au "monde comme il va", ou semble devoir aller inéluctablement.

Attention, cela dit, au réveil des peuples politiques...

En contrepoint, amusant de voir cette lecture complémentaire qu'en fait Le Monde, toujours : (Attentats à Paris : un ressenti différent chez les sympathisants FN) et cette réaction d'un commentateur : « On pourrait aussi bien en conclure que les sympathisants FN sont mieux informés et/ou plus lucides que "la moyenne des Français" ! »

Quoi qu'il en soit, le réel est avec nous (hélas), et nos ennemis se chargeront de l'imposer, puisque "c'est une guerre" : la propagande, quelle que soit son intensité, ne peut connaître que des réussites toujours plus superficielles, et éphémères.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2541

Re: Propaganda

28 Janvier 2015, 20:55 Message

Cassandre, encore une fois inimitable, remet les pendules à l'heure.

Pour en revenir au jour fatal du 7 janvier de l'ère préislamique, et étant entendu que l'assassinat de ces malheureux journalistes, quelles qu'aient été leurs opinions, me révolte absolument, il faut reconnaître que l'évènement a été une catastrophe pour la France et son avenir.
Je persiste dans ma précédente analyse : lassés par l'obsession anticathos de CH.H dans laquelle il devenait difficile de voir la marque d'une quelconque "provoc", les lecteurs avaient fini par délaisser ce journal qui était proche du depôt de bilan. Il fallait d'urgence redorer le blason de l'hebdomadaire et redonner vie à une image d'irrévérence bravache qui avait singulièrement pâli. C'est sur l'islam qu'on l'attendait au tournant, depuis déjà longtemps. Nul doute qu'au sein de l'équipe on le savait bien. Toutefois on tardait à s'y coller, on traînait les pied, on différait le moment, non par peur des musulmans, mais davantage par peur de sa famille idéologique, de crainte qu'elle taxât les provocateurs du crime inexpiable à ses yeux d'islamophobie. Et puis survint la fameuse caricature danoise, la seule qui dénonçât , à juste titre, Mahomet comme un adepte de la terreur par le turban en forme de bombe posée sur sa tête. CH.H ne pouvait plus reculer sous peine de perdre la face. Il publia donc la caricature danoise mais s'empressa, après les premières réactions outrées du monde musulman à l'étranger d'en publier une autre de son fait qui consista à prendre l'exact contre-pied de la première. Rappelons, en effet, que Mahomet y fut présenté en homme raisonnable et bienveillant trahi par les "cons". Ce n'était plus de la caricature mais de l'hagiographie ! Le style "charlie" y était si peu reconnaissable qu'il fallut bien se résigner par la suite à un ou deux de ces dessins atrocement obscènes et vulgaires mais rigoureusement in-signifiants, dont le journal avait le secret et qui était sa marque de fabrique, accompagné, pour faire bonne mesure antidiscriminatoire et désamorcer l'outrage, croyait-on, de caricatures catholiques encore plus ignobles. A force de renvoyer dos à dos intégrisme catholique et musulman, l'équipe de Ch.H a cru que si le premier n'étaient jamais passé à l'acte de représailles meurtrières, les seconds ne s'y risqueraient pas non plus, du moins en France. Ignorant tout, et voulant tout ignorer de l'islam, ces journalistes ignoraient donc que leurs bravades, si frileuses, si savamment calculées qu'elles fussent, ne trouveraient pas grâce auprès des musulmans. Savaient-ils seulement, imprégnés d'un politiquement correct qu'ils avaient tellement contribué à encourager, que la représentation du prophète ne pouvait être tolérée, à l'extrême rigueur, que si elle était à l' avantage physique du représenté, que si l'on y voyait un homme grand, fort, beau et majestueux, c'est-à-dire tout le contraire de l'affreux boudin difforme dessiné par leur journal ? Savaient-ils seulement que le montrer débonnaire avec les infidèles ne pouvait amadouer des individus qui s'énorguillissent d'avoir comme prophète l'homme ayant dit de lui :" Je suis le prophète du carnage, je suis le rieur sanglant" ? Si au moins, après l'assassinat, le journal avait su montrer de quel bois il se chauffait et oser cette fois dénoncer la violence inséparable de cette religion ! Mais, non ! au contraire, il a récidivé dans la représentation d'un Mahomet hyper sympa, hyper charlie, relayant ainsi les "padamalgamistes" et "les "lislamcépaçaquistes" qui donnaient de la voix dans tous les médias avant de déclarer qu'il renonçait aux caricatures du prophète. Le signal envoyé aux musulmans, celui d'une capitualtion en rase campagne confirmée par les interdictions de spectacles "offensants" ici et là ne pouvait être plus catastrophique. Désormais, non seulement il sera totalement exclu de caricaturer le prophète, mais la simple critique de l'islam si argumentée si mesurée soit-elle ne sera plus possible non plus. Le vrai courage ne s'accommode pas de demi-mesures. Il doit assurer le suivi, le service après vente. Faute d'avoir eu, ainsi que leurs amis, l'envergure nécessaire ces malheureux sont donc morts pour rien et, j'en ai peur, ont entraîné avec eux, dans la tombe, la France entière.
Je voudrais aussi, en profiter pour souligner un travers redoutable mais peu souligné du politiquement correct. Non seulement il travestit le réel, mais dans son son zèle à combattre son pire ennemi, à savoir" l'islamophobe", il a toujours devancé les musulmans. Il a toujours dénoncé le racisme et l'islamophobie au quart de tour avant que les musulmans s'en avisent par eux-mêmes. La main ainsi forcée, comment ceux-ci pourraient-ils être en reste, se montrer moins sourcilleux que les Francaouis ? De même pour le "pas d'amalgame" qui nous rebat les oreilles depuis dix jours. Ce n'est pas des musulmans qu'il est venu, quoiqu'ils commencent, à force, à être bien rôdés à ce rituel, mais des médias. Ils l'ont tellement claironné qu'il faudrait être sourd pour ne pas dresser l'oreille et se dire, quand on est musulman : si on met tant en garde contre l'amalgame, c'est bien qu'il y a anguille sous roche et qu'amalgame il y a ! Et voilà pourquoi votre fille est muette et qu'on rend les fils de l'islam totalement paranos. On me répondra, qu'ils n'ont pas besoin de ça pour nous détester, qu'ils le font très bien tout seuls. Hé bien, je n'en suis pas si sûre.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2541

Re: Propaganda

28 Janvier 2015, 21:17 Message

Le fumeux sondage au JT de France 2, ce soir : Aïe, aïe, aïe !... Et ce Teinturier qui repeint tout en rose...

Messages: 3089

Re: Propaganda

28 Janvier 2015, 21:56 Message

Autant dire que ce sondage supra est un scandale et une supercherie de plus et bien évidemment totalement invraisemblable. Ils n'ont honte de rien ...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14795

Re: Propaganda

29 Janvier 2015, 00:11 Message

En effet, Pujadas n'a pas manqué ce soir de faire son miel de ce "sondage" — si contraire à la logique la plus élémentaire et aux évidences, que les plus naïfs peuvent tout de même se demander de quoi il en retourne vraiment —, choisissant précisément les chiffres qui conviennent au mieux à son désir, cachant les autres, et exploitant le tout sans vergogne ; ils n'ont pu s'empêcher, toutefois et en tout dernier lieu, de commettre une erreur, d'oublier que "le mieux est l'ennemi du bien", bref de verser in fine dans le contre productif. Sur des images de MLP dans un meeting du FN, il était signalé que cet électorat là se distinguait nettement dans son rejet de l'islam ; sachant que ce sentiment est plus que répandu, et bien autrement à tout le moins que ce que prétend refléter ce sondage, ils ont montré la direction à suivre pour tout ceux qui gambergent — comment ne seraient-ils pas toujours plus nombreux ?

Verdict dans peu de temps, dans les urnes, ce qui est une toute autre affaire.

Je ne suis décidément pas d'accord avec la défaite consommée que pense voir Cassandre. Je comprends son sentiment, son abattement même ; je devine sans mal ses raisons, y compris les personnelles, bien explicables ; elle avait versé dans cette idée au départ des récents événements, je crois lui avoir un moment fait changer d'avis, mais voilà que, bien solitaire, elle y retombe : on ne lui en voudra certes pas, et on compte bien qu'elle voit de ses yeux une toute autre évolution, pas fatalement "semée de roses", mais qui ne présagera pas d'une telle "défaite" en rase campagne !

Plus le système est acculé, plus il jette toutes ses forces dans la bataille : je m'étonne que l'on s'en étonne, et plus encore que l'on rate à ce point l'analyse du moment.

Autre sondage du jour :

Image


Le FN remporterait PACA et Nord Picardie, il aurait entre 120 et 400 conseillers élus, la gauche ne garderait que 3 régions. Mais dès avant cela, nous aurons des indications précieuses, sans compter que sur tous les fronts la situation évolue bien vite...

Messages: 3089

Re: Propaganda

29 Janvier 2015, 08:57 Message

Hier soir j'écoutais un Répliques ancien sur l'esprit Canal+ et il y avait là un type que je connaissais pas qui y avait passé un an comme chroniqueur culturel et après s'être sorti du guêpier avait écrit un livre sur son passage dans cette chaine.

Le gars en question n'arrêtait pas de parler sans cesse de la puissance de feu inouïe de cette chaine cad qu'elle agit pratiquement sans contrepoids.

Je le répète: sans un effondrement économique majeur (que je n'appelle pas de mes vœux) il n'y aura pas de prise de conscience car le régime dispose d'une machine de guerre létale: la maitrise absolue des médias avec laquelle il peut tout ou presque tout se permettre. Nous l'avons bien vu ces dernières semaines même Mme Taubira n'a pas démissionné alors que le tueur du supermarché cacher condamné à plusieurs années de prison avait été libéré au bout de quelques mois.

Les responsables politiques de ces tueries en ressortent blanchis et en grands vainqueurs. Chapeau !
Dernière édition par Rogemi le 29 Janvier 2015, 09:13, édité 1 fois.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14795

Re: Propaganda

29 Janvier 2015, 09:13 Message

Je me répète itou : plus le système est acculé, plus il jette toutes ses forces dans la bataille ; je m'étonne que l'on s'en étonne, et plus encore que l'on manque à ce point l'analyse du moment. Plus le système ment outrageusement contre tout ce qui le fissure, plus il témoigne de son proche effondrement — la réalité, elle, ne bouge pas d'un iota et poursuit sa trajectoire, le réel et le symbolique sont simplement troublé en apparence, une apparence spectaculaire ; et c'est de cet effondrement qu'il est question : les difficultés économiques ou autres sont plutôt de nature à offrir un répit ou de nouvelles opportunités aux marionnettistes.

C'est au moment où l'on s'y attend le moins, alors qu'avec le recul cela crèvera les yeux, que les choses tournent. Simple enseignement de l'histoire, et d'une certaine sagesse acquise face au totalitarisme ; c'est sur sa renaissance permanente qu'il faut plutôt réfléchir.

Messages: 3089

Re: Propaganda

29 Janvier 2015, 09:18 Message

C'est au moment où l'on s'y attend le moins, alors qu'avec le recul cela crèvera les yeux, que les choses tournent. Simple enseignement de l'histoire, et d'une certaine sagesse acquise face au totalitarisme ; c'est sur la renaissance permanente de celui-ci qu'il faut plutôt réfléchir.


Faudrait déjà que le régime s'éffondre avant de réflechir à sa renaissance ... isn't it ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14795

Re: Propaganda

29 Janvier 2015, 09:27 Message

Pour compléter l'analyse express du sondage sur les régionales de l'hiver prochain, et bien que tout cela est encore beaucoup trop précoce à mes yeux, je note :

- que le FN confirme qu'il a passé la barre des 20% puis celle des + de 25%, qu'il consolide cette situation exceptionnelle (cela n'avait rien d'inévitable, il pouvait (et peut toujours) jouer du yoyo avec beaucoup d'amplitude, or ce phénomène s'observe surtout à gauche désormais) : c'est un fait majeur

- qu'une certaine homogénéisation nationale de son score se confirme, même si sur des bases assez hétéroclites

- que la droite classique se tient bon mal an tout de même, le total droite + FN étant passé de façon stable à + de 55%, il oscille entre 55 et 60%, ce qui , avec le corps électoral que l'on sait (le légitime et... l'autre), est énorme, et probablement une des toutes dernières chances de se trouver en position favorable sur ce plan, qui précède le démographique

- que la gauche yoyote, comme indiqué, et dans tous les sens du terme ; le succès de la précédente séquence reste presque sans effet, sauf sur le noyau agrégé autour du seul PS, lequel retrouve ses 18-20% qu'il n'aurait jamais du, en aucune circonstance, perdre (ce qu'il a pourtant fait, et risque fort de refaire dans les mois qui viennent).

En effet, nous n'avons pas à souhaiter, y compris sur le plan politique, et pas seulement par principe, un "effondrement économique". Un tsunami politique par le dévoilement de la supercherie idéologique intenable de l'U.E, ça, oui... Or...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14795

Re: Propaganda

29 Janvier 2015, 09:29 Message

Rogemi a écrit:Faudrait déjà que le régime s'éffondre avant de réflechir à sa renaissance ... isn't it ?


Ah non, c'est tout le contraire ! Mieux nous aurons cerné ce "régime", ce système, ses raisons, ses sources et ressources, sa dynamique, ses contradictions, sa trajectoire, mieux nous pourrons non seulement contribuer à le défaire, mais surtout à ne pas être ensuite de énièmes dindons de la farce.

Nos adversaires sont tout autant les thuriféraires du spectacle que les idiots de la réaction, les Merlins de l'avenir radieux comme ceux du passé enchanté. Il y a bien plus que la seule survie française qui est en jeu. C'est pourquoi les cartes du jeu sont si complexes.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14795

Re: Propaganda

29 Janvier 2015, 10:15 Message

P.S. je vois que même l'Ifop est d'accord avec mon analyse... Pourquoi c’est vraiment mal comprendre les sondages que d’imaginer que le FN est en train de dévisser (Atlantico)

C'est inquiétant... ;)

Suivante

Retourner vers Réensauvagement, propagande & déculturation