Afficher le sujet - Propaganda

Propaganda

Sur la vie en société, par temps de liquidation du pays, de propagande incessante et de déculturation
Avatar de l’utilisateur
Messages: 604
Localisation: Paris

Re: Propaganda

10 Novembre 2017, 08:58 Message

L'enseignement de l'histoire à l'ENA est assez défaillant, car le pire est que Macron me semble presque sincère.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15152

Re: Propaganda

10 Novembre 2017, 17:11 Message

« Clichy : la manifestation des élus perturbe la prière illégale » (Le Parisien)

« Des élus chantent la Marseillaise et bousculent des fidèles musulmans en pleine prière de rue à Clichy » (Le Lab Europe 1)

Derrière le cordon d'élus emmenés par la récupératrice en chef Pécresse, qui ne manque pas d'air (quelle résistante !), une foule dense, alors qu'il n'y avait que trois péquins lors de la première manifestation. Bon point.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15152

Re: Propaganda

10 Novembre 2017, 19:40 Message

Le copié-collé fonctionne à plein :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15152

Re: Propaganda

11 Novembre 2017, 10:48 Message

Comique, isnt'it ?

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15152

Re: Propaganda

15 Novembre 2017, 09:35 Message

Brusvily. Des poneys pour les réfugiés (Le Télégramme)

« Une situation qui, loin de désarçonner la petite équipe, renforce sa conviction qu'une présence bienveillante auprès des réfugiés est plus que jamais légitime. « On reviendra, plus longtemps, mais il nous faudra plus de moyens », conclut le cavalier, habitué à ne pas mettre pied à terre au premier obstacle.

* Association créée en juin par Geoffrey Debut, cavalier professionnel de Saumur, qui a levé 13.000 € de fonds privés pour ce projet. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15152

Re: Propaganda

17 Novembre 2017, 09:57 Message

Une église vandalisée en Gironde : c’est la routine ! (Bd Voltaire)

On note cet article, et ce fait, pour persister à signaler de proche en proche la fréquence régulière de ces destructions proprement barbares, quels qu'en soient les auteurs, et contre l'indifférence totale qui les entoure, médiatiquement et "officiellement".

Et mettre ceci en vis-à-vis : non seulement, comme l'évoque l'article, s'il s'était agi d'une mosquée, et même d'un simple lardon devant celle-ci, c'eût été un tollé général, une vague d'indignation, un rappel à l'ordre moral pro-islamiste (et plus généralement pro-clandestins envahisseurs — au passage, ça ne peut pas faire de mal), mais mieux : on assiste, me semble-t-il, à une extension démesurée de la "défense" vigilante par nos gardes chiourmes idéologiques des pauvres mahométans, si fatalement et radicalement "humiliés" par avance et par principe par le reste du monde, selon leur dogme, éternelles "victimes" de tous ceux qui ne se soumettent pas à icelui et à ses représentants "licites". C'est tout ce qu'il "subissent" prétendument (et eux seuls, ou de façon très privilégiée) qui fait systématiquement la Une pour prendre leur "défense", indignation bruyante et grosses ficelles émotionnelles à l'appui. Hier en zappant de ci de là, je vois au JT2 un reportage sur le scandale des hindouistes souhaitant requalifier l'admirable Taj Mahal, ou — ce n'est pas chez nous que pareille chose surviendrait... — tendant à "réécrire" l'histoire de leur pays et le rôle de ses envahisseurs mongols dans les livres d'école ; après la désinformation invraisemblable sur les charmants Rohingyas, ou bien d'autres prétendus méfaits unilatéraux de ce genre dans divers pays, c'est presque tous les jours qu'on nous narre les affres du pauvre mahométan à travers le monde. Du Plenel dans le texte, partout, tout le temps. Pour les autres, notamment chrétiens en "terre d'islam", on repassera. Que l'islam soient partout, tôt ou tard, un problème violent dans les pays qu'il n'a pas explicitement soumis (sauf à être très fermement tenu et contenu — Chine, Russie...) , que son hypocrisie foncière autour de son statut de "victime", tour de passe passe grossier au cœur même de ses "convictions", qui n'ont rien de religieuses au sens où nous l'entendons et tout de purement et simplement sectaro-totalitaire, que l'islam — cette folie mortifère, cette hérésie grotesque d'enflure, cette resucée trivialement bédouine d'un pseudo marcionisme toujours renaissant en milieu plus ou moins babylonien quant à ses sources ancestrales (qui valent infiniment mieux que cela, soit dit en passant) — se comporte partout, dès que possible, en terrain conquis, tout cela est interdit d'antenne, il va de soi. En revanche, l'apitoiement envers ses zélateurs littéraux, conquérants impitoyables sitôt qu'ils le peuvent, et la défense objective de son entreprise de soumission liquidatrice de tout ce qui n'est pas lui et qui, pour lui, doit donc être reconnu comme son ennemi légitime et mortel, ça roule, et même cela prend une ampleur vraiment délirante.

Les médias, et toute la petite caste qui s'est formée autour de la production spectaculaire et de la parole seule autorisée, sont en roue libre depuis un moment, sur tous les sujets ou presque.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15152

Re: Propaganda

22 Novembre 2017, 09:51 Message

Là, tout de même, on sent comme un certain essoufflement...
Après le cinéma d'art & essai avec la Bonnaire, les super-héros pour la tranche 4-6 ans, qui se prolonge de nos jours jusque vers les 35-40...

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15152

Re: Propaganda

30 Novembre 2017, 17:10 Message

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15152

Re: Propaganda

8 Décembre 2017, 11:02 Message

Tiens, un peu de bon sens... venant de Enderlin cela ne manque pas de piquant !

Image


Et pendant ce temps, nos JT et médias sacrifient un peu de temps de Johnny pour laisser libre cours à leur invraisemblable soumission aux délires arabo-musulmans, flattant leur hypocrite misérabilisme victimaire, les encourageant dans leur sempiternel sentiment "d'humiliation", etc. — bref, les justifiant dans leur tropisme conquérant et négateur de tout autre qu'eux, et léchant par là consciencieusement les babouches d'une large part des populations importées sur notre sol.

Cela, sans s'aviser que le "pyromane" Trump est cul et chemise avec "MBS" (Saoud), et que le fait participe d'un mouvement d'ensemble dans la région. Sans s'aviser surtout que Jérusalem n'a jamais été une "ville sainte" de l'islam, le Coran l'ignore purement et simplement, et que les "revendications" religieuses (si l'on peut dire, ou plutôt : comme on ne devrait pas dire, en toute rigueur), ou autres, de ces gens sont fantaisistes, ou se résument au fait accompli d'une certaine occupation. Le statut international qui garantit l'accès des dévots (et autres) aux lieux historiques ou sacrés de cette ville et de la région, et leur sauvegarde conjointe par les confessions réellement concernées, ce statut n'est pas remis en cause par cette attribution de capitale d'Israël à Jérusalem. Et il ne le sera pas, de toute évidence ; or, seul cela serait déraisonnable, et inacceptable.

Précédente

Retourner vers Réensauvagement, propagande & déculturation