Afficher le sujet - La France Orange mécanique

La France Orange mécanique

Sur la vie en société, par temps de liquidation du pays, de propagande incessante et de déculturation
Messages: 1415

Re: La France Orange mécanique

23 Juillet 2017, 17:56 Message

Agression. Des gendarmes ont été visés, samedi 22 juillet, par des tirs de mortier très puissants, à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise), lors d'affrontements avec une quarantaine de jeunes cagoulés après la marche en mémoire d’Adama Traoré.

Ce devait être une manifestation pacifiste. Si la marche en mémoire d'Adama Traoré, un homme décédé à la suite d'un contrôle de police l’an passé, s'est déroulée sans débordement, samedi 22 juillet, la soirée a été plus mouvementée. Une fois le rassemblement dispersé, une quarantaine d’individus cagoulés ont attaqué au mortier une patrouille de gendarmerie postée aux abords du quartier Boyenval, à Beaumont, vers 0h40, a indiqué une source proche de l’enquête.

Aucune interpellation

Les délinquants ont utilisé "des mortiers très puissants, avec des effets de souffle importants". Au total, "quarante tirs directs de mortier" ont visé les véhicules et les militaires, et trois gendarmes ont été blessés légèrement. Après l'usage par les forces de l’ordre de gaz lacrymogène, le calme est revenu une demi-heure plus tard. Il n'y a eu aucune interpellation.

(Valeurs actuelles)

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: La France Orange mécanique

24 Juillet 2017, 09:51 Message

Chers amis, Je me permets de livrer à vos réflexions le rapprochement de ces deux informations.

La philosophe et psychanalyste Anne Dufourmantelle, 53 ans, s'est noyée vendredi après avoir secouru des enfants sur la plage de Pampelonne à Ramatuelle, dans le Var. Les conditions météo étaient très mauvaises: d'abord orange, le drapeau a viré au rouge et la baignade était interdite, selon France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur. Deux enfants se sont trouvés en difficulté. Anne Dufourmantelle a voulu les secourir mais elle a été emportée par une mer démontée, poursuit France 3 sur son site internet. Les maîtres-nageurs n'ont pas pu la réanimer. Les deux enfants sont quant à eux sains et saufs.
Le Figaro.fr le 24/07/2017 à 08:58

**************************

Le 9 juillet dernier, plusieurs jeunes assistent à la noyade d'un homme au bord d'un étang de Floride à Cocoa, près d'Orlando selon le Washington Post. Au lieu de prévenir les secours, les adolescents filment pendant de longues minutes sa noyade, sans lui venir en aide. Le corps de la victime a été découvert le 14 juillet, soit cinq jours après les faits. Il s'agissait d'un homme, âgé de 31 ans.
Sur la vidéo, l'un des adolescents américains traite l’homme en train de se noyer de "drogué" lorsqu'un second lance "personne ne va venir t’aider, pauvre type ! Tu n’aurais pas dû aller dans l’eau".
Les adolescents ne devraient pas être condamnés car en Floride, il n'existe pas de loi punissant la non-assistance à personne en danger.

Le Figaro.fr le 24/07/2017 à 9 :24

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15163

Re: La France Orange mécanique

25 Juillet 2017, 08:36 Message

Militaire poignardé à Montpellier : six Albanais en prison (e-Métropolitain)

« Dans la nuit du 3 au 4 juillet dernier, deux militaires de la force Sentinelle qui étaient en civil et hors mission avaient été violemment pris à partie sur le trottoir du cours Gambetta par une quinzaine d’Albanais qui squattent l’église protestante sise dans cette artère, côté avenue Georges Clémenceau. Croyant qu’ils s’agissaient de policiers, ils avaient voulu « se faire du flic »…
Expédition punitive sur la Comédie

Un des deux militaires avait été jeté à terre, roué de coups, avant de recevoir plusieurs coups de couteau, qui, fort heureusement n’ont pas touché d’organe vital. Le second militaire avait été empêché de lui porter secours, un des agresseurs lui ayant placé une lame sous la gorge.

Les assaillants avaient ensuite organisé une expédition punitive sur la place de la Comédie, malmenant des piétons, puis prenant à partie des policiers municipaux qui avaient réclamé des renforts pour les mettre en fuite. »

« Jeunes adultes -ils ont de 21 ans à 25 ans-, ces Albanais qui squattent l’église protestante du cours Gambetta à Montpellier ont déposé des dossiers de demandeurs d’asile, via l‘Office français de protection des réfugiés et apatrides -Ofpra-, l’établissement public chargé d’assurer en France, l’application des conventions, accords ou arrangements internationaux concernant la protection des réfugiés. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 514

Re: La France Orange mécanique

26 Juillet 2017, 08:34 Message

Image


De quoi parle t-on ? De quelle guerre s'agit-il ?
Ce feu, comme d'autres, semble criminel.

Chacun connait la lettre de Napoléon au préfet du var :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15163

Re: La France Orange mécanique

30 Juillet 2017, 08:48 Message

«Ils m’ont tiré dessus en pleine rue», raconte l’épicier victime d’une tentative de braquage (La Voix du Nord)

« Armé d’une force qu’il ne soupçonnait pas, l’épicier pousse le malfaiteur jusqu’à la sortie. "Là, le deuxième est arrivé, il a dit : 'Tu ne l’as pas buté ?' Quand vous entendez ces mots-là, vous faites quoi ?", souffle l’épicier qui a réussi à pousser les deux individus à l’extérieur, tout en maintenant une pression ferme sur l’arme. " Ensuite j’ai lâché le flingue et je me suis enfui. Ensuite, ils m’ont tiré dessus en pleine rue, trois ou quatre fois", raconte l’épicier qui se dit "traumatisé. Tout comme un client témoin de la scène". Des douilles ont été retrouvées dans la rue. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15163

Re: La France Orange mécanique

31 Juillet 2017, 15:18 Message

Paris : défigurée par un inconnu qui voulait l’embrasser (Le Parisien)

Messages: 168

Re: La France Orange mécanique

3 Août 2017, 19:49 Message

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/fran ... ailsignout

Un homme de 20 ans a été interpellé alors qu’il venait de porter plusieurs coups de hachoir à son neveu de 4 ans, ce jeudi vers 10 heures au Blanc-Mesnil. L'enfant a été gravement touché à la joue et à la bouche.

L’auteur des coups a également blessé plus légèrement à la main une femme qui se trouvait dans le logement. Il s’agirait de sa mère. Puis il a pris la fuite et menacé une passante avec son arme. Il est ensuite monté dans sa voiture et aurait fait part à un proche de son souhait de se suicider. Les policiers l’ont interpellé peu de temps après. D’après une source proche du dossier, « il semblait incohérent ».

Messages: 168

Re: La France Orange mécanique

4 Août 2017, 14:48 Message

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/mond ... ailsignout

"À partir de ce vendredi matin, l'organisation policière La Haye (Pays-Bas) va diffuser sur son site www.eumostwanted.eu/summercampaign des cartes postales émanant de 21 des états membres pour tenter de capturer le malfaiteur considéré comme le plus venimeux de son pays. En France, la carte met en scène un dessin de sergent de ville à moustache, portant képi et moustaches, bouteille de vin et croissant au pied, brandissant une baguette d'une main et tenant de l'autre un écriteau où il est inscrit «Reviens!». La carte s'adresse à un dénommé Farouk Hachi, chef d'une équipe de braqueurs en fuite. "

"La police autrichienne, dans une carte elle aussi typique décorée par un motif de remontées mécaniques, écrite à un certain Tibor Foco, âgé de 61 ans et soupçonné de meurtre: «Cher Tibor! Cela fait longtemps que nous ne t'avons pas vu. Nous t'avons gardé une place pour notre prochain voyage au ski. Reviens s'il te plaît et profite de nos belles Alpes!».

«Bien que la plupart d'entre nous bénéficient d'une pause estivale bien méritée, les criminels ne prennent pas de congés, rappelle Europol. Or, les destinations de vacances se sont révélées être des «planques» de choix pour les criminels en cavale. Ils pourraient même avoir choisi la même destination que vous ...C'est pourquoi votre aide peut être essentielle pour les capturer». "

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15163

Re: La France Orange mécanique

9 Août 2017, 08:20 Message

« La démocratie se trouve confrontée, dorénavant, à des problématiques qu’elle ne peut résoudre sans sortir de ses propres cadres et, donc, laisse ses citoyens en prise directe avec la transgression indirectement permise. Elle cherche alors des excuses à sa propre passivité : "Ce n’est qu’une minorité d’individus." Allons donc, s’il s’agissait effectivement d’une minorité, peu soutenue et peu équipée, le problème serait résolu depuis longtemps. Il s’agit, en fait, de contingents importants, très soutenus, bénéficiant d’une protection à la fois communautaire et territoriale.

Fermer des piscines ou se refuser à faire appliquer les lois républicaines dans des lieux, certes encore circonscrits, est un signe aux résonances à la fois multiples et dangereuses. Il s’agit, en premier lieu, d’un empilement infini, mais de plus en plus instable, de renoncements. Il en va aussi, sur le plan psychologique, d’un avantage laissé aux malfrats, face à un sentiment de perte inéluctable chez ceux chargés de l’application et du respect de la loi. D’une incitation, aussi, à pousser plus loin, pour les contrevenants, la méthode, la conquête territoriale et la pression tant physique que psychique. De ce point de vue, on débouche inévitablement sur un dilemme. Ou la démocratie acceptera de franchir les limites qu’elle s’impose pour survivre, ou elle se laissera mourir, sans doute à petit feu, mais de manière inexorable. » Apaisement : le point de non-retour (Bd Voltaire)

On aurait pu aussi bien intituler cet article : Renoncement et soumission, il y a beau temps que tout est plié.

Messages: 168

Re: La France Orange mécanique

11 Août 2017, 16:59 Message

Didier Bourjon a écrit: Il en va aussi, sur le plan psychologique, d’un avantage laissé aux malfrats, face à un sentiment de perte inéluctable chez ceux chargés de l’application et du respect de la loi. D’une incitation, aussi, à pousser plus loin, pour les contrevenants, la méthode, la conquête territoriale et la pression tant physique que psychique.


Cela, le terrain le montre tous les jours, d'une façon ou d'une autre. Les agressions minimes (bousculades, insultes, disparition de la galanterie, disparition de la beauté et de la femme aussi, jeux visant la confrontation avec untel ou tel autre), ces agressions là sont sur le territoire urbain, très nombreuses et presque, acceptées.

Messages: 1415

Re: La France Orange mécanique

20 Août 2017, 09:17 Message

Un mort lors d'une rixe avec des migrants dans un foyer
(l'Express)

lille - Un jeune est mort poignardé vendredi soir lors d'une rixe l'ayant opposé à trois jeunes adultes soudanais dans un foyer d'insertion à Divion (Pas-de-Calais), a-t-on appris de sources concordantes.

"Une rixe est survenue vers 21H30 au sein d'un foyer de jeunes en insertion à Divion opposant trois Soudanais à des jeunes pris en charge dans ce foyer", a rapporté un porte-parole de la préfecture à l'AFP. Ces Soudanais sont hébergés dans le foyer.

Le décès d'un Français de 22 ans, "poignardé au coeur, a été constaté vers 22H10, tandis que deux autres blessés ont été transportés à l'hôpital de Béthune (Pas-de-Calais)", a ajouté cette source.

Messages: 1415

Re: La France Orange mécanique

30 Août 2017, 16:47 Message

Ambiance à Marseillaise

Un coup de feu a retenti hier, peu après 16 h, sur le quai du métro Saint-Just (13e) à Marseille. À terre, un jeune garçon de 18 ans, touché au niveau de la mâchoire, manifestement pris pour cible par son agresseur. Les marins-pompiers ont aussitôt été appelés sur les lieux, afin de porter secours au blessé. La victime est restée consciente pendant toute leur intervention. L'intéressé n'a pas perdu connaissance. Il parvenait même à s'exprimer et à répondre aux questions de ses sauveteurs.

Scooter Un vent mauvais a soufflé sur Marseille dans la nuit de lundi à mardi. Le pilote d'un scooter, âgé de 25 ans, qui roulait sans casque à proximité de la rue Paul-Coxe, dans le quartier de Saint-Joseph (14e), a senti derrière lui la présence d'un véhicule sérigraphié de police.
Les fonctionnaires ont mis leur gyrophare. Le pilote a alors tenté de se soustraire, peu avant 0h30, au contrôle de police. Il a emprunté un rond-point à l'envers. Roulant à une vitesse excessive, il a perdu le contrôle de son véhicule, a effectué une sortie de route et est allé s'encastrer dans une barrière, a-t-on appris de source proche de l'enquête.
La victime a dès lors été secourue par les fonctionnaires de police qui ont eux-mêmes appelé les secours. Les marins-pompiers ont transporté jusqu'à l'hôpital Laveran le blessé, qui était en arrêt cardio-respiratoire, mais celui-ci a succombé à ses blessures au cours de la nuit.

Voitures de police

Un deuxième véhicule de police a été appelé en renfort. À son bord, quatre hommes. Alors que la voiture circulait avenue des Aygalades (15e), franchissait un feu rouge, gyrophare et sirène allumés, elle a soudain été percutée à l'arrière par un troisième véhicule, sans rapport aucun avec le premier accident. La voiture de police s'est retournée et les quatre policiers qui se trouvaient à son bord ont été blessés. Trois d'entre eux ont été légèrement blessés, tandis qu'un quatrième a dû être désincarcéré plus longuement par les services de secours. Un policier souffre de fractures.
Les trois premiers policiers ont simplement été placés en observation. Ils ont reçu des soins mineurs. Le quatrième homme, qui souffrait de fractures, a précisé la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) des Bouches-du-Rhône, a été hospitalisé. Il devait subir divers examens liés aux traumatismes subis.

Des constatations ont été effectuées au cours de la nuit sur les lieux des deux accidents, distants de quelques kilomètres, afin de préserver les preuves. L'enquête a été confiée par le parquet de Marseille au service central accidents de la sécurité publique, qui va désormais s'efforcer de reconstituer le déroulement des deux accidents distincts.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15163

Re: La France Orange mécanique

9 Septembre 2017, 21:25 Message

Des armes volées à la direction de la police de Seine-Saint-Denis (Le Point)

« Comment est-il possible de s'introduire dans ce bâtiment hautement sécurisé ? Selon nos informations, il ne s'agit pas d'une première : d'autres matériels, des gilets pare-balles notamment ont déjà disparu de ce coffre. Cela fait un peu désordre.
Malgré les remontées négatives sur l'encadrement des policiers jusqu'au plus haut niveau de la hiérarchie, le directeur de la police en Seine-Saint-Denis continue d'assurer ses fonctions. Le ministère de l'Intérieur ne semble pas se préoccuper outre mesure de la situation qu'il laisse aux mains de la Préfecture de police. En attendant la mise en place de la police de la sécurité quotidienne. Dans le département, cela relève de la gageure. Voire de la mission impossible. »

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: La France Orange mécanique

20 Septembre 2017, 17:41 Message

Et ça continue! Ah, les vandales! Ils ne respectent plus rien. Dimanche, journée du patrimoine, ils ont fauché, dans le musée Quic en Groigne, les deux pétoires à mon grand cousin Robert. Vous allez voir qu'on va les retrouver dans une gaine électrique d'un immeuble du 9-3.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15163

Re: La France Orange mécanique

21 Septembre 2017, 09:07 Message

La délinquance des mineurs étrangers atteint la cote d’alerte en Bretagne (Bd Voltaire)

Quand le directeur départemental de la Sécurité publique d’Ille-et-Vilaine et le Télégramme se réveillent un peu...

« C’est une bombe à fragmentation […] Le problème est très complexe. Nous sommes touchés par des mineurs ou des faux mineurs qui entendent profiter de l’excuse de minorité et qui savent qu’ils ne peuvent pas être expulsés. Il y en a certains pour qui nous parvenons à prouver la majorité mais cela prend du temps et reste difficile à établir. Ces individus nient systématiquement les faits, ne parlent pas et refusent tout examen. »

« La trace de certains a été repérée à Saint-Brieuc, Quimper, Caen, Angers, Bordeaux… Ils sont très mobiles et réactifs. Pendant l’été 2016, on les a retrouvés sur les plages de Saint-Malo (35), où ils volaient les sacs des baigneurs. »

Messages: 1415

Re: La France Orange mécanique

12 Octobre 2017, 14:33 Message

Est-ce la mise en place de la stratégie de la tension par l'extrême gauche reprenant les méthodes de nos chers quartiers sensibles. Ceci en vue de faciliter la convergence des luttes.

Serait-ce une action soralienne ? Ou mélanchonniste ?

Voir les faits sur (LCI) (Une "chasse aux DRH" sème le trouble au Bois de Boulogne : 41 interpellations et plusieurs véhicules incendiés)

Complément : L'appel à intervenir sur cette réunion émane d'intellectuels, "artistes", et miltants bobo :

Ludivine Bantigny, historienne; Jacqueline Balsan, Présidente du MNCP; Jérôme Baschet, historien; Eric Beynel, porte parole de Solidaires; Philippe Borrel, réalisateur; Annick Coupé, syndicaliste et altermondialiste; Sylvain Creuzevault, metteur en scène; Alain Damasio, écrivain,; Alessi dell'Umbria, écrivain et cinéaste; Laurence De Cock, historienne, militante pédagogique; Bernard Friot, économiste; Gérard Delteil, écrivain; Sylvain George, cinéaste, écrivain, metteur en scène,; Noël Godin, entarteur, écrivain et encyclopédiste; Eddy Guilain, militant CGT; Manu Haze, syndicaliste paysan; Jean-Yves Lesage, CGT du Livre; Daniele Linhart, sociologue; Philippe Marlière, politiste; Xavier Mathieu, Comédien ex Conti; Gérard Mordillat, écrivain et cinéaste; Ugo Palheta, sociologue; Élisabeth Perceval et Nicolas Klotz, cinéastes; Théo Roumier, syndicaliste Solidaires, Cahiers de réflexions Les Utopiques; Yves Simon, syndiqué SNJ-CGT.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15163

Re: La France Orange mécanique

4 Décembre 2017, 09:25 Message

[MAJ du sujet]

Sympa, la ville de Nantes. Les bobos n'ont pas fini de s'amuser, et la population de s'écraser.

Nantes: Ses agresseurs lui brisent la cheville pour ne pas être poursuivis (20mn)

« Pire, ils ont sauté à pieds joints sur sa cheville jusqu’à la fracture, afin d’éviter de se faire rattraper à la course, indique la police. Les deux agresseurs se sont ensuite enfuis avec le téléphone portable du blessé laissé allongé sur le sol.

Malheureusement pour eux, un témoin les a repérés place du Commerce et a prévenu la police. Ce Libyen et ce Marocain faisaient l’objet d’une fiche pour une interdiction de retour en France pour trois années. Transporté au CHU, le trentenaire, quant à lui, souffre bel et bien d’une fracture ouverte. L’enquête est en cours. »

Je propose qu'on leur signifie une interdiction de cinq ans. Et basta. L'Etat a autre chose à faire que de régler ces petites broutilles, il doit notamment trouver à toute force de quoi implanter partout en France nos envahisseurs.

Au sein de cet article cette annonce : « >> A lire aussi : Nantes: Une touriste dépouillée de 10.000 euros d'effets personnels »


***


Elan de solidarité envers les jeunes migrants à Nantes (La Croix)

« Associations, étudiants et hébergeurs solidaires se mobilisent pour offrir un toit aux jeunes migrants qui arrivent chaque semaine à Nantes. Seuls la moitié d’entre eux sont reconnus comme mineurs non accompagnés et bénéficient d’une prise en charge du département.

(...)

Cette mobilisation met en lumière une situation criante : depuis le début de l’année, 1 260 jeunes migrants se sont présentés comme mineurs devant le conseil départemental. À la mi-novembre, 681 étaient mis à l’abri, dont 226 en attente d’évaluation et 455 qui ont vu leur minorité reconnue. En 2012, seuls 60 mineurs non accompagnés étaient pris en charge…

"Nous sommes devenus l’un des principaux départements d’arrivée des jeunes migrants, avec le Nord et la région parisienne, décrit Fabienne Padovani, vice-présidente du département chargée de la protection de l’enfance. C’est une situation qui nous dépasse et qui devrait être traitée à l’échelle européenne."

Les associations d’aide aux migrants (Cimade, Gasprom, Médecins du monde…), réunies en collectif à Nantes, tirent la sonnette d’alarme depuis de longs mois. « Le flux migratoire n’augmente pas mais change de nature, avec de plus en plus de jeunes non accompagnés », souligne le docteur Carine Rolland, responsable de mission à l’antenne locale de Médecins du monde.

La permanence de santé ouverte par l’association en 2016 ne désemplit pas.

(...)

Issus majoritairement d’Afrique de l’Ouest (Guinée, Côte d’Ivoire, Mali, Congo…), ces adolescents ont bien souvent quitté leur pays pour fuir un milieu familial pauvre, parfois violent, et assouvir leur plus grand rêve : étudier. Comme en témoigne Moussa (1), venu du Mali, qui dort lui aussi à l’université. "Mon père a deux femmes et l’une d’elles ne m’aime pas. C’était difficile à la maison, et moi, j’ai toujours voulu aller à l’école." »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15163

Re: La France Orange mécanique

6 Décembre 2017, 10:12 Message

Normandie : agressé, un jeune homme finit un couteau planté dans le dos, le poumon perforé (Manche Libre)

« Pour les quatre jeunes Pakistanais, en comparution immédiate au tribunal de grande instance de Caen (Calvados), c'est injuste: "C'est nous les victimes, c'est lui qui avait une matraque et son copain une gazeuse." Abdul Saad, prévenu, jure: "Il m'a piqué ma copine, on voulait juste régler le problème discrètement." La présidente le coupe: "C'était un règlement de comptes, l'un de vos amis avait un poing américain et l'autre un couteau."

Arrivés mineurs isolés en France, le groupe est encore scolarisé. Abdul Saad, 19 ans et Arslan Afzal, 18 ans, sans antécédents, écopent de six mois de prison ferme. Qasim Ali, 18 ans, porteur du couteau, qui a fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire français à Caen depuis deux ans, écope de 10 mois ferme, tout comme le porteur du poing américain, Ahsam Raza, 20 ans. "Il est inconcevable que l'on puisse être poignardé à Caen en sortant de cours", commente la présidente. »

Il est inconcevable que ces gens soient sur notre sol, qui pis est pris en charge avec tous les inimaginables bénéfices qui en découlent.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Réensauvagement, propagande & déculturation