Afficher le sujet - La France Orange mécanique

La France Orange mécanique

Sur la vie en société, par temps de liquidation du pays, de propagande incessante et de déculturation
Messages: 1464

Re: La France Orange mécanique

12 Octobre 2017, 14:33 Message

Est-ce la mise en place de la stratégie de la tension par l'extrême gauche reprenant les méthodes de nos chers quartiers sensibles. Ceci en vue de faciliter la convergence des luttes.

Serait-ce une action soralienne ? Ou mélanchonniste ?

Voir les faits sur (LCI) (Une "chasse aux DRH" sème le trouble au Bois de Boulogne : 41 interpellations et plusieurs véhicules incendiés)

Complément : L'appel à intervenir sur cette réunion émane d'intellectuels, "artistes", et miltants bobo :

Ludivine Bantigny, historienne; Jacqueline Balsan, Présidente du MNCP; Jérôme Baschet, historien; Eric Beynel, porte parole de Solidaires; Philippe Borrel, réalisateur; Annick Coupé, syndicaliste et altermondialiste; Sylvain Creuzevault, metteur en scène; Alain Damasio, écrivain,; Alessi dell'Umbria, écrivain et cinéaste; Laurence De Cock, historienne, militante pédagogique; Bernard Friot, économiste; Gérard Delteil, écrivain; Sylvain George, cinéaste, écrivain, metteur en scène,; Noël Godin, entarteur, écrivain et encyclopédiste; Eddy Guilain, militant CGT; Manu Haze, syndicaliste paysan; Jean-Yves Lesage, CGT du Livre; Daniele Linhart, sociologue; Philippe Marlière, politiste; Xavier Mathieu, Comédien ex Conti; Gérard Mordillat, écrivain et cinéaste; Ugo Palheta, sociologue; Élisabeth Perceval et Nicolas Klotz, cinéastes; Théo Roumier, syndicaliste Solidaires, Cahiers de réflexions Les Utopiques; Yves Simon, syndiqué SNJ-CGT.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16598

Re: La France Orange mécanique

4 Décembre 2017, 09:25 Message

[MAJ du sujet]

Sympa, la ville de Nantes. Les bobos n'ont pas fini de s'amuser, et la population de s'écraser.

Nantes: Ses agresseurs lui brisent la cheville pour ne pas être poursuivis (20mn)

« Pire, ils ont sauté à pieds joints sur sa cheville jusqu’à la fracture, afin d’éviter de se faire rattraper à la course, indique la police. Les deux agresseurs se sont ensuite enfuis avec le téléphone portable du blessé laissé allongé sur le sol.

Malheureusement pour eux, un témoin les a repérés place du Commerce et a prévenu la police. Ce Libyen et ce Marocain faisaient l’objet d’une fiche pour une interdiction de retour en France pour trois années. Transporté au CHU, le trentenaire, quant à lui, souffre bel et bien d’une fracture ouverte. L’enquête est en cours. »

Je propose qu'on leur signifie une interdiction de cinq ans. Et basta. L'Etat a autre chose à faire que de régler ces petites broutilles, il doit notamment trouver à toute force de quoi implanter partout en France nos envahisseurs.

Au sein de cet article cette annonce : « >> A lire aussi : Nantes: Une touriste dépouillée de 10.000 euros d'effets personnels »


***


Elan de solidarité envers les jeunes migrants à Nantes (La Croix)

« Associations, étudiants et hébergeurs solidaires se mobilisent pour offrir un toit aux jeunes migrants qui arrivent chaque semaine à Nantes. Seuls la moitié d’entre eux sont reconnus comme mineurs non accompagnés et bénéficient d’une prise en charge du département.

(...)

Cette mobilisation met en lumière une situation criante : depuis le début de l’année, 1 260 jeunes migrants se sont présentés comme mineurs devant le conseil départemental. À la mi-novembre, 681 étaient mis à l’abri, dont 226 en attente d’évaluation et 455 qui ont vu leur minorité reconnue. En 2012, seuls 60 mineurs non accompagnés étaient pris en charge…

"Nous sommes devenus l’un des principaux départements d’arrivée des jeunes migrants, avec le Nord et la région parisienne, décrit Fabienne Padovani, vice-présidente du département chargée de la protection de l’enfance. C’est une situation qui nous dépasse et qui devrait être traitée à l’échelle européenne."

Les associations d’aide aux migrants (Cimade, Gasprom, Médecins du monde…), réunies en collectif à Nantes, tirent la sonnette d’alarme depuis de longs mois. « Le flux migratoire n’augmente pas mais change de nature, avec de plus en plus de jeunes non accompagnés », souligne le docteur Carine Rolland, responsable de mission à l’antenne locale de Médecins du monde.

La permanence de santé ouverte par l’association en 2016 ne désemplit pas.

(...)

Issus majoritairement d’Afrique de l’Ouest (Guinée, Côte d’Ivoire, Mali, Congo…), ces adolescents ont bien souvent quitté leur pays pour fuir un milieu familial pauvre, parfois violent, et assouvir leur plus grand rêve : étudier. Comme en témoigne Moussa (1), venu du Mali, qui dort lui aussi à l’université. "Mon père a deux femmes et l’une d’elles ne m’aime pas. C’était difficile à la maison, et moi, j’ai toujours voulu aller à l’école." »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16598

Re: La France Orange mécanique

6 Décembre 2017, 10:12 Message

Normandie : agressé, un jeune homme finit un couteau planté dans le dos, le poumon perforé (Manche Libre)

« Pour les quatre jeunes Pakistanais, en comparution immédiate au tribunal de grande instance de Caen (Calvados), c'est injuste: "C'est nous les victimes, c'est lui qui avait une matraque et son copain une gazeuse." Abdul Saad, prévenu, jure: "Il m'a piqué ma copine, on voulait juste régler le problème discrètement." La présidente le coupe: "C'était un règlement de comptes, l'un de vos amis avait un poing américain et l'autre un couteau."

Arrivés mineurs isolés en France, le groupe est encore scolarisé. Abdul Saad, 19 ans et Arslan Afzal, 18 ans, sans antécédents, écopent de six mois de prison ferme. Qasim Ali, 18 ans, porteur du couteau, qui a fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire français à Caen depuis deux ans, écope de 10 mois ferme, tout comme le porteur du poing américain, Ahsam Raza, 20 ans. "Il est inconcevable que l'on puisse être poignardé à Caen en sortant de cours", commente la présidente. »

Il est inconcevable que ces gens soient sur notre sol, qui pis est pris en charge avec tous les inimaginables bénéfices qui en découlent.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 520

Re: La France Orange mécanique

7 Décembre 2017, 15:19 Message

Les jeunes femmes des grandes villes, premières victimes des violences dans la rue (Le Figaro)

Bien, rien de nouveau sous la pluie ; tout le monde comprend, la violence ensemble.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16598

Re: La France Orange mécanique

19 Février 2018, 14:16 Message



Comme s'il n'y avait que les pharmaciens !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16598

Re: La France Orange mécanique

6 Mars 2018, 12:37 Message

Paris: ils scalpent un homme puis lui coupent un bras et une main (Le Figaro)

Une affaire Sri-lankaise, cette fois.
L'enrichissement culturel est sans limite.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16598

Re: La France Orange mécanique

2 Avril 2018, 11:19 Message

Un Orange mécanique façon Jihad, voilà la vraie "convergence des luttes".

Orange mécanique dans les rues d’Amiens (Courrier Picard)

« Les agresseurs sont trois. Ils ont entre 20 et 22 ans. Tous déjà condamnés plusieurs fois et suivis pour des problèmes d’addiction au cannabis, ils se sont livrés ce lundi soir à une incroyable sortie dans les rues d’Amiens digne du violent film Orange mécanique.

Gratuitement, ils ont agressé un total de 21 personnes. Parmi elles : un livreur de pizzas dont il voulait dérober le scooter, un groupe de jeunes devant le bar le Goodness dans le quartier Saint-Leu, un automobiliste dans le même quartier. Ils étaient armés d’un tournevis et d’un couteau.La victime la plus gravement atteinte est un homme sans domicile fixe qui a reçu un violent coup de tournevis au crâne. Son interruption temporaire de travail est évaluée à 21 jours.

Le trio a finalement été interpellé par la police à 23 h 40. Les fonctionnaires ont été outragés.

Dans leur périple fou, les Amiénois ont frappé, mais aussi menacé : "Tu peux dire merci à ta sœur, d’habitude, tu aurais été égorgé". "Tu vas crever sale pute". L’un des suspects est poursuivi pour apologie du terrorisme : " Les attentats, ce n’était pas pour rien. La France, c’est de la merde. (…) Vous méritiez ce qu’il vous est arrivé à Paris". »

Messages: 107

Re: La France Orange mécanique

3 Juin 2018, 12:59 Message

Yannick Guillard a écrit:Les jeunes femmes des grandes villes, premières victimes des violences dans la rue (Le Figaro)

Bien, rien de nouveau sous la pluie ; tout le monde comprend, la violence ensemble.


Oui, je confirme par le biais d'une personne qui a vécu cela il y a 2 semaines.
Elle va chercher ses cigarettes dans un bar tabac entre la Moutonnerie et la Gare Sud.
Une autre jeune femme "gratte" toute la file d'attente,la personne lui fait 1 remarque sans agressivité "Il y a 1 file d'attente Madame !". Cette autre personne ne l'écoute pas, se fait servir et attend dehors que la future victime en ressorte.
Et là un déluge de coups de poing et de coups de pieds à terre, un tabassage en règle (coranique ?).
Aucune personne présente à côté de ce bar tabac n'est intervenue pendant plusieurs minutes, la victime s'est défendue avec ses moyens physiques modestes. Cette furie s'est décidée à s'arrêter quand un bonhomme lui aurait demandé dans son sabir d'arrêter. Je suppose qu'l y a enquête,victime en arrêt depuis... Détail notable : la victime est de culture maghrébine et a été tabassée par une racaille maghrébine.

Si on rajoute une autre personne avec que j'ai discutée, cela fait 2 femmes maghrébines qui ne supportent plus la "oumma".
1 d'entre elles m'a dit "je n'ai pas envie de vivre là, il y a trop d'arabes".

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16598

Re: La France Orange mécanique

2 Juillet 2018, 08:54 Message

On n'arrête pas le progrès.

Un homme se fait voler son portable... et ses dents (Le Figaro)

« Les faits se sont déroulés vers minuit trente. Alors que la victime marchait dans la rue, elle a été agressée par "plusieurs individus" qui avaient l'intention de lui dérober son portable. S'apercevant qu'elle avait des prothèses dentaires en or, ils ont arraché manuellement les couronnes, a indiqué une source policière, précisant qu'ils n'avaient pas utilisé de pince. »

Précédente

Retourner vers Réensauvagement, propagande & déculturation