Afficher le sujet - Justice Taubiresque & al

Justice Taubiresque & al

Sur la vie en société, par temps de liquidation du pays, de propagande incessante et de déculturation
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Justice Taubiresque & al

13 Février 2018, 11:30 Message

[Strasbourg] Un Algérien escroque la CAF de 32 000€, il est relaxé par la justice (Actu Alsace)

« L’histoire est révélatrice de la fraude sociale en France. L’homme de 49 ans s’est fait passer pour un migrant irakien handicapé et a touché en deux ans et demie la somme conséquente de 32 000€ ! L’histoire débute lorsqu’il se fait délivrer un titre de séjour par la préfecture en produisant un faux acte de naissance irakien. La préfecture n’est pas totalement dupe, puisqu’elle indique que cet homme « se dit » Irakien.

C’est sur cette base que la justice a débouté la CAF qui réclamait les 32 000€ indûment perçus. C’est la préfecture qui s’est trompée et non l’homme qui avait commis une tromperie, nécessaire pour qualifier l’escroquerie. L’Algérien en question a touché des versements au titre de l’aide au logement et de l’allocation adulte handicapé. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Justice Taubiresque & al

14 Février 2018, 19:00 Message

Le tribunal prononce la relaxe de Jawad Bendaoud, jugé pour avoir hébergé deux auteurs des attentats du 13-Novembre (Francetv info)

Il avait certainement de bonnes raisons. Ou pas ?

Image

Image

Image


Bonnes raisons ou pas, dans tous les cas, et ils sont de plus en plus nombreux, l'application de notre droit à des gens et des situations qui ne lui correspondent en rien est une aberration. Une de plus, fruit d'un "universalisme" irénique et surtout niaiseux au possible.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 672
Localisation: Paris

Re: Justice Taubiresque & al

15 Février 2018, 09:18 Message

J’ai dénoncé ici les aberrations masochistes de certaines décisions judiciaires fondées sur des principes vagues généralement européens. Ici il s’agit uniquement de l’application de grands et « bons » principes du droit : c’est à l’accusation à prouver l’existence de l’infraction. L’affaire Jawad Bendaoud, est une coproduction médias – parquet qui a lamentablement échoué. Les comptes rendus d’audience insistèrent uniquement sur l’aspect bouffon du personnage sans mentionner que l’on éprouvait de grande difficulté à prouver l’infraction. Le recel (de choses ou de malfaiteur) implique que la personne poursuivie soit consciente qu’il s’agit de malfaiteurs et en l’espèce de malfaiteurs terroristes. Monsieur Jawad Bendaoud, a commis bien des infractions dans cette affaire, il aurait été plus judicieux de retenir celles que l’on pouvait prouver plutôt que celles qui faisaient plaisir aux médias, c’est comme cela que la justice américaine épingla Al Capone.
J’ajoute, au risque de faire hurler, que l’on va vers une réforme du droit des infractions sexuelles concernant les mineurs de 15 ans, qui va se transformer en machine à acquittement au grand désespoir des instigateurs de la chose. Quand on fait n’importe quoi dans un domaine que l’on ne connait pas pour faire plaisir à l’opinion conditionnée par les médias il est rare que cela donne de bons résultats.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Justice Taubiresque & al

15 Février 2018, 14:33 Message

Nous sommes d'accord, cher Jean-François ; et c'est pourquoi j'ai signalé les réactions de Sautarel et de Cortier, qui sont à leur honneur de "tweetos" invétérés, en évitant pour moi-même de prendre position de façon tranchée sur ce jugement.
Néanmoins.
On connait ma position de fond, mais je la rappelle.
Nous sommes en guerre (c'est officiel), et nous subissons une invasion conquérante (expression quelque peu plus réaliste du phénomène dit "migratoire", qui est unilatéral — à cet égard, on notera le glissement sémantique opéré par la parole officielle depuis quelques années, et sa possible prolongation : immigrants illégaux, clandestins, "sans-papiers", "migrant"... conquérant.

Dès lors, il existe un Droit pour temps de guerre et plus encore dans un contexte de sursaut vital impératif, et c'est ce Droit — c'en est toujours un — qui devrait s'appliquer en l'espèce. Sous son esbroufe de bouffon, ce Jawad est l'archétype de la racaille terreau du djihadisme intérieur, ce fer de lance de l'islamisation de notre pays, c'est-à-dire de son éradication. Dans un tel cadre, l'économie de la preuve est nécessairement (si provisoirement) différent.

Au reste, c'est bien "l'universalisme" pour benêts qui est en cause, comme je l'indiquais supra. Certes, c'est bien l'U.E. qui nous le refourgue principalement, mais nous n'en sommes pas non plus indemnes, loin s'en faut ! Sans parler de l'interprétation qu'en fait notre magistrature...

L'unicité de l'homme, citoyen du monde, voilà la chimère invraisemblable, l'irénisme délirant ; il n'y a d'unité que de la condition humaine (ce qui est déjà beaucoup) — mais pas des hommes ; et moins encore égalité. Conclusion : tout le monde finira sujet de sa production aveugle, i.e. esclave de la technique, et là, ce sera la parfaite indifférence enfin atteinte. La domestication achevée. Ou le chaos.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 672
Localisation: Paris

Re: Justice Taubiresque & al

15 Février 2018, 15:25 Message

Cher Didier, je suis complètement d’accord avec vous sur la nécessité d’un droit de guerre dans notre situation. En même temps, comme dirait un personnage connu, je pense que la nécessité de maintenir le principe que la charge de la preuve appartient à l’accusation est fondamentale autrement on tombe dans le n’importe quoi. Si j’ai cité le domaine des relations sexuelles c’est parce qu’il existe de forte pression pour y inverser la charge de la preuve. Je maintiens que la stratégie du parquet de poursuivre sur un fondement terroriste (non prouvable) fut une grave erreur, il existait d’autres voies pour obtenir une condamnation certes moins médiatique.
Sur le fond, c’est purement subjectif, j’ai connu des personnes comme Bendaoud, petit ou moyen trafiquant. En principe ces gens évitent d’être mêlé à des affaires terroristes mauvaises pour leur commerce. Donc il me semble possible que l’intéressé a cru loger des gens préparant une infraction de droit commun ce qu’il a en gros reconnu. Des poursuites pour recel de malfaiteur (sans la mention terroriste) auraient été plus fructueuses.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Justice Taubiresque & al

15 Février 2018, 16:55 Message

Cher Jean-François, je m’incline devant vos raisons, et bien volontiers !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Justice Taubiresque & al

16 Février 2018, 09:56 Message

En voiture. France Culture. Table ronde sur la Justice, les médias & réseaux dits sociaux, les affaires de mœurs en cours. On n’en croit pas ses oreilles : malgré le journaleux et grâce au deux invités (une avocate et le chroniqueur judiciaire du Figaro), c’est intelligent et ferme sur des positions à rebrousse-poil du main stream dans son dernier état. Au passage, citation d'une remarque assez fine du sieur Dupont-Moretti : « l’aveu est un mensonge comme les autres ». Qu’on ne peut avoir, au mieux, qu’un rapport paradoxal à la vérité.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Justice Taubiresque & al

16 Février 2018, 12:00 Message

Pendant le voyage retour, France Culture s'est bien rattrapée (je me disais, aussi... ;) ) : dans le cadre d'une semaine sur "sexe et pouvoir", j'ai eu droit à une émission, en direct de la Sorbonne, qui a décliné toute la gamme socio-psycho-féministo-revendicatrice, teigneuse et bien ancrée dans le ressentiment longuement fermenté — sous couvert de débat policé entre "intellectuels", il va sans dire —, cela jusqu'à l'évocation finale de "l'intersectionnalité" des luttes contre patriarcat, exploitation sociale, colonisation, toutes choses identiques en leur fond — c'est-à-dire : contre la domination masculine, la domination de classe, et la domination de... race, ben oui, le mot revient — mais exclusivement comme accusation inquisitoriale de qui vous savez, le Diable en personne sous la figure du mâle blanc qui pis est lubrique et indécrottablement esclavagiste.

Ah, au moins les choses étaient rentrées dans l'ordre. Et la fameuse scie de la "complexité du réel", de celle de l'histoire (et sa non linéarité, spécialement en une telle matière), les évolutions légitimes ou souhaitables comme les dérives les plus délirantes et mortifères, tout cela était noyé dans le marigot des dernières et très vagues lueurs qu'émet encore l'humanité occidentale déblatérante.

Messages: 272

Re: Justice Taubiresque & al

21 Février 2018, 14:42 Message

La France "prête à accueillir" la djihadiste Melina Boughedir, selon Belloubet (msn)

Affaire à suivre...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Justice Taubiresque & al

1 Mars 2018, 10:10 Message

Le tribunal administratif désavoue le préfet du Loiret au sujet d’un salarié d’EDF suspecté de sympathies islamistes (Teutsch, Bd Voltaire)

« Mais, en France, on n’enquête pas impunément sur un musulman douteux. L’homme a saisi le tribunal administratif d’Orléans. Et celui-ci vient de rendre deux décisions annulant les deux perquisitions. Le requérant aurait, en effet, produit des attestations relatives à sa participation à des minutes de silence. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 672
Localisation: Paris

Re: Justice Taubiresque & al

1 Mars 2018, 15:07 Message

"...Le requérant aurait, en effet, produit des attestations relatives à sa participation à des minutes de silence. » Tout va bien alors. Les magistrats sont-ils naïfs ou pervers ?

Messages: 272

Re: Justice Taubiresque & al

1 Mars 2018, 15:53 Message

Et dans le même temps : Marine Le Pen mise en examen pour la publication de photos d'exactions de l'Etat islamique sur Twitter (msn)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Justice Taubiresque & al

2 Mars 2018, 09:17 Message

Dans un autre genre, mais pas mieux (on passera sur les (amusantes) piques polémiques habituelles de H16, bardé qu'il est de certitudes libéralissimes, qui nous garantiraient un horizon uniment merveilleux) :

Apple vs ATTAC : la justice française aime toujours aussi tendrement les gauchistes (Nouvelles de France)

« Pour le Tribunal de Grande Instance de Paris, il apparaît en effet que, je cite, "La simple pénétration de militants dans l’enceinte du magasin Apple Store Opéra, ou dans d’autres magasins situés en France, sans violence, sans dégradation, et sans blocage de l’accès du magasin à la clientèle, ne suffit pas à caractériser un dommage imminent justifiant de limiter le droit à la liberté d’expression et à la liberté de manifestation"

Sur le plan de la jurisprudence, voilà qui offre des perspectives fort intéressantes : si l’on s’en tient au raisonnement fort permissif du tribunal, il va devenir délicat d’interdire des manifestations plus ou moins spontanées dans les lieux ouverts au public. »

(...)

« D’autre part, il ne faudrait pas passer trop vite sur le motif des exactions d’ATTAC : débarquant chez Apple, les militants réclamaient bruyamment que la firme américaine paye ses impôts. Outre l’absence évidente du respect de la propriété privée (même ouvert au public, un magasin reste bien une propriété privée), ces militants s’arrogeaient ainsi le droit de jouer aux agents du fisc, frôlant d’assez près ce qu’on peut définir comme de l’extorsion, c’est-à-dire le fait d’obtenir (entre autres) la remise de fonds par la violence, menace de violences ou la contrainte.

Voilà qui ne manque pas de sel puisqu’une telle attitude montre, s’il était besoin, le rapport étroit et quasi-amoureux que ces militants et cette association entretiennent avec l’argent des autres, la violence et la contrainte (ou la menace d’icelles). C’est quasiment revendiqué puisque, comme le dit Raphaël Pradeau, le porte-parlote d’ATTAC, avec une mauvaise foi que seule explique la cupidité :

"Le tribunal reconnaît la légitimité de nos actions et va jusqu’à dire que nous sommes d’intérêt général et que nous sommes en droit de mener ces actions, même s’il ne se prononce bien entendu pas sur le sujet de fond."

Tout comme il est bien entendu que lorsqu’il faudra "aller chercher l’argent où il est" (selon le mantra communiste qu’on sifflote régulièrement de Caracas à Pyongyang en passant par Moscou ou la Havane à la belle époque), nos ardents petits militants seront les premiers debout, dans les premiers rangs. C’est aussi ça, la soumission servile aux desiderata fiscaux de l’État. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Justice Taubiresque & al

8 Mars 2018, 09:54 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Justice Taubiresque & al

9 Mars 2018, 10:21 Message

Les jeunes courageux Identitaires damnés de notre justice (Nouvelles de France)

« Comment ne pas être surpris de l’élargissement du clown dangereux qu’est Jawad Bendaoud à qui Madame la juge a trouvé tous les arguments juridiques alors même qu’il avouait devant le monde entier être un vrai trafiquant de drogue ? Comment ne pas être offusqué par ces juges qui n’acceptent pas que Christine Tasin et Pierre Cassen, animateurs de Riposte Laïque puissent exprimer librement leur opinion sur l’islam conquérante ? . Comment ne pas en vouloir à ce tribunal qui a condamné cinq ans après les faits, cinq jeunes Français à une lourde amende avec, en plus, l’interdiction d’exercer leurs droits civiques et familiaux pendant cinq longues années ? Ah, mais bien sûr, il fallait faire un exemple pour bien montrer que leur mouvement de Génération Identitaire n’abritait que des fascistes.

Je reviens sur ce jugement qui est intervenu alors même que des juges ont relaxé, avec le sourire,les trois Femens qui s’étaient introduites, les seins nus, dans la cathédrale Notre-Dame pour y dégrader les nouvelles cloches qui y étaient exposées. Comme le déclare Clément Galant, le dynamique président de Génération Identitaire : « on mesure toute l’incohérence et le parti pris de la justice alors qu’il s’agissait d’une action menée au milieu d’enfants dans un lieu de culte consacré alors que celle de Génération Identitaire a, elle, eut lieu sur un chantier. Pire, ce sont mêmes les membres du service de sécurité de la cathédrale Notre-Dame de Paris qui ont été condamnés pour violence ! »

Les juges sont-ils aveugles à ce point ? Peuvent-ils se regarder dans la glace, le matin, en se rasant, sans regretter même une seconde ce jugement disproportionné. Ont-ils oublié que Poitiers est un symbole qu’a utilisé l’UOIF, autrement dit les Frères Musulmans, pour répondre, en quelque sorte, à Charles Martel ? Peut-on en vouloir à ces jeunes politiquement très motivés d’avoir répondu à cette provocation par une occupation de quelques minutes du toit d’une mosquée en construction dont le minaret, cerise sur le gâteau, domine, insolemment, la gare de Poitiers ? Et cela, avec la complicité de la mairie qui a loué le terrain à l’UOIF pour… 4,5735 euros via un bail emphytéotique qui court jusqu’en 2021. Oui, vous avez bien lu, moins de 5 euros par an !

Clément Galant rappelle, judicieusement, cette menace d’Erdogan : « Les minarets sont nos baïonnettes, les coupoles nos caques, les mosquées nos casernes et les croyants nos soldats ». J’aurais tendance à murmurer à l’oreille d’Emmanuel Macron de réfléchir à cette menace avant de s’endormir.

En attendant, ce mouvement de jeunes français a besoin de liquidités pour payer des frais de justice qui risquent de s’alourdir si ce jugement est confirmé en appel ce qui l’obligera à aller jusqu’à l’ultime recours, celui de la Cour Européenne des Droits de l’Homme. »

PrécédenteSuivante

Retourner vers Réensauvagement, propagande & déculturation