Afficher le sujet - Dette

Dette

Sur l'économie, la finance et le travail à l'époque du virtuel et de la décroissance à venir.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Dette

18 Septembre 2013, 08:06 Message

La dette de l’État français atteint 2 000 milliards, soit le PIB de la France.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Dette

1 Avril 2014, 10:11 Message

Équation 2014-2015-2016...


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Dette

30 Septembre 2014, 10:22 Message

Dette publique : la France a franchi le seuil des 2 000 milliards d'euros (Le Parisien)

La différence avec les messages ci-dessus, plus anciens ? C'est que c'est officiel...

« Malgré ses efforts d'économie, la France enregistre en réalité une aggravation de ses déficits publics, qui l'oblige à emprunter pour boucler ses budgets, et alourdit par conséquent sa dette. »

Quels "efforts" ???
Et encore, toutes nos dettes ne sont pas prises en compte dans ce chiffre...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Dette

30 Septembre 2014, 15:52 Message

« Déficits : le gouvernement creuse, les familles trinquent », un titre du Point qui résume bien la situation.

Il est certain que la gestion des allocations familiales est proche de la gabegie, que nombreux sont les abus et erreurs que l'administration en charge de celles-ci est incapable de combattre — chose pointée par la Cour des Comptes : 1.4 milliard d'euros perdus en 2013 ! Baisser ces allocations n'est toutefois pas la réponse la plus logique pour corriger pareille situation... On notera de plus qu'il n'est pas question de s'attaquer à ce problème parallèlement à ce recul, pour assainir l'ensemble, pas plus du reste qu'à tous les détournements du même ordre qui sévissent à peu près partout où le système "redistribue"...

Il est certain de même que ces allocations profitant à toutes les familles sans discrimination, il faudrait d'urgence en établir une, bien que la chose soit une abomination, par exemple sur des critères qualitatifs quant aux conditions d'accueil des enfants, ou au moins sur leur nombre au-delà d'un raisonnable établi sur les nécessités démographiques autant que sur la réalité de la surpopulation qui menace de tous côtés, cela en vue d'éviter "l'argent braguette" (sic) et par là l'accomplissement fatal de notre Remplacement.

Il est tout aussi certain que le gouvernement fait preuve d'une duplicité voire d'un cynisme à peine masqué (Marisol Touraine : "le gouvernement aime, soutient, accompagne les familles"...), et qu'une nouvelle fois ce seront les classes dites "moyennes" ou intermédiaires qui seront frappées de plein fouet, soit le dernier vivier du pays. C'est logique : tout comme pour la politique économique, sociale, "culturelle", urbaine, etc. il ne doit rester que les favorisés du système, qu'ils soient de la super-classe ou immigrés.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 383
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Dette

10 Octobre 2014, 10:55 Message

Pardon mais je ne résiste pas.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Dette

17 Novembre 2014, 19:47 Message

Dette : les chiffres qui tuent (Le Point)
Aux 2 000 milliards d'euros de dette publique s'ajoutent quelque 2 500 milliards d'engagements hors bilan. En cause, les retraites des fonctionnaires.


« L'ancien président de l'Apec a découvert que 30 % de la dérive des dépenses de l'État depuis 2006 sont dus aux retraites des fonctionnaires. Selon le Conseil d'orientation des retraites (COR), les cotisations des agents en activité, dont le nombre ne cesse pourtant d'augmenter, ne couvrent que le quart des pensions versées, les trois quarts restants étant pris en charge directement par le budget de l'État, qui les finance... par de la dette ! Il faut rappeler que les fonctionnaires bénéficient d'avantages exorbitants, leur retraite étant basée sur leurs six derniers mois d'activité - 25 ans pour le privé - et qu'ils travaillent cinq à dix ans de moins que les autres pour des salaires en moyenne plus élevés et des pensions nettement supérieures.

Comment croire tous ceux qui prétendent défendre l'égalité entre les citoyens alors que nous sommes en France, particulièrement en matière de retraites, dans le système le plus scandaleusement inégalitaire qui soit ! Et voilà comment on arrive à ce chiffre global de 4 500 milliards d'euros - certains annoncent même 5 000 milliards - en additionnant les 2 000 milliards de dette certaine aux 2 500 milliards de dette hors bilan. Lorsque la France sera officiellement en faillite, ce qui arrivera inéluctablement à ce rythme, comme c'est arrivé en Argentine ou en Grèce, il faudra bien payer d'une façon ou d'une autre tous ces passifs et tous ces engagements faramineux. On écoutera alors avec une tristesse glacée, mais avec une certaine curiosité, les recettes et les conseils de nos hauts fonctionnaires donneurs de leçons, pris par le démon et les délices de la politique, qui auront dilapidé sans vergogne les trésors de leur pays et hypothéqué pour longtemps l'avenir de ses enfants. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Dette

9 Février 2015, 10:47 Message

Depuis 2007, la dette globale mondiale a augmenté de 57 000 milliards de dollars.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Dette

31 Mars 2015, 09:03 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Dette

9 Avril 2015, 09:13 Message

Ah ???

La dette publique de la France va augmenter (Le Figaro)

Et Valls qui nous fait tout un cinéma sur des mesures pour "l'investissement" (en fait un appel du pied à Martine), lesquelles seront, comme le reste, un cautère sur une jambe de bois, lesdites facilités ne pouvant provoquer par elles-mêmes ce qui ne veut pas et ne peut pas venir...

« La prévision de croissance de 1% du produit intérieur brut est maintenue pour 2015. Celles pour 2016 et 2017 sont revues à la baisse, à 1,5%, au lieu de respectivement 1,7% et 1,9% initialement annoncées. »

« La dette publique de la France va continuer d'augmenter mais moins que ce que le gouvernement avait d'abord prévu. Elle atteindra 96,3% du produit intérieur brut en 2015, puis 97,0% en 2016 et 96,9% en 2017, au lieu de respectivement 97,2%, 98% et 97,3%, dans ses estimations précédentes. »

Elle atteindra 100% d'ici la fin de ce sinistre quinquennat, de toute évidence !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Dette

14 Juin 2015, 09:06 Message

Il est toujours utile de le rappeler, et d'actualiser les chiffres, pour avoir une juste mesure de notre situation.

3200 milliards d'euros : la dette française cachée dont on ne parle pas (Le Figaro)

« Dans cette question de dette publique, je dois observer que l'on abreuve les médias d'informations sur les quelques 2.000 milliards de dette au sens de Maastricht mais que la dette immergée n'est que très rarement évoquée sauf par le désormais sénateur honoraire Philippe Marini et par son collègue socialiste Gaëtan Gorce ou le député Charles de Courson. Si l'on aime la rectitude, il faut poser que notre dette totale est de 5.200 milliards.

La dette immergée est comme le diabète ou le glaucome une maladie silencieuse et indolore jusqu'au jour où il est trop tard. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Dette

14 Juin 2015, 09:21 Message

Sauf erreur de ma part, votre dernier lien (Le Figaro) est une boucle, cher Didier... Vous voyez que je suis ;)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Dette

14 Juin 2015, 09:24 Message

Corrigé ! (très au radar, ce matin...)

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Dette

14 Juin 2015, 09:28 Message

Merci ! Bon dimanche et rappelez-vous la parole du Grand Timonier dans son Petit Livre Rouge : dans le brouillard, allume tes anti-brouillard.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Dette

30 Juin 2015, 21:58 Message

Ah ?

La dette publique de la France s'envole en début d'année (Le Figaro)

« L'endettement a progressé de 51,6 milliards d'euros en trois mois, du jamais-vu depuis début 2012. Il frôle désormais les 2100 milliards d'euros.

Pas d'accalmie sur le front de la dette publique, qui poursuit son inexorable et inquiétante progression en France. Elle a bondi de 51,6 milliards au premier trimestre, pour atteindre 2089,4 milliards à fin mars, soit 97,5 % du PIB, selon les chiffres publiés mardi par l'Insee. La hausse est spectaculaire par rapport à la fin 2014 »

("Ce n'est pas cher, c'est l’État qui paie")

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Dette

30 Septembre 2015, 11:38 Message

La dette française à 2100 milliards : pourquoi c'est vraiment grave (Le Figaro)

En voilà une découverte...

Suivante

Retourner vers Économie, travail et décroissance