Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

28 Juillet 2017, 08:02 Message

Cafouillages sur cafouillages et amateurisme au-delà du raisonnable à L'Assemblée.

Les députés ont voté contre un article qu'ils avaient validé en commission...



Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

28 Juillet 2017, 10:22 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

29 Juillet 2017, 08:28 Message

Députés LREM.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

1 Août 2017, 08:20 Message

« C’est avec ce rare talent de falsificateur que le Président de la République a présidé récemment une cérémonie de décrets de naturalisation. Là encore, le choix du lieu n’était pas dû au hasard. C’était à Orléans, une ville de droite où il avait déjà commencé sa campagne de séduction des patriotes naïfs en étant présent lors des Fêtes Johanniques et en vantant une étonnante Jeanne, femme de justice et de progrès, humaniste et européenne avant l’heure… C’est un grand art de dire n’importe quoi, tout et son contraire, avec aisance. Il faut le reconnaître… et amplifier notre méfiance. Le discours sur les migrants était donc ferme dans la forme, et trompeur dans son contenu. Les annonces sont péremptoires. Oui à l’asile des combattants de la liberté, non aux migrants économiques. Le Président ne veut plus voir un migrant dans la rue ni dans les bois. Les délais d’examen du droit d’asile seront ramenés à six mois au-delà desquels les déboutés seront reconduits à la frontière ou dans leur pays. Grâce à la réconciliation des frères ennemis libyens qui poursuivent la guerre civile depuis la chute de Kadhafi, à laquelle notre pays n’était pas étranger, des centres de contrôle sur place des demandeurs d’asile seront implantés afin d’éviter les risques de traversée maritime aux mains des passeurs. Il n’y a rien dans ce discours qui ne puisse être retourné comme un gant, à commencer par son contexte. Le Loiret n’est pas la Seine-Saint-Denis. La naturalisation massive d’étrangers, et l’application du droit du sol, masquent chaque année le nombre réel des immigrés en France et ce phénomène que Renaud Camus appelle le Grand Remplacement. L’accession juridique à la nationalité française cache la réalité de l’immigration. Par ailleurs, les migrants clandestins ne sont évidemment pas comptabilisés. Les chiffres doivent donc être corrigés ainsi que le démontrent des sociologues comme Michèle Tribalat ou Jean-Paul Gourévitch. La distance culturelle est un obstacle dont le droit et l’antiracisme idéologique, qui contribue à l’aveuglement, ne veulent pas entendre parler alors qu’il est primordial. Mon séjour actuel entre Nice et Menton me confirme l’acuité du problème. La population de Nice a changé. Les gares qui jalonnent le parcours voient attendre puis monter subrepticement des voyageurs inquiets des regards et portant sac-à-dos. La réalité se moque des discours. Il lui faut des actes. Les seuls promis par M. Macron consistent à accueillir les migrants et à les loger, ce qui accentuera l’appel d’air, à accélérer les procédures en six mois, délai peu réaliste durant lequel ils pourront s’évaporer sur le territoire puisque la réquisition de logements semble préférée à la constitution de centres. Quant à la réconciliation entre Tripoli et Benghazi, elle se fera sans doute par la force quand on sait les forces qui soutiennent les deux adversaires. »

Christian Vanneste, Nouvelles de France


***



Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

3 Août 2017, 14:23 Message

SMS de Sibeth Ndiaye : Nicolas Dupont-Aignan demande que “la meuf soit fired”.

Confirmation sondagière de la chute en cours de la maison Micron (Yougov : 36% d'opinions favorables). Comme le coco va s'énerver et vouloir resserrer encore les boulons, les boulettes et les accrocs ont toutes chances de se multiplier ; peut-être l'amorce d'un cercle vertueux (d'un certain point de vue...).

Messages: 151

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

3 Août 2017, 19:33 Message

Rappelons que cela bien d'ici : "Sibeth Ndiaye, attachée de presse de l'Elysée, a subi la vindicte populaire après qu'un de ses SMS à propos du décès de Simone Veil, « Yes, la meuf est dead », a été rendu public. "

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/othe ... ailsignout

Messages: 151

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

4 Août 2017, 06:59 Message

Mélenchon dans sa grandeur et sa force au travail, à partir de la 35ème minute.

https://www.youtube.com/watch?v=OV-ycvCCTaQ

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

8 Août 2017, 08:21 Message

Le Grand Renouvellement : les jeunes pousses de la politique (Bd Voltaire)

« C’était donc ça, le printemps auquel on nous demandait de penser, et le renouvellement tant vanté : des trentenaires mal élevés, d’une modestie contestable, d’une compétence douteuse, parlant un patois de contrebande, et qui sont tous passés par l’alma mater française, c’est-à-dire qu’ils ont obtenu des diplômes, disons-le gentiment, incertains. On croyait être délivrés de Cambadélis, Belkacem, Hamon, Filippetti, Mennucci et de tant d’autres malfaisants : on a les mêmes, souvent en plus jeunes, qui promettent donc d’être malfaisants plus longtemps – c’est leur seule nouveauté.

On aurait tort d’en rire, et de sous-estimer le danger que constitue, avec un Président hors-sol, tous ces ministres et conseillers spongiformes : ils nous fabriqueront une politique transgénique, où la culture n’existera pas et les frontières seront ringardes ; ils ne se contenteront pas de nier les dangers réels qui pèsent sur la France, et notamment sa "coranisation" à marche forcée, ils en fabriqueront d’autres – car, pour parodier Queneau dans sa préface à L’Arrache-cœur, tout ceci n’est rien encore : les Schiappa, Obono, Khedher, Ndiaye ne sont pas encore devenues elles-mêmes. Elles pourraient bien nous surprendre encore. »

Juste.

Messages: 1316

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

8 Août 2017, 09:20 Message

Je dirais même plus , très juste

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

9 Août 2017, 17:02 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

13 Août 2017, 08:24 Message

Le sondage dont beaucoup font des gorges chaudes :

Image


Le seul commentaire qui vaille : 61% seulement.

Image

Messages: 151

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

15 Août 2017, 15:04 Message

Bon, décidément, je me dis qu'il ne va franchement pas bien du tout.

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/fran ... ailsignout

"Emmanuel Macron a porté plainte pour "harcèlement et tentative d'atteinte à la vie privée" contre un photographe de presse qui le suivait sur son lieu de vacances, a indiqué l'Élysée mardi 15 août. [...] La plainte a été déposée "au nom du président"."

Paf ! D'abord il s'octroie des vacances (au frais de qui ?) alors que son pays est en berne, et en plus, c'est "au nom du président" que la chochotte va pignouser... Vous m'excuserez ces termes, il y a de quoi être insatisfait de la situation...

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2434

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

15 Août 2017, 20:30 Message

Que voulez-vous, cher Thierry, Emmanuel Macron est atteint du syndrome Lady D. Les médias l'ont fait, les médias le déferont. Rose médiatique, il aura vécu ce que vivent les roses médiatiques, l'espace d'une campagne. Au vrai, Emmanuel Macron aura-t-il existé ? Est-ce Emmanuel Macron qui rêve qu'il est président de la République Française ou bien est-ce la vacuité de la fonction présidentielle française qui rêve qu'elle a encore un président. Voilà que je m'égare, le quinze août probablement.

Messages: 151

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

15 Août 2017, 22:19 Message

C'est ainsi qu je persiste, cher Eric : Il y a de quoi être insatisfait de la situation. >:(

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2434

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

16 Août 2017, 03:37 Message

Il y a de quoi être insatisfait de la situation.

Ah! Pour sûr ! C'est le moins qu l'on puisse dire !

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles