Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15014

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

7 Novembre 2017, 19:52 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15014

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

9 Novembre 2017, 09:55 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15014

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

9 Novembre 2017, 15:14 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15014

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

9 Novembre 2017, 17:57 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15014

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

10 Novembre 2017, 14:43 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15014

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

12 Novembre 2017, 09:17 Message

Les indices socio-économiques, Macron, de Gaulle, et les Français mécontents (Bd Voltaire)

Les faits sont têtus.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15014

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

12 Novembre 2017, 12:43 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15014

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

13 Novembre 2017, 10:10 Message

« Demain, arrivés au pouvoir, il nous faudra bien prendre en compte tous ceux qui vivent ici. S’il nous faut combattre une idéologie qui veut, ni plus ni moins, que notre mort, si je ne veux abandonner aucun territoire à ces dévots radicalisés qui jurent obéissance à de supposées lois divines, si j’entends dénoncer ces compagnons de route de l’islamisme qui naviguent entre naïveté et lâcheté, je veux également réussir l’assimilation d’une population qui n’a aujourd’hui d’autre horizon que notre pays. » (Ménard, Bd Voltaire)

« Vous ne seriez pas en train de tourner casaque ? » lui demande-t-on, et c'est la bonne question. Réponse : je suis réaliste. Le "réalisme", nom commun pour le fatalisme, la soumission, la lâcheté, l'aveuglement les yeux grands ouverts. La preuve par le football.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15014

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

13 Novembre 2017, 11:43 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15014

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

20 Novembre 2017, 10:36 Message

Patrick Buisson : “Le premier péril qui guette la droite, sa centralisation” (Valeurs Actuelles)

« Pourquoi la droite et le Front national se montrent-ils aujourd’hui incapables de faire émerger une véritable opposition ?
Parce que l’un et l’autre se dérobent au bon diagnostic. L’élection de 2017 aura mis à bas leurs vieux schémas. La droite et le FN ont fait la démonstration, chacun à leur tour, de leur incapacité à reconquérir ou à conquérir le pouvoir sur la base de leurs seules forces. Faute d’avoir su opérer la nécessaire clarification idéologique, la droite ne peut plus se prévaloir du bénéfice automatique de l’alternance. Elle a perdu l’élection imperdable et à moins qu’elle ne sache se réinventer, on ne voit pas pourquoi elle ne perdrait pas les élections qui viennent. Le FN, de son côté, faute d’avoir su construire une offre politique crédible, est resté ce qu’il a toujours été : le meilleur allié du système, son assurance vie. Englués dans des logiques d’appareils, Les Républicains comme le FN sont aujourd’hui dans une triple impasse : idéologique, stratégique, sociologique. Mais, pour rien au monde, ils ne voudront l’admettre. Je crains que cela ne débouche sur des désillusions encore plus cruelles. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15014

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Hier, 09:41 Message

Guillaume Bernard, sur Bd Voltaire

« Une alliance entre le Front national et L,es Républicains pour les élections à venir serait-elle pour vous une utopie mort-née en l’état actuel des choses ?

Dans l’état actuel des choses, je crois que les partis politiques ont une logique mortifère, voire sectaire.

Il me semble que nous assistons incontestablement à une guerre entre les partis, une guerre entre les caciques et les militants, les sympathisants, le peuple de droite, et une guerre entre ce qui est à droite et ce qui est de droite.

C’est ce que j’ai proposé d’appeler dans mon livre « la guerre à droite ».
Contrairement à ce que pourraient penser un certain nombre de stratèges ou de commentateurs, c’est moins l’union des droites qui doit être recherchée que l’unité de la droite aujourd’hui éparpillée entre différents partis.

Je crois, en effet, qu’il n’y a qu’une seule droite. La base doit donc prendre l’initiative, faire voler en éclats ces structures partisanes mortifères qui ne défendent que leurs intérêts propres, et imposer l’unité de ceux qui sont véritablement de droite. »

De "droite" ? ou plutôt "Conservateurs" ? ou bien...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15014

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Aujourd’hui, 09:16 Message

Forum de la dissidence : tout le monde n’est pas Soljenitsyne… (Bd Voltaire)

Hélas.

Précédente

Retourner vers Politique & Nouvelles