Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

5 Février 2018, 10:54 Message

En effet, ça se discute... :)

***

CSG : la potion est plus amère que prévu (Bd Voltaire)

« Mauvaise nouvelle pour douze millions de Français qui ont la malchance d’être retraités : comme la CSG s’applique sur la pension brute, ils perdent non pas 1,7 % mais 1,89 % de leur net. En outre, beaucoup pensaient échapper à la ponction, car gagnant moins de 1.200 euros par mois. Mais voilà, la réalité est plus cruelle que cela !

Exemple de deux conjoints retraités percevant chacun une pension de 950 euros par mois. Pas concernés par la hausse de la CSG ? Eh bien, si, car on tient compte des revenus du couple. Il faut en effet toucher, à deux, moins de 22.000 euros par an pour ne pas être impactés par l’augmentation de la CSG. Pour aggraver ce « hold-up », les pensions ne seront pas revalorisées en 2018 après une modeste augmentation de 0,8 % en 2017. L’inflation sur deux ans étant de 3 %, le pouvoir d’achat des retraités (hormis ceux qui touchent le minimum vieillesse) baissera au total de 2,2 % à 4 % ! Pourtant, en théorie, les pensions devraient suivre l’inflation, mais les gouvernements dérogent sans vergogne à ce principe. Et malgré les mensonges éhontés des médias pro-Macron, cette odieuse rapine ne permettra pas d’augmenter le revenu des actifs, mais leur évitera seulement de perdre du pouvoir d’achat… »

J'ai un peu de mal à plaindre lesdits retraités, grandement responsables de l'élection de Macron...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

7 Février 2018, 17:20 Message

Image


Montel, l'égérie de Philippot.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3106

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

7 Février 2018, 17:33 Message

Le commentaire de Tonton me plait bien.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

9 Février 2018, 11:08 Message

Sur une proposition de la FI en faveur du suicide assisté et de l'euthanasie.


Avatar de l’utilisateur
Messages: 3106

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

15 Février 2018, 17:22 Message

Les choses sont plus claires qu'elles ne l'ont jamais été :

Christine Lagarde applaudit «des deux mains» la politique d'Emmanuel Macron
La directrice générale du FMI a appelé jeudi, lors d'une conférence à Bercy, à reconnaître «haut et fort» la qualité et l'ambition des réformes engagées par le gouvernement.
Le Figaro.fr le 15/02/2018 à 12h33

Messages: 1464

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

17 Février 2018, 23:08 Message

"LE" buzz...


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Février 2018, 09:47 Message

Merci Jeanne : étant rentré un peu tard hier soir et ayant été (heureusement) coupé de tout "flux" durant la journée (même pas de radio dans la voiture...), je zappe sur diverses chaînes dites "d'information" pour voir distraitement et vite fait ce qu'on y raconte. Quand on est HS en fin de journée, ça peut faire. Et voilà que j'y passe trois fois plus de temps que je n'aurais voulu ! Car j'ai beau zapper, prendre les débuts d'édition, etc. je n'entends parler que de cette histoire (pour enfoncer Wauquiez à qui mieux mieux), mais sans jamais savoir ce qu'il avait pu dire ! Des commentaires à n'en plus finir, mais pas moyen de juger sur pièce... Tant et si bien que, me doutant que tout cela relevait du marigot sans plus, malgré la dramatisation politique voulue, j'ai abandonné, et c'est ce matin que je découvre la chose ici...

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3106

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Février 2018, 10:03 Message

Quel intérêt ? Mon Dieu, quel intérêt ?! La seule chose que je veuille retenir de cette nouvelle diversion c'est l'état d'esprit de la jeune petite fiente, déjà très à l'aise dans le tout à l'égout, qui a monté cette misérable embrouille qui permet à toute l’engeance médiatique et ses échos webmatiques de maintenir les braves gens dans l'hébétude amusée qui nous ruine.

Les étudiants de l'EM Lyon déplorent l'enregistrement
Nous avons pu constater au fur et à mesure de nos échanges que nous pouvions avoir des opinions politiques différentes, voire diamétralement opposées. Et ce temps passé nous a permis de confronter nos points de vue avec un acteur important du jeu politique. Le cours fut à la hauteur de nos attentes : un discours franc, des échanges parfois abrupts mais toujours respectueux.

S’agissant du contenu de la séquence diffusée hier soir sur TMC: les “phrases chocs” prononcées par M. Wauquiez s’inscrivaient dans le cadre de réponses aux questions que nous lui posions, sur un ton au moins équivalent.

Enfin, nous tenons à préciser que le cours ne pouvait avoir lieu que dans un climat de confiance mutuelle. Ce contrat a été rompu par un enregistrement à son insu et nous le déplorons amèrement. Cette affaire discrédite les élèves de notre école et nous prive d’une belle opportunité de confrontation d’idées.

S’agissant de l’enregistrement, celui-ci compile des phrases choc, uniquement destinées à alimenter un buzz qui ne reflète en aucun cas le corps principal du cours qui concernait des sujets aussi vastes que l’histoire des médias, la formation de l’état nation à travers les siècles ou le fonctionnement d’un conseil régional. De plus, ces phrases s’inscrivent dans les réponses aux questions que nous lui posions, sur un ton au moins équivalent.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17297

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Février 2018, 10:07 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3106

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Février 2018, 10:21 Message

Excellente illustration générique.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 672
Localisation: Paris

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Février 2018, 20:22 Message

Je me permets une petite digression : Les enregistrements clandestins de réunions privées et même de simple discussion entre amis, ou supposés tels, sont une plaie qui interdit toute parole spontanée. Avant ma retraite mes derniers cours furent certainement moins bons que les précédents à cause de l’autocensure que je m’imposais. Dans les commissions de recrutements les réserves sur la thèse d’un candidat devenaient rares pour la simple raison que l’on craignait qu’un des membres enregistrât et communiquât les paroles au directeur de la thèse en question. Et si ce dernier était une personnalité importante cela mettait en danger la carrière de celui qui avait émis une critique. Cela a déjà été fait, ce n’est pas simplement un jeu d’ado.

Messages: 272

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Février 2018, 21:02 Message

Cher Jean-François, merci de ce témoignage faisant un état bien triste de la situation. Je pense que ce ne sont pas ces "enregistrements clandestins" qui sont une plaie - et je suis navré de voir un professeur, tel ce monsieur Wauquiez, devoir interdire la moindre "interface sortante", " pas de tweet, pas d'interaction sur les réseaux sociaux", etc sinon, "ça se passera très mal"... Sous prétexte de liberté, la contrainte n'est pas une solution, mais je n'invente pas l'eau chaude ici même... Les dictatures de notre pays, elles, sont nos vrais maux. Voilà pour ce que j'en pense. Je pense aussi que vous êtes plutôt d'accord avec moi sur ce point, mais que votre expérience de pré-retraite était d'une certaine façon assez douloureuse -contraignante?- et que les palabre sur ce sujet pourraient s'éterniser aisément.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3106

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Février 2018, 21:10 Message

Votre réflexion, cher Jean-François, qui touche au statut de la parole, loin d'être une digression, me semble viser le cœur du sujet. Vous allez pouffer, mais je suis horriblement tenté d'évoquer le verbe et la chair.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 672
Localisation: Paris

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

20 Février 2018, 09:22 Message

Eric Veron a écrit:Votre réflexion, cher Jean-François, qui touche au statut de la parole, loin d'être une digression, me semble viser le cœur du sujet. Vous allez pouffer, mais je suis horriblement tenté d'évoquer le verbe et la chair.


"Le verbe et la chair" oui cher Eric.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 672
Localisation: Paris

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

20 Février 2018, 09:48 Message

Thierry a écrit:Cher Jean-François, merci de ce témoignage faisant un état bien triste de la situation. Je pense que ce ne sont pas ces "enregistrements clandestins" qui sont une plaie - et je suis navré de voir un professeur, tel ce monsieur Wauquiez, devoir interdire la moindre "interface sortante", " pas de tweet, pas d'interaction sur les réseaux sociaux", etc sinon, "ça se passera très mal"... Sous prétexte de liberté, la contrainte n'est pas une solution, mais je n'invente pas l'eau chaude ici même... Les dictatures de notre pays, elles, sont nos vrais maux. Voilà pour ce que j'en pense. Je pense aussi que vous êtes plutôt d'accord avec moi sur ce point, mais que votre expérience de pré-retraite était d'une certaine façon assez douloureuse -contraignante?- et que les palabre sur ce sujet pourraient s'éterniser aisément.


Cher Thierry, en fait, il y a deux niveaux distincts dans mon intervention qui n’aurait pas dû être mêlés. Le problème des commissions de recrutement pose la question du secret des délibérations. Ce dernier était violé systématiquement depuis un certain nombre d’années mais les enregistrements (ou la simple crainte des enregistrements) ont considérablement aggravé les choses. Pour les cours, qui sont publics, le problème est différent. Pour moi un bon professeur doit manier l’ironie et le second degré, émettre des hypothèses insolentes pour éventuellement les démonter. L’enregistrement de tels cours se révèle particulièrement ravageur surtout quand des gens mal intentionnés se livrent à un petit montage et vous font dire exactement le contraire de ce que vous pensez. Il est vrai que le problème est surtout que les étudiants sont maintenant, en très grande majorité, incapables de comprendre autre chose que le premier degré. Là encore l’enregistrement ne fait qu’aggraver une situation déjà dégradée mais dans tous les cas il conduit à l’autocensure et donc à délivrer un discours faux, ciselé pour éviter de faire des vagues.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles