Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

11 Février 2019, 21:58 Message

Jamais deux sans trois ?

« Une nouvelle enquête de Mediapart permet aujourd’hui d’affirmer, preuves à l’appui, qu’Alexandre Benalla a bien été l’architecte, depuis l’Élysée, d’un contrat sécuritaire avec un proche de Poutine, soupçonné de liens mafieux. L’ancien conseiller de Macron a également fait affaire, en décembre dernier, avec un second oligarque russe. Au total, ces contrats s’élèvent à 2,2 millions d’euros. Une partie des fonds a été perçue par Benalla au Maroc. » (Mediapart)

Démission d'Ismaël Emelien, conseiller spécial d'Emmanuel Macron (BFMTV)

« Ce trentenaire très secret, l'un des plus proches collaborateur d'Emmanuel Macron, son stratège en chef et sa boîte à idées, est le second membre de la garde rapprochée du président à quitter l'Elysée depuis le début de l'année.

Avant lui Sylvain Fort, directeur de la communication et plume du président, autre pilier des débuts de la "Macronie", a annoncé début janvier son départ "pour raisons personnelles".

Ismaël Emelien a été mis en cause dans l'affaire Benalla depuis que l'ex-chargé de mission du président a affirmé à la police lui avoir transmis des vidéos obtenues illégalement après de la police, qui étaient censées le disculper dans le déroulé des violences du 1er mai.

Ces images s'étaient retrouvées peu après sur des comptes Twitter pro-Macron. Il a également été cité par Alexandre Benalla qui affirme avoir son soutien dans des enregistrements publiés récemment par Médiapart. »

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

12 Février 2019, 10:01 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

12 Février 2019, 19:14 Message

Ca rame, ça rame... :lol:


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

14 Février 2019, 09:13 Message

« L’affaire des progressistes est de continuer à commettre des erreurs. L’affaire des conservateurs est d’éviter que les erreurs ne soient corrigées » G.K. Chesterton.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

14 Février 2019, 13:02 Message

Il y a des exceptions :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

15 Février 2019, 09:17 Message

Macron et Juppé ont déjeuné ensemble mercredi (Le Figaro)

Juppé confirme, bien que besoin n'était pas, l'indignité politique de toute sa vie publique. Un traitre systématique, un crâne d’œuf stupide, une psychologie de très peu, un esprit de rien, et une chute finale dans la guimauve des sentiments infantiles.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

15 Février 2019, 09:34 Message

Brève.
Ou mascarade.

La disparition d’un coffre-fort du domicile d’Alexandre Benalla, miraculeusement juste avant une perquisition en juillet 2018, restait un mystère. D’après Libération, Chokri Wakrim aurait effectué l’opération.

Le compagnon de l’ex-responsable du groupe de sécurité du Premier ministre, Marie-Elodie Poitout, serait impliqué dans la disparition d’un coffre-fort du domicile d’Alexandre Benalla en juillet 2018. D’après le quotidien Libération, c’est Chokri Wakrim qui aurait sorti le coffre-fort de l’appartement de l’ex-conseiller de l’Elysée situé à Issy-les-Moulineaux, en proche banlieue parisienne.

Le 20 juillet, alors que Benalla est placé en garde à vue après les révélations du Monde, les enquêteurs tentent, sans succès, de procéder à une perquisition à son domicile. Le lendemain, la police constate la disparition de l’armoire forte qui aurait notamment renfermé les armes de l’ancien chargé de mission pour Emmanuel Macron, ainsi que, potentiellement, des éléments pouvant intéresser les enquêteurs.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

15 Février 2019, 10:12 Message

Nouveau monde, suite : Macron change les règles de nomination des recteurs pour placer une camarade de l'ENA (L'Obs)

Placer ses potes, soudoyer, et jouer le chef du business des relations, voilà au moins un aspect du pouvoir présidentiel que Macron a fort bien compris, et dont il abuse sans vergogne.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

16 Février 2019, 20:03 Message

L'ambiance est décidément au beau fixe.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

19 Février 2019, 10:36 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

19 Février 2019, 11:00 Message

Image

Messages: 347

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

19 Février 2019, 12:34 Message

(rtl) Les actualités de 6h30 - Marche contre l’antisémitisme : de nombreux ministres attendus

Extraits : "Si le Rassemblement national de Marine Le Pen fera bande à part avec une manifestation de son côté, tous les autres partis ainsi que la plupart des membres du gouvernement seront présents ce mardi soir à Paris pour dire non à la résurgence de la haine antisémite." [...] "Le Rassemblement national de Marine Le Pen, qui n'a pas été invité par le chef des socialistes, a annoncé lundi qu'il organiserait un hommage de son côté. "

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

19 Février 2019, 19:23 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

20 Février 2019, 10:35 Message

Insupportable.

Longue séquence hier soir, sur tous les médias télévisés, autour de la manif de la Bastille, avec tout ce qu'il faut de guimauve, de pleurs à peine contenus, d'émotion débordantes, de bienpensance gnangnan, avec tous les discours automatiques qui déblatèrent, soliloquent, ventriloquent, le tout selon un scénario bien rôdé, mais qui bégaie péniblement, et qui tourne à vide. La place de la République n'était pas comble, ne s'y retrouvaient que les happy fews et le cortège de leurs obligés, plus quelques badauds et manifestants inutiles. Idem en province, malgré des cadrages flatteurs. Nos compatriotes seraient-ils insensibles à la montée de l'antisémitisme ? Seraient-ils ambigus ? En aucun cas. Il s'en scandalisent et s'en soucient d'autant plus qu'ils voient très bien d'où provient le "nouvel" antisémitisme", et ce qu'il leur promet. Simplement, ils ne jouent plus le jeu, car ils discernent parfaitement la manœuvre, la mauvaise foi, le sens bassement politicien et désastreusement partisan, l'hypocrisie et le mensonge couverts par cette "manifestation" et ses promoteurs.

De fait, on ne se refait pas, et sans pouvoir le dire explicitement, tout est fait au cours de ces "reportages" pour édifier le gogo, pour verrouiller les pensées, pour provoque les réflexes idéologiques devenus pavloviens, pour ressasser que l'antisémitisme est en fait de droite et d'extrême-droite, surtout pas de gauche ni immigré, que le RN et tout ce qui gravite autour de lui n'est pas "républicain", ni démocrate, qu'il recèle en son sein la bête immonde pour les siècles des siècles, qu'il est encore et toujours le vrai responsable de la situation, et que la bonté d'âme, l'intelligence, la supériorité morale, bref : le Bien unique et total sont du côté des "progressistes", comme toujours depuis le début du monde, et que les affreux, les obscurantistes, les criminels, sont de l'autre bord, depuis tout aussi longtemps.

On aura eu droit aux gamins, au musulman de service, à la diversité qui dit "Vive la France", etc. Misérable tentative pour se persuader encore du "vivrensemble", quand tout part à vau-l'eau, que la société se défait sous nos yeux, qu'un monstrueux mensonge permanent doublé d'une cécité volontaire pendant plusieurs décennies portent inexorablement leurs fruits.

Renversement systématique et complet des faits, partisanerie outrancière et assumée, fidèle courroie de transmission de la propagande du totalitarisme 2.0, serviteur du spectacle, tel est devenu le "journalisme". En fait, ces manifestations ont surtout montré l'écart qui s'est creusé entre spectacle et pays réel. C'est bien la seule chose à retenir de ce barnum.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

20 Février 2019, 15:02 Message

Rien que ça.

« Les sénateurs frappent fort et haut. Dans un rapport de 120 pages, la commission d’enquête du Sénat sur l’affaire Benalla a détaillé mercredi tous les dysfonctionnements relevés lors de ses sept mois d’investigations, après 29 auditions et plus de 40 heures d’entretiens. De nombreuses erreurs, anomalies et défaillances ont été constatées notamment dans les témoignages des différents collaborateurs interrogés pendant l’enquête. Ce rapport sera transmis à l’Elysée ainsi qu’au procureur de la République de Paris.

La commission pointe ainsi du doigt la véracité des déclarations faites par des membres haut placés dans la hiérachie de l’Elysée lors de leurs auditions. Le directeur de cabinet du président de la République, Patrick Strzoda, le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler et le général Lionel Lavergne sont soupçonnés d’« omissions », d’« incohérences » et de « contradictions ».

« J’ai décidé, avec les deux rapporteurs, de demander au président du Sénat que notre bureau délibère en vue de saisir le procureur de la République de Paris pour faux témoignages » concernant les cas d’Alexandre Benalla et Vincent Crase, a indiqué Philippe Bas. La demande a été transmise au président du Sénat Gérard Larcher. La chambre haute ne peut saisir le procureur de la République que lorsque son bureau donne un avis favorable. » (L'Opinion)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

20 Février 2019, 16:20 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

20 Février 2019, 20:05 Message




***

Il est bien cet homme, à l'évidence ; quel dommage qu'il serve de paravent à un Wauquiez, et à tout ce qui grenouille derrière lui, la queue de la longue processions des traîtres et d'incapables qui sont la cause directe de là où nous en sommes.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

21 Février 2019, 09:39 Message

Image


Il anticipe la raclée qui l'attend à Barcelone ?
Il revient proposer ses services de Caudillo de sous-préfecture ?
Il ressent le besoin de souligner lourdement à nouveau ses "allégeances" à cette fin ?

Décidément, le climat ambiant de la démocrature glisse à grande vitesse vers celui d'une dictature pure et simple, et ce ne sont pas là de "grands mots".

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles