Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

10 Mai 2019, 07:42 Message

“Le Conseil constitutionnel juge que sont remplies les conditions constitutionnelles et organiques d’ouverture de la phase de la procédure dite du référendum d’initiative partagée“, écrit le Conseil dans un communiqué, en soulignant que la mise en oeuvre de cette procédure est une “première“.

Il faut évidemment signer la pétition qui va suivre ; les em... jusqu'à la moelle en deux clics, cela ne se manque pas, quoi que l'on pense de la question — qui est discutable, dans tous les sens du reste, et dont la solution, évidente, banale, aurait du être un mixte de public et de privé.

...et revendiquer comme hautement civique cette détermination !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

10 Mai 2019, 08:23 Message

Ce n'est pas parce que Mme Le Pen le dit, de son ton toujours aussi foncièrement déplaisant, que c'est faux, serait-on tenté de paraphraser...




***





***


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

13 Mai 2019, 08:27 Message

Du sparadrap et de capitaine Haddock.

Tant que cette question ne sera pas traitée à fond et radicalement, avec tout ce que cela implique, le reste ne sera que paravent et la "démocratie" — directe, médiane, ou de droit divin — un vain mot et une tartufferie criminelle.




***

Réponse du berger à la bergère. Simple et juste !

Couple en safari : où est notre Président, si prompt à faire la leçon sur les zones dangereuses ? (Bd Voltaire)


« Ma grand-mère, qui n’avait jamais quitté son département du Sud-Ouest, serait considérée comme la pire des arriérées par notre Président, Nathalie Loiseau et tous les adeptes de l’ouverture, et de tous les jeux sans frontières – safaris compris. Elle, elle ne connaissait que les gentils « Jeux sans frontières » de Guy Lux. Et pourtant, cette grand-mère, qui n’avait que son certificat d’études, avait des conseils de « bon père de famille » (sa façon à elle d’être féministe) qui, par les temps qui courent, ressemblent à des leçons géopolitiques de haut vol qui en remontreraient à beaucoup de nos énarques et de nos globe-trotters. »


***


Sondage BVA - La Tribune

Emmanuel Macron n’est considéré comme sympathique que par 34 % des Français, sincère par 28 %, proche des gens par 20 % et rassembleur par 17 % (moins 12 points en un an). Pire : il n’est jugé « compétent » que par 36 % des Français, ce qui représente une chute de 24 points en un an !

Ces "résultats" très volatils et aléatoires sont encore bien trop favorables. Reste qu'à l'évidence, rien ne va plus en Macronie. Elle ne tient que par le vide ambiant, alors qu'elle est, elle-même, du vide, le nec plus ultra.


***


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

15 Mai 2019, 08:59 Message

Vu sur BFMTV hier soir, assez surpris. Du rififi à LFI, suite : il semble que le "gauchisme culturel" commence à tanner certains qui ont encore toute leur tête, de ce côté-là. Bientôt la prise de conscience d'avoir été les marionnettes de la propagande oligarchique ? Hélas, une hirondelle, etc. Et surtout : il est déjà si tard...


Quelques explications :

Tremblement de terre à LFI : Andréa Kotarac, proche de Mélenchon, appelle à voter Jordan Bardella ! (Bd Voltaire)


***


Image


Parce que c'est son projet !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

15 Mai 2019, 14:16 Message

Ce qui s'appelle jouer son va-tout.

Image


A-ton jamais vu cela au cours d'une élection intermédiaire ?
Cela m'étonnerait.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

16 Mai 2019, 08:55 Message

Sur la victoire de l'indigénisme et de l'islamo-gauchisme à LFI.
Tout sauf une surprise, mais au moins, une certaine "clarification".


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

16 Mai 2019, 09:16 Message

Plus intéressant :


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

17 Mai 2019, 09:02 Message

Patrick Buisson : « Pour la première fois depuis très longtemps se pose, en France, la question de la légitimité du pouvoir »




***


Le 26 mai, les Français ont le feu nucléaire entre les mains ! (Bd Voltaire)

L'auteur s'emballe quelque peu, mais il est exact qu'une défaite sévère de LREM serait un coup dur pour le système, et pas seulement pour la marionnette en tête de gondole. Votez tout ce que vous voulez : Le Pen, NDA, et même Bellamy ou tout autre, tiens, Camus, pour le fun, mais votez pour faire baisser au maximum LREM, tel pourrait être la "consigne" que l'on pourrait donner raisonnablement, très raisonnablement, et quand bien même ce serait trop raisonnable.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

17 Mai 2019, 09:18 Message

Belle conclusion à partie de 44' environ. Ça change, tout de même...



Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

17 Mai 2019, 12:04 Message

Mauvais esprit.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Mai 2019, 08:14 Message

« La gauche a été si longtemps dominante qu’il lui suffit aujourd’hui d’être critiquée pour se sentir assiégée, tandis que la droite a été si longtemps dominée qu’il lui suffit d’être entendue pour se croire dominant. ». (Mathieu Bock-Côté)
Exact.

Complément : « L’avenir de la droite libérale, c’est de redevenir la gauche » (Guillaume Bernard)
Macronisme.

Résultante = le "progressisme", pire que communisme et fascisme réunis — du reste, c'est leur fusion-dépassement sous l'égide de la marchandise, et du spectacle qu'elle anime au profit de l'imperium technique.

La victoire culturelle, préalable à la victoire politique ? On n'en a jamais été aussi éloigné.
La preuve : l'errance désespérée des gilets jaunes, une déshérence sans seigneur, ou sans souverain si l'on préfère.
Le point d'appui fait défaut, bien que ce défaut soit le point d'appui.
Patience.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

20 Mai 2019, 08:16 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

20 Mai 2019, 11:53 Message

Image

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

22 Mai 2019, 08:05 Message




Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Mai 2019, 08:53 Message

Image


Na jamais oublier que la désormais porte-parole du gouvernement (elle était en fonction sur cette photo) est une militante de tous les instants, acharnée à défigurer le pays.

Image


Et quand elle l'ouvre, c'est pire.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Mai 2019, 08:59 Message

Sinon, il sera prudent d'attendre dimanche fin de soirée, voire lundi avant de pavoiser ou de se lamenter, bref : d' "analyser", selon le dévoiement du terme désormais acté.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Mai 2019, 10:58 Message

Image


Sinon, j'aurais bien aimé, moi, que Marlène ou Sibeth me bigophone... c'eut été distrayant, au moins !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

27 Mai 2019, 08:32 Message

Résultat du scrutin d'hier : un clou de plus dans le cercueil de la France.

Défaite électorale mais victoire politicienne de Macron, le petit Machiavel de l'agonie française.

Défaite politique de tous, sans exception, illusion mariniste relancée contre toute évidence : l'impasse se radicalise. Et la menace d'un chaos stérile croît.

Déception pour Bellamy qui méritait mieux, ce qui va renforcer encore, alors que besoin n'était pas, les collaborationnistes et les impatients des ultimes prébendes offertes par un pouvoir qui se résume à un syndic de faillite nationale, du côté des lambeaux de la droite, irrelevable. Peu importe, certes, mais c'est désolant, et ne fera pas plus réfléchir les obstinés de "Sens commun" et autres avatars du ratage phénoménal qu'aura été la "Manif pour tous", qui n'en finit pas de crever d'inopérance en s'en satisfaisant. La France catholique est morte, et ne se manifeste plus que de façon zombiesque.

Baudruche "écolo", qui retombera comme elle a toujours fait, signe de l'inanité politique d'une part croissante de la population — la contagion est européenne et mondialiste —, victime de la propagande climato-millénariste. Paraît-il que c'est le vote des "jeunes" électeurs qui explique le score de l'islamophile, immigrationniste, et gauchiste culturel Jadot : ça promet. Greta et les bisounours obnubilés par le spectacle au pouvoir qui les mène droit à l'abattoir, quelle fin pitoyable !

Champ de ruine sur lequel règne un merdeux psychotique, seulement un peu plus habile à combiner que ses déplorables acolytes.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles