Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Mai 2018, 08:14 Message

A suivre.

Marion Maréchal : « Transmettre la culture, le savoir, nos valeurs civilisationnelles ne peut se faire uniquement par le biais électoral ! » (Bd Voltaire)

La réponse à la première question vient à point pour répliquer au "reportage" du JT2 hier soir qui tentait péniblement, et sans succès, de dénigrer cette initiative et de faire naitre toutes les suspicions possibles. En vérité, il lui ont fait une belle pub !

« On peut trouver, dans votre organigramme, des noms comme Pascal Gauchon, un ex du FN, et Patrick Louis, un proche de Villiers. L’ISSEP ne risque-t-il pas de devenir une « fabrique à opposants » ?

Pascal Gauchon est surtout l’ancien directeur de Prépasup, l’une des meilleures prépas françaises, qui prépare aux concours des grandes business school françaises, et l’actuel directeur d’une revue de géopolitique reconnue pour sa qualité. Patrick Louis, quant à lui, est un universitaire respecté en géopolitique et sciences politiques à l’université Lyon 3.
En réalité la majorité de notre équipe, dirigeante ou pédagogique, n’a jamais fait de politique. Ce sont des chefs d’entreprise, des journalistes, des intellectuels, des cadres d’entreprise, des universitaires…
Il y a, en effet, quelques membres issus des rangs du FN. Il n’y a pas de raison de les exclure, comme il n’y aucune raison d’exclure des gens qui auraient pu s’investir à LR, à DLF, au PCD ou autre. Vous ne trouverez pas, chez nous, le sectarisme qui étouffe une partie du monde éducatif supérieur. AU contraire, nous sommes un lieu d’échange et de débat sans tabou.


Vous interviendrez, le 31 mai, à un événement dont l’objectif est de débrancher Mai 68… Assisterait-on à une reconquista conservatrice ?

Mai 68 a fait beaucoup de mal à l’enseignement. En contestant l’autorité de l’enseignant, en remplaçant le mérite par un égalitarisme destructeur pour tous, en stigmatisant l’excellence comme un privilège bourgeois. Le résultat est malheureux : il n’y a jamais eu aussi peu de fils d’ouvriers dans les grandes écoles françaises. Ils ont brisé l’ascenseur social et ont encouragé la reproduction sociologique dans les classes dirigeantes. Il est temps de bousculer la mécanique qui entretient cette situation injuste.


Chacune de vos réapparitions publiques soulève un grand emballement médiatique. À quoi l’attribuez-vous ?

L’éloignement crée le prestige. J’ai un mérite relatif.


Vous avez rayé le nom Le Pen de vos comptes de réseaux sociaux. Une manière de rompre avec la "marque Le Pen" (et la politique) ?

Une manière, surtout, d’acter mon passage à la vie civile. Je n’ai jamais eu et n’aurai jamais honte de mon nom. L’adossement du nom de ma mère, Le Pen, avait clairement un objectif en 2012 : laver l’honneur de ce nom à Carpentras, vingt ans après la terrible affaire qui l’avait souillé. Je pense avoir mené cette mission avec succès par mon élection. Je n’ai plus de raison de garder, aujourd’hui, mon nom « politique ». Je ne suis plus que Maréchal… Finalement, ce n’est déjà pas si mal ! »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Mai 2018, 09:40 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2947

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Mai 2018, 10:48 Message

Que l'Allemagne sorte de l'euro (et rafle la mise) ne serait pas une surprise.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

25 Mai 2018, 08:16 Message

Eric Veron a écrit:Que l'Allemagne sorte de l'euro (et rafle la mise) ne serait pas une surprise.
Oui, je serais un responsable allemand aujourd'hui, c'est ce que je ferais, en toute logique opportune. Du reste, je serais responsable du condominium planétaire, je choisirais la grande casse et la grande purge tous azimuts pour repartir "de l'avant"...

***

Avec le rejet du plan Borloo, Emmanuel Macron se révèle (Vanneste, Nouvelles de France)

« Alors, notre Président dit qu’il ne fera pas de plan, puisqu’ils ont tous échoué, mais qu’il changera de méthode, comme si la forme était plus importante que le fond. Voilà qui est symptomatique du personnage. Mais, surtout, l’orateur a aussi été banquier et s’est aperçu que sa politique, encombrée de projets non financés, n’allait pas à l’essentiel des priorités : la baisse de la dépense publique. La méthode plutôt que le plan, c’est surtout l’impossibilité de trouver les 48 milliards du plan ! Celle du renard dont les raisins sont verts puisqu’il ne peut les atteindre.

Quant à son contenu, il consiste à recycler les vieilles recettes en nouvelle cuisine, c’est-à-dire avec miniaturisation des contenus : 30.000 stages pour les élèves de 3e, mais diminution des emplois aidés ; opération cœur des quartiers, dont le nom seul est nouveau ; information des maires sur les fichés S, ce classement dont on a éprouvé la grande efficacité ; Agence (une de plus !) nationale de cohésion des territoires… Qu’un Président s’enlise dans ce catalogue de mesurettes dans un domaine qu’il ne maîtrise pas est navrant.

Le comble est atteint avec l’insécurité, cette question qui embarrasse le banquier-technocrate qui a toujours vécu à l’abri du problème, entre Paris et Paris Plages. Alors que des gangs sont, dans certains arrondissements de Marseille, maîtres du terrain, ce n’est pas la police du quotidien ni un renforcement de la lutte contre le trafic de drogue qui vont régler le problème. L’immigration et l’insécurité, dont on ne peut nier la synergie, sont les questions prioritaires pour de nombreux Français, mais les cabinets dont notre Président est issu refusent de les voir. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

25 Mai 2018, 10:01 Message

Macronisme et Hollandisme.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

29 Mai 2018, 11:45 Message

Image


Annexe :

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2947

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

29 Mai 2018, 12:13 Message

Mélenchon: Quelle pourriture que ce type ! Maudit soit celui qui fait pareil usage de son intelligence...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

29 Mai 2018, 12:37 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

31 Mai 2018, 09:20 Message

Pour rire.

“La déconstruction de l’Europe conduirait à la guerre”


Avatar de l’utilisateur
Messages: 2947

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

31 Mai 2018, 09:37 Message

C'est ce qu'on appelle l'argument d'autorité. Ces types là (qui sont tous les mêmes : avez-vous lu, hier, cher Didier, les déclarations, dans Ouest Torchon de l'adjoint au maire de Saint-Malo qui a fait toute sa carrière dans les arcanes de l'Euroland et qui tient le même langage ?) ont le costard, la posture, le prestige (!) de la fonction, parlent haut et fort, d'une voix assurée mais ne sont que des perroquets mal emplumés qui n'ont aucune imagination et qui tombent de leur fauteuil quand les braves gens qui devraient comprendre qu'ils ne peuvent rien comprendre à ces subtilités économiques et géopolitiques, leur tirent le tapis de dessous les pieds.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

1 Juin 2018, 10:48 Message

Hou la la... cajolez vos économies... mince, ça barde de ce côté-là aussi...
La paupérisation à marche forcée, par transfert systémique vers les envahisseurs, est l'ultime droit de l'homme de l'habitant historique des contrées anciennement cultivées.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

6 Juin 2018, 08:40 Message

La politique économique d’Emmanuel Macron est-elle en train d’échouer ? s'interroge Bd Voltaire. Quelle curieuse question ! La "politique" (terme déjà éminemment discutable) de Jupiter-le-tout-petit est en échec sur tous les plans, et elle s'ensable dans le prurit législatif comme dans les langueurs administratives ou négociatrices. Ne parlons pas de son étendard, l'U.E., ou de la misérable Mme Merkel... Il ne se maintient que par le vide intersidéral non pas qui l'entoure mais qu'il a révélé et dont il est, en fait, le parangon.

On attend (non sans impatience) celui qui révèlera tout aussi crûment le vide intersidéral de notre existence comme société, peuple, et culture. Sans être bien assuré qu'il s'en suivrait, de même, quoi que ce soit...

Sinon, la fin de cet article est déjà plus sérieuse : « L’effet Macron est déjà fini et nous sommes retombés dans notre ornière habituelle. Or, le pire est à venir : une nouvelle crise économique, sans doute plus terrible que celle de 1929 ou celle de 2008, va probablement éclater en 2019 ».
On dira que... mais, voici : l'économie est cyclique, et la fin du game délirant des année post-2008, autrement dit de la fuite en avant éperdue et insensée qui a permis de repousser jusque-là le mur du réel, cette fin est inéluctable sinon "proche", et elle nous attend potentiellement à chaque coin de rue. Tout comme nous attend la brutalité, la décivilisation, la langue impotente, la mocheté, la bêtise et l'inanité existentielle dans la jungle chaotique et violente que devient chaque jour un peu plus notre "société" (si l'on peut encore parler d'une telle chose, ce dont je doute ; il s'agit plutôt d'une machine ivre — que les machines machinantes finiront bien par prendre totalement en main).

Comme déjà évoqué, je serai gestionnaire, je provoquerai le barnum général, je devancerai, pour tenter d'en choisir le moment et l'amorce et ainsi peut-être une partie de ses suites, le prochain Armageddon géo-économique.


***


Avatar de l’utilisateur
Messages: 2947

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

6 Juin 2018, 09:39 Message

Il ne se maintient que par le vide intersidéral non pas qui l'entoure mais qu'il a révélé et dont il est, en fait, le parangon.

On ne saurait mieux dire.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

6 Juin 2018, 17:41 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16745

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

7 Juin 2018, 21:04 Message

Mme Calmels : « ...dans notre famille de la droite nous sommes tous d'accord (...) pour ne pas lutter contre l'immigration (...) » (Europe 1)

Et tout est à l'avenant. Pas une surprise, mais cela a au moins le mérite d'être clair.

***

Sinon l'ex garde du corps de Macron, invité depuis à l’Élysée et photographié avec le Président himself, se révèle être un pote du fabuleux Jaouad (qui se vante désormais d'avoir "niqué la Justice" (sic)), tandis que le secrétaire général de l'Elysée est sous enquête (Bercy a été perquisitionné...), et que Rance Info se fait un peu de pub en relevant les fabuleuses ristournes (jusqu'à 75%) dont a bénéficié le candidat Macron pour sa campagne électorale (sans que cette nouvelle révélation n'émeuve plus que les précédentes le "PNF").

Bref, le cours des choses habituel.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles