Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

7 Novembre 2017, 19:52 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

9 Novembre 2017, 09:55 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

9 Novembre 2017, 15:14 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

9 Novembre 2017, 17:57 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

10 Novembre 2017, 14:43 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

12 Novembre 2017, 09:17 Message

Les indices socio-économiques, Macron, de Gaulle, et les Français mécontents (Bd Voltaire)

Les faits sont têtus.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

12 Novembre 2017, 12:43 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

13 Novembre 2017, 10:10 Message

« Demain, arrivés au pouvoir, il nous faudra bien prendre en compte tous ceux qui vivent ici. S’il nous faut combattre une idéologie qui veut, ni plus ni moins, que notre mort, si je ne veux abandonner aucun territoire à ces dévots radicalisés qui jurent obéissance à de supposées lois divines, si j’entends dénoncer ces compagnons de route de l’islamisme qui naviguent entre naïveté et lâcheté, je veux également réussir l’assimilation d’une population qui n’a aujourd’hui d’autre horizon que notre pays. » (Ménard, Bd Voltaire)

« Vous ne seriez pas en train de tourner casaque ? » lui demande-t-on, et c'est la bonne question. Réponse : je suis réaliste. Le "réalisme", nom commun pour le fatalisme, la soumission, la lâcheté, l'aveuglement les yeux grands ouverts. La preuve par le football.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

13 Novembre 2017, 11:43 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

20 Novembre 2017, 10:36 Message

Patrick Buisson : “Le premier péril qui guette la droite, sa centralisation” (Valeurs Actuelles)

« Pourquoi la droite et le Front national se montrent-ils aujourd’hui incapables de faire émerger une véritable opposition ?
Parce que l’un et l’autre se dérobent au bon diagnostic. L’élection de 2017 aura mis à bas leurs vieux schémas. La droite et le FN ont fait la démonstration, chacun à leur tour, de leur incapacité à reconquérir ou à conquérir le pouvoir sur la base de leurs seules forces. Faute d’avoir su opérer la nécessaire clarification idéologique, la droite ne peut plus se prévaloir du bénéfice automatique de l’alternance. Elle a perdu l’élection imperdable et à moins qu’elle ne sache se réinventer, on ne voit pas pourquoi elle ne perdrait pas les élections qui viennent. Le FN, de son côté, faute d’avoir su construire une offre politique crédible, est resté ce qu’il a toujours été : le meilleur allié du système, son assurance vie. Englués dans des logiques d’appareils, Les Républicains comme le FN sont aujourd’hui dans une triple impasse : idéologique, stratégique, sociologique. Mais, pour rien au monde, ils ne voudront l’admettre. Je crains que cela ne débouche sur des désillusions encore plus cruelles. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

22 Novembre 2017, 09:41 Message

Guillaume Bernard, sur Bd Voltaire

« Une alliance entre le Front national et L,es Républicains pour les élections à venir serait-elle pour vous une utopie mort-née en l’état actuel des choses ?

Dans l’état actuel des choses, je crois que les partis politiques ont une logique mortifère, voire sectaire.

Il me semble que nous assistons incontestablement à une guerre entre les partis, une guerre entre les caciques et les militants, les sympathisants, le peuple de droite, et une guerre entre ce qui est à droite et ce qui est de droite.

C’est ce que j’ai proposé d’appeler dans mon livre « la guerre à droite ».
Contrairement à ce que pourraient penser un certain nombre de stratèges ou de commentateurs, c’est moins l’union des droites qui doit être recherchée que l’unité de la droite aujourd’hui éparpillée entre différents partis.

Je crois, en effet, qu’il n’y a qu’une seule droite. La base doit donc prendre l’initiative, faire voler en éclats ces structures partisanes mortifères qui ne défendent que leurs intérêts propres, et imposer l’unité de ceux qui sont véritablement de droite. »

De "droite" ? ou plutôt "Conservateurs" ? ou bien...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

23 Novembre 2017, 09:16 Message

Forum de la dissidence : tout le monde n’est pas Soljenitsyne… (Bd Voltaire)

Hélas.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

23 Novembre 2017, 12:49 Message

« Certains, au nom de l'islam, ont des comportements qui ne sont pas acceptables. Cela n'a rien à voir avec ce qu'est la religion de l'islam, qui est une religion de bonheur, d'amour, comme la religion catholique » (Castaner, sur RMC)

Ça ne s'arrange pas la macronite...

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

23 Novembre 2017, 13:38 Message

Je dirais même plus, la macronite gagne.

«Tous les pays souffrent d'une crise d'identité culturelle à cause de la mondialisation, de la crise politique, des réseaux sociaux, des problèmes des réfugiés: des problèmes naissent dans nos sociétés, par exemple dans la société française, le problème de l'islam, des musulmans. Tout cela nous interroge sur ce que nous sommes.» M. Valls El País

«Il n'y a pas de problème avec l'islam et les musulmans en France. Il y a un problème avec le salafisme, l'intégrisme, l'islam politique.» S. Le Foll Public Sénat

«Non, M.@manuelvalls, il n'y a pas un “problème des musulmans”, il y a les problèmes que pose l'islam à la société française et que les responsables politiques doivent traiter, comme ils doivent traiter les conséquences de l'existence de toute religion.» W. de Saint-Just Twitter

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

23 Novembre 2017, 13:51 Message

Et pendant ce temps...

Image


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

28 Novembre 2017, 19:32 Message



Heu... il s'est un peu trop shooté, ou quoi ?

***

Vu très rapidement hier soir sur LCI, surmontant mon dégoût, ce champion toutes catégories de la trahison servile, M. Solère — physique, expression, ton, tout le prédestine à ce type d'emploi, comme dans une mauvaise série B d'époque —, M. Solère, donc, expliquer de façon très "argumentée" qu'il conserverait son poste de questeur à l'A.N., cette sinécure parmi les plus avantageuses, qu'il n'y avait aucune raison pour qu'il en démissionne. Ce matin, sur les ondes d'une quelconque radio, en voiture, j'entends M. Solère expliquer doctement pourquoi il abandonne ce poste... A lui seul, il est un parfait résumé de la caricature que sont devenus les politiciens, notamment "de droite". Pendant ce temps, Juppé n'a plus rien d'autre à faire qu'à torpiller tout ce qui lui a lamentablement échappé, il s'y emploie avec la délectation du has been revanchard, le petit Riester se retrouve gros jean comme devant avec ses "constructifs" dans "l'action", Virginie Calmels, probable future n°2 de LR, qui voulait devenir ministre d'Emmanuel Macron en juin, etc., etc. Vous n'avez pas suivi tous les détails du feuilleton ? Vous avez bien raison de vous en être préservé, la pourriture et le caniveau empestent comme jamais, et cela pourrait bien être sans fin, ou presque.

Messages: 1414

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

28 Novembre 2017, 20:32 Message

Bien d'accord avec vous Didier. On finit par "relativiser" en se disant que telle est la "nature humaine", erreur populaire et tragique...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

30 Novembre 2017, 09:27 Message

H16 dans ses oeuvres.

L’irrésistible et navrante schiappatisation du Président Macron (Nouvelles de France)

« Du reste, mon propos n’est ici pas seulement de dire que toutes ces fadaises niaiseuses sont parfaitement éloignées des préoccupations réelles des Français, ni même que le Défenseur des Droits ne semble pas savoir ce qu’est la présomption d’innocence, mais aussi que Schiappa a en fait le même rôle dans ce gouvernement que Taubira ou Vallaud-Belkacem dans le précédent : c’est le supplément d’âme progressiste, le grigri sociétal de la gauche qui sert à polariser et cliver histoire de bien montrer qu’on est progressiste et dans le Camp de Bien, peu importent le coût pour les libertés publiques, les dérives en matière de droit qu’elles entraînent, l’abaissement de la fonction présidentielle et le délitement complet de la parole politique qui ressemble de plus en plus à du verbiage de gamin trop gâté.

La République une et indivisible a laissé place à la République multiculturelle, bigarrée, inclusive, festive, citoyenne et aussi divisible que possible pour mieux régner. Pour les citoyens, on peut réellement douter que ce soit un mieux. En revanche, pour le président et sa clique, pas de doute… Ça marche ! »

Image

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles