Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16156

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

16 Avril 2018, 09:42 Message

Je n'ai pas vu, il va sans dire, la nouvelle prestation télévisée de Macron. J'imagine surtout que le choix très particulier de Bourdin et de Plenel (!), deux caricatures, dont l'une est qui pis est une ordure trotskyste finie, visait à se tester ou à commencer de s'entraîner en vue de la finale de 2022, en version 2017 inversé : la "gauche de la gauche" (un petit programme commun ?) au deuxième tour. Au reste, il n'a pu que ressasser, et partant convaincre ce qu'il lui reste de convaincus, et lasser voire agacer les autres. De l'art d'organiser son propre décrochage. On ne s'en plaindra pas. On s'en moque, à vrai dire.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2774

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

16 Avril 2018, 10:11 Message

Que Plenel soit une ordure, on est bien d'accord mais son compère le suit de près. Je n'ai pas vu non plus, il va sans dire. Survolant de très haut et très rapidement ce qui s'en dit ce matin, je relève une phrase — qui, bien entendu, n'est pas une question — assenée par Bourdin, démago en chef, et qui me fait horreur : «Votre rôle est de faire dans ce pays que tout soit plus égalitaire»

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16156

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

17 Avril 2018, 07:20 Message

Ah, l'égalitisme, cet horizon sans cesse repoussé...
Toutes les conditions de possibilité d'une culture tant soit peu élaborée ont désormais tout à fait disparu.

Notre tâche : préserver ce qui peut l'être encore, revendiquer hautement notre "différence", et préparer plus secrètement le retour (très) éventuel de cette géniale extravagance.

***

Vu hier soir, par la force des choses, quelques très courts extraits du dernier show télévisé de l’hologramme élyséen. C’était « Macron, rempart contre les populismes », tous plus ou moins gauchisants. Face à un Plenel toujours aussi répugnant, confit en tartufferie, vicieux au possible, et un Bourdin bouledogue et démagogue, un remède à la civilité et à l’intelligence, tous les deux indignes et péremptoires, militants et vulgaires, Macron a fait son petit coq, comme il est convaincu que c’est son talent et sa force — il s’aime tel en ce miroir. Le problème, c’est qu’il m’a semblé, sur ces quelques images fugitives, que l’on commençait à bien voir comme il est menteur, manipulateur, sans cesse à calculer ce qu’il faut dire en fonction de l'auditoire pour l’entourlouper — et narcisse. En un mot : faux, le félon de mauvaise série B. Je serais lui, je me méfierais.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2774

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

17 Avril 2018, 09:01 Message

Face à un Plenel toujours aussi répugnant, confit en tartufferie, vicieux au possible, et un Bourdin bouledogue et démagogue, un remède à la civilité et à l’intelligence, tous les deux indignes et péremptoires, militants et vulgaires, Macron a fait son petit coq, comme il est convaincu que c’est son talent et sa force — il s’aime tel en ce miroir.

Excellent croquis avec un petit côté Jérôme Bosch.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16156

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Avril 2018, 09:35 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2774

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Avril 2018, 09:46 Message

Le pouvoir — mais est-ce encore un pouvoir ? — pensait-il vraiment qu’en trahissant ses promesses, en piétinant les décisions de justice et la démocratie représentative, bref en reculant lâchement devant un quarteron de hors la loi, le calme et l’ordre reviendraient à NDDL ? C’est ce qu’a laissé entendre le Président, l’autre soir ; plus d’aéroport, plus de zadistes. On ne peut croire Jupitérion naïf à ce point, c’est plutôt son incompétence ou sa méconnaissance des réalités du pays qui se manifestent là comme elles se manifesteront, sans doute et sans tarder, dans d’autres domaines. Vous vouliez le calme au prix de la reculade et du déshonneur de l’État, vous aurez la honte et les troubles. C’est une vieille histoire qui fonctionne encore et toujours. Preuve est faite que l’opposition écologique à la construction de l’aéroport n’était que le faux nez de ceux qui s’organisaient pour saper l’état de droit et le modèle social qu’ils exècrent. Et ce n’est pas fini. Le fantôme du pouvoir recule devant les bloqueurs déterminés des universités comme il reculera devant tout nouvel aménagement du territoire qui rencontrera semblable opposition ou devant toute disposition qui déplaira à telle ou telle corporation. Désormais, ouvrons les yeux et voyons les choses en face : la force publique ne pourrait reprendre la main devant les professionnels du désordre qui ne cherchent qu’un affrontement de plus en plus radical, qu’en décidant de s’affranchir de la jurisprudence Fraisse-Oussekine qui tétanise les forces de l'ordre et les réduit au rôle de cibles et de pantins sous les insultes, les quolibets et les cocktails molotov. Au point où le chapelet de reculades a mené le pouvoir, il ne reste plus à ce dernier que le recours à une fermeté réellement assumée qui ne peut que passer que par un affrontement avec ceux qui veulent en découdre, même s’il faut le payer au prix le plus fort. Il n’est pas sûr que Jupitérion et sa petite troupe en ait le courage ni même l’idée.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16156

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Avril 2018, 09:59 Message

Merci pour ce billet bien senti, cher Eric ; mais, permettez toutefois une légère objection : savez-vous que, selon le rebutant Bourdin, Macron aurait affirmé être « l'égal de Poutine » après son interview du 15 avril ?...

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2774

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Avril 2018, 10:12 Message

Ah, ben ça, alors ! S'il va débusquer les zadistes jusque dans les chiottes, je voterai peut-être pour lui, s'il ne supprime pas les élections.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2774

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

18 Avril 2018, 12:45 Message

Merci pour ce petit sondage printanier, cher Didier, j’étais en état de manque. Jupitérion creuse l’écart, il faut l’admettre. Celui dont nous disions qu’il ne tiendrait pas le temps d’une campagne, s’impose, il faut l’admettre. Si les apparences tiennent, je veux dire si le jeu institutionnel résiste — hypothèse la plus vraisemblable mais non assurée — la tête à claques est là pour longtemps. Néanmoins, il est deux points que je voudrais souligner. D’abord, cette tête de gondole est là par défaut ou à mieux dire par dépit. Où est la concurrence ? L’aboyeur fatigué ? La Poulidor patriote ? Les fonds de tiroir en recyclage ? Tout juste des faire-valoir. Ensuite, qu’il n’y ait aucune opposition crédible ne signifie rien. Ce qui est signifiant, c’est que notre Jupitérion est tout, tout ce qu’il nous reste de ce que je disais être le jeu politique institutionnel, il a tout recouvert, il a raflé la mise, il représente à lui seul l’ensemble de l’échiquier politique traditionnel. En même temps, il ne suscite aucun enthousiasme, aucun élan, aucun espoir. Plus dure sera la chute. Mais pour que celle-ci advienne, encore faudrait-il des circonstances bien particulières qui nous fassent radicalement sortir du schéma politique qui prédomine aujourd’hui et depuis si longtemps. C’est imaginable, c’est possible, ce pourrait être brutal. Pourtant l’inertie est telle… l’esprit de soumission est tel… Et je me fais vieux.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16156

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

19 Avril 2018, 09:18 Message



Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16156

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

19 Avril 2018, 13:41 Message

Mais qu'est-ce que c'est que ce..., cette.., enfin bref...



Ah, on me dit dans l'oreillette que c'est un ministre de la République qui répond lors de la séance des questions aux gouvernement...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16156

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

19 Avril 2018, 19:34 Message

Après celle de Hollande (Todd disait sur France-Culture qu'il avait tourné brelot, ce n'est pas impossible...), on peut sérieusement s'inquiéter de la santé mentale de Mélenchon.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16156

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

20 Avril 2018, 08:33 Message




***


Image


"L'appel d'Angers" ici.


***

Emmanuel Macron ferait aujourd’hui 36 % au premier tour : pas étonnant ! (Bd Voltaire)

« Cela étant dit, ce chiffre spectaculaire de 33-36 % en faveur de M. Macron a une réelle signification politique. D’où viennent ces 10-12 % qui l’ont rejoint ? De la droite. Et un an après son élection, ce chiffre valide la stratégie du Président de siphonner l’électorat LR d’une part par le ralliement de dirigeants LR ou centristes, à commencer par le Premier ministre, d’autre part en menant une politique de droite non seulement en économie, mais aussi sur certains sujets sociétaux (Éducation) ou régaliens. À ces deux puissants aimants qui ont attiré une bonne partie de l’électorat de M. Fillon, il faut ajouter le style gaullien et cultivé du nouveau Président. Face à cette puissante aspiration, ce sondage ne laisse à M. Wauquiez que 8 % : une véritable « hamonisation ».

Cette recomposition centrale autour de M. Macron, avec une captation sans précédent de l’électorat de droite, est-elle durable ? On peut le penser. D’abord, car toutes les agitations sociales actuelles (cheminots, étudiants, zadistes) ne font que souder cet électorat de droite derrière le Président, qui affiche une autorité et une fermeté que la droite au pouvoir n’a pas toujours eue. Il est clair que cela renforce le pouvoir de M. Macron. MM. Mélenchon et Plenel sont ses meilleurs alliés. Ensuite, la droite LR a peu de chance de reconstituer sa base de 20 %. Siphonnée sur sa gauche par le Président Macron, elle se heurte au bloc frontiste qui, malgré la défaite, ne s’érode pas : 23 %. Cela n’est pas suffisant pour gagner, mais cela l’est pour empêcher un autre de le faire de ce côté. Si l’on ajoute à cela l’amorce de la recomposition entreprise autour de Nicolas Dupont-Aignan et Robert Ménard, on voit mal comment Laurent Wauquiez pourrait desserrer l’étau.

Plus que jamais, tout et tous, qu’ils le veuillent ou non, favorisent la recomposition orchestrée par M. Macron à son profit. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2774

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

20 Avril 2018, 12:46 Message

Valls «étudie» une candidature à Barcelone Le Figaro.fr le 20/04/2018 à 11h53
Il serait prêt à signer une charte par laquelle il reconnaitrait l'autorité du maire élu, même s'il était indépendantiste :lol:
De mon côté, je suis pour la légalisation du cannabis mais contre celle du politisme qui induit des états de dépendance et des altérations cérébrales irréversibles.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16156

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Avril 2018, 08:36 Message

Donc, la loi "Asile et Immigration" a été votée.

Un trompe l’œil de plus : ceux qui, soudainement et ponctuellement indignés (mais pas au point de dénoncer une bonne fois pour toutes et sans détour la liquidation presque achevée de notre pays, le remplacement pur et simple de sa population, pas même son "changement" (par prudence sémantique) rapide et irréversible, et moins encore au point d'en tirer toutes les conséquences politiques en vue de sauver ce qui peut encore l'être), ceux-là qui hurlent après telle ou telle mesure ("assouplissement" du "délit de solidarité" (sic), regroupement familial élargi pour les "mineurs", etc.), comme ceux qui hurlent après telle ou telle mesure affreusement "répressive" (augmentation ici, limitation là, de la durée des procédures, etc.), mesures qui de toutes façons ne seront pas suivies d'effets (surtout pas les "reconduites à la frontière", censées devenir plus systématiques et efficaces, ce qui ferait rire un enfant de 7 ans tant soit peu délabyrinthé), tous ceux là font du cirque, et rien d'autre, comme à l'accoutumée. Et ils font le jeu de Macron, qui doit rire de commisération, à raison, de les voir si bêtes.

Quant à Macron, il empile lois et "réformes", toutes plus inutiles et à côté de la plaque les unes que les autres, pendant que le temps s'allonge ; le très peu de résultat qui en résultera après beaucoup de battage médiatique, et même l'absence quasi complète de tout "changement" ou "progrès" en quoi que ce soit qui compte vraiment, l'aggravation concomitante des problèmes réels, et là-dessus les tours de passe-passe permanents du Napoléon de série B qui occupe l’Élysée, notamment le bonneteau fiscal (i.e. son hollandisme foncier), tout cela va finir en quenouille.

Macron n'a qu'une chance, depuis le début, et elle dure : le vide politique intersidéral qui l'entoure. On voit mal comment il pourrait se combler. Il est facile de tirer sur les ficelles dans pareil cas.
Quelle pitié !

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2774

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Avril 2018, 09:28 Message

Macron n'a qu'une chance, depuis le début, et elle dure : le vide politique intersidéral qui l'entoure.

Est-ce simplement une impression personnelle ? Il me semble que le désintérêt pour la politique est total. Quel citoyen peut nommer trois ministres ou dire deux mots du contenu des lois votées ? Chacun vaque à ses petites occupations et laisse Jupitérion vaquer aux siennes qui seraient censément les nôtres. Dans le vide intersidéral qui l'entoure, Macron est l'air du temps.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2774

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Avril 2018, 20:53 Message

FM LAMBERT
‏Compte certifié @fm_lambert

FM LAMBERT a retweeté Morgane Bertrand

J’avoue être émotionnellement fragile qd par mes choix politiques un enfant va être battu, enfermé, voire mourir.
J’avoue être immature politiquement qd je pense au-delà des 65millions de français, au 7milliards d’humains, à la destruction de notre planète


Je ne sais pas copier les fameux tweets aussi bien que le fait Didier mais celui-ci m'a plu. On me dit dans l'oreillette que ce type est député à l'Assemblée Nationale, c'est-à dire qu'il représente le peuple français...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 16156

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Avril 2018, 21:32 Message

Comment ? Vous êtes passé à Tweeter ? J'hallucine ! ;)

***

Ce soir, nouvelle grosse claque pour Jupiterion ; après le nein de Merkel, effondrant tout son discours "européiste" (ce qui ne l'empêchera pas de continuer à le proférer envers et contre tout, et avec lui tous les moutons de Panurge qui n'ont pas encore compris, les pauvres, la formidable entourloupe nommée U.E., rendue possible par une vanité nationale hors d'âge et de propos, cette source d'une si grande part de notre perdition historique), après cet échec sans appel, donc, c'est au tour du joueur Trump de ruiner les prétentions de notre alter-Poutine autoproclamé. Les médias sont même obligés d'en convenir, quoique mezzo voce (sauf BFMTV, bien entendu, qui entend rester dans la compétition avec Canal Kim). La croisière s'amuse. Et les icebergs pointent leur nez de tous les côtés. Pas grave, Jupitérion se croit à la manœuvre.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles