Afficher le sujet - Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

19 Mars 2019, 10:25 Message

Encore une contribution du "courrier stratège", qui s'évertue à déminer le terrain, et s'efforce, on ne sait trop pourquoi (hors le refus de la "politique du pire"), de conseiller Macron. Las, la "politique du pire", cela fait des décennies qu'elle est appliquée méthodiquement, et imposée à marche forcée contre tout bon sens, et surtout toute légitimité démocratique. Et Macron en est le fruit ultime.

Cependant tout n'est pas sot dans cet article, qui montre qu'il y a bien des marges de manœuvre pour "réformer le pays", bien d'autres situations à remettre en cause que celle de son peuple. Sans parler de l'essentiel : la destruction du pays, de son legs, la submersion migratoire et le changement de civilisation, l'éducation, l'école, la culture... et jusqu'à la politique, qui a sombré comme le reste, corps et biens.

Quelques pistes politiques pour sortir rapidement de la crise des Gilets Jaunes (courrier stratège)

« Parallèlement, le Président de la République a tout à fait la faculté d’adopter des textes sous sa propre autorité, indépendamment d’un projet gouvernemental construit. Il peut par exemple anticiper une prochaine réforme de l’État balayant l’escalier de la fonction publique par le haut.

En l’espèce, il pourrait faire oeuvre d’exemplarité en fixant à tous les directeurs d’administration centrale de l’État des objectifs financiers et de qualité de service à respecter dans les dix-huit mois. Lorsque le gouvernement serait constitué, une réforme de la fonction publique supprimerait la garantie de l’emploi pour les hauts fonctionnaires. Ceux qui n’auraient pas atteint leurs objectifs financiers (de réduction des dépenses, s’entend), seraient tout simplement licenciés de la fonction publique.

Pour beaucoup de Français, ce geste montrerait que les élites prennent leur part. Il rétablirait la confiance.

Proposer un pacte de liberté et de responsabilité aux Français

Le mouvement des Gilets Jaunes est né du ras-le-bol fiscal. Les Français considèrent qu’ils payent trop d’impôts, et ils ont raison. Pour baisser la pression fiscale, il faut diminuer les dépenses. Avec 57% du PIB « mutualisé » en dépenses publiques, la France est très aussi de l’effort consenti par ses concurrents.

Emmanuel Macron pourrait fixer un objectif de 50% maximum du PIB consacré aux dépenses publiques à l’horizon 2022, soit une baisse des dépenses d’environ 70 milliards. Cette baisse interviendrait à hauteur de 20 milliards pour l’État, de 10 milliards pour les collectivités, et de 40 milliards pour la sécurité sociale.

Elle serait permise notamment par une privatisation des hôpitaux publics hors centres hospitaliers universitaires (CHU), qui resteraient une prérogative d’État. Elle serait par ailleurs permise par une sévère cure d’amaigrissement de l’inutile administration préfectorale, qui déléguerait ses fonctions aux collectivités territoriales.

Cette mesure permettrait de supprimer au moins 50.000 emplois en une seule année.

S’agissant des mesures à prendre pour la sécurité sociale, je renvoie ici à mon papier consacré à la fin du monopole de l’assurance maladie et à la création d’un revenu universel. Dans cette logique, les Français retrouveraient la liberté de choisir certaines dépenses imposées aujourd’hui par l’État, sous le couvert de monopoles coûteux et castrateurs. En ce sens, ils retrouveraient de la respiration fiscale et des responsabilités accrues sur leur propre vie.

Simplifier radicalement la fiscalité

Loin de la résignation frileuse d’un Édouard Philippe qui annonçait ne pas vouloir d’une réforme fiscale systémique (trop compliquée à faire selon lui), il faut désormais s’engager dans une simplification fiscale radicale. Aux centaines d’impôts existants, il faut substituer trois grands impôts simples:

un impôt universel sur les personnes physiques, avec deux ou trois taux, mais qui porterait sur tous les revenus et respecterait un bouclier d’imposition maximale de 50% des revenus globaux (y compris pour les travailleurs indépendants, dépenses sociales comprises)
un impôt universel sur les entreprises, compatible avec la réforme ACCIS, qui modifierait la logique française actuelle, fondée sur des taux élevés et une assiette restreinte. L’objectif serait que toutes les entreprises paient selon leur capacité.
un impôt universel simple permettant de financer les dépenses locales, et sur lequel une grande concertation avec les maires pourraient être lancées. L’objectif incident serait de remettre en cause l’absurde réforme régionale de François Hollande, et de « purger » le mille-feuilles des intercommunalités, qui coûte cher et ne rapporte rien.

Une fois cette simplification pratiquée, l’ensemble DGFIP et URSSAF serait ramené à 50.000 fonctionnaires au maximum.

Nous sommes convaincus que ces grands chantiers auraient de nombreuses vertus. Ils montreraient aux Français que leur ras-le-bol fiscal a été entendu. Il créerait une dynamique collective positive et redonnerait à chacun une envie de France. »

Une "envie de France" ? Quelle curieuse expression ! Quel anachronisme !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

19 Mars 2019, 10:54 Message

Limogeage d’Alain Gibelin, directeur de l’ordre public et de la circulation de la préfecture de police de Paris, pour avoir eu quelque mal à se soumettre tout à fait aux diktats mensongers de la bande à Macron lors de l’affaire Benalla, élimination du Préfet de Police au profit d'un qui n'est pas moins incompétent, comme on l'a vu et revu à Bordeaux... mais Castaner reste blanc comme linge. Ni responsable, ni coupable. Rien. Encore un, un vulgaire voyou doublé d'un imbécile notoire, qui tient le "président" par un endroit très sensible.

Avec cela, on va voir ce qu'on va voir ! La réduction manu militari des "blacks blocs", parfaitement connus des services ? La dissolution des groupuscules d'extrême-gauche ? S'il faut donner des gages de ce genre, on ira plutôt à l'autre extrême, dont la présence est insignifiante dans le chaos, depuis le départ du mouvement, de toute évidence, sauf pour les perroquets médiatiques et politiques. L'arrestation ciblée des casseurs effectifs et bien organisés lors des manifs ? La répression des bandes de pilleurs descendus des "quartiers populaires" ? Vous n'y pensez pas ! On va continuer à rentrer dans le lard des "gilets jaunes" et cette fois sans regarder aux "dommages collatéraux".

Qu'il y ait de plus en plus de gilets jaunes dans la casse et même le pillage, à la suite des autres, c'est certain désormais. Comme il était fatal, et attendu par le pouvoir, le mouvement se lumpenprolétarise dans cette phase intermédiaire, où la gangrène gauchiste s'est frayé un chemin. Reste le fond, la situation, le réel. Il ne changera pas, contre la volonté obstinée de le nier de toute la classe jacassante, et contre celle de le plier à sa guise de la classe dirigeante.

Le printemps sera chaud.


***


Parmi les (nombreux) effets du mouvement des gilets jaunes : l'abandon par Macron de la modification en faveur de l'islam de la loi de 1905. On ne saurait s'en contenter ! Mais c'est toujours cela de pris. Les reculades sont multiples, à bien y regarder, même si c'est évidemment dans l'intention farouchement déterminée de ne rien céder sur l'essentiel du "projet". Lequel est si près d'aboutir...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

20 Mars 2019, 09:49 Message

Didier Lallement : le nouveau préfet de police de Paris bientôt convoqué par ses propres flics ? (Marianne)

« Au cœur des dysfonctionnements, on retrouve la Commission d’examen des offres (CEO), qui fut présidée par… Didier Lallement, alors lui-même en service à la Cour des comptes. Or note le rapport, "le fonctionnement et le rôle de la CEO sont insatisfaisants à plusieurs titres et ne permettent pas de disposer d'une assurance externe suffisante sur la régularité et les conditions d'attribution des marchés, l'équilibre concurrentiel et la préservation des intérêts économiques de la SGP". Pas non plus de procès-verbaux des réunions, mais une simple feuille blanche avec une croix pour dire oui/non. Selon nos informations, si la question d’une procédure disciplinaire au sein même de la vénérable institution de la rue Cambon, procédure extrêmement rare, a été évoquée, celle-ci a finalement été écartée. Détail croustillant : le préfet de police pourrait donc se voir convoqué par la brigade de répression de la délinquance économique (BRDE), l’une des sept "brigades du fric", laquelle a été saisie par le PNF. Des flics qui sont désormais sous ses ordres…. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

22 Mars 2019, 09:41 Message

La théorie du grand remplacement «n'est pas absurde» pour Marion Maréchal (Le Figaro)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

24 Mars 2019, 09:28 Message

Hier, les "Blacks blocs" étaient aux abonnés absents.
Castaner crie victoire.
La mascarade est sans limite.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

25 Mars 2019, 12:58 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

26 Mars 2019, 09:34 Message

Sale temps pour les hypocrites qui saturent l'espace dit public, en fait spectaculaire.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

26 Mars 2019, 17:14 Message

Racaille un jour, etc. Saison 2.

L’humoriste Yassine Belattar placé en garde à vue (Le Parisien)

« Par ailleurs, celui qui est aussi membre du Conseil présidentiel des villes - le CPV, formé par Emmanuel Macron - est également soupçonné d’avoir eu un comportement et tenu des propos inappropriés dans le cadre de ses activités professionnelles ou face à des jeunes femmes à la recherche d’un emploi.

Selon Mediapart, trois hommes issus "du monde du spectacle" ont témoigné devant des policiers avoir été menacés par l’humoriste de violences physiques et plusieurs femmes se sont plaintes de leur collaboration professionnelle avec Yassine Belattar. »


***


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

27 Mars 2019, 09:09 Message

Ce n'est plus un théâtre d'ombre, mais une farce qui ne se donne même plus le soin de se cacher.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

28 Mars 2019, 09:23 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

31 Mars 2019, 08:44 Message

SI même le Hufington Post s'y met...


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

31 Mars 2019, 21:06 Message

La meuf est porte-parole. ((c) Sibeth Ndiaye)
Macron en est à racler les fonds de tiroir.

Avec cela, la reine de la fakenews.
Image

Messages: 312

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

31 Mars 2019, 22:38 Message

"Fonds de tiroir", vous êtes bien bon. J'ai eu pour ma part une autre formule à l'esprit !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

1 Avril 2019, 08:59 Message

« Le transfert de tout ou partie du réseau routier national est de nature à provoquer un choc budgétaire très significatif, soulageant le budget de l’État et pérennisant les capacités d’entretien du réseau » (note interne de l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (ASFA), datant du 17 avril 2014, révélée par Radio France)

« Chaque fois que l’État décidera d’aménager son réseau de routes nationales et de le transformer en autoroutes concédées, les sociétés d’autoroutes répondront présent » (président de l’ASFA).

Syndic de faillite.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18887

Re: Marigot, théâtre d'ombres, & politicailleries

1 Avril 2019, 09:18 Message


PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles