Afficher le sujet - Liberté, liberté chérie...

Liberté, liberté chérie...

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Liberté, liberté chérie...

13 Septembre 2017, 08:28 Message

Vendredi dernier, le Conseil constitutionnel a tranché : l’alinéa 18 du paragraphe 1 de l’article premier de la loi dite de « confiance dans la vie politique » est contraire à la Constitution. Rappelons que cet article menaçait d’inéligibilité quiconque aurait été condamné pour diffamation, injure ou discrimination. Les « Sages » ont jugé qu’il s’agissait là d’une atteinte disproportionnée à la liberté d’expression.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Liberté, liberté chérie...

27 Septembre 2017, 09:29 Message

Censure : Jacques Sapir viré de son blog [Russeurop] par un conseiller du gouvernement (Chroniques du Yéti)

Pas grave, Sapir trouvera à se reloger facilement, et ses lecteurs suivront.
Mais tout de même...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Liberté, liberté chérie...

27 Septembre 2017, 11:11 Message

Les députés adoptent l’obligation de déclarer tous ses identifiants électroniques (Next impact)

« Le moindre oubli sera lourdement sanctionné : jusqu’à trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. Hier, en séance, un seul amendement sur le sujet a été examiné.

Déposé par des députés de la Gauche démocrate et républicaine il visait à supprimer cette déclaration au motif qu’elle "porte une forte atteinte aux libertés constitutionnelles : respect de la vie privée, secret des correspondances et droits de la défense".

Selon ses auteurs, comme d’ailleurs les sénateurs, "nul n’est tenu de participer à sa propre incrimination". Et ceux-ci de revenir sur la décision du Conseil constitutionnel du 4 novembre 2016 qui a rappelé "le principe selon lequel nul n’est tenu de s’accuser, dont découle le droit de se taire".

Autre argument : cette mesure viendrait heurter le principe de nécessité puisque la loi sur le renseignement prévoit depuis le 24 juillet 2015 une armada de mesures pour "récupérer les identifiants techniques de connexion, sous le contrôle de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement ou du juge administratif, qu’il s’agisse de l’accès aux données de connexion (article L. 851‑1 du Code de la Sécurité intérieure) ou du recueil en temps réel des données de connexion (article L. 851‑2 du Code de la Sécurité intérieure)".

Enfin, les députés GDR ont jugé "paradoxal" d’inscrire cette obligation dans le droit commun alors qu’elle n’est pas prévue dans le cadre de l’état d’urgence, censé être plus sécuritaire que sécuritaire.

En fin de route, vers une heure du matin, le rapporteur a exprimé un "avis défavorable" expliquant rapidement que l’obligation devait être adoptée "pour des raisons opérationnelles". Et Gérard Collomb de se délester d'un même "avis défavorable", sans autre explication. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Liberté, liberté chérie...

6 Octobre 2017, 08:08 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Liberté, liberté chérie...

16 Octobre 2017, 10:08 Message

Image


***

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2546

Re: Liberté, liberté chérie...

16 Octobre 2017, 12:37 Message

Je me permets de signaler une tribune de Chantal Delsol : L'idolâtrie des data, ou la fin de la liberté FigaroVox le 15/10/2017 à 18h32

Extrait:

On peut définir le dataïsme comme la conceptualisation idéologique du matérialisme ambiant. L'humanité occidentale est devenue matérialiste par abandon de ses religions, mais surtout pour répudier les guerres. Car ce sont les idées, les croyances, les attachements spirituels ou symboliques qui divisent. Tandis que tout ce qui est matière réunit. On tombera facilement d'accord pour manger un bon fromage, on se querellera pour adopter le socialisme ou l'évangélisme. Depuis cinquante ans, le matérialisme structure nos sociétés. Cependant, il n'était jusque-là qu'une forme de nihilisme vague, une déconstruction du vieux monde, ou plutôt son effilochage. Il devient une construction. Il se conceptualise.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14815

Re: Liberté, liberté chérie...

Hier, 10:12 Message

Image

Image

Précédente

Retourner vers Politique & Nouvelles