Afficher le sujet - Liberté, liberté chérie...

Liberté, liberté chérie...

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Avatar de l’utilisateur
Messages: 604
Localisation: Paris

Re: Liberté, liberté chérie...

31 Octobre 2017, 10:33 Message

Renaud Camus semble hostile à une défense fondée sur la liberté d'expression. Ce qu'il écrit n'est pas faux.
Journal 28 octobre 2017 : C’est à propos du “paratexte”, du chapeau qui précède le texte, que j’éprouve une légère réticence. En effet, il insiste exclusivement sur la “liberté d’expression”, qu’il s’agirait de défendre en ma personne. Et certes je suis très favorable à la liberté d’expression, et trouve très légitime et sain qu’on manifeste ou pétitionne en sa faveur. Mais en l’occurrence, en insistant sur ce thème là et en l’isolant, je crains qu’on ne donne l’impression que j’ai émis quelque incontestable énormité et qu’on réclame le droit, pour chacun et pour moi, d’en dire et publier autant qu’on le souhaite.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Liberté, liberté chérie...

31 Octobre 2017, 11:09 Message

Bien sûr, Didier, ce délire à propos du Taylorisme et des Amish tient effectivement du gag. C’est dommage et dommageable car une réflexion — autrement sérieuse — sur la technique, son élaboration, sa téléonomie devient, chaque jour, plus cruciale.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Liberté, liberté chérie...

27 Novembre 2017, 15:48 Message

Twitter serre la vis et lance un ultimatum aux propriétaires de comptes haineux (20mn)

« A partir du 18 décembre prochain, Twitter pourra sanctionner ses utilisateurs qui publieraient "des images ou symboles haineux dans votre image ou bannière de profil", qui se livreraient à "des comportements inappropriés, tels que du harcèlement ciblé, ou pour exprimer de la haine envers une personne, un groupe ou une catégorie protégée" mais aussi ceux qui seraient associés "à des organisations qui, par leurs propres déclarations ou activités sur la plateforme comme en dehors, utilisent la violence à l’encontre de civils pour servir leur cause, ou incitent à la violence à cette fin".

C’est ce dernier point qui interroge plus particulièrement. Twitter pourrait donc exercer une action de contrôle pour des activités qui n’auraient pas lieu sur son site ? Dans quelle mesure ? Avec quel outil ? Quelles sont ces organisations et comment Twitter cible ces groupes ? Sollicité par 20 Minutes, Twitter n’a pas souhaité répondre à nos demandes. »

On appréciera au passage la limite de la protection : les catégories "protégées".
Pour les autres, pas de problème.

Messages: 1414

Re: Liberté, liberté chérie...

27 Novembre 2017, 20:59 Message

Informations intéressantes...


Précédente

Retourner vers Politique & Nouvelles