Afficher le sujet - Liberté, liberté chérie...

Liberté, liberté chérie...

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Liberté, liberté chérie...

16 Février 2017, 09:19 Message

Appel aux candidats à la présidence : il faut abolir les lois liberticides


Messages: 3089

Re: Liberté, liberté chérie...

16 Février 2017, 20:05 Message

Enfin, le délit d'entrave à l'avortement a été voté au parlement par l'intégralité de la gauche et de l'UDI.

Kesako l'UDI ? Sont-ils apparentés à la gauche ? Ils ont 27 députés cad 25 de plus que le FN et ils doivent avoir 90 % de voix en moins.

Messages: 47

Re: Liberté, liberté chérie...

1 Mars 2017, 12:12 Message

Je pose cela ici, on se souvient des "faits"...

Le général Bertrand Soubelet devrait rejoindre Emmanuel Macron pour les législatives

Écarté de ses fonctions pour être sorti de son devoir de réserve en dénonçant le laxisme de la politique pénale sous François Hollande, l’ancien numéro trois de la Gendarmerie nationale devrait se présenter sous l’étiquette En Marche ! lors des prochaines élections législatives.

Le Figaro


La soupe sans doute.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Liberté, liberté chérie...

1 Mars 2017, 12:13 Message

Il va se retrouver en tandem avec... Cohn-Bendit !
Le spectacle de notre société en pleine dérive est décidément fou.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Liberté, liberté chérie...

2 Mars 2017, 09:04 Message

« Pas pour les fachos ! » : L’extrême-gauche s’oppose à la venue de Finkielkraut à Sciences-Po (RT)

« ...le collectif "Quartiers libres", qui dénonce une "invitation, qui s’inscrit dans la continuité de ce qui est proposé à Sciences Po depuis maintenant plusieurs années [...] participe d’un glissement idéologique qui ouvre de plus en plus notre établissement à des individus notoirement réactionnaires". »

Sans commentaire !

Messages: 3089

Re: Liberté, liberté chérie...

2 Mars 2017, 09:35 Message

Didier Bourjon a écrit:« Pas pour les fachos ! » : L’extrême-gauche s’oppose à la venue de Finkielkraut à Sciences-Po (RT)

« ...le collectif "Quartiers libres", qui dénonce une "invitation, qui s’inscrit dans la continuité de ce qui est proposé à Sciences Po depuis maintenant plusieurs années [...] participe d’un glissement idéologique qui ouvre de plus en plus notre établissement à des individus notoirement réactionnaires". »

Sans commentaire !


Déjà du temps de Descoings notre ami Finki fut recu à Sciences Po avec le chant de l'internationale et ne put pas tenir sa conférence.

Quand on sait de quel quartier et quelle classe sociale proviennent les étudiants de cet institut on ne peut que s'en gausser.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Liberté, liberté chérie...

3 Mars 2017, 09:24 Message

Me Frédéric Pichon : Si Christine Tasin est condamnée, un nouveau cap inquiétant sera franchi ! (BV)


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Liberté, liberté chérie...

8 Mars 2017, 17:14 Message

Charlotte Piret est journaliste à France-Inter

Image

Image

Image

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Liberté, liberté chérie...

8 Mars 2017, 17:25 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Liberté, liberté chérie...

9 Mars 2017, 08:57 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 14386

Re: Liberté, liberté chérie...

25 Mars 2017, 09:18 Message

Pierre Cassen : Six mois de prison avec sursis et 2.000 euros d’amende. (Bd Voltaire)

« Puis nous eûmes droit à un troisième qui, lui, parlait au nom de la LDH. Sans doute un fils spirituel de Tubiana, qui était inhabituellement absent. Il expliqua, sans sourciller, que dans la période actuelle, encore davantage après les attentats, il fallait taper dur pour nous faire taire définitivement. Et, n’oubliant pas ses propres intérêts, ce vertueux avocat demanda tout de même la modique somme de 10.000 euros de dommages et intérêts et 4.000 euros de frais de justice.

Il ne restait plus à madame le procureur (caricature du formatage idéologique de nombre de magistrats) qu’à expliquer que, dans le contexte actuel, il fallait frapper très fort, me donnant, selon sa formule, un dernier avertissement : six mois de prison avec sursis et 2.000 euros d’amende. »

Messages: 3089

Re: Liberté, liberté chérie...

25 Mars 2017, 11:20 Message

Il ne restait plus à madame le procureur (caricature du formatage idéologique de nombre de magistrats) qu’à expliquer que, dans le contexte actuel, il fallait frapper très fort, me donnant, selon sa formule, un dernier avertissement : six mois de prison avec sursis et 2.000 euros d’amende. »


On a vraiment de la peine à comprendre cette dérive de la justice qui s'est installée de manière insidieuse.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 582
Localisation: Paris

Re: Liberté, liberté chérie...

25 Mars 2017, 15:41 Message

Rogemi a écrit:
Il ne restait plus à madame le procureur (caricature du formatage idéologique de nombre de magistrats) qu’à expliquer que, dans le contexte actuel, il fallait frapper très fort, me donnant, selon sa formule, un dernier avertissement : six mois de prison avec sursis et 2.000 euros d’amende. »


On a vraiment de la peine à comprendre cette dérive de la justice qui s'est installée de manière insidieuse.


L’ENM a été créé en 1958. La dérive de la justice s’opère à partir du moment où les magistrats issus de cette école ont accédé à des postes importants.

Messages: 3089

Re: Liberté, liberté chérie...

25 Mars 2017, 16:24 Message

L’ENM a été créé en 1958. La dérive de la justice s’opère à partir du moment où les magistrats issus de cette école ont accédé à des postes importants.


D'accord mais comme on dit "le poisson pourrit par la tête".
Est-ce le recrutement ou les personnes placées à la direction de cette école qui ont entrainé cette dérive.

De plus il me semble que dans tout l'occident ce virage à gauche ou au progressisme a eu lieu, bien sûr, à des degrés divers suivant les pays.

Quand on voit avec quelle célérité les juges fédéraux annulent aux EU les décisions de Trump on est obligé de constater que la justice est devenue une instance ayant, petit à petit, pris le pas sur le politique et on peut se demander comment ce glissement anti-démocratique, de caractère oligarchique, ait pu se produire.

En ligne
Messages: 1316

Re: Liberté, liberté chérie...

25 Mars 2017, 17:33 Message

Mon interprétation :idea: (en réponse à la remarque de Rogemi) :rolleyes:

J'ai entendu récemment cette interprétation intéressante de l'expression "le poisson pourrit par la tête" : On constate que le pourrissement ne commence qu'après la mort. Donc si on veut suivre la logique biologique, le pourrissement de la tête est le signe que le corps est mort. C'est pourquoi lorsqu'on remarque que les élites perdent leur fonction utile il faut s'inquiéter de l'état du corps social.

A mon avis le fait de s'en remettre aux juges signale que les élus, le corps politique se défaussent de leurs responsabilités, et que peut-être trop parmi eux considèrent leurs rôles comme un emploi bien payé et pratiquent la gestion de leur carrière comme principal objectif : donc "pas de vagues", et clientélisme associés, résolution des problèmes comme on met la poussière sous le tapis.

Il faut ajouter à cela la faillite des doctrines politiques qui anciennement mobilisaient. Mais depuis quelques décades nous vivions sur le mode idéologique de la fin de l'Histoire. Pour régler la société de fin de l'Histoire, et que de ce fait il semble ne plus y avoir de politique, la sphère juridique remplit le champ ainsi laissé libre. Ce qui a une certaine logique.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles