Afficher le sujet - Liberté, liberté chérie...

Liberté, liberté chérie...

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Liberté, liberté chérie...

13 Septembre 2017, 08:28 Message

Vendredi dernier, le Conseil constitutionnel a tranché : l’alinéa 18 du paragraphe 1 de l’article premier de la loi dite de « confiance dans la vie politique » est contraire à la Constitution. Rappelons que cet article menaçait d’inéligibilité quiconque aurait été condamné pour diffamation, injure ou discrimination. Les « Sages » ont jugé qu’il s’agissait là d’une atteinte disproportionnée à la liberté d’expression.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Liberté, liberté chérie...

27 Septembre 2017, 09:29 Message

Censure : Jacques Sapir viré de son blog [Russeurop] par un conseiller du gouvernement (Chroniques du Yéti)

Pas grave, Sapir trouvera à se reloger facilement, et ses lecteurs suivront.
Mais tout de même...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Liberté, liberté chérie...

27 Septembre 2017, 11:11 Message

Les députés adoptent l’obligation de déclarer tous ses identifiants électroniques (Next impact)

« Le moindre oubli sera lourdement sanctionné : jusqu’à trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. Hier, en séance, un seul amendement sur le sujet a été examiné.

Déposé par des députés de la Gauche démocrate et républicaine il visait à supprimer cette déclaration au motif qu’elle "porte une forte atteinte aux libertés constitutionnelles : respect de la vie privée, secret des correspondances et droits de la défense".

Selon ses auteurs, comme d’ailleurs les sénateurs, "nul n’est tenu de participer à sa propre incrimination". Et ceux-ci de revenir sur la décision du Conseil constitutionnel du 4 novembre 2016 qui a rappelé "le principe selon lequel nul n’est tenu de s’accuser, dont découle le droit de se taire".

Autre argument : cette mesure viendrait heurter le principe de nécessité puisque la loi sur le renseignement prévoit depuis le 24 juillet 2015 une armada de mesures pour "récupérer les identifiants techniques de connexion, sous le contrôle de la Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement ou du juge administratif, qu’il s’agisse de l’accès aux données de connexion (article L. 851‑1 du Code de la Sécurité intérieure) ou du recueil en temps réel des données de connexion (article L. 851‑2 du Code de la Sécurité intérieure)".

Enfin, les députés GDR ont jugé "paradoxal" d’inscrire cette obligation dans le droit commun alors qu’elle n’est pas prévue dans le cadre de l’état d’urgence, censé être plus sécuritaire que sécuritaire.

En fin de route, vers une heure du matin, le rapporteur a exprimé un "avis défavorable" expliquant rapidement que l’obligation devait être adoptée "pour des raisons opérationnelles". Et Gérard Collomb de se délester d'un même "avis défavorable", sans autre explication. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Liberté, liberté chérie...

6 Octobre 2017, 08:08 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Liberté, liberté chérie...

16 Octobre 2017, 10:08 Message

Image


***

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Liberté, liberté chérie...

16 Octobre 2017, 12:37 Message

Je me permets de signaler une tribune de Chantal Delsol : L'idolâtrie des data, ou la fin de la liberté FigaroVox le 15/10/2017 à 18h32

Extrait:

On peut définir le dataïsme comme la conceptualisation idéologique du matérialisme ambiant. L'humanité occidentale est devenue matérialiste par abandon de ses religions, mais surtout pour répudier les guerres. Car ce sont les idées, les croyances, les attachements spirituels ou symboliques qui divisent. Tandis que tout ce qui est matière réunit. On tombera facilement d'accord pour manger un bon fromage, on se querellera pour adopter le socialisme ou l'évangélisme. Depuis cinquante ans, le matérialisme structure nos sociétés. Cependant, il n'était jusque-là qu'une forme de nihilisme vague, une déconstruction du vieux monde, ou plutôt son effilochage. Il devient une construction. Il se conceptualise.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Liberté, liberté chérie...

18 Octobre 2017, 10:12 Message

Image

Image

Messages: 1414

Re: Les collabos

29 Octobre 2017, 17:12 Message

J'ai signé la pétition lancée par Karim Ouchick :

Renaud Camus est une nouvelle fois traîné devant les tribunaux, cette fois par l’UEJF, par la DILCRAH, par SOS-Racisme, à cause de deux de tweets où ces professionnels de la chicane prétendent voir de la contestation ou de l’apologie de crimes contre l’humanité :
« Au regard des remplacistes à la Trudeau, Macron ou suédois, Hitler ne paraîtra pas moins criminel mais peut-être plus franc, plus net. »
« Le génocide des juifs était sans doute plus criminel mais paraît tout de même un peu petit bras auprès du remplacisme global »...


La suite ici : Soutenir Renaud Camus, c'est défendre la liberté d'expression !

Sur le sujet Finkielkraut soutient (en partie seulement) Camus :

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Les collabos

29 Octobre 2017, 17:57 Message

Je ne signe pas.
Bien sûr, il n’y a pas trace de contestation ou de l’apologie de crimes contre l’humanité dans ces tweets ni dans l’esprit de Camus. Mais qu’allait-il faire dans cette galère ?
D’abord, marre des tweets où on fait le malin, triste de voir le talent réduit, de lui-même, à ce formatage idiot. Ensuite, je suis réservé sur l’intérêt du retour perpétuel sur les thèmes de l’occupation allemande et le l’extermination des juifs par les nazis. Outre que Camus se sait guetté sur le sujet par les officines de la police de la pensée, la comparaison systématique avec le Grand remplacement me semble abusive. [Je dis systématique et je sais bien que comparer n’est pas assimiler, mais enfin…] Oui, il s’agit bien, dans le cas du GR, d’un génocide par submersion mais les moyens employés ne sont pas assimilables à ceux mis en œuvre dans l’holocauste. Les juifs étaient raflés et ne pouvaient ni se défendre ni fuir. Nous, nous avons laissé élire M. Macron, président de la République. Et c’est le cœur du sujet dont je ne veux pas m’éloigner. La shoah a été un crime de guerre, un assassinat de masse par une idéologie bien identifiée. La situation actuelle de notre pays et de l’Europe est celle d’un suicide par désœuvrement. La submersion, qui a tout d’une colonisation, est l’agent du mal à l’œuvre, visible, nommable, combattable, elle n’en n’est pas la cause première. Le mal est bien plus profond, bien plus vaste, il est en nous.

Messages: 1414

Re: Les collabos

29 Octobre 2017, 18:46 Message

Hmm!

Le grand remplacement est une étape de la conquête islamiste qui se fera par tous les moyens. On connaît l'objectif, les preuves sont données en "live" qu'il n'existe aucun moyen de l'ordre de la barbarie qui soit prohibé, tout est clair comme de l'eau de roche, encore plus que lors de la parution de Mein Kempf où personne ou presque ne voulait voir. Qui aurait pu croire que le majorité du peuple allemand civilisé et chrétien ait pu suivre l'entreprise et l'applaudir; il n'y a pas plus de rempart en France contre cette barbarie islamique, qu'il n'y en a eu contre Hitler. La lâcheté me paraît même plus grande. Ce n'est pas en vain que ce forum s'appelle les collabos ce qui n'est en rien outrancier.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Les collabos

29 Octobre 2017, 19:06 Message

Je ne me suis pas fait comprendre. Cela n'est pas bien grave. Merci de votre réaction et bonne soirée à vous, chère Jeanne.

Messages: 1414

Re: Les collabos

29 Octobre 2017, 19:39 Message

Hmmmmm !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15149

Re: Les collabos

30 Octobre 2017, 09:16 Message

Eric Veron a écrit:D’abord, marre des tweets où on fait le malin, triste de voir le talent réduit, de lui-même, à ce formatage idiot.
Entièrement d'accord sur ce point. Itou sur le parallèle à trop d'égards controuvé avec le XXème siècle, quand il s'agit de penser "ce qui survient", qui l'englobe et le dépasse de toutes parts. C'est cela qui est "petits bras". Et l'on ne peut exclure (euphémisme) l'attrait pervers pour la shlague doxique sous prétexte de "liberté", le besoin de se faire remarquer, de confirmer ad libitum sa pose pour cause d'egotisme (on en sait les ravages). Pas entendu Finkielkraut, mais j'imagine assez bien le discours qu'il a du tenir.

Néanmoins, je signe, compte tenu de la situation, même si je n'aime pas être pris, peu ou prou, en otage.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 604
Localisation: Paris

Re: Les collabos

30 Octobre 2017, 10:32 Message

Je ne signe pas.
Renaud Camus joue un jeu très dangereux. Le grand connaisseur de la langue qu’il est ne peut ignorer qu’il y a plusieurs niveaux de compréhension d’un texte nécessairement très court. Ici, le premier niveau est abject, puis quand on y réfléchit on découvre le second qui est raisonnable. Ces textes sont visiblement faits pour choquer ceux qui aiment être choqués (un peu des autres aussi dont moi) qui se verront traiter d’imbéciles n’ayant rien compris à la profondeur du texte. Je me demande ce que veut Camus. Mourir en martyr d’une cause qu’il abîme de plus en plus et que je partage ?

Avatar de l’utilisateur
Messages: 604
Localisation: Paris

Re: Les collabos

30 Octobre 2017, 10:48 Message

Eric Veron a écrit:Je ne signe pas.
Bien sûr, il n’y a pas trace de contestation ou de l’apologie de crimes contre l’humanité dans ces tweets ni dans l’esprit de Camus. Mais qu’allait-il faire dans cette galère ?
D’abord, marre des tweets où on fait le malin, triste de voir le talent réduit, de lui-même, à ce formatage idiot. Ensuite, je suis réservé sur l’intérêt du retour perpétuel sur les thèmes de l’occupation allemande et le l’extermination des juifs par les nazis. Outre que Camus se sait guetté sur le sujet par les officines de la police de la pensée, la comparaison systématique avec le Grand remplacement me semble abusive. [Je dis systématique et je sais bien que comparer n’est pas assimiler, mais enfin…] Oui, il s’agit bien, dans le cas du GR, d’un génocide par submersion mais les moyens employés ne sont pas assimilables à ceux mis en œuvre dans l’holocauste. Les juifs étaient raflés et ne pouvaient ni se défendre ni fuir. Nous, nous avons laissé élire M. Macron, président de la République. Et c’est le cœur du sujet dont je ne veux pas m’éloigner. La shoah a été un crime de guerre, un assassinat de masse par une idéologie bien identifiée. La situation actuelle de notre pays et de l’Europe est celle d’un suicide par désœuvrement. La submersion, qui a tout d’une colonisation, est l’agent du mal à l’œuvre, visible, nommable, combattable, elle n’en n’est pas la cause première. Le mal est bien plus profond, bien plus vaste, il est en nous.


Cher Eric, je suis complètement d'accord avec votre analyse.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Les collabos

30 Octobre 2017, 10:54 Message

Et moi-même avec les précisions que vous apportez. Je vous souhaite une bonne semaine, cher Jean-François.

Messages: 1414

Re: Les collabos

30 Octobre 2017, 11:38 Message

Je me permets d'appeler votre attention sur le fait que contester la tactique politique d'une personne est une chose, mais ne pas soutenir sa liberté de parole en est une autre quand la justice vise à faire taire les pensées "inconvenantes" par le biais d'associations stipendiées. Renaud Camus est une sorte de Cassandre. Il faut laisser faire taire les Cassandre ?

Avatar de l’utilisateur
Messages: 604
Localisation: Paris

Re: Les collabos

30 Octobre 2017, 11:53 Message

Jeanne a écrit:Je me permets d'appeler votre attention sur le fait que contester la tactique politique d'une personne est une chose, mais ne pas soutenir sa liberté de parole en est une autre quand la justice vise à faire taire les pensées "inconvenantes" par le biais d'associations stipendiées. Renaud Camus est une sorte de Cassandre. Il faut laisser faire taire les Cassandre ?


Votre point de vue est respectable, mais je pense que Renaud Camus, dans sa dérive (car dérive il y a), donne justement des armes à ceux qui veulent faire taire les pensées "inconvenantes".

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles