Afficher le sujet - Liberté, liberté chérie...

Liberté, liberté chérie...

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Les collabos

30 Octobre 2017, 10:54 Message

Et moi-même avec les précisions que vous apportez. Je vous souhaite une bonne semaine, cher Jean-François.

Messages: 1414

Re: Les collabos

30 Octobre 2017, 11:38 Message

Je me permets d'appeler votre attention sur le fait que contester la tactique politique d'une personne est une chose, mais ne pas soutenir sa liberté de parole en est une autre quand la justice vise à faire taire les pensées "inconvenantes" par le biais d'associations stipendiées. Renaud Camus est une sorte de Cassandre. Il faut laisser faire taire les Cassandre ?

Avatar de l’utilisateur
Messages: 604
Localisation: Paris

Re: Les collabos

30 Octobre 2017, 11:53 Message

Jeanne a écrit:Je me permets d'appeler votre attention sur le fait que contester la tactique politique d'une personne est une chose, mais ne pas soutenir sa liberté de parole en est une autre quand la justice vise à faire taire les pensées "inconvenantes" par le biais d'associations stipendiées. Renaud Camus est une sorte de Cassandre. Il faut laisser faire taire les Cassandre ?


Votre point de vue est respectable, mais je pense que Renaud Camus, dans sa dérive (car dérive il y a), donne justement des armes à ceux qui veulent faire taire les pensées "inconvenantes".

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Les collabos

30 Octobre 2017, 12:10 Message

Tactique politique, vraiment ? Ou un certain narcissisme, tendance solipsisme maso ?

Messages: 1414

Re: Les collabos

30 Octobre 2017, 13:30 Message

C'est de fait une tactique politique. Qui peut prendre sa source dans son caractère, ce dont il n'a pas l'exclusivité.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Les collabos

30 Octobre 2017, 13:31 Message

Pas entendu Finkielkraut, mais j'imagine assez bien le discours qu'il a du tenir.

Lui, l'a écouté :

Plieux, dimanche 29 octobre 2017, sept heures et demie du soir. Alain Finkielkraut, lors de son émission désormais fameuse du dimanche à midi, sur RCJ, avec Élisabeth Lévy, s’est plutôt bien tiré du difficile exercice consistant à me renier beaucoup et à me sauver un peu, à me pousser vers le gouffre final et à me retenir sur son bord, in extremis, par la peau des fesses. Son ton général n’était pas inamical à mon endroit : plutôt désolé, las, et même accablé. Il se désespère que je ne l’écoute pas davantage. Il me voit m’enfermer dans un château fort et m’y tenir toujours plus seul, toujours plus extrême, toujours plus radical. Je m’autoradicalise, selon son mot. Ce n’est pas faux, je suis le désespoir des hamsters.[...]

Le terrible dans cette histoire, comme toujours avec Renaud Camus, est que la suite de cette entrée de son Journal, sur un autre registre que celui de la provocation et du ricanement, est pleine d’une clairvoyance rare, d’analyses justes, rarement explicitées et —faut-il le préciser — exprimées dans une langue d’une clarté et d’une maîtrise qui laissent coi.

Messages: 1414

Re: Les collabos

30 Octobre 2017, 14:08 Message

"des hamsters", pourquoi des hamsters ? Parce que c'est un animal précautionneux quant à sa survie ? :?:

Messages: 224

Re: Les collabos

30 Octobre 2017, 19:19 Message

Parce que les hamsters sont utilisés dans les centres de déradicalisation, dit-on.

En prison, "on navigue à vue", "les matons se tiennent les côtes, après avoir assisté à une séance au cours de laquelle des détenus radicalisés devaient caresser un hamster en le regardant droit dans les yeux".

http://www.huffingtonpost.fr/vida-azimi/deradicalisation-islamisme-attentats_b_9717978.html

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15152

Re: Liberté, liberté chérie...

30 Octobre 2017, 19:22 Message

Sujet déplacé du fil "Les collabos" à celui-ci, plus approprié.

Messages: 224

Re: Liberté, liberté chérie...

30 Octobre 2017, 20:04 Message

Tout génocide n'est pas uniquement sanguinaire. Induire le renoncement à être chez un peuple est entreprise génocidaire : le piétinement des cultures indigènes, la déculturation du peuple historique, l'enseignement de l'oubli de ce qu'il fut, la promotion de la consommation de psychotropes (ailleurs et en une autre époque, ce fut l'alcool), celle de l'avortement, le renoncement à être par le renoncement à se reproduire, etc. sont autants d'instruments génocidaires qui furent mis en oeuvre avec les résultats que l'on sait contre des peuples indigènes d'Amérique au XIXe siècle.

Que les maladresses ou outrances de langage de ces twits de Camus ne conduisent personne à s'aveugler sur une pensée qui colle au réel bien plus qu'on se le figure.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Liberté, liberté chérie...

30 Octobre 2017, 20:59 Message

À tout le moins, cher Francis, tâchons de trouver un autre terme désignant le processus en cours. Génocide est déjà pris et chacun sait à quelle méthode il fait référence. Camus en joue, il a tort. Je reconnais bien volontiers que l’aboutissement peut-être le même, l’éradication d’une population au profit d’une autre. Je veux bien admettre que l’échelle de la prospective de la submersion en cours peut-être plus vaste concernant le destin de l’Europe que ne le fut l’abomination nazie. Mais restons sérieux, les moyens employés ne sont pas comparables, ni la responsabilité des individus. Le renoncement à être que vous évoquez fort justement et qui nous détruit, n’est pas à mettre sur le même plan que les camps de la mort. En ce qui concerne le désastre contemporain, je propose, provisoirement, le terme de suicide de masse assisté. Évidemment, c'est moins brillant.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15152

Re: Liberté, liberté chérie...

31 Octobre 2017, 09:44 Message

Non seulement ces comparaisons sont controuvées, à dire le moins, non seulement elles sont sottement provocatrices et contreproductives, à dire le moins derechef, mais on peut aussi s'inquiéter du manque sérieux de maîtrise des sujets que prétend aborder désormais l'auteur en cause, qui suit en cela (non sans malhonnêteté intellectuelle) un sillage dont il ignore beaucoup (liste de lecture à disposition) — on le constate vite — et en faveur duquel la disposition constante de sa vie ne le dispose guère : Camus, penseur anti-moderne de la technique, découvreur des méfaits du Taylorisme, auquel, qui pis est, des idiots pontifiants et trieurs de lentilles (qui s'estiment pourtant fort éclairés, et instruits) opposent le retour à la vie des Amish, comme si entre le "transhumanisme" (terme inadéquat, de type slogan, mais on fera court) sans limite et le retour à la bougie il n'y avait rien d'autre à envisager : mon Dieu, mon Dieu... Quel gag ! Un petit tour sur le site concerné pour voir l'éventuelle réaction du justiciable, et puis s'en va très vite, en regrettant d'y avoir passé si peu que ce soit de temps. Il va falloir songer à un fil "Les idiots" tout court, utiles ou pas.

Cela dit, le titre de ce fil est explicite, notre Charte aussi bien, et, sur le site des "Amoureux de la France", c'est un manque criant pour l'heure :

«Liberté : d'opinion, de pensée, de parole, d'expression, de critique — fin des prérogatives d'associations dénonciatrices et accusatrices, fin des censures et oppressions, fin des lois "mémorielles" et liberticides — sanctuarisation de la liberté du citoyen face à l’État et à l’envahissement technico-numérique — rupture avec la logique du "tout ce qui n’est pas interdit est obligatoire". » (Charte Que Demeure la France)

La cohérence intellectuelle implique de signer, la morale politique le contraire.
C'est très embêtant. Camus nous enquiquine, il vieillit mal.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 604
Localisation: Paris

Re: Liberté, liberté chérie...

31 Octobre 2017, 10:33 Message

Renaud Camus semble hostile à une défense fondée sur la liberté d'expression. Ce qu'il écrit n'est pas faux.
Journal 28 octobre 2017 : C’est à propos du “paratexte”, du chapeau qui précède le texte, que j’éprouve une légère réticence. En effet, il insiste exclusivement sur la “liberté d’expression”, qu’il s’agirait de défendre en ma personne. Et certes je suis très favorable à la liberté d’expression, et trouve très légitime et sain qu’on manifeste ou pétitionne en sa faveur. Mais en l’occurrence, en insistant sur ce thème là et en l’isolant, je crains qu’on ne donne l’impression que j’ai émis quelque incontestable énormité et qu’on réclame le droit, pour chacun et pour moi, d’en dire et publier autant qu’on le souhaite.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2614

Re: Liberté, liberté chérie...

31 Octobre 2017, 11:09 Message

Bien sûr, Didier, ce délire à propos du Taylorisme et des Amish tient effectivement du gag. C’est dommage et dommageable car une réflexion — autrement sérieuse — sur la technique, son élaboration, sa téléonomie devient, chaque jour, plus cruciale.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15152

Re: Liberté, liberté chérie...

27 Novembre 2017, 15:48 Message

Twitter serre la vis et lance un ultimatum aux propriétaires de comptes haineux (20mn)

« A partir du 18 décembre prochain, Twitter pourra sanctionner ses utilisateurs qui publieraient "des images ou symboles haineux dans votre image ou bannière de profil", qui se livreraient à "des comportements inappropriés, tels que du harcèlement ciblé, ou pour exprimer de la haine envers une personne, un groupe ou une catégorie protégée" mais aussi ceux qui seraient associés "à des organisations qui, par leurs propres déclarations ou activités sur la plateforme comme en dehors, utilisent la violence à l’encontre de civils pour servir leur cause, ou incitent à la violence à cette fin".

C’est ce dernier point qui interroge plus particulièrement. Twitter pourrait donc exercer une action de contrôle pour des activités qui n’auraient pas lieu sur son site ? Dans quelle mesure ? Avec quel outil ? Quelles sont ces organisations et comment Twitter cible ces groupes ? Sollicité par 20 Minutes, Twitter n’a pas souhaité répondre à nos demandes. »

On appréciera au passage la limite de la protection : les catégories "protégées".
Pour les autres, pas de problème.

Messages: 1414

Re: Liberté, liberté chérie...

27 Novembre 2017, 20:59 Message

Informations intéressantes...


PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles