Afficher le sujet - Prémices de la guerre qui vient

Prémices de la guerre qui vient

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Avatar de l’utilisateur
Messages: 880

Re: Prémices de la guerre qui vient

7 Octobre 2018, 10:27 Message

Gérard Collomb a eu un certain courage dans son discours de passation de pouvoir, très tardivement certes... On pourra remarquer le silence des médias sur cet avertissement.

http://premium.lefigaro.fr/vox/politique/2018/10/04/31001-20181004ARTFIG00115-reconquete-republicaine-gerard-collomb-brise-le-silence.php

Pas de périphrase. Pas de «et en même temps». Pas de métaphores fumeuses. Pas de off auprès de journalistes. Gérard Collomb a décidé de mettre le premier ministre et le président au pied du mur: la situation d'un grand nombre de territoires urbains ou périurbains français est «très dégradée», tout le monde s'est souvenu de la partition évoquée par un François Hollande, président spectateur. Gérard Collomb a pris un risque en déclarant cela au moment de quitter le ministre plutôt qu'en y arrivant, le risque de donner le sentiment d'une impuissance du politique.

Après des mois à arpenter ces quartiers, à lire des notes remontant du terrain et échanger avec ses acteurs, la réalité a sauté au visage de Gérard Collomb. «Mieux vaut tard que jamais» diront les cyniques, mais la situation est suffisamment grave pour qu'on ne raille pas le réalisme d'un politique même quand il nous semble tardif. La réalité de la désintégration de nombreux quartiers est assez forte pour que Gérard Collomb juge indispensable de «voir ce que l'on voit et, plus difficile encore, de dire ce que l'on voit», pour paraphraser Péguy. Voici en effet ce qu'il dit:

«Monsieur le Premier ministre, si j'ai un message à faire passer - je suis allé dans tous ces quartiers, des quartiers nord de Marseille, au Mirail à Toulouse, à ceux de la couronne parisienne Corbeil, Aulnay, Sevran - c'est que la situation est très dégradée et le terme de reconquête républicaine prend là tout son sens parce qu'aujourd'hui dans ces quartiers c'est la loi du plus fort qui s'impose, celle des narcotrafiquants et des islamistes radicaux, qui a pris la place de la République. Il faut à nouveau assurer la sécurité dans ces quartiers mais je crois qu'il faut fondamentalement les changer, quand des quartiers se ghettoïsent, se paupérisent, il ne peut y avoir que des difficultés et donc (…) il faut une vision d'ensemble car on vit côte à côte et je le dis, moi je crains que demain on ne vive face à face, nous sommes en face de problèmes immenses», et le ministre démissionnaire d'enchaîner sur la loi asile et immigration en affirmant qu'il faut accueillir une partie des nouveaux venus mais en ne les installant surtout pas «dans les cités dont je viens de parler sinon la situation deviendra demain totalement ingérable.»

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Prémices de la guerre qui vient

9 Octobre 2018, 10:59 Message

Yassine Belattar : « Si le prochain ministre de l’Intérieur ne fait pas le lien entre les gens des quartiers et la police, il y aura une émeute. Ce n'est pas une menace, c'est une promesse » (vidéo)


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Prémices de la guerre qui vient

29 Octobre 2018, 09:32 Message

Image


Essonne : Les policiers attirés dans un guet-apens à Corbeil, 3 voitures brûlées. (Actu17)

« Cet épisode de violences urbaines intervient dans un contexte particulier. Depuis quelques jours, des "appels à la purge" pour le 31 octobre, sur tout le territoire, sont relayés sur les réseaux sociaux. Les auteurs de ces messages enjoignent les jeunes de se lancer dans une guerre des bandes, et d’attaquer les policiers et personnes esseulées qu’ils pourraient croiser dans la rue. »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: Prémices de la guerre qui vient

29 Octobre 2018, 13:06 Message

Cher Alain Georges, dans un autre registre que celui de celle que vous proposez par ailleurs, voici une autre photographie qui en dit long, n'est-ce pas ?
Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Prémices de la guerre qui vient

30 Octobre 2018, 09:52 Message

L'un des auteurs de l'appel à la "purge" mentionné supra, retrouvé par la Police, se défend maintenant en prétendant que c'était un "canular" ; et tout le monde d'embrayer avec soulagement sur cette version. Reste d'une part que rien ne dit que cela ne soit en effet qu'un "délire" — dont l'idée et la formulation ne doivent rien à l'imagination —, et d'autre part le simple fait que tout le monde l'ait pris pour argent comptant montre assez où nous en sommes, et l'invraisemblable hypocrisie qui règne chez tous les blablateurs qui saturent l'espace public.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Prémices de la guerre qui vient

31 Octobre 2018, 10:47 Message

Interview inédit de Gérard Collomb (quand il était ministre de l’Intérieur) : «D’ici à cinq ans, la situation pourrait devenir irréversible» (Valeurs Actuelles par Dreuz)

« Que craignez-vous ? Une partition ? Une sécession ?

Oui, je pense à cela, c’est ce qui me préoccupe.

Combien de temps reste-t-il avant qu’il ne soit trop tard ?

Je ne veux pas faire peur, mais je pense qu’il reste peu de temps.

Combien ?

C’est difficile à estimer, mais je dirais que, d’ici à cinq ans, la situation pourrait devenir irréversible. Oui, on a cinq, six ans, pour éviter le pire. Après… »


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Prémices de la guerre qui vient

1 Novembre 2018, 10:31 Message

Image

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Prémices de la guerre qui vient

1 Novembre 2018, 10:49 Message

Suite :



Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Prémices de la guerre qui vient

3 Novembre 2018, 09:56 Message

« Invité de Thierry Ardisson dans l’émission Les Terriens du samedi !, diffusée ce 4 novembre sur C8, Philippe de Villiers ne mâche pas ses mots. À l’occasion de la sortie de son nouveau livre Le Mystère Clovis aux éditions Albin Michel, l’ex-député européen, fondateur du Puy du Fou, est venu défendre les racines chrétiennes françaises, qui seraient selon lui bafouées par l’islamisation du continent européen.

Comme à son habitude, l’ancien candidat à la présidentielle dénonce les "eurocrates et des élites mondialistes" qui souhaiteraient bâtir "une société multiculturelle, en prenant le risque de faire une société multidéculturée et multiconflictuelle". Thierry Ardisson va jusqu’à le qualifier de "lanceur d’alerte". "On a toujours tort d’avoir raison trop tôt" rétorque de Villiers, se prévalant d’avoir eu dix ans d’avance. […]

Alors que Thierry Ardisson tente d’obtenir des confidences "sur la réalité de la situation politique en France" qui lui aurait été données par son frère [le général Pierre de Villiers], Villiers botte en touche. Avant de lâcher ce qu’aurait dit son frère au président de la République : "Si ça pète dans les banlieues, on n’est pas capable de faire face, on n’a pas les moyens de faire face, on n’a pas les hommes." »

(Le Point)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17511

Re: Prémices de la guerre qui vient

23 Novembre 2018, 09:35 Message

Les gilets jaunes sont un danger de première grandeur pour l'ordre public.

La preuve :


Précédente

Retourner vers Politique & Nouvelles