Afficher le sujet - De l'Institut pour la Justice

De l'Institut pour la Justice

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Messages: 331

De l'Institut pour la Justice

10 Février 2018, 00:13 Message

http://s.institutpourlajustice.org/HM?b ... Rwjv3slHJQ

[...] « Selon le propriétaire, les squatteurs en question auraient profité d’un de ses fréquents séjours à Nice (Alpes-Maritimes), au chevet de son père malade, pour s’approprier son appartement de 60 m². »

La suite est à peine croyable, c’est Serge qui explique : « ils sont entrés par effraction, ont changé les serrures, modifié le contrat EDF et se sont littéralement installés, s’étrangle Serge. Je n’ai réalisé ce qui se passait que plusieurs jours après, quand mon syndic m’a appelé pour me prévenir qu’un homme avait essayé de se faire passer pour moi afin d’obtenir un badge d’accès au parking. Hélas, il était trop tard… ».

Beaucoup de gens perdraient leurs nerfs face à une telle situation.

Mais Serge a naturellement pensé qu’il était dans son bon droit et qu’il pourrait déloger les squatteurs sans force, ni violence. Après tout, il est chez lui n’est-ce pas ?

Mais non. « Trop tard en effet pour entamer une simple procédure d’expulsion. Car au-delà de 48 heures, les nouveaux occupants, même sans droit ni titre, sont en mesure d’invoquer le droit au logement. « A partir de là, on entre dans une procédure compliquée qui, dans certains cas, peut durer jusqu’à trois ou quatre ans, regrette Me Nejma Labidi, l’avocate du propriétaire. C’est ubuesque. D’autant que les personnes qui occupent l’appartement de mon client ne sont pas des gens en situation de précarité. Loin de là… ». [...]

Messages: 331

Re: De l'Institut pour la Justice

9 Mai 2019, 11:38 Message

institut pour la justice

Extraits :

"Dans une de ses dernières études, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) trouve que de 64% des Français ont une opinion négative de la justice. Presque deux personnes sur trois."

"L’ONDRP précise que 71% des personnes qui déclarent avoir été témoins d’actes de délinquance, ont une mauvaise opinion de la justice. Sans parler des victimes… "

"(la France pointe) à la 14ème place (sur 28) en ce qui concerne les moyens alloués à la justice, avec 72€ par habitant et par an consacrés à la justice. C'est deux fois moins qu'en Allemagne (146€), et c'est bien loin des deux premiers du classement : le Royaume-Uni (155€) et le Luxembourg (179€)."

"Concernant le nombre de juges la France est 24ème sur 28, avec dix juges professionnels pour 100 000 habitants, deux fois moins que la moyenne des États membres de l'Union européenne.
En matière de durée, un Français devra attendre en moyenne 304 jours pour voir son cas jugé en 1ère instance, contre 19 jours au Danemark, 91 aux Pays-Bas, ou 133 en Suède !

Pourtant, des moyens pour la justice, nos dirigeants savent en trouver lorsqu’il s’agit d’installer des lignes de téléphone fixe dans toutes les cellules, ou bien de faire participer les détenus au « Grand débat » voulu par le président de la République… C’est une question de priorité."

" Notre priorité à l’IPJ, c’est vous. "

Messages: 331

Re: De l'Institut pour la Justice

4 Juillet 2019, 14:47 Message

Je ne suis décidément pas à l'aise avec forme de transmission de message de Laurence Havel, directrice de cet institut. En revanche, le constat suivant est révélateur et intéressant tout de même, dans le fond.


institut pour la justice

"Savez-vous qu’aux États-Unis les homicides et les vols avec violence ont diminué de 53% entre 1980 et 2010 ?

Savez-vous qu’à New-York la criminalité a diminué de presque 90% depuis la fin des années 1980 ?

Et en France… ?

Le nombre de « violences gratuites » ne cesse de croître. Il y a un an nous avions presque atteint le triste record de 1 000 actes de violence gratuites… par jour !

En 2018, ces violences gratuites avaient augmenté de 6% par rapport à la même période en 2017.

En 2017, elles avaient déjà augmenté de presque 3% par rapport à 2016.

ETC, ETC, ETC…

Quant aux violences sexuelles (et encore, seulement celles portées à la connaissance de la justice), elles avaient augmenté de presque 20% entre 2017 et 2018 !

Mais alors, comment expliquer une telle différence entre la France et les États-Unis ?

Certains veulent nous faire croire que l’explication de la criminalité reposerait sur les inégalités ou les injustices. Mais la France est le pays aux impôt et aux dépenses, notamment sociales, les plus élevées d’Europe.

D’où vient le problème alors... ?

La différence entre les USA et la France est que nos amis américains n’ont pas peur d’employer des méthodes fortes mais surtout des méthodes efficaces pour lutter contre la délinquance. [...] "


Retourner vers Politique & Nouvelles