Afficher le sujet - Journalisme

Journalisme

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18124

Re: Journalisme

27 Décembre 2018, 09:50 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18124

Re: Journalisme

30 Décembre 2018, 12:51 Message



« Incendie au Parisien : La maire de Paris, Anne Hidalgo qualifie le feu "d'inadmissible". Pourtant la piste accidentelle semble privilégiée selon LCI »

Glapissements indignés, de la dinguote Hidalgo au maffieux politique Ferrand, de ceux qui sont trop contents d'avoir enfin un os à ronger, dénonçant avec virulence les gilets jaunes ; las, c'est, de toute évidence, un concours de circonstances... ce que les médias sont bien obligés de dire, avec retard.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18124

Re: Journalisme

30 Décembre 2018, 13:40 Message

Image


Las encore, il ne suffit plus de mentir le réel pour qu'il disparaisse par enchantement... décidément, c'était mieux avant.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18124

Re: Journalisme

7 Janvier 2019, 09:24 Message

Image


D'une journaliste (épouse du très brillant Aquilino Morelle) du "service public".

L'horreur "effrayante" :


Messages: 128

Re: Journalisme

7 Janvier 2019, 10:06 Message

Tenons à jour notre carnet mondain : ex-épouse d'Aquilino M. lui-même étant en compagnie de Laurence E. ci-devant e présidente de la B.N.F.
Dernière édition par Luc le 7 Janvier 2019, 13:00, édité 1 fois.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18124

Re: Journalisme

7 Janvier 2019, 10:41 Message

Pour prolonger, je découvre ceci, qui relève bien de l'Inquisition ordinaire des fouille-merde :

Ils aiment Marguerite, son clip « Les gentils, les méchants ». Mais… (Bd Voltaire)

« "Controversé", "le clip a été taxé d’antisémistime", expliquent d’abord deux journalistes de Konbini qui, consciencieux, ont aussitôt "voulu y voir plus clair". Les conclusions de leur enquête (un quart d’heure de lecture des réseaux sociaux, pause café comprise ?) concordent précisément avec celles de L’Obs : "En cause, sa dédicace de la chanson à 'BHL et Cohn-Bendit' et une phrase dans laquelle elle dénonce 'l’ENA, Rothschild, Bercy' ". Les deux journaux citent la défense publiée par la jeune femme : "Je fais une dédicace à BHL et Cohn-Bendit, car BHL a discrédité le mouvement des gilets Jaunes dès le début, et Daniel Cohn-Bendit s’est offusqué de leur 'violence', lui, le révolutionnaire, symbole de mai 1968 […] Quant à 'l’ENA, Rothschild, Bercy', c’est une métaphore pour désigner Emmanuel Macron, puisqu’il s’agit de son parcours." Effectivement, l’explication se tient. Circulez, y a rien à voir. Marguerite ne fait manifestement pas partie de ces "gilets jaunes qui voudraient que les Juifs portent l’étoile jaune" dénoncés par Benoît Rayski dans Atlantico le 23 décembre.

Qu’à cela ne tienne. "Piqués au vif" (sic), les deux journalistes de Konbini poursuivent leurs investigations. "Qui est donc Marguerite ? Pourquoi ce clip ? Derrière cette vidéo, visionnée un grand nombre de fois dont le public ignore la genèse, y aurait-il une quelconque idéologie sous-jacente ?", s’interrogent ces probables fans de "Faites entrer l’accusé". C’est qu’ "en creusant un peu le compte Facebook perso de Marguerite", ils ont "[découvert] des affinités avec des groupes anti-avortement, mouvances cathos tradis". Et se sont tout naturellement, donc, "demandé s’il fallait relire cette vidéo virale autrement". Réponse de l’intéressée : "Non, le clip ne fait aucune allusion à la religion." Poursuivant l’interrogatoire avec la même implacable absence de logique, ils insistent : "Mais on peut quand même être très catho et pro-gilet jaune ?" "Peut-on par exemple être gilet jaune et avoir défilé, quelques années plus tôt, dans la Manif pour tous ?" Peine perdue : "Les confidences s’arrêteront là", déplorent-ils. Même regret chez L’Obs, qui révèle quant à lui que la chanteuse "apparaît également en 2014 dans le clip d’une chanson anti-mariage pour tous". Irrémédiablement damnée, cette Marguerite qui a naguère vendu son âme au diable de la Manif pour tous ? Non car, elle l’avoue, ses "opinions bougent, avec plus de questionnements que de certitudes". Ouf, nos Cauchon de la bien-pensance ont pu lui épargner le bûcher. Preuve qu’il ne faut pas désespérer de l’humanité et qu’il y a encore de "gentils méchants". »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18124

Re: Journalisme

8 Janvier 2019, 10:43 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18124

Re: Journalisme

9 Janvier 2019, 19:39 Message

Image


En baisse de 10 points en trois semaines, mais quelles semaines, et quelle propagande !
La persistance de ce mouvement, et du soutien dont il dispose diffusément, est plus qu'étonnante.
En dépit de tout, le mouvement reste majoritaire dans l'opinion.

Paraît-il que Macron, de son côté, remonte de 5 points d'un coup dans un sondage Ifop - Paris Match ! Pas impossible qu'il ait stoppé sa chute provisoirement — et selon ce sondage grâce... aux gens "de droite", et aux retraités, ce qui est, hélas, très possible : on n'est jamais trahi que par son propre camp... ; en revanche 5 points, l'Ifop y est allé un peu fort dans la tentative de prédiction réalisatrice... Ils l'attendent tous tellement, cette réaction ! Il font tant et tant pour la provoquer ! Au risque d'entraîner le pays par le fond. Il est vrai qu'ils s'en foutent comme de l'an quarante.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18124

Re: Journalisme

9 Janvier 2019, 19:48 Message

Un bel exemple de la tyrannie intellectuelle et "morale" qui règne sans partage au sein de l'espace public, et pas seulement médiatique.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18124

Re: Journalisme

13 Janvier 2019, 09:44 Message

« ...la presse appartient à 90 % à l’oligarchie financière qui la concentre et l’utilise comme une arme redoutablement efficace pour servir ses intérêts. Faut-il citer des exemples d’empereur des médias ? Disons alors Drahi, patron d’Altice, de SFR, de L’Express, de Libération, de RMC, de BFM TV (pardon, j’en oublie peut-être), avec des relais au Portugal, en Israël, aux Pays-Bas et aux États Unis. Ils sont un certain nombre, comme lui, peu nombreux, mais dont la mainmise sur la communication est quasi totale. Dès lors, les "Pujadas" et autre "Aphatie" étant les obligés grassement rémunérés de ces pygmalions n’ont qu’une seule assignation, qui est de favoriser l’émergence d’une adhésion unanime à la démarche de cette volonté d’hégémonie.

Mais, me direz-vous, quel intérêt ces forces obscures tirent-elles de ce phagocytage de l’information ? La réponse est, là aussi, très simple. Il est le moyen efficace, légal et subliminal de gagner l’adhésion des esprits sans que ceux-ci aient le sentiment d’être captés mais croient agir par choix, par adhésion, par détermination personnelle et démocratique. Dès lors, imaginez, un peu, la capacité hypnotique, à force d’être utilisée sans cesse et sur tous les canaux, que ce pouvoir, de l’ombre mais pourtant bien réel, peut avoir sur la masse de nos concitoyens. » (Bd Voltaire)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18124

Re: Journalisme

13 Janvier 2019, 09:53 Message

Ouest-France : des bons sentiments, un journalisme pépère et des ventes en chute libre (Breizh Info)


***


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18124

Re: Journalisme

13 Janvier 2019, 18:23 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18124

Re: Journalisme

14 Janvier 2019, 09:46 Message

[MAJ]

La tartufferie des journaleux de tous les médias n'éclate jamais autant, et de façon plus scandaleuse, que lorsqu'ils feignent de s'étonner, en Sainte Nitouche de circonstance, avec un cynisme sans égal, de la "haine" (sic) dont ils font l'objet ; qui n'est pourtant que le juste retour de la participation active au mensonge permanent immergé dans le bla-bla publicitaire et de la servilité idéologique qui sont l'alpha et l’oméga de ce qu'est devenu ce "métier", le plus improbable de tous.

Leur zèle à servir le discours de la correction idéologique, le cas échéant au prix du déni le plus total du réel, ou du soutien enthousiaste aux dingueries d'une modernité devenue folle, et en tous cas toujours au profit du spectacle marchand, ce zéle transpire partout, jusque dans les sujets les plus anodins. Il n'est pas un fait qu'ils ne mentent, peu ou prou, et l'analyse du premier JT venu pourrait donner lieu à des heures de décortiquage accablant pour rétablir un peu de vérité.

Mais ces gens se drapent dans leur prétendu rôle de contre-pouvoir, s'arrogent le rôle de défenseur de la liberté et de la démocratie, alors qu'ils en sont précisément les adversaires les plus systématiques, et les plus pernicieux.

Être à ce point stupide sur son propre cas, ce n'est plus de l'aveuglement, même volontaire, c'est manifester la figure odieuse du traître le plus faux-cul qui soit. Il ne faut dès lors pas s'étonner de ce qui s'ensuit.


***


« Il faut le redire : la véritable rupture, le craquement, la faille qui se transforme en canyon, entre le Peuple de France et les “élites” auto-proclamées (Pouvoir + Presse), date de ces deux événements joints. Lorsque les Français votèrent à 54,67% “NON” au projet de constitution, espérant mettre un coup d’arrêt à la construction européenne devenue folle, ils venaient pourtant de subir un véritable matraquage médiatique.

Rappelons que plus de 71% de la couverture médiatique avait été accordée au “OUI” ! C’était ainsi qu’il “fallait voter”, le message était clair : honte aux promoteurs du “NON” ! Pourtant, contre toute attente des médias – qui ne voient souvent rien venir des mouvements populaires – le “NON” l’emporta. Ce fut la rupture.

Et lorsque Nicolas Sarkozy posa la signature de la France sur le traité de Lisbonne qui reprenait à peu de choses près les tenants et les aboutissants du traité rejeté, il planta un couteau dans le pacte de confiance qui liait jusqu’alors tant bien que mal les électeurs et les élus.

Les élites n’ont pas compris que cette trahison ne serait jamais pardonnée, ni que les Français la feraient un jour payer à toute la classe dirigeante dans son ensemble.

D’une certaine façon, le mouvement des Gilets jaunes est héritier de la trahison de Lisbonne. » (La Lettre patriote)

Pas faux, sauf que ce n'était pas là une exception à la règle, mais la manifestation alors la plus évidente de ladite règle, laquelle s'est appliquée depuis comme jamais, avec en nouveau point d'orgue la présidentielle de 2017.

Et j'y reviens : le mentir qui transit quasi toute publication de presse, jusque dans les moindres faits quotidiens, jusque dans la presse dite de proximité, la dépendance au langage de la falsification de tous les pisse-copies : voilà le mal, très profondément enraciné.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18124

Re: Journalisme

14 Janvier 2019, 22:19 Message

Pourquoi tant de haine ? (ritournelle)

On apprenait très incidemment aujourd'hui que la personne en gilet jaune touchée à la tête à Bordeaux dans des conditions absolument scandaleuses (vidéo supra) était un père de famille pompier volontaire, et qu'il est dans le coma suite à une hémorragie cérébrale, son pronostic vital étant engagé. Le parquet a du ouvrir une enquête et la préfecture demander à l'IGPN d'intervenir : en effet, il n'était plus possible d'offusquer la chose.

Pour autant : longue tirade ce soir au cours des JT autour des gilets jaunes, mais sur le thème du "débat national" macroniste — Pujadas sur LCI fait plus et dénonce les fakenews qui circulent sur les réseaux sociaux, ainsi que la sottise complotiste du vulgum pecus, comme principales raisons de la "haine" à l'encontre des médias ; mais pas un mot sur cette news pourtant bien réelle, incontestable, et moins encore de débats (alors qu'il y en a à tirelarigot tous les jours sur les thèmes les plus divers) sur la violence policière qui s'est déchaînée ces dernières semaines, sur le deux poids deux mesures si l'on compare avec ce qu'il en est avec qui vous savez, pas une réaction sur les armes utilisées par la Police et les dégâts qu'elles provoquent pour demander leur interdiction avant qu'il ne soit trop tard, rien.

Qu'ils ne viennent pas pleurnicher ensuite.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18124

Re: Journalisme

16 Janvier 2019, 08:45 Message

Soyons précis : hier soir, le JT2 a évoqué le cas du pompier volontaire aligné à Bordeaux d'un tir de flash-ball dans la tête, alors qu'il s'en allait par une petite rue, donc de dos, et qui est aujourd'hui dans le coma suite à une hémorragie cérébrale. On a même pu voir la vidéo présentée ici, et on a eu droit à une mention de ce qu'il était demandé par certains (le défenseur des droits en particulier) que ces armes soient retirées de l'arsenal des forces de l'ordre.

Avec trois jours de retard, au milieu de tout un fatras autour de l'affaire des gilets jaunes, cela a été seulement évoqué, et pas traité, et qui pis est présenté comme une exception sans doute regrettable, mais pas comme la conséquence, parmi bien d'autres également dramatiques, d'une décision politique d'exploitation des forces de l'ordre comme force de répression violente et démesurée d'un mouvement populaire ; le tout, certainement par obligation de service minimum, et une nouvelle fois en raison de l'impact des "réseaux sociaux" qui sont, dans ces moments, le seul moyen de faire circuler un peu du réel. Et que ces gens agonisent alors.


***

le JT1 est presque pire, au peu que j'ai pu en voir (le JT2, c'est très dur, mais alors TF1... je préfère ne pas décrire)

Un exemple :

« ...la récente rétrospective dans le journal de 20 heures d’Anne-Claire Coudray sur TF1, dimanche soir (13 janvier), visant à établir un comparatif de nombres entre les manifestations de ces dernières années et les gilets jaunes.

Le mini-reportage évoque le million de manifestants durant les grèves de 1995 (c’est dire si l’on remonte), les 800.000 Français qui battaient le pavé pour dire non à la réforme des retraites en 2010, les 350.000 mécontents de sortie en 2016 pour la loi El Khomri et… et c’est tout ! Oui, c’est vraiment tout. Ils ne se moquent pas un peu de nous ?

Des drapeaux roses et bleus, une petite famille en pictogramme, un acronyme – LMPT… TF1 ne se souvient vraiment de rien ? Oubliés, écrasés, effacés, ces manifestants que François Hollande a salués à son corps défendant dans Conversations privées avec le Président (de Karim Rissouli et Antonin André, Albin Michel) : "Je suis lucide. On a traversé beaucoup de moments où la contestation était forte. Le mariage pour tous : un million de personnes dans la rue." TF1 les aurait donc complètement zappés ? » (Bd Voltaire)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles