Afficher le sujet - Petite jacquerie d’extrême droite

Petite jacquerie d’extrême droite

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

19 Décembre 2018, 13:10 Message

Ce qui s'appelle ne rien avoir compris. Et jouer avec le feu.

Image

Messages: 331

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

19 Décembre 2018, 18:14 Message

Cet engouement vengeur, excessif, à écraser, à disperser les cendres et à enterrer toute trace de ce qui nous a fichu une sacrée trouille : un trait permanent, versaillais, de la réaction en France.

Toute cette importation massive et forcée d'un prolétariat exotique en France, à partir du tournant des années 70, était inspirée par la même passion triste : l'ardeur vengeresse, teintée d'une vigoureuse et juteuse Schadenfreude, à troubler, à châtier et à désespérer un peuple de France qui avait fait si peur à ses maîtres en 1968.

Messages: 331

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

19 Décembre 2018, 20:47 Message

Témoignage d'un CRS, à visage et voix masqués :


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

20 Décembre 2018, 09:51 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

21 Décembre 2018, 09:44 Message

Le sondage de Elabe pour BFMTV cité supra mérite le détour, en détail.

A noter que le chapitre consacré au "RIC" est sans appel :

« Quel que soit le domaine d’application du RIC, les Français y sont largement favorables : 82% y sont favorables pour proposer des lois, 80% pour abroger des lois, 76% pour approuver les traités européens et internationaux, 73% pour révoquer un élu et 67% pour modifier la Constitution.

Sur l’ensemble de ces domaines dans lesquels le RIC pourrait être mise en place, le niveau d’approbation diffère en fonction de la catégorie sociale, de la zone d’habitation et du vote à l’élection présidentielle de 2017:

– Les catégories sociales populaires et moyennes sont plus favorables (entre 66% et 88% selon le domaine d’action) au RIC que les catégories sociales supérieures (entre 54% et 82%).

– Les Français des communes rurales sont les plus favorables à la mise en place du RIC (entre 69% et 86%), quel que soit le champ d’action de celui-ci, suivis par les résidents de communes urbaines de province (entre 69% et 82%), et par les habitants de l’agglomération parisienne (entre 58% et 79%).

– Politiquement, ce sont les électeurs de Marine Le Pen (entre 86% et 93%) et de Jean-Luc Mélenchon (entre 83% et 91%) qui sont le plus favorables au RIC, suivis des abstentionnistes (entre 69% et 87%), des électeurs de François Fillon (entre 56% et 74%) et de ceux d’Emmanuel Macron (entre 45% et 71%). »


***


Le "RIC", c'est le retour du boomerang en pleine tête, la conséquence directe du règne trop longtemps sans réplique du mensonge, de la falsification, de l'entourloupe, et pour finir de la forfaiture et la très haute trahison, règne imposé qui pis est depuis des lustres avec un cynisme qui n'a d'égal que la morgue de ses séides. On pourra discuter à toutes sortes d'égards sur cette proposition de "réforme" (guillemets de rigueur, tant la version "intégrale" du RIC (abrogatoire, révocatoire, etc.) représente une renversement constitutionnel complet, et une version archi-démocratique inouïe) ; en tant qu'inverse de l'architecture de la Vème, dont le retour intégral serait souhaitable s'il était encore possible de l'incarner, on pourrait développer sa critique, et sévèrement. Mais la politique est l'art du possible, et doit s'inscrire dans une situation donnée ; or la nôtre est catastrophique, il est minuit passé, et rien d'autre, absolument rien d'autre, ne se profile à l'horizon que la désolation totale, la dévastation achevée du pays, sa décomposition terminale, notre disparition corps et biens, notre euthanasie intellectuelle, morale, sociale, et finalement physique, dans le maelström des forces devenues autonomes du systématisme technique, de la consommation mortifère, et du "progrès" mondialiste. Dans ces conditions, un changement politique "institutionnel" est désormais une coupable rêverie, seuls un pouvoir fort et autoritaire d'une part, ou bien une révolution d'autre part, peuvent, peut-être, renverser la donne et sauver ce qui peut encore l'être. Dans ce conditions, donc, et parce que la chose est venue de cette façon et de ce mouvement, le RIC est à soutenir. Il manifeste un sursaut inattendu du politique, et, nous l'avons assez dit, son retour est la condition sine qua non d'une possible résurgence de notre pays.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 887

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

21 Décembre 2018, 12:08 Message

Eric Zemmour donne son avis sur le RIC dans Le Figaro.

FIGAROVOX/CHRONIQUE - Les élites, qu'elles soient administratives, poli­tiques, médiatiques, ont retourné l'efficacité des institutions de la Ve contre le peuple.

RIC. C'est le nouveau sigle à la mode. Ce sont les «gilets jaunes» qui l'ont popularisé. Le Référendum d'initiative citoyenne est leur marque de fabrique, leur revendication politique, leur réponse à leur sentiment de dépossession démocratique. Le gouvernement, les parlementaires, les élites médiatiques et administratives font mine d'accueillir favorablement cette idée. Mais c'est pour mieux l'enterrer. Déjà, il y a dix ans, lors de la révision constitutionnelle, Nicolas Sarkozy avait agi de même: avaliser le concept pour mieux le rendre impossible.
Pourtant, le référendum est une des grandes innovations de la Ve République. Mais seul le Président avait jusqu'alors le droit de poser la question. Le général de Gaulle avait conçu le référendum comme un moyen de contourner et de vaincre la résistance des élites, qu'elles soient partisanes, parlementaires, économiques ou syndicales. La Ve République était conçue dans son esprit pour établir le contact direct entre le monarque élu et le peuple, par-dessus les «notables et les notoires». Et quand le peuple se détournait du roi, celui-ci s'en allait.

Mais depuis lors, l'esprit des institutions a été dévoyé: les présidents n'organisent plus de référendum ; et quand ils le perdent, ils ne partent pas (Chirac) ; et quand le peuple vote non à la Constitution européenne (2005), le pouvoir la lui impose quand même (Sarkozy 2007). Les élites, qu'elles soient administratives, politiques, médiatiques, ont retourné l'efficacité des institutions de la Ve contre le peuple. Avec le scrutin majoritaire, on empêche la représentation des partis d'opposition. Au nom de l'Europe, on a donné à Bruxelles d'innombrables compétences qu'on ne peut plus discuter à Paris. Au nom de l'Etat de droit, on a donné au juge, qu'il soit français ou étranger, le pouvoir d'établir ce qui était conforme ou pas aux grands principes. La démocratie n'est plus le pouvoir du peuple par le peuple pour le peuple, mais le pouvoir des oligarchies par la technostructure pour les minorités et les lobbys.
Déjà, on nous explique que le RIC devrait d'abord passer par le filtre du Conseil constitutionnel et du Conseil d'Etat. Une bonne manière de le tuer dans l'œuf. Ensuite, on interdit d'avance des sujets comme l'immigration ou la peine de mort. Ce sont pourtant les sujets qui intéressent le peuple.

Nos élites veulent bien de la démocratie si le peuple ne peut rien dire. Elles appellent démagogie ou populisme ce qui est désaccord idéologique ou philosophique avec leurs conceptions du monde, du pays, de l'Homme. Elles veulent bien reconnaître que le référendum fonctionne en Suisse ou en Californie. Mais pas en France. Elles pensent que les Français sont des imbéciles, des ploucs, des racistes. Elles sont comme les élites bourgeoises sous Louis-Philippe qui s'accrochaient au suffrage censitaire par peur du suffrage universel. Le RIC serait le seul moyen de rétablir un authentique suffrage universel.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

21 Décembre 2018, 14:20 Message

Pourquoi le quotidien d’un couple de « gilets jaunes » dérange une partie de nos lecteurs (Le Monde)

Ce n'est pas du mépris, c'est du rejet viscéral, de la haine.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

22 Décembre 2018, 09:30 Message

Voilà qui ne va pas arranger le ressentiment des bienpensants...




***


Gilets jaunes : la famille grande absente ? (Bd Voltaire)

« En France, pour les familles, on ne fait rien, au contraire ; mieux, on les disqualifie en les accusant, tels de vulgaires moteurs diesel, de crime de pollution. L’homme est devenu un animal nuisible. Sauver la planète, c’est faire moins d’enfant. À ce stade, ce n’est plus du suicide, c’est de l’autodestruction !

Parmi les perpétuelles attaques contre la famille, certaines auront un impact direct sur le portefeuille des Français. La PMA pour toutes, par exemple. Remboursée par la Sécurité sociale. Encore un effort demandé à la communauté pour satisfaire les désirs de certaines… qui va payer ?

Où sont les défenseurs de la famille traditionnelle dans ce grand débat "démocratique" qui s’annonce ? Quid des militants de la manif pour tous ? Où sont les hommes d’Église, les responsables d’associations familiales ?

Découragés par la manière dont le gouvernement a réglé le sort de cette grande consultation nationale qu’étaient les États généraux de la bioéthiques ? On peut les comprendre : 80 % de non à la PMA mis à la poubelle puisque le gouvernement ne daigne pas en tenir compte… Mauvais augure pour les grandes consultations citoyennes qu’on nous promet.

Il n’empêche, l’occasion de cette grogne populaire est trop belle. La famille mérite d’être défendue, ne serait-ce que parce qu’elle conditionne l’avenir de tous les Français, à commencer par celui des gilets jaunes. Il n’est jamais trop tard pour bien faire ! »


***


Vive émotion après la mort d’Olivier Daurelle, responsable gilet jaune de Villeneuve-sur-Lot (Bd Voltaire)

« Décidément, malgré toutes ces semaines, tous ces blessés, tous ces morts, toutes ces analyses qui devraient leur ouvrir les yeux, ils n’ont rien compris à ce qui se jouait dans cette révolte, toute l’épaisseur humaine dont elle est faite : les gilets jaunes ont eu leur fraternité, ils ont aujourd’hui leurs deuils. Et le gouvernement ne voit pas que, loin de mettre un terme au mouvement, cela le renforce, lui donne une autre dimension. Quand on souffre d’insuffisance respiratoire comme Olivier Daurelle, qu’on est "vidé", comme il le disait, par 36 jours de lutte, et qu’on continue à dire sa détermination, à assurer que, même chassé d’un rond-point, "on ira ailleurs", c’est qu’on a affaire à autre chose qu’une "séquence médiatique" dont on peut tranquillement tourner la page.

Ce vendredi, une nouvelle marche blanche est organisée à Villeneuve-sur-Lot. Il y aura beaucoup de monde. Loup Mautin écrivait très justement que ces morts nous obligeaient tous. À Villeneuve-sur-Lot, on le sait désormais un peu plus qu’ailleurs. »

Il y a des jours où l'on apprécie vraiment Bd Voltaire.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

24 Décembre 2018, 09:25 Message

Chiens de garde et garde-chiourmes : qui sème le vent récoltera la tempête.



Image


Que n'en font-ils le centième aux racailles des "territoires perdus" ?
Il est vrai qu'alors le pays risquerait fort d'être à feu et à sang.
Qu'ils se méfient, toutefois.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

26 Décembre 2018, 09:38 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

26 Décembre 2018, 18:21 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

27 Décembre 2018, 09:00 Message

Quand il y a eu les émeutes ethniques des banlieues en 2005, ils ont fermé leur gueule - et ont ouvert la pompe à fric pour que le petit peuple blanc continue à raquer afin d'offrir à ses remplaçants des équipements sportifs et des halls agréables pour pouvoir dealer.
Quand, dès les années 90, des groupes de rap appelaient à l'insurrection, ils ont fermé leur gueule - et ils leur ont remis des prix, des disques d'or, des médailles, des postes socio-politiques, des subventions.
Quand la France s'est vue meurtrie par des action terroristes monstrueuses, ils ont fermé leur gueule - et ils ont mis en place des cellules de déradicalisation où on caresse des hamsters, des campagnes de publicité avec des petits lapins qui se transforment en djihadistes.
Quand la France s'est vue ravagée par des prédations et des crimes racistes anti-blancs, ils ont fermé leur gueule - et ils ont multiplié des stages poney, des stages planches à voiles, des programmes de réinsertion par le break-dance et des publicités géantes pour ne pas faire d'amalgames.
Quand par millions, des Africains ont déferlé sur l'Europe, mettant en danger, sa sécurité, son économie, sa démographie, ses mœurs, ses cultures, ils ont fermé leur gueule - et ont augmenté les impôts, réquisitionné des bâtiments, persécuté ceux qui s'opposaient à cette invasion.
Quand il y a eu des manifestations gauchistes où des groupes d'anti-fa de black-blocks et autres anarchistes ont ravagé des dizaines de centres-villes, pillant, brûlant, tabassant, immolant des flics, ils ont fermé leur gueule - et ils ont expliqué que la violence n'était pas la solution.
Quand des milliers de Blancs ont dû fuir leur quartier à cause des persécutions des islamistes et des intimidations quotidiennes, ils ont fermé leur gueule - et ils ont dénoncé les racistes du FN.
Quand des infirmières ont fait des grèves de la faim, ils ont fermé leur gueule.
Quand des étrangers ont organisé des réunions interdites aux Blancs, ils ont fermé leur gueule.
Quand des clandestins ont bloqué des facultés, ils ont fermé leur gueule.
Quand des agriculteurs se sont suicidés, ils ont fermé leur gueule.
Quand des professeurs se sont suicidés, ils ont fermé leur gueule.
Quand des policiers se sont suicidés, ils ont fermé leur gueule.
...
Aujourd'hui, le peuple français ouvre sa gueule.
Et ils lui envoient l'armée.

Ulysse Invictus


***

La matraque sélective… (Bd Voltaire)

« Et puis, il y a les gilets jaunes, un mouvement dont on a largement noté que les minorités en sont absentes. Si, de la racaille, issue des banlieues, a pillé et cassé, en marge des manifestations parisiennes, comme l’ont expliqué de nombreux commentateurs. On l’a laissée faire, probablement trop heureux qu’elle vienne discréditer les manifestants provinciaux. Les blocages d’autoroutes, arrestations préventives, ont été légion, les interpellations ont battu des records, la célérité de la Justice également, pour des peines exemplaires, selon un dispositif jusqu’alors inconnu pour tous les autres types de répression. Des blessés par dizaines, des yeux, des mâchoires, des articulations, des mains, arrachés, fracassés, sans la moindre compassion du pouvoir, avec un air martial, même, de « C’est bien fait pour eux ». Aucune visite aux blessés, pas de gendarme ni de policier en garde à vue, que des félicitations aux forces de l’ordre.

À l’issue d’un mois en demi de manifestations de gilets jaunes, le premier enseignement que l’on peut tirer est que la police, la gendarmerie et la Justice sont capables d’une pleine et remarquable efficacité. Il est vrai que les forces de l’ordre, qui n’en peuvent plus du reste, exécutent les ordres du gouvernement et que la Justice, quant à elle, chacun sait ça, est indépendante… »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

27 Décembre 2018, 09:36 Message

Un «porte-parole» des Gilets jaunes annonce «la guerre civile début janvier» (Sputnik)

Il s'agit du forgeron du Vaucluse, qui était à ce jour des gilets jaunes les plus manifestement rationnels et raisonnables. Il préconisait une trêve en ne manifestant pas pour "l'Acte V" à Paris.

« Le seul moyen, c'est de mettre en place un gouvernement de transition qui va prendre des dispositions pour écouter et entendre le peuple. Sachez une chose, c'est que début janvier, c'est inévitable, nous allons partir en guerre civile. C'est inévitable parce que les policiers ne vont pas continuer à se faire fracasser comme ils le font. Le peuple ne subira plus, ça c'est clair et net, et surtout si l'un d'entre nous tombe sous les balles, c'est la guerre civile ».


***


Macron commande en panique des centaines de fusils "multi-coups"... (Mediapart)


***



« Mais le gouvernement ne s'arrête pas là. L'appel d'offre comprend aussi l'achat de « 1280 lanceurs mono-coups » supplémentaires ! Il s'agit des désormais célèbres LBD 40, ces fusils dotés d'un viseur, ces « Flash-Balls » très puissants et précis qui ont éborgné et blessé des centaines de manifestants. »

Messages: 118

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

28 Décembre 2018, 23:10 Message

Didier Bourjon a écrit:
Image


Une des raisons pour laquelle Vinci a renoncé à envoyer la facture des péages non payés par la grâce des barrières ouvertes par les Gilets Jaunes ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: Petite jacquerie d’extrême droite

30 Décembre 2018, 12:40 Message


PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles