Afficher le sujet - Violences policières & gouvernement irresponsable

Violences policières & gouvernement irresponsable

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17931

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

10 Février 2019, 11:17 Message

On en est là.
Multiples témoignages (ici d'une journaliste "formée à Ouest-France" !) de ce genre.



C'était impensable il n'y a pas si longtemps.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17931

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

12 Février 2019, 09:55 Message

Hervé de Lépinau : « Brune Poirson a décidé de remettre 5 litres d’essence sur un feu qu’elle a déclenché »


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17931

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

12 Février 2019, 19:18 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17931

Re: Violences policières & gouvernement irresponsable

15 Février 2019, 09:08 Message

Défaite européenne majeure pour la France (courrier-strateges)

« Depuis le début de son mandat, Emmanuel Macron se fait fort de relancer l’Europe, de l’approfondir, de lui transférer de nouveaux pans de souveraineté. Cette logique s’appuie sur une conviction: l’Europe incarne la lumière, l’humanisme, les valeurs positives, quand le souverainisme incarne le pire. Et par le pire, il faut entendre le nationalisme, la guerre, la violence, la bêtise, etc.

Cette vision manichéenne, pour ne pas dire simpliste, se présente volontiers comme le produit d’une intelligence supérieure dominant les bas esprits euro-sceptiques. En son nom, Emmanuel Macron a avancé une multitude d’idées dont aucune n’a convaincu, à ce stade, ses partenaires européens. On vise particulièrement l’idée d’un budget européen, mais on peut aussi citer la taxation des GAFA ou l’amélioration des règles applicables au travail détaché.

Que de leçons européennes Emmanuel Macron ne nous a-t-il pas données ? »

Le Monde :

« En plein mouvement des "gilets jaunes" en France et de critiques récurrentes contre l’usage des lanceurs de balles de défense (LBD) par les forces de l’ordre, le Parlement européen a largement condamné, jeudi 14 février, "le recours à des interventions violentes et disproportionnées par les autorités publiques lors de protestations et de manifestations pacifiques".

La résolution "sur le droit à manifester pacifiquement et l’usage proportionné de la force", qui n’a pas de caractère contraignant, a été votée par 438 députés européens, 78 autres se prononçant contre et 87 s’étant abstenus. »

Précédente

Retourner vers Politique & Nouvelles