Afficher le sujet - Soumission

Soumission

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Soumission

15 Janvier 2019, 09:54 Message

Il semble bien que le nombre de morts sur les routes soit en baisse importante, d'aucuns disent même "vertigineuse". Et le parallèle est fait le plus souvent non pas avec les 80 km/h, mais avec la neutralisation de plus de 60 % des radars automatiques. Et de fait : d'une part la limitation à 80 km/h est assez peu pratiquée, chacun qui roule un peu s'en rend rapidement compte, et d'autre part la répression routière (et pas seulement les radars) étant en chute libre en ce moment, les conducteurs ont repris une conduite plus "libre", soit plus responsable dans la très grande majorité des cas (les irresponsables le sont à peine moins par temps de contrôle extrême) ; ce qui n'est pas antinomique avec une conduite globalement plus rapide car mieux adaptée à la combinaison à chaque fois singulière conducteur-véhicule-route-circulation-météo, etc. Bien entendu, ce phénomène sera démenti, ou ne sera pas analysé ainsi par les sociologues et spécialistes recrutés par le service de la vérité revue et corrigée idéologiquement et de l'impérative moraline afférente. On y verra certainement, chez les plus serviles ou les plus endoctrinés (ceux qui croient dur comme fer au réchauffement exclusivement anthropique, aux éoliennes, au retour du nazisme, et j'en passe), l'effet bénéfique de la limitation à 80 km/h. Ce qui, en temps normal, sert le pouvoir. C'est qu'il importe par-dessus tout de maintenir et même d'accentuer régulièrement la pression coercitive et castratrice sur les populations, leur entraînement à une soumission toujours plus étroite et à une réduction continue du très peu de libre arbitre dont ils peuvent encore jouir — et non seulement de protéger une ressource fiscale devenue indispensable. Il ne s'est jamais agit, au fond, dans ces questions de conduite routière, que de dressage d'une population, et de sa réduction à l'esclavage socialisé le plus abouti possible — tout premièrement la population autochtone. Plus au fond encore, il s'agit de l'une des multiples formes pernicieuse de la lutte des sexes engagées depuis des décennies maintenant, au détriment du sexe dit fort, devenu insupportable. L'homme se doit de devenir une bonne fois une femme non pas comme les autres mais si possible plus "féminine" encore.

Las, les temps ne sont pas normaux, et le dangereux imbécile notoire Castaner a (néanmoins) fait preuve d'un peu de flair hier en indiquant que les 80 km/h pourraient être abandonnés. C'est que ce sujet est un des points aveugles du mouvement des gilets jaunes : personne n'a osé le dire haut et fort, mais cette mesure répressive et fiscale a pesé tout le poids d'une goutte d'eau faisant déborder le vase dans l'affaire en cours ; et Macron aurait été bien inspiré de la remettre en cause aussitôt le mouvement lancé (et de virer au passage son psychorigide de Premier). Les tours et détours de l'Histoire sont parfois le fait d'anecdotes (apparentes)...

Cela dit, le libéral non systémique, parce qu'il "non systémique" n'extrapolera pas exagérément à partir du constat que la liberté et la responsabilité vont de pair, tandis que la vie comporte sa part nécessaire de risques et de drames ; parce qu'il est libéral, il se félicitera de voir que malgré des générations d'obscurantisme liberticide, un réveil de la liberté, fut-elle associée au plus modeste des domaines de la conduite individuelle, est toujours possible.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19086

Re: Soumission

3 Février 2019, 10:18 Message

Certains auront peut-être été choqués du billet qui précède. Ou bien auront lu ici et là des "annonces" gouvernementales, relayées servilement par une certaine presse, qui semblaient le contredire. On a même vu un organisme d’État trafiquer honteusement les chiffres pour servir l'ego du Premier Sinistre.

Voici ce qu'on peut dire aujourd'hui :

« Les radars émettent une micro-onde, parfois dans la bande X (8 à 12 gigahertz), souvent dans la bande Ku (12 à 18 gigahertz) en Europe, ou dans les bandes K (18 à 27 gigahertz) and Ka (27 à 40 gigahertz) aux États-Unis. Ils mesurent l’effet Doppler – le changement de longueur d’onde – et en déduisent la vitesse du véhicule présent dans le faisceau.

Ces ondes passent à travers la peinture, le plastique, et le carton. Un radar avec un objectif photographique obstrué – par de la peinture, un carton ou une bâche – conserve sa capacité à mesurer la vitesse des véhicules qui le dépassent. Bien sûr, la photo ne peut pas être exploitée et les procès-verbaux ne sont pas dressés.

Et c’est là que les choses deviennent intéressantes…

Selon Nice Matin, un boom de 268 % des infractions sur les routes a été capté par des radars pourtant mis hors d’état de verbaliser. Sur le réseau secondaire bidirectionnel, qui est la partie principalement concernée par la nouvelle limite de 80 km/h, ce chiffre est de +248 % selon le ministère, « avec une courbe des dégradations qui a augmenté presqu’à la verticale

(...)

Nous avons donc -50 % de radars, +268 % d’infractions, -3,4 % de victimes, -27,1 % de blessés et un nombre inchangé de tués ! En roulant notablement plus vite, en ignorant les radars, les Français ne se sont donc pas "mis en danger". Conclure le contraire est clairement une ânerie statistique. » (Contrepoints)

CQFD

Castaner est un clown.


Retourner vers Politique & Nouvelles