Afficher le sujet - Point de situation politique

Point de situation politique

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Messages: 1414

Re: Point de situation politique

12 Mai 2017, 23:01 Message

"Autopsie de l'élection présidentielle (Vernochet, Hindi)"

Effort de conceptualisation globale de ce que représente l'élection de Macron, à partir de l'analyse historique, politique, civilisationnelle.

Etat des lieux de la désintégration des partis, dont le Front national. Essai pour penser les développements contenus dans l'élection de Macron. La sorte de prospective développée par Hindi, tend à constater la fragilité du macronisme.

Des critiques sur les tendances qui peuvent se manifester au sein du souverainisme et qui sont vouées à l'échec. Hindi envisage une sorte de partie zémourien centré uniquement sur le souverainisme et l'immigration et qui serait le pendant à droite du mélenchonisme à gauche... Pour Vernochet et Hindi le problème migratoire et ce qu'il engendre doivent être intégrés au contraire dans une vision globale philosophique de la société qui mette en cause le mondialisme et qui en soit l'alternative.

Cette video recoupe intégralement les débats existants sur ce forum et dans la presse de la "fachosphère"...




Messages: 1414

Re: Point de situation politique

14 Mai 2017, 13:00 Message

Analyse de Finkielkraut, souvent très bonne ; deux formules frappantes :

-[Le résultat de l'élection] "c'est la victoire du désastre sur la catastrophe" (néanmoins AF a voté pour le désastre, mais la cohérence a des limites chez tout un chacun).

-Citation de Obaldia : "Arrêtez le monde, je veux descendre"



Messages: 1414

Re: Point de situation politique

17 Mai 2017, 15:40 Message

Jean-Micle Blanquer: un praticien de la discrimination positive à l'éducation nationale, nommé ministre !
Extrait de la notice Wikipédia /
En 1998, il est nommé directeur de l'Institut des hautes études d'Amérique latine (IHEAL), et enseigne le droit constitutionnel, la théorie du droit et le droit communautaire à l'université Paris 3 ainsi qu'à l'Institut d'études politiques de Paris. Il occupe ce poste jusqu'en 2004, année où il est nommé recteur de Guyane pour deux ans. En 2006, il est amené à occuper le poste de directeur adjoint du cabinet du ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, poste qu'il quitte le 21 mars 2007 pour devenir recteur de l’Académie de Créteil. Sous la direction de Jean-Michel Blanquer, cette académie deviendra un laboratoire où sont expérimentées différentes mesures comme les conventions d'éducation prioritaires avec Sciences Po, ou encore l'expérience de l'internat d'excellence de Sourdun qualifié d'« utopie éducative » qu'il est chargé de développer en France. Le 23 décembre 2009, après des controverses, il est nommé directeur général de l'enseignement scolaire (DGESCO) au ministère de l'Éducation nationale.

Messages: 1414

Re: Point de situation politique

18 Mai 2017, 08:29 Message


Messages: 1414

Re: Point de situation politique

18 Mai 2017, 17:30 Message

Analyse de Rougeyron (curée de campagne 8). Très intéressante en particulier sur l'identité, l'insuffisance du programme politique, et à la fin sa conception de la suite politique à donner et les moyens qu'il envisage.



Messages: 1414

Re: Point de situation politique

21 Mai 2017, 00:10 Message

Article d'Elisabeth Lévy qui me paraît bien poser les paramètres de l'action à venir de Macron et de la présentation qu'il en fait. Elle met en évidence avec style les avantages de la situation politique après l'élection.

(Le Figaro)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Point de situation politique

29 Mai 2017, 11:31 Message


Avatar de l’utilisateur
Messages: 596
Localisation: Provence

Re: Point de situation politique

29 Mai 2017, 21:56 Message


Ajoutée le 26 mai 2017
1. Et si Emmanuel Macron réussissait ?

On moquait sa candidature, il est devenu le huitième président de la République. On disait la France au bord du Frexit, elle se choisit un chef d’Etat ouvertement libéral et européen. On le disait léger et faible, il redonne crédit et rigueur à la fonction présidentielle et il dynamite les partis politiques institutionnels. Et si, contre toute attente, Emmanuel Macron réussissait ?


2. Quartier de la Chapelle à Paris : une « no-go-zone » interdite aux femmes ?

Dans les quartiers de la Chapelle et Pujol dans le 18è arrondissement de Paris, les femmes sont une espèce en voie de disparition, victimes d’insultes et de harcèlement. Si certains dénoncent l’instauration d’une « no-go-zone » en plein coeur de la Capitale, d’autres regrettent l’utilisation de prétextes féministes à des fins racistes. La Mairie de Paris assure qu’elle s’occupe de la situation. Quelle est la situation réelle vécue par les habitants de cet Est parisien ?

3. Donald Trump et la « bataille entre le Bien et le Mal » .

Lors de son discours sur l’Islam, prononcé le dimanche 21 mai à Ryad en Arabie Saoudite, le président américain a évoqué une « bataille entre le Bien et le Mal » et a appelé les pays du monde à isoler la nation iranienne, jugée responsable du terrorisme.
Doit-on parler d’un changement total de ton de la part de Donald Trump. Et peut-on évoquer un changement de politique des Etats-Unis dans cette partie sensible du monde ?

Messages: 1414

Re: Point de situation politique

5 Juin 2017, 12:33 Message

Le choix de Macron (ministres)

Voici l'homme déterminé qu'il nous faut à l'Intérieur, voici ses perspectives révélés à la Provence hier :

"La grande nouveauté, c'est que le ministre de l'Intérieur et le ministre de la Justice vont travailler ensemble, alors qu'avant c'était plutôt une guerre entre les deux."

Il a annoncé à La Provence qu'il allait prochainement mettre en place la "forfaitisation" des amendes pour les petits délits, comme annoncé par Emmanuel Macron dans le cadre de son programme, ainsi que la disposition concernant l'éloignement des quartiers des délinquants qui troublent l'ordre public, "car il n'y a rien de plus pénible que de retrouver les mêmes délinquants quelques jours plus tard."

Pour terminer, il a clamé son amour la cité phocéenne devant ses militants. En effet, il a déclaré : "Je faisais beaucoup de voilier, j'étais juste en face de La Criée. J'ai passé 15 années à Marseille à faire du voilier tous les week-ends. Je vais vous confier un secret : si je n'avais pas été maire de Lyon, j'aurais bien aimé être maire de Marseille."

Messages: 1414

Re: Point de situation politique

13 Juin 2017, 11:12 Message

L'occasion d'un débat



Messages: 1414

Re: Point de situation politique

16 Juin 2017, 00:38 Message

Point de vue sur la suite...


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Point de situation politique

16 Juin 2017, 09:27 Message

Sur les deux dernières vidéos de ce fil.

Le discours de Rochedy, tel qu'il évolue, me convient beaucoup mieux, il va de soi.
Rougeyron nous fait dans le funèbre — or, accuser le coup dans la défaite, si sévère soit-elle, c'est faire le lit du défaitisme, c'est être vaincu. Une telle défaite doit toujours être l'occasion d'un nouveau départ, à nouveaux frais, elle offre la possibilité du plus précieux : une ouverture, et la nécessité de tout repenser. Se réunir encore et encore dans les cafés habituels, dans un "entre-soi" répétitif, me semble une réaction du type "faute de mieux", estimable, compréhensible, mais sans doute vaine. Je ne peux croire à la possibilité d'y trouver si peu que ce soit une place pour une parole inattendue.

Pour revenir à Rochedy, un rassemblement autour de nouvelles formes d'organisation, "modernes", souples : je ne cesse de longue date d'appeler de mes vœux ce genre de choses, de dire que le système Macron a su parfaitement capter cette possibilité pour la détourner fabuleusement (ou plutôt : la retourner complètement), je ne cesse d'imaginer et de proposer des esquisses d'ébauches dans ce sens — il est vrai du fin fond de mon retrait et fort solitairement, avec le succès que l'on sait : même la tentative du "JT du Réel" n'a guère entraîné de "participation", alors que c'était parfaitement ouvert, que le peu qui s'est manifesté pour le nourrir a été aussitôt intégré, et bien intégré je crois, mais qu'il s'est presque immédiatement épuisé (nulle amertume dans cette remarque, il va de soi).

C'est la clef. La structuration organisationnelle, si informelle soit-elle, si "fluide" et "décentralisée" soit-elle, n'en n'est pas moins non seulement la condition sine qua non de toute intervention significative dans le domaine du débat public, mais encore le creuset de l'avenir idéologique d'un tel mouvement.


***

A la fin des fins, et malgré toutes les dérives, imperfections, illusions, narrations, etc. qu'est-ce donc ce qui, sous le terme de "démocratie" ou plutôt d'isonomie, a fait se tenir la société de la polis grecque, c'est-à-dire à réussi à articuler "élite", "peuple", ethnos, classes sociales, etc. dans une configuration qui accomplisse un monde, soit un pays et un destin, jusqu'au sublime ? L'ultime juridiction était celle de la parole inspirée et responsable, la mise en jeu dans la quotidienneté du logos, source ultime de l'essentiel.

Messages: 3089

Re: Point de situation politique

16 Juin 2017, 10:45 Message

Pour revenir à Rochedy, un rassemblement autour de nouvelles formes d'organisation, "modernes", souples : je ne cesse de longue date d'appeler de mes vœux ce genre de choses, de dire que le système Macron a su parfaitement capter cette possibilité pour la détourner fabuleusement (ou plutôt : la retourner complètement), je ne cesse d'imaginer et de proposer des esquisses d'ébauches dans ce sens.


Rien n'est simple et s'il faut accepter l'évolution récente du paysage politique du pays il ne faut pas oublier que Macron a réussi son coup du siècle uniquement en ayant court-cicuité Fillon grâce à des accusations perfides fournies par qui de droit à une presse aux ordres.

Maintenant en considérant les choses telles qu'elles sont on peut quand même se demander en cas d'un deuxième tour Fillon-Macron si le premier aurait été élu ?

Réponse: l'abstention n'aurait certainement pas atteint 51 % et par conséquent Fillon serait aujourd'hui Président.

On peut aussi se demander si une refondation de la droite sur des bases similaires au programme du RPR des années 90, cad à l'époque de Seguin et Pasqua, appartient au domaine du possible.

En tout cas cela ne sera pas possible avec le couple Florian Philippot-MLP à la tête du FN.

Messages: 1414

Re: Point de situation politique

16 Juin 2017, 13:15 Message

Cher Didier je pense qu'il serait utile de faire entendre votre (notre) voix dans la réunion organisée par Rougeyron. Justement c'est un débat. Rougeyron (comme Zemmour d'ailleurs) voue à mon avis une valeur théorique et pratique très exagérée au gaullisme, comme s'il s'agissait d'y retourner en quelque façon.Ce qui entretient un certain fixisme.

La position de Rochedy est plus séduisante, je le trouve toutefois peu disert sur l'immigration. Par moment on sent chez lui des influences paiennes apparentées au culte de la "terre-mère". Il prétend dans un même genre d'idées que l'Europe n'est pas un pays de culture judéo chrétienne mais seulement chrétienne qu'il conviendrait d'adapter. Il en oublie les sources du christianisme.

Donc rien d'évident pour moi, c'est pourquoi l'existence d'un échange d'idées me paraît la première nécessité du moment.

Messages: 1414

Re: Point de situation politique

17 Juin 2017, 16:58 Message

Le FN a t-il (encore) un avenir ?


Messages: 1414

Re: Point de situation politique

19 Juin 2017, 08:14 Message

Curée de campagne entre 2 tours.


Messages: 1414

Re: Point de situation politique

24 Juin 2017, 07:49 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15153

Re: Point de situation politique

24 Juin 2017, 07:57 Message

Système pyramidal à deux niveaux, avec des inspecteurs fidèles partout où l'on délègue à des concurrents. Archi-classique, et pas du tout "2.0". La Vème revisitée par le "management", cette couverture du plus cynique et brutal système qui soit de potentats affidés au Moloch techno-marchand.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Politique & Nouvelles