Afficher le sujet - De "l'intégration"

De "l'intégration"

Sur l'immigration de peuplement et ses conséquences
Messages: 322

Re: De "l'intégration"

23 Juillet 2018, 11:35 Message

(Jannah new via l'islamisation.fr ) Ousmane Dembélé va financer la construction d’une mosquée en Mauritanie

Ousmane Dembélé, joueur vedette de l’équipe de France et du FC Barcelone, et originaire de la Mauritanie, a décidé de construire une mosquée dans son pays d’origine.

Cette décision intervient quelques jours seulement après la victoire de l’équipe de France à la coupe du Monde face à la Croatie.

Selon le site KOORA, Dembélé a décidé de construire une mosquée dans la ville natale de sa mère, la moughata de Diaguily dans le sud mauritanien.

La mère du joueur est d’origine mauritanienne mais elle avait voyagé en France peu de temps après la naissance d’Ousmane Dembélé.

La fédération mauritanienne avait en son temps proposé au joueur de défendre les couleurs mauritaniennes, mais il avait poliment décliné l’offre, avec beaucoup de respect, selon une source de la fédération mauritanienne de football, préférant jouer sous les couleurs du maillot tricolore.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: De "l'intégration"

2 Août 2018, 10:03 Message

Mariage forcé d'une élue LaREM : une pratique loin d'être isolée (Le Figaro)

« Une vie professionnelle épanouie, un compagnon aimant: à 29 ans, Mounia Haddad, conseillère départementale LaREM de Saint-Pierre-des-Corps (Indre-et-Loire) et cadre administrative au CHU de Tours, d'origine kabyle algérienne, cochait toutes les cases d'un parcours réussi. »

Toutes les cases... sauf une.
Le réel est têtu.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: De "l'intégration"

22 Août 2018, 11:24 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: De "l'intégration"

13 Septembre 2018, 10:51 Message

Hier, on eu droit, sur toutes les chaînes, à des hommages appuyés et éplorés au sujet d'un "grand chanteur" qui venait de disparaître. De qui s'agissait-il ? D'un certain Rachid Taha, chanteur algérien, moitié "raï", moitié rock, si j'ai bien compris. Le peu que j'en ai entendu était, en effet, de l'ordre de la sous-mélopée orientalisante, populacière et électrifiée. En un mot : inécoutable, même au titre de la "variété", mais toujours bon à prendre pour "orientaliser" un peu plus les esprits et les détourner vers un "héritage" autre que le leur.

Et voici le discours de celui que les médias et autres autorisés de parole encensent:


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: De "l'intégration"

20 Septembre 2018, 14:42 Message

Suède: Leila Ali Elmi vient d’être élue au Parlement sans dire un mot en suédois, elle a fait campagne en somali (Dreuz)

« Mona Walter est également somalienne. Elle est arrivée en Suède dans les années 90. En Somalie, elle n’avait jamais été religieuse, mais ici elle était plus ou moins obligée d’aller à la mosquée et de porter un hijab. Après quelques années, elle s’est rebellée, a quitté l’Islam et est devenue athée. Finalement, elle finit par croire en Jésus et se convertit au christianisme.

"Pendant de nombreuses années, j’ai essayé de faire comprendre aux Suédois ce qu’est l’objectif musulman : prendre le pouvoir dans votre pays. La première chose qu’ils feront sera d’exiger des tribunaux de la sharia, tout comme au Royaume-Uni."

Mais les médias grand public ne veulent pas écouter Mona Walter. Ils la qualifient de "controversée" et la plupart des Suédois se détournent de son message, qu’ils jugent trop effrayant.

« Les Suédois sont tellement convaincus que les lois suédoises s’appliqueront toujours dans leur pays. Mais demandez à n’importe quel Anglais s’il y a 30 ans, il aurait cru que la Grande-Bretagne aurait des tribunaux légaux de la sharia en 2018. Personne n’aurait cru que c’était possible.

Si la Suède reconnaît les tribunaux de la sharia, les musulmans auront de nouvelles exigences, comme la permission de diriger leurs propres enclaves sans ingérence de la société suédoise. L’objectif final est que la sharia domine toute la Suède. S’il reste des Suédois blonds et aux yeux bleus, peu importe – ils seront tous derrière les niqabs et les burkas d’ici là."

De nombreux commentateurs suédois disent que Leila Ali Elmi n’aura aucune chance de changer les choses puisque les députés suédois suivent toujours les ordres du parti. D’après Mona Walter, ils se trompent.

"Ce que les députés musulmans veulent, c’est changer les lois pour que les musulmans en Suède obtiennent l’autorisation de vivre selon la sharia. Ils veulent gouverner leurs propres régions sans avoir à obéir aux lois laïques de la Suède. C’est l’objectif à long terme, et l’Islam a beaucoup de patience. Comme on dit dans l’islam : ‘Vous avez les montres, mais nous avons le temps". »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: De "l'intégration"

22 Septembre 2018, 17:25 Message

Grande-Bretagne : la prière musulmane est récitée (en arabe) avant l’ouverture de la session du conseil municipal de Luton.



Le nombre de ville dont les maires sont des musulmans eau Royaume-Uni est stupéfiant. Londres et l'arbre qui cache la forêt.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: De "l'intégration"

30 Septembre 2018, 08:48 Message

... et du reste.

« À quoi attribuez-vous cette recrudescence de violence ?

Je ne saurais pas dire pourquoi il y a une visibilité plus forte ces derniers temps. C’est, malheureusement, un vieux sujet.
Les sociologues parlent depuis longtemps de nos quartiers. Ils expliquent qu’il y a deux façons de faire régner l’ordre. Soit c’est autour de l’imam, soit c’est autour des caïds. Dans ce cas présent, nous sommes dans la version du petit caïdat où les bandes s’entre-tuent ou, en tout cas, cherchent à prendre le dessus. C’est un grand sujet.
Le problème de fond est la diminution des effectifs de la police nationale, d’une part, et, d’autre part, la grande crise de la Justice. On sait bien que trop nombreux sont ceux qui sont un jour arrêtés et libérés le lendemain. » (Vincent You, adjoint au maire d’Angoulême, BV)


Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: De "l'intégration"

30 Septembre 2018, 10:03 Message

Le problème de fond est la diminution des effectifs de la police nationale, d’une part, et, d’autre part, la grande crise de la Justice.

Si je puis me permettre d'ergoter un peu, la diminution des effectifs de la police nationale, d’une part, et, d’autre part, la grande crise de la Justice sont graves et dangereuses. Néanmoins, je ne considère pas qu'elles constitue le problème de fond.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: De "l'intégration"

4 Octobre 2018, 09:46 Message

Redoine Faïd revêtait une burka pour sortir dans les rues de Creil en toute discrétion…

Et ceci :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: De "l'intégration"

4 Octobre 2018, 13:43 Message

“Afro !” : la Seine-Saint-Denis finance une expo de Rokhaya Diallo (Valeurs Actuelles)

« L'événement, organisé du 6 octobre au 2 novembre, "propose des portraits de Parisiens d’origine africaine qui portent leurs cheveux naturels, non défrisés", comme l'indique sur son site le théâtre Gérard Philippe, un édifice public, et donc mis à disposition pour des événements culturels. "Au fil des rencontres, des entretiens et des prises de vues, les deux artistes mettent en lumière l’estime de soi et la diversité de ces personnes affranchies du diktat capillaire occidental", précise encore le descriptif. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: De "l'intégration"

9 Octobre 2018, 10:36 Message

Une note pointe l’emprise de l’islam à l’école (Salon beige)

« Europe 1 a consulté une note confidentielle des services de renseignement, reçue par le cabinet du président de la République, du Premier ministre et de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale, sur les signalements de cas de communautarisme musulman dans les établissements scolaires.

Certaines choses ne sont tout simplement plus faisables dans toutes les écoles, pour des motifs religieux. L’exemple le plus frappant, le plus nouveau, signalé dans cette note, est celui d’élèves qui refusent d’avoir cours dans des classes comportant du mobilier rouge, jugé “haram”, c’est-à-dire interdit par le Coran. Cet exemple remonte d’un établissement du Nord de la France.

La note mélange différents types de cas, plus ou moins préoccupants. Selon elle, certains enfants refusent de dessiner des représentations humaines (un interdit religieux formel pour de nombreux musulmans). D’autres se bouchent les oreilles quand on passe de la musique en classe, et de jeunes garçons refusent de donner la main à une petite fille. Par ailleurs, les enfants pratiquent le ramadan de plus en plus jeunes, et cela peut poser des problèmes dans l’organisation des cours. À Troyes, des élèves de 6ème ont refusé d’aller à la piscine avec leur classe de peur de “boire la tasse et de casser leur jeûne”.

Au-delà des problèmes récurrents liés à la nourriture halal, la note pointe les difficultés vécues par les élèves persécutés :

"Plus préoccupant, en Seine-et-Marne, des élèves musulmans sont aussi stigmatisés par d’autres élèves parce qu’ils mangent de la nourriture ordinaire (non halal) à la cantine. De même, dans le Nord des élèves musulmans sont insultés par d’autres élèves musulmans quand ils mangent des produits qui ne sont pas halal." »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: De "l'intégration"

9 Octobre 2018, 13:01 Message

A suivre :

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 18690

Re: De "l'intégration"

10 Octobre 2018, 09:13 Message



Malek Boutih avance à reculons ; son évolution, pas à pas, trahit en creux la gravité de la situation : il a deux ou trois trams de retard, au moins, et surtout une guerre.

Curieusement, la foldingue Angot et le répugnant zombie dénommé Moix, tout comme le public, ne mouftent pas. Si Zemmour disait le tiers du quart de ce qu'avance Boutih, il aurait été couvert de huées, lazzis, agressé en bonne et due forme par les chiens de garde, empêché de parler tout à fait librement, etc.

Même du temps de sa splendeur, je ne crois pas que l’Église catholique ait jamais exercé une telle tyrannie sociale, politique, morale.

Quant à la "solution", si elle existe, elle n'a qu'un nom : remigration massive.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3131

Re: De "l'intégration"

10 Octobre 2018, 12:28 Message

Quant à la "solution", si elle existe, elle n'a qu'un nom : remigration massive.

Exact. Indiscutable. Je désigne, illico, les deux instances principales du comité de soutien à la candidature de Didier Bourjon : Jean-Fraçois Chassaing, président. Yannick et moi-même délégués à l'équipe de nuit pour le collage des affiches. J'y adjoindrais, volontiers, s'il est disponible [car il a fort à faire par ailleurs] Francis Marche et ses fameuses chaussures à clous, responsable de la sécurité du candidat (notre Alexandre à nous, quoi.) Dans le même mouvement, je nomme Philippe Versini délégué aux éléments de langage et Luc délégué à la jeunesse. Ben quoi, former un gouvernement, c'est fastoche.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 691
Localisation: Paris

Re: De "l'intégration"

10 Octobre 2018, 19:35 Message

Eric Veron a écrit:
Quant à la "solution", si elle existe, elle n'a qu'un nom : remigration massive.

Exact. Indiscutable. Je désigne, illico, les deux instances principales du comité de soutien à la candidature de Didier Bourjon : Jean-Fraçois Chassaing, président. Yannick et moi-même délégués à l'équipe de nuit pour le collage des affiches. J'y adjoindrais, volontiers, s'il est disponible [car il a fort à faire par ailleurs] Francis Marche et ses fameuses chaussures à clous, responsable de la sécurité du candidat (notre Alexandre à nous, quoi.) Dans le même mouvement, je nomme Philippe Versini délégué aux éléments de langage et Luc délégué à la jeunesse. Ben quoi, former un gouvernement, c'est fastoche.


Très honoré.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Immigration de peuplement & conquête