Afficher le sujet - Les collabos & les Kapos

Les collabos & les Kapos

Sur l'immigration de peuplement et ses conséquences
Avatar de l’utilisateur
Messages: 2727

Re: Les collabos & les Kapos

16 Avril 2018, 17:39 Message

Je vous remercie d’avoir bien voulu prendre ma demande en considération, cher Didier. Votre écho n’est jamais vain, jamais répétitif, pour moi. Voilà plusieurs fois que me revient ce poème que vous connaissait sans doute [Attention : cela ne veut pas dire que je vous identifie à ce mouvement de Thomas Bernhard ;) !]

La fleur de ma colère pousse, sauvage,
et chacun voit lʼépine
qui sʼenfonce dans le ciel
et fait tomber des gouttes de sang de mon
soleil
la fleur de mon amertume pousse
dans cette herbe
qui me lave les pieds
mon pain
ô Seigneur
la vaine fleur
qui suffoque dans la roue de la nuit
la fleur de mon froment Seigneur
la fleur de mon âme
Dieu méprise-moi
je suis malade de cette fleur
qui fleurit rouge dans mon cerveau
par-dessus ma douleur.

In hora mortis (1958)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15972

Re: Les collabos & les Kapos

16 Avril 2018, 21:00 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15972

Re: Les collabos & les Kapos

16 Avril 2018, 21:02 Message

Je ne connaissais, cher Eric, ni ce poème, ni cet auteur ; je découvre, et vous en remercie !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15972

Re: Les collabos & les Kapos

18 Avril 2018, 09:30 Message

Alors là...


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15972

Re: Les collabos & les Kapos

20 Avril 2018, 09:20 Message

La régularisation des clandestins s'invite dans le débat sur l'immigration (Le Figaro)

« Le gouvernement récuse tout "plan caché", mais admet que des clandestins de longue date obtiendront une carte de séjour. »

Et c'est la "droite", pourtant on ne peut plus familière de ce genre de chose, qui hurle...
Selon la formule convenue : ce serait comique si ce n'était tragique.

***

Encore mieux :

Asile : l'Assemblée vote l'extension de la "réunification familiale" pour les mineurs (Europe 1)

« L'article 3 (sur 40), adopté par 91 voix contre 22 (et 2 abstentions), avec les voix de la gauche et des UDI-Agir, prévoit que les mineurs reconnus réfugiés pourront faire venir leurs "frères et sœurs", et non plus seulement leurs parents. Il a déchaîné l'opposition de LR et du FN qui s'en sont pris aux "belles âmes" de la majorité et de la gauche. »

***


Pas de problème, les grenouilles de bénitier vont s'en occuper :

Pays de Morlaix. Une école alternative pour les réfugiés (Ouest-France)

« Créée en 2016, l'association Les Utopistes en action a pour objet l'aide d'urgence, alimentaire, vestimentaire, matérielle, l'hébergement, l'accompagnement sanitaire, moral et social, la solidarité sous toutes ses formes.

Elle s'est fixé une nouvelle mission, celle de créer une école alternative dans les monts d'Arrée, "à destination des réfugiés et demandeurs d'asile, sans distinction de statut, exclus de tout dispositif de formation", expliquent Françoise Ruby et Sandrine Corre, deux des responsables de l'association et du projet. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15972

Re: Les collabos & les Kapos

Hier, 13:25 Message

Il y a les "radicalisés", et aussi les "zadisés".


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15972

Re: Les collabos & les Kapos

Aujourd’hui, 08:19 Message

Le misérable, le pitoyable, le méprisable Askolovitch dans ses bavardages emberlificotés, qui soumet ses trois neurones prétentieux à des contorsions éprouvantes, qui torture par des contours et des tours de con sa pauvre "conscience" soumise à l'idéologie la plus sotte — qu'il prend pour de la haute morale. C'est négligeable, simplement un peu plus systématiquement délirant qu'à peu près tout ce qui nous entoure, mais Teutsch qui fait partie des plumes appréciables de Bd Voltaire en parle bien, et fait malgré tout bien d'en parler.

Claude Askolovitch : journaliste et contorsionniste

« "On pourrait soutenir que l’antisémitisme actuel n’est religieux qu’en partie, et en rien “nouveau”», dans ses intentions ou ses pratiques. […] Ce n’est ni nouveau, ni singulièrement, ni essentiellement musulman. C’est, profondément islamiste, circonstanciellement musulman ? Mais cela ne dit pas tout, et ne résume pas l’islamisme, ni l’antisémitisme et certainement pas l’islam de France, sait-on que ce mot est beau ?"

Que faut-il ajouter à ces ahurissants propos ?

Décidément, la collaboration est de toutes les époques. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 15972

Re: Les collabos & les Kapos

Aujourd’hui, 08:56 Message

« Revoir la toponymie de la France à la lumière du vivre ensemble », tel était le titre d'un rapport pondu par un "groupe de réflexion" appelé "Laïcité et République moderne", rapport rendu en 2015 à Manuel Valls, alors Premier ministre.

Application pratique en Avignon (cette fois c'est votre tour, cher Philippe, ça ne peut pas toujours être en Bretagne !) : À Avignon, va-t-on débaptiser des écoles pour faire plaisir aux musulmans ? (Bd Voltaire)

« À Avignon, des établissements scolaires publics vont-ils être débaptisés ? C’est ce qu’annonce Vaucluse-Matin, le 20 avril. Laïcité oblige ? L’école Saint-Roch, l’école Saint-Jean, pour commencer. Saint-Gabriel, Saint-Ruf et Sainte-Catherine devraient leur succéder. Cécile Helle, le maire socialiste, s’en défend. Sauf que l’adjointe d’un quartier de la cité papale a déclaré : "On propose de changer le nom de certaines écoles pour qu’il corresponde plus aux aspirations du moment. Est-ce qu’un saint représente encore quelque chose par rapport à ce quartier multiculturel ?" »

(...)

« Une fraction croissante de la population d’origine musulmane est heurtée par des appellations toponymiques qui sont autant de manifestations d’une époque archaïque où l’identité de la France, loin de s’assumer comme plurielle, se définissait exclusivement sous le signe d’une chrétienté triomphante et totalitaire.

Et de prendre pour exemple des musulmans habitant Pont-l’Abbé qui seraient "amenés à se demander s’il s’agit d’une insulte" ! Vous parlez : être appelés des Pont-l’Abbistes ! Pour parer à cette abominable éventualité, les auteurs de ce vivre ensemble nouveau n’y sont donc pas allés par quatre chemins : "Débaptiser tous les noms de communes comprenant le mot 'saint' dans l’intitulé afin de relaïciser profondément la République" avec, pour but, de supprimer un "affichage discriminant". Couper les têtes de nos "saints" accolés à 4.794 communes pour ne pas offenser des fidèles d’un islam intrinsèquement tolérant, quelle drôle d’idée…»

Précédente

Retourner vers Immigration de peuplement & conquête