Afficher le sujet - Les collabos & les Kapos

Les collabos & les Kapos

Sur l'immigration de peuplement et ses conséquences
Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17306

Re: Les collabos & les Kapos

26 Janvier 2018, 10:18 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17306

Re: Les collabos & les Kapos

26 Janvier 2018, 10:30 Message

Prénoms à apostrophe: N'Guessan validé, Derc'hen recalé (L'Express)

« Les autorités refusent à des parents le droit de donner à un enfant un prénom breton à cause d'une apostrophe. Mais acceptent des prénoms étrangers dans le même cas... »

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17306

Re: Les collabos & les Kapos

29 Janvier 2018, 09:05 Message

Le cardinal Parolin remet le prix Jacques-Hamel à un journaliste célébrant la conversion à l’islam (Bd Voltaire)

« La Croix nous apprend que, vendredi dernier, à Lourdes qui plus est, a été remis le tout nouveau prix Père-Jacques-Hamel à un journaliste de… La Croix, auteur du reportage "Thomas et Benoît, les convertis du 13 novembre". Vous pensez que Thomas et Benoît s’appelaient, avant leur conversion, Hamed et Mohamed. Vous n’y êtes pas du tout. Samuel Lieven, le journaliste du quotidien chrétien, a réalisé un reportage sur deux frères éduqués dans une famille catholique dont la maman faisait le catéchisme ! Si Benoît est resté fidèle à sa religion, Thomas s’est converti à l’islam. Un islam radical : il porte la barbe, sa femme est voilée et leurs trois enfants Abdallah, Amin et Isa n’ont rien à envier aux élèves d’une école coranique. Cerise sur le gâteau : Thomas a ouvert une librairie islamique qui, perquisitionnée au lendemain du 13 novembre, l’a fait baptiser "fiché S"…

L’article nous apprend aussi que Lila, femme du fiché S converti par la grâce d’Allah, n’a pas le droit d’embrasser les membres masculins de sa belle-famille, ni même de leur serrer la main… Benoît n’a donc rien d’un doux converti. Inch’Allah, rien n’est perdu… les deux frères ont entamé une longue ascension vers la paix des ménages et des religions. Et ce serait donc cette « réconciliation » que viendrait récompenser ce prix…

Mais quel est ce tout nouveau prix Père-Jacques-Hamel ? Il a été créé cette année par la Fédération des médias catholiques en vue de distinguer un travail journalistique qui met en avant les initiatives de paix et les démarches de dialogue interreligieux. Le jury, présidé par Mgr Lebrun, archevêque de Rouen, secondé par la sœur du père Hamel, a donc – pour sa première édition – choisi de faire allégeance à la religion de paix. Pas celle que le Christ a voulu missionnaire pour convertir les non-croyants. Non, la religion dont le seul but est d’islamiser la planète, quel qu’en soit ce prix.

Alors quel plus bel exemple de ce "vivre ensemble" que celui de ces deux frères. N’est-ce pas, là, la consécration de cette fraternité avec l’islam voulue par le Saint-Père, qui a même délégué son secrétaire d’État le cardinal Parolin pour remettre ce prix ? Pourtant, il y avait aussi comme postulants Michael Bunel et Romane Ganneval, qui présentaient leur reportage "Croire dans le 9.3". Une enquête réalisée pour le diocèse de Saint-Denis qui rendait compte de la manière intense dont la foi est partagée dans ce difficile département sous influence mahométane. On y voit comment les communautés chrétiennes, selon les propres mots de Mgr Delannoy, font preuve "de la grande fraternité et de la solidarité qui règnent sur le territoire. Il suffit de voir le nombre d’associations catholiques qui y sont installées." »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 880

Re: Les collabos & les Kapos

2 Février 2018, 07:43 Message

La Cour Européenne préfère que ce triste individu commette un attentat en France... On marche vraiment sur la tête avec des gens pareils ! Dans le même registre, des journalistes s'inquiétaient ces jours-ci pour les djihadistes emprisonnés en Irak et en Syrie : ils avaient peur qu'ils soient condamnés à mort !
Il y a de quoi désespérer de ses contemporains...


La CEDH estime qu'il ne fallait pas expulser vers l'Algérie un ancien détenu islamiste.

La France rappelée à l'ordre par la Cour européenne des droits de l'homme. Jeudi, cette dernière a condamné la France pour avoir renvoyé le 17 février 2015, vers l'Algérie, un de ses ressortissants condamnés en 2006 à sept ans de prison et à une interdiction de territoire pour son implication dans une organisation terroriste. En l'occurrence, il s'agirait d'un des 27 prévenus du procès des «filières tchétchènes». Ces individus - pour la plupart aussi impliqués dans les mouvements islamistes algériens des années 1990 - avaient été condamnés pour avoir notamment projeté des attentats en France en 2001 et 2002.

Après avoir purgé sa peine jusqu'en 2010, cet homme, assigné à résidence depuis sa sortie de prison, aurait épuisé une partie des recours possibles afin d'éviter son expulsion. En février 2015, alors que l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) vient de le débouter de sa demande d'asile, il est expulsé vers son pays d'origine. La CEDH valide son ultime recours d'examen alors que l'avion s'apprête à décoller. La France passera outre la demande de la CEDH, et ne retiendra pas cet hôte jugé indésirable. Nous sommes trois semaines après les attentats de janvier 2015 et le pays prend brutalement conscience de la menace terroriste. À cette époque se pose crûment la question de ces assignés à résidence longue durée qui ont été en lien avec les nouveaux prétendants au djihad, comme Djamel Beghal, mentor des frères Kouachi.
La CEDH reproche aujourd'hui à la France de ne pas avoir respecté deux principes de la Convention européenne des droits de l'homme: l'obligation de maintenir sur son territoire un individu dont le recours a été accepté par la Cour de Strasbourg mais aussi celui de ne pas renvoyer des ressortissants vers des pays qui les exposent «à un risque réel et sérieux» de mauvais traitements, y compris la torture. Selon Me Fanny de Berco, l'avocate du requérant, son client «aurait été accueilli à son arrivée par les services secrets algériens, aurait disparu pendant 15 jours, puis n'aurait pas pu bénéficier d'avocat pendant quatre mois avant d'être incarcéré au centre pénitentiaire de Chlef». La France est aujourd'hui condamnée à payer les frais d'avocats et les dépens. Elle est aussi invitée à «entreprendre toutes les démarches possibles pour obtenir des autorités algériennes l'assurance concrète et précise que le requérant n'a pas été et ne sera pas soumis» à de tels traitements. Pour l'avocat William Bourdon, spécialisé dans le contentieux terroriste, «la Cour européenne des droits de l'homme rappelle à la France qu'elle doit être exemplaire dans le respect des valeurs européennes et que même au nom de la lutte contre le terrorisme, on ne peut y déroger».

Particulièrement investi dans les dossiers des assignations à résidence, il fait également partie des défenseurs des cinq individus déchus de leur nationalité en 2015 et pour lesquels plusieurs recours sont pendants, notamment devant la Cour de Strasbourg. Trois ans après la vague d'attentats qui a touché la France, la CEDH, comme le Conseil constitutionnel, semblent reprendre la main sur des décisions et des textes adoptés dans l'émoi et l'urgence de ces événements.

http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2018/02/01/01016-20180201ARTFIG00330-terrorisme-la-cedh-condamne-la-france.php

Avatar de l’utilisateur
Messages: 672
Localisation: Paris

Re: Les collabos & les Kapos

3 Février 2018, 18:39 Message

Qui aura le courage de nous délivrer de ce machin infernal qui érige le masochisme en règle de droit.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17306

Re: Les collabos & les Kapos

6 Février 2018, 09:55 Message

Affiche du Secours "catholique".

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17306

Re: Les collabos & les Kapos

9 Février 2018, 11:03 Message

Jean-F Chassaing a écrit:Qui aura le courage de nous délivrer de ce machin infernal qui érige le masochisme en règle de droit.


Eh bien, encore une petite illustration de ce que l'abstraction peut produire comme non-sens :

Les victimes non-françaises de la guerre d’Algérie pourront être indemnisées (RT)

Commentaire de Farid (tweeter) : "la France est un paillasson".
Il n'a pas tout à fait tort.
Mais "la France", volontiers précieuse ridicule à force de craindre ce dernier, et dans sa grandiloquente prétention abstractive nonobstant son ironie tournant vite à l'autodestruction, n'en est pas à sa première désastreuse sottise, et de très loin, hélas.

« Partant du principe de l’«égalité devant la loi», les sages du Conseil constitutionnel ont décidé le 8 février d’étendre le droit à des pensions aux victimes de violences durant la guerre d’Algérie (1954-1962), à l’ensemble de la population qui résidait dans l’ancien département français. Une décision qui modifie le précédent texte selon lequel seules les victimes "de nationalité française" pouvaient prétendre à une indemnisation.

A l’origine de ce retoquage, une procédure initiée par Abdelkader. K, victime à l’âge de huit ans de violences inhérentes au conflit. Ce dernier a eu recours à une question prioritaire de constitutionalité (QPC) pour contester l'article 13 de la loi du 31 juillet 1963. Celui-ci créait un régime d'indemnisation spécifique pour les citoyens français victimes de dommages physiques lors de la guerre d’Algérie.

L’objet précis des dispositions attaquées était de "garantir le paiement de rentes aux personnes ayant souffert de préjudices résultant de dommages qui se sont produits sur un territoire français à l'époque" »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 880

Re: Les collabos & les Kapos

9 Février 2018, 11:38 Message

Nous ne cessons de le répéter sur ce forum, mais on marche sur la tête et les juges ont une responsabilité fondamentale dans cette dérive !
Dernière édition par Philippe Versini le 16 Février 2018, 09:46, édité 1 fois.

Messages: 272

Re: Les collabos & les Kapos

10 Février 2018, 15:15 Message

Censure à géométrie variable au Figaro (Riposte Laïque)

Témoignage rapide sur la censure unilatérale du Figaro. Petit extrait du final : [...]A bas la juiverie internationale ? Israël souillure infecte spatio-temporelle, cadavre en putréfaction ? Fichtre, que faisait donc notre « modérateur », lui d’habitude si vigilant ?
Ayant signalé cette dérive dans un message, que croyez vous qu’il arriva ? Ce fut moi qui fut censuré (pardon, je voulais dire « modéré ») ! [...]

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17306

Re: Les collabos & les Kapos

13 Février 2018, 09:30 Message

Le Kapo en chef pape condamne les médias qui "salissent" les migrants (Le Figaro)

Le rapport à la vérité ? Ce trublion obscur ferait bien de relire l'Aquinate et quelques autres.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17306

Re: Les collabos & les Kapos

13 Février 2018, 11:24 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17306

Re: Les collabos & les Kapos

14 Février 2018, 09:54 Message


Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17306

Re: Les collabos & les Kapos

14 Février 2018, 11:29 Message

Tiens donc...

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17306

Re: Les collabos & les Kapos

15 Février 2018, 09:20 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 17306

Re: Les collabos & les Kapos

15 Février 2018, 10:22 Message

Image


En Afrique, on vieillit de plus en plus vite...

A la décharge de Mathilde, il faut dire que :

Image

Image

PrécédenteSuivante

Retourner vers Immigration de peuplement & conquête